Auteurs : Silène Edgar & Paul Beorn
Editions : Castelmore
Pages : 320
Date de sortie : 16 avril 2014
Tome : unique
Prix : 10,90€
Public : A partir de 10 ans

 

1404-14-14_org

Résumé :

À l’aube de la Grande Guerre…

Adrien et Hadrien ont treize ans et habitent tous les deux en Picardie. Ils ont les mêmes préoccupations : l’école, la famille, les filles…

Une seule chose les sépare : Adrien vit en 2014 et Hadrien en 1914. Grâce à une boîte aux lettres mystérieuse, les deux adolescents vont s’échanger du courrier et devenir amis.

Mais la Grande Guerre est sur le point d’éclater pour Hadrien et leur correspondance pourrait bien s’interrompre de façon dramatique…

 

Mon Avis :

J’ai découvert ce titre grâce au Book Club du mois dernier du forum LivrAddict dont le thème était « Fantastique jeunesse (middlegrade) ». Aimant beaucoup la littérature jeunesse et les romans historiques, j’étais donc assez curieuse de découvrir ce roman mettant en scène une correspondance entre deux jeunes garçons de 13 ans vivant à deux époques radicalement différentes : 1914 pour Hadrien et 2014 pour Adrien. En ce début d’année, Adrien va envoyer une carte de vœux à son cousin Hadrien qui vit dans la ville voisine. Alors qu’il s’apprête à poster son courrier, il découvre qu’une nouvelle boîte aux lettres a été installée devant sa maison. Sans hésiter, il y glisse sa lettre sans se douter que celle-ci va arriver chez un autre Hadrien, un siècle plus tôt ! A partir de là, une belle correspondance va voir le jour entre les deux jeunes garçons.

J’ai beaucoup aimé la succession des points de vue. Un chapitre, nous suivons Adrien et le suivant nous nous intéressons à la vie d’Hadrien. Chaque auteur a pris un personnage sous son aile et nous propose de découvrir comment chacun des garçons va vivre cette correspondance improbable. J’ai davantage aimé les passages situés en 1914. Silène Edgar a vraiment su retranscrire la vie rurale de cette époque et les débuts de la Première Guerre Mondiale. En revanche, la vie d’Adrien à notre époque m’a moins marquée. J’ai même parfois trouvé Adrien insupportable. Pourtant, l’amitié entre les deux personnages fonctionne bien. Ils sont très différents mais n’en sont que plus complémentaires. Ils vont s’apporter beaucoup et, l’air de rien, changer leurs vies respectives.

J’ai vraiment bien aimé cette histoire d’amitié surréaliste mais j’aurais apprécié que les auteurs explorent un peu plus le côté fantastique. L’origine de ces boîtes aux lettres « magiques » n’est pas vraiment expliquée et cela m’a un peu manquée. Certes, elles ne sont qu’un prétexte à la correspondance entre les époques mais il m’a manqué quelque chose …

Malgré ce petit bémol, ce titre reste un très bon roman pour aborder les prémisses de la Première Guerre Mondiale auprès des jeunes lecteurs. La présence d’un guide pédagogique à disposition des enseignants en fait même un très bon support d’enseignement pour les professeurs d’histoire.

Ma Note : 4.5/5