Auteur : Guy de Maupassant
Editions : Pocket
Pages : 96
Date de sortie : 19 août 2004
Tome : unique
Prix : 1,50€
Public : Tout public

9782266147057FS

 

Résumé :

Invisible, indéfinissable, malfaisante, la « chose » rôde autour de lui. L’homme est pris de fièvres, d’insomnies, de cauchemars. L’eau de sa carafe disparaît, la tige d’une rose se brise sous ses yeux, les pages de son livre tournent d’elles-mêmes. À l’angoisse succèdent la peur puis l’épouvante. Qui est cet Autre qui maintenant crie son nom, « le Horla » ? « C’est lui, qui me hante ! Il est en moi, il devient mon âme ; je le tuerai ! »
Le thème de la folie court comme un motif effrayant chez Maupassant. Mais Le Horla, journal d’un fou, demeure l’œuvre d’un artiste au sommet de son art, une des plus troublantes de la littérature fantastique.

Mon Avis :

Dans le cadre du challenge des Douze Thèmes, je devais lire un classique au mois d’avril. Avec mon séjour à Bucarest j’ai décidé de sortir le plus petit classique de ma pile à lire : Le Horla et autres nouvelles fantastiques de Guy de Maupassant. Je ne savais même pas que je l’avais sur mes étagères. Je pense qu’une de mes sœurs a dû le lire à un moment donné de sa scolarité et que j’ai dû le récupérer avant de déménager. Je n’ai absolument aucun souvenir quant à la façon dont ce livre est entré en ma possession ! En tout cas, une chose est sûre : je ne l’avais jamais lu auparavant.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec ce recueil de cinq nouvelles. Dès les premières pages du Horla, la surprise était complète. Dans cette édition, il s’agit de la deuxième version, celle qui fut publiée en 1887. Présentée sous la forme d’un journal, nous y découvrons un narrateur qui s’interroge sur de mystérieux évènements qui ont lieu dans sa maison. Tout au long du récit, environ 50 pages, je me suis posée des questions sur la santé mentale du narrateur. Etait-il fou ? Etait-il le témoin d’évènements surnaturel ? Guy de Maupassant a tellement bien écrit cette nouvelle qu’au final je ne saurais dire quelle est la bonne réponse. Un peu des deux peut-être ?

Les autres nouvelles du recueil (Un fou ?, La folle, Lettre d’un fou et La peur) explorent elles aussi le thème de la folie. Néanmoins, malgré le talent indéniable de l’auteur, j’ai moins accroché à ces histoires. Il me manquait le petit quelque chose qui m’a pris aux tripes en lisant Le Horla, ce doute qui planait, cette atmosphère oppressante… Après avoir adoré la première nouvelle, j’ai donc été un peu déçue par la fin de ce recueil. Je suis quand même ravie d’avoir eu l’occasion de le découvrir.

Ma Note : 4/5