A Portée de Plume

23 septembre 2017

Save Our Souls, tome 1 : Sans attache - Elle Guyon

Auteur : Elle Guyon
Editions : autoédité
Pages : 259
Date de sortie : 21 septembre 2017
Tome : 1
Prix : 2,99€ (ebook)
Public : Jeune Adulte

 

couv20750613

Résumé :

Sous une écharpe élimée et un blouson trop grand pour lui, Aldric s’obstine à cacher aux autres lycéens sa vie de marginal. Mais une succession de mauvais choix le précipite vers une issue fatale. Loin d’en avoir conscience, il agresse même la seule personne capable de modifier son avenir, la jeune Riane. Épaulée par son gardien, un immortel, celle-ci tente le tout pour le tout pour défier le destin et lui sauver la vie, car c’est la survie de sa propre âme qui est en jeu…
Mais comment mener sa mission à bien quand celui que vous devez protéger se rebelle et quand votre allié vous cache des informations capitales?? Et si ce qui s’est passé il y a plus de trois cents ans était la clé de la réussite??

Mon Avis :

J’ai pu découvrir ce roman en avant-première grâce à un partenariat avec l’auteur via la plateforme SimPlement. Je tiens à la remercier de la confiance qu’elle m’a accordée.

Dans l’autoédition, il y a du bon et du moins bon. Et parfois il y a de vraies pépites. Des trésors dont on n’a presque rien à redire. Des romans qui mériteraient d’être repérés par des maisons d’éditions plus traditionnelles pour pouvoir toucher un public plus large. C’est le cas de la trilogie d’Elle Guyon, Save Our Souls.

Dès les premières pages j’ai su que j’allais adorer Sans attache. La plume d’Elle Guyon est très fluide et en même temps assez recherché. Les différents chapitres se focalisent sur différents personnages et le style d’écriture évolue de manière discrète en fonction du personnage suivi. Bien que le récit soit raconté à la troisième personne, on a vraiment l’impression de ressentir les émotions des différents personnages, ce qui est un vrai régal.

Parlons un peu des personnages. Ils sont profonds et vraiment bien construits. Plus nous avançons dans le récit, plus nous en apprenons sur leurs passés, sur leurs motivations. Certains chapitres se situant dans le passé permettent vraiment de voir l’évolution du « beau-père » de Rianne, Gebrail, et de son ami Jeremy. Gebrail et Jeremy sont deux personnages que j’ai trouvé très mystérieux et qui m’intriguent énormément. J’espère en savoir plus sur eux dans les tomes suivants car je me pose encore beaucoup de questions à leur sujet. Mais je ne vais pas m’étendre là-dessus car mes interrogations en révèlent beaucoup trop sur l’intrigue de ce premier tome. Or, vous commencez en avoir l’habitude, je déteste vous en dire trop. Je préfère vous laisser la surprise.

J’ai abordé le style de l’auteur et les personnages mais je ne vous ai pas encore parlé du cœur du roman : l’intrigue. Aldric est un jeune homme pour qui la vie est loin d’être un conte de fée. Il vit dans la rue depuis deux ans et tente de cacher sa situation précaire à ses camarades de classes. Un jour, il va faire la rencontre de Rianne qui va tout faire pour lui sauver la vie. Dit comme ça, l’intrigue semble très simple et pourtant elle est vraiment complexe. Rianne n’est pas vraiment une jeune fille comme les autres et on sent que son intérêt pour Aldric n’est pas le fruit du hasard. Je ne peux pas vous dire pourquoi elle s’intéresse à lui. Je ne peux que vous inviter à lire Sans attache pour le découvrir par vous-même. Tout ce que je peux vous dire c’est que l’intrigue tient vraiment bien la route. Les pièces du puzzle se mettent doucement en place et chaque élément apporte un vrai plus à ce récit. Franchement, cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman aussi bien construit.

Mon avis commence à se faire long mais je voulais encore aborder rapidement deux points que j’ai trouvé excellent : la fin de ce premier tome et la couverture confectionnée par Elle Guyon. Commençons par la fin. Elle m’a tellement surprise que j’ai crié mon désespoir lorsque je me suis rendue compte que j’étais arrivée au bout de ce premier tome. Heureusement qu’il n’y avait personne à proximité parce que je n’ai pas pu me retenir et j’ai réellement crié : « Non, non, non ! ça ne peut pas être déjà la fin ?!? » J’avais tellement envie de me jeter sur le second tome pour savoir ce qu’il allait arriver à Aldric, Rianne, Gebrail et Jeremy. Malheureusement pour moi, le tome 2 n’est pas encore disponible ! Il va falloir que j’attende le début de l’année prochaine pour avoir les réponses à mes question…

Et enfin, dernier point de cette chronique à rallonge, la couverture. Beaucoup d’auteur autoédité ne travaille pas assez la couverture de leur roman, ce qui est bien dommage. Après tout, la couverture est la première chose que le lecteur va voir. Concernant Elle Guyon, elle a pris le temps de réfléchir à l’esthétique de sa trilogie. Le résultat des courses est cette sublime couverture. Elle me plaît énormément et elle illustre vraiment bien l’atmosphère de Sans attache. Si vous voulez découvrir comment l’auteur a construit cette couverture, je vous recommande d’aller faire un tour sur son blog. Elle a rédigé un article très intéressant sur ses recherches.

Si vous lisez ces mots, félicitations ! Vous êtes arrivés au bout de ma chronique. Je pense que vous l’avez bien compris : j’ai tout simplement adoré ce roman ! J’aimerai beaucoup l’acquérir au format papier pour le relire en format physique.

Ma Note : 5/5 + coup de coeur

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Bilan Lecture Septembre 2017 (Partie 1)

Bonjour à tous,

Le samedi c'est vidéo ! Aujourd'hui je vous propose de découvrir la première partie de mon bilan lecture de septembre. Au menu : 5 livres bien différents dont deux très belles découvertes.

Je vous laisse découvrir la vidéo ci-dessous. Et vous qu'avez-vous lu en ce début de mois ?

 

Posté par Celeb_Angel à 10:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 septembre 2017

Le Livreur - Marie-Sophie Kesteman

Auteur : Marie-Sophie Kesteman
Editions : Hélène Jacob
Pages : 208
Date de sortie : 20 juillet 2014
Tome : unique
Prix : 12.90€ (format papier) ou 4.99€ (ebook)
Public : Tout public

couv33479897

 

Résumé :

Au cœur de Silver Owl, depuis trois cents ans, une légende prospère, jalousement gardée. Le dimanche, au cœur des ténèbres, entre minuit et 10 heures, le Livreur opère. Et un mystérieux colis noir apparaît sur le chemin d’un des habitants.

« Ce que vous désirez le plus au monde », voilà ce qu’il vous offre. Il ne se trompe jamais. Il ne demande rien en retour. Et personne ne l’a jamais vu. De lui, on ne connaît que sa légendaire signature : « Au plaisir de ton bonheur, le Livreur ». Une ombre fugace, la lueur dans l’obscurité ; il est le héros de chacun. Qui est-il ? Quel est son objectif ? Tant de questions demeurent sans réponses…

Cependant, pour la première fois en trois cents ans, le Livreur a commis une erreur… Une erreur qui pourrait bien mener Mélie sur sa piste. Parviendra-t-elle à être plus rusée que son héros ? Fondez-vous avec elle dans les pas du Livreur, et plongez au cœur de ses secrets.

Mon Avis :

J’ai eu la possibilité de découvrir Le Livreur grâce à un partenariat avec la maison d’édition via le site SimplementPro. Je les remercie de leur confiance.

Dès les premières pages de ce roman, le lecteur découvre la petite ville de Silver Owl et sa légende ancestrale. Un dimanche sur deux, l’un des habitants de la ville reçoit un colis contenant ce qu’il désire le plus au monde. Ce colis provient d’un être mystérieux : le Livreur. Au début du roman, c’est au tour de la jeune Mélie de recevoir un colis. Souhaitant percer le mystère entourant le Livreur, son héros, elle va tenter de découvrir sa véritable identité.

J’ai beaucoup la première partie du roman. L’idée d’un personnage apportant le bonheur aux habitants de sa ville en leur livrant ce qu’ils désirent le plus m’a beaucoup plu. Imaginez quelle serait votre réaction si vous trouviez un colis contenant ce qui va vous rendre heureux. Je comprends l’engouement des habitants de Silver Owl pour le Livreur.

J’ai également apprécié l’enquête menée par Mélie et son camarade Naru pour percer le mystère entourant le Livreur. Ensemble, ils vont s’appuyer sur les petits indices qu’ils ont récoltés et mener l’enquête. Malheureusement, j’ai très rapidement compris qui se cachait derrière le Livreur ce qui a un peu gâché l’intérêt que je portais à l’enquête de Mélie.

Même si j’ai beaucoup aimé l’idée de base de l’histoire, plusieurs points m’ont dérangé au cours de ma lecture. Tout d’abord, la petite ville de Silver Owl se situe aux Etats-Unis et l’héroïne, Mélie, suit des cours dans une petite université de campagne. Sur place, elle va faire la rencontre d’Oliver et de Wendy, deux étudiants en cinquième année qui sont issue de familles particulièrement aisées. Je n’ai pas trouvé très réalistes de les voir étudier dans une université publique plutôt que dans une des prestigieuses universités de l’Ivy League …

Autre point qui m’a vraiment gêné : le Livreur. Dans la deuxième partie du roman, après avoir découvert la véritable identité du Livreur, l’auteur revient sur les évènements passés en nous les présentant du point de vue du Livreur. Nous découvrons comment il s’y prend pour trouver ce que désire le plus au monde la jeune Mélie. Pour être tout à fait honnête avec vous, j’ai trouvé ses méthodes extrêmement dérangeantes. Il n’hésite pas à s’immiscer dans la vie privée de Mélie, allant même jusqu’à l’épier comme un voyeur. Franchement, j’étais à la limite du malaise en lisant la fin du roman … J’ai trouvé que le Livreur était en réalité un personnage malsain et menteur, ce qui casse vraiment l’image du héros apportant le bonheur autour de lui. Dommage !

J’ai donc un avis très mitigé concernant Le Livreur. L’idée initiale est vraiment originale et un vrai mystère plane autour du Livreur pourtant trop de points négatifs ont gâchés ma lecture …

Ma Note : 2.5/5

Posté par Celeb_Angel à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 septembre 2017

Bingo littéraire de l'automne

J’aime énormément les challenges de lectures. La plupart me poussent à lire plus et surtout à varier mes lectures. S’il y a un challenge que j’aime plus que tous les autres, c’est bien le Bingo saisonnier qu’organise LaurenceAutenthique depuis le printemps dernier. Si je ne devais garder qu’un seul challenge, se serait celui-ci. A chaque fin de saison, je guette le moment où Laurence va lancer la nouvelle grille, impatiente de découvrir les consignes de la saison à venir.

Le 9 septembre dernier j’ai ainsi pu découvrir la grille pour cet automne. Elle est beaucoup plus dure que celle de cet été (que j’ai entièrement complété, soit dit en passant) et je sens que je vais beaucoup m’amuser à essayer de la remplir. Je vous laisse découvrir par vous-même ce qui m’attends.

Bingo automne

 

Bien évidemment, il y a quelques règles pour s’assurer du bon déroulement du challenge. Les voici telles que Laurence les a concçues :

  • Du 22 septembre au 21 décembre, le but du challenge est de lire le maximum de livres correspondants aux cases. 1 livre = 1 case, autrement dit un livre ne peut pas valider plusieurs cases à la fois.
  • Chaque case remplie vous vaudra 1 point. NEW ! Pour cette édition, seules les deux diagonales rapporteront 5 points bonus chacune. Les 10 points bonus pour une grille complète restent d'actualité.
  • Pas besoin de blog ni de chaîne pour participer mais vous pouvez bien sûr poster le lien de vos chroniques si vous le souhaitez.
  • Le but est de s'amuser donc pas de tricherie ça ne sert strictement à rien.
  • Je ferai un point des points (LOLILOL) régulièrement pour que vous puissiez voir l'évolution de chacun dans ce challenge. Le récap sera dans ce post.
  • Sont acceptés : les romans, les témoignages/bio/autobio, les pièces de théâtre, les recueils de nouvelles ou de poésie.
  • Sont refusés : les graphiques (en dehors des cases dédiées, voir plus bas), les livres audio (idem).
    NEW ! : un livre abandonné pourra valider une case, à condition d'en avoir lu au moins 30% et de préciser en quelques lignes pourquoi il ne vous a pas plu.

 

Si jamais vous voulez tenter l’aventure avec moi, je vous donne rendez-vous sur LivrAddict. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 22 septembre à minuit.

Posté par Celeb_Angel à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

La Promesse de Rose - Geneviève Senger

Auteur : Geneviève Senger
Editions : Calmann-Lévy
Pages : 416
Date de sortie : 30 août 2017
Tome : unique
Prix : 20,50€
Public : Tout Public

9782702159521-001-T

 

Résumé :

Riche fermier de la vallée de Munster, Hector Schmidt a trois filles à marier en cette année 1900. Bien que l’Alsace soit désormais allemande, il s’est fait un point d’honneur à les élever dans l’amour de la France, tant et si bien qu’elles donneraient volontiers leur coeur à un prétendant venu de l’autre côté des Vosges.
Tandis que Charlotte, la benjamine, se laisse charmer par le nouveau vacher originaire de Gérardmer, Anna, l’aînée, épluche en secret les petites annonces matrimoniales d’un magazine français. Quant à Rose, la cadette, la plus belle et la plus courtisée, l’empressement de Florian Mayer, propriétaire de la plus grosse scierie de la vallée, la laisse indifférente. Elle tombe éperdument amoureuse d’un gérant du Bon Marché, en visite pour affaires dans la région. Mais comment attirer l’attention d’un authentique Parisien quand on est la fille d’un marcaire, autrement dit d’un fromager ?
Avec son prodigieux esprit romanesque, sa soif de vivre et son amour inébranlable, Rose bouleversera de fond en comble les solides traditions familiales et sera la cause de bien des tourments…

Geneviève Senger brosse le très émouvant portrait de trois soeurs alsaciennes en quête d’amour et de liberté malgré les déchirures de l’histoire et les pesanteurs de la destinée.

Mon Avis :

J’ai eu l’opportunité de découvrir ce roman grâce à un partenariat avec les éditions Calmann-Levy via la plateforme Net Galley. Je les remercie de leur confiance.

Dès les premières pages, je me suis retrouvée au cœur d’une région qui m’est très chère : l’Alsace. En situant son roman au début du siècle du dernier, l’auteur va mettre en avant une page importante de l’Histoire de cette belle région : l’annexion de l’Alsace par l’Empire allemand entre 1871 et 1919.

L’histoire de Rose débute dans son petit village de la vallée de Munster en 1900. Rose Schmidt, fille d’un riche fermier, est d’une beauté sans pareille. Tous les regards se tournent vers elle, surtout celui de Florian Mayer qui semble bien décidé à en faire sa femme. Seulement, Rose ne rêve que d’une chose : quitter son village et partir à Paris.

La vie de Rose n’est pas toute rose (excusez le jeu de mot). Elle va être confrontée aux avances de Florian qui ne supporte pas d’avoir été rejeté et qui est prêt à tout pour se venger de Rose et de sa famille. Tout au long du roman, il va tout faire pour leur nuire allant jusqu’à employer des mesures extrêmes tellement il est aveuglé par sa colère et sa soif de vengeance. Florian est un personnage très sombre et manipulateur qui fait froid dans le dos.

Rose, quant à elle, va devoir fuir l’Alsace pour tenter d’échapper aux griffes de Florian. Elle va trouver un poste de garde d’enfant auprès d’un lord anglais vivant à Paris et ami du gérant du Bon Marché dont Rose est secrètement amoureuse. Elle va découvrir le rythme de la vie parisienne du début du XXème siècle. Peu à peu, elle va construire sa vie et son avenir malgré l’ombre malfaisante de Florian qui pèse sur elle.

En plus de l’histoire de Rose, le lecteur va découvrir celle de ses deux sœurs Anna, l’aînée, et Charlotte, la benjamine. Chacune va évoluer et rencontrer l’amour.

J’ai moyennement apprécié ma lecture. Bien qu’ayant aimé l’aspect historique du roman, j’ai trouvé que certains éléments étaient rapportés de manière beaucoup trop rapide. J’aurais aimé que l’auteur approfondisse davantage certaines scènes qui auraient pu m’aider à mieux apprécier les personnages. J’ai en effet eu beaucoup de mal à accrocher avec les trois héroïnes, surtout avec Rose, le personnage central du roman. Mais ce qui m’a vraiment déçue dans ce roman, c’est la fin. J’ai trouvé que l’auteur achevait son récit sans répondre à toutes les questions. Une fois les dernières lignes lues, j’avais l’impression qu’il manquait quelque chose. J’aurais vraiment aimé quelques chapitres supplémentaires, peut être aurais-je eu une autre opinion de ce roman historique …

Vous l’aurez donc compris, La Promesse de Rose est un roman historique qui n’a pas vraiment sur me convaincre.

Ma Note : 2/5

Posté par Celeb_Angel à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


18 septembre 2017

Le Grimoire des Etranges Créatures - Maryline Weyl

Auteur : Maryline Weyl
Editions : Démons et Merveilles
Pages : 56
Date de sortie : juillet 2017
Tome : unique
Prix : 18 €
Public : Tout Public

couv

 

Résumé :

Les étranges créatures sont-elles totalement imaginaires ou se cachent-elles dans des contrées lointaines.

Je suis partie à leur rencontre, voici ce que j’ai découvert…

Mon Avis :

Maryline Weyl est une auteur et illustratrice alsacienne dont j’apprécie tout particulièrement le travail. Je l’ai rencontrée pour la première fois en 2010 lors d’une Japan Addict et je suis vite tombée amoureuse de son univers magique. A chaque nouvelle édition de Japan Addict, je me rendais sur son stand à la recherche des nouveautés. Depuis que je ne vis en Alsace, je n’ai plus la possibilité de discuter avec elle. Je me contente de la suivre sur Instagram pour rester informée sur son travail. En avril dernier, Maryline a lancé un projet de financement participatif pour son dernier livre : Le Grimoire des Etranges Créatures. Vous vous doutez bien que je ne pouvais pas passer à côté de ce projet. En juillet dernier, j’ai reçu mon exemplaire dédicacé mais j’ai attendu la fin des vacances pour me plonger à la découverte des étranges créatures.

Comme d’habitude, Maryline a su m’emporter dans son univers. Ses dessins sont tout simplement magnifiques et elle arrive vraiment à se renouveler tout en créant une unité visuelle avec le reste de ses Grimoires. J’ai pris énormément de plaisir à la lecture, m’émerveillant devant chaque dessin et admirant le travail de recherches pour les textes explicatifs accompagnants les illustrations.

Si vous aimez les animaux fantastiques, je vous recommande fortement de jeter un œil au travail de Maryline Weyl.

Ma Note : 5/5

Ellana, tome 2 : La voie des Marchombres - Lylian& Montse Martin

Scénario : Lylian
Dessins : Montse Martin
Mise en couleurs : Loïc Chevallier
D'après l'oeuvre de : Pierre Bottero
Editions : Glénat
Pages : 72
Tome : 2
Prix : 14,95€
Date de sortie : 14 juin 2017
Public : A partir de 12 ans

 

 

 

9782344019221-L

 

Résumé :

Revenue dans la cité d’Al-Far, Ellana découvre rapidement que beaucoup de choses ont changé pendant son absence. Ses compagnons ont été martyrisés par des brigands. Bouleversée par la mort de sa meilleure amie Nahis, Ellana décide de partir vivre seule. La jeune femme s'évade alors en quête de liberté et, pétrie de questionnements, rencontre un homme aux dires étranges. Celui-ci lui propose de l'accompagner sur un chemin à part, une voie mystique et humaine qui promet de la mener au-delà d'elle : la Voie des Marchombres, la voie de la Liberté.

Après La Quête d’Ewilan, découvrez l’adaptation en BD de l’autre grande saga de Pierre Bottero consacrée à l’un de ses personnages les plus fascinants, toujours scénarisée par Lylian et dessinée cette fois par la talentueuse Montse Martin !

 

Mon avis :

J’aime énormément l’univers de Pierre Bottero, c’est pourquoi j’aime tant les adaptations en bande-dessinées de Lylian. J’achète chacun des tomes d’Ellana et de La Quête d’Ewilan à leur sortie et je les lis habituellement dans la foulée. Etonnement, j’ai attendu trois mois pour m’attaquer à ce deuxième tome alors que ma sœur l’a dévorée lorsque je l’ai ramené à l’appartement.

Je ne vais pas trop vous parler du scénario de ce nouveau volume pour ne pas vous révéler l’intrigue du premier tome. Ici, nous retrouvons Ellana juste après les évènements clôturant le premier volume. Au fil des pages, elle va mûrir et commencer à trouver sa place dans le monde. Confrontée à la dure loi de la rue, elle va devoir apprendre à se défendre. La BD est donc plus sombre et violente que la saga La Quête d’Ewilan.

Comme d’habitude, j’aime énormément les dessins et la mise en couleurs. Lylian et Montse Martin ont parfaitement réussi à retranscrire la magie des mots du très regretté Pierre Bottero. A chaque fois que je me replonge dans leurs bande-dessinées, j’ai envie de ressortir les romans originaux de mes étagères et me replonger avec plaisir dans les sagas qui ont bercées mon adolescence.

Vous l’avez compris, j’ai passé un très bon moment en compagnie d’Ellana et j’attends avec impatience la sortie du cinquième tome de La Quête d’Ewilan prévue pour le mois de novembre.

Ma Note : 5/5

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

17 septembre 2017

Comic'Gone 2017

Hier je suis allée passer l’après-midi à la Comic’Gone, une convention célébrant l’univers des comics, qui se déroulait à la mairie du 8ème arrondissement de Lyon. Je ne m’y connais pas trop en comics mais ma sœur aime tout particulièrement les comics Doctor Who. Curieuses de découvrir les différents stands, nous avons donc décidé de nous y rendre vu que l’entrée n’était pas chère (5€/personne pour le week-end).

Banniere_CG2017Originale

La majorité des stands étaient tenus par des illustrateurs venus présenter leur travail. Je n’en connaissais aucun mais j’ai beaucoup aimé découvrir leurs dessins et pouvoir échanger avec eux. Cela m’a rappelé les conventions auxquelles j’aimais tant participer lorsque je vivais en Alsace, les Japan Addict.

comic gone 2017

Au final, j’ai même fait quelques achats : deux grands posters (62cm X 91,5 cm) Doctor Who qui vont aller compléter la décoration geek de notre appartement et une comic que je ne connaissais pas : Ivar, Timewalker de Fred Van Lente, Clayton Henry, Francis Portela & Père Pérez.

 achats comic gone

Lorsque je vais en convention, j’aime y aller en cosplay. Je ne fais pas des cosplays très compliqués, je privilégie toujours des tenues d’univers que j’aime et dans lesquelles je me sens à l’aise. Cette fois-ci, j’ai décidé de mettre à l’honneur une de mes séries TV préférées : Doctor Who. Eleventh étant mon Docteur favori, j’ai sorti mes bretelles, mon nœud papillon et mon tournevis sonique. Et comme le dit si bien Eleventh : « Fezzes are cool ! » J’ai donc sorti ma machine à coudre pour me faire mon propre fez.

cosplay 11th 3

Il y avait peu de cosplayeurs dans les allées mais je ne regrette pas d’y être allée en tenue. Je trouve que cela ajoute au plaisir des conventions …

cosplay 11th 2

J’ai passé une très bonne après-midi avec ma sœur et je retournerai probablement à la prochaine édition de la Comic’Gone.

Cosplay 11th

Posté par Celeb_Angel à 14:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 septembre 2017

Colore ton Swap

Bonjour,

Il y a quelques mois, je me suis inscrite à un swap organisé par Pink-lady45 sur LivrAddict : le Colore ton swap. Le principe était simple. Il fallait confectionner un colis avec une couleur dominante choisie par notre binôme. Voici ce que le colis devait contenir :

  •  2 livres de la WL (dont la couverture (ou un de ses éléments) est de la couleur choisie et/ou dont le titre ou le nom de l'auteur fait mention de la couleur choisie)
  • 1 carte
  • 1 MP
  • 1 boisson et 1 gourmandise de la couleur choisie
  • des surprises de la couleur choisie

J'ai fait ce swap avec 1789caro et j'ai reçu mon colis en fin de semaine. Je vous laisse découvrir en vidéo ce que j'ai reçu avant de vous mettre quelques photos.

Et pour découvrir ce que j'ai envoyé à Caro, rendez-vous sur sa page Instagram.

 

 

Et maintenant, place aux photos !

Colore ton swap 1

 

J'ai été tout particulièrement gâtée, comme vous pouvez le voir ! J'ai donc reçu :

  • Deux livres de ma wishlist : Un doux pardon de Lori Nelson Spielman et En attendant Bojangles d'Olivier Bordeault.
  • Un marque-page
  • Une belle carte
  • Du thé aux agrumes (déjà goputé et il est super bon !) et deux autres sachets de thés.
  • Des orangettes, des Schokobons et des Maoam.
  • Des pinces à dessins et des post-it.
  • Une petite trousse trop chou et deux stylos.
  • Un agenda 2017/2018.
  • Un carnet
  • Un kit pour faire un joli bracelet et un beau collier attrape-rêves.
  • Un porte-clef et un beaume à lèvres
  • Un aimant (absent sur la photo car il est déjà sur mon tableau magnétique)
  • et en bonus : Le Quidditch à travers les âges qui va rejoindre ma collection Harry Potter.

Milles merci Caro ! Ton colis a fait plusieurs heureuses : la preuve en image !

Colore ton swap 2

Colore ton swap 3

Colore ton swap 4

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 10:56 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 septembre 2017

Calpurnia - Jacqueline Kelly

Auteur : Jacqueline Kelly
Editions : Ecole des Loisirs
Pages : 495
Date de sortie : 5 avril 2013
Tome : 1
Prix : 19€
Public : A partir de 12 ans

9782211223317

 

Résumé :

Calpurnia Tate a onze ans. Dans la chaleur de l’été, elle s’interroge sur le comportement des animaux autour d’elle. Elle étudie les sauterelles, les lucioles, les fourmis, les opossums.
Aidée de son grand-père, un naturaliste fantasque et imprévisible, elle note dans son carnet d’observation tout ce qu’elle voit et se pose mille questions. Pourquoi, par exemple, les chiens ont-ils des sourcils ? Comment se fait-il que les grandes sauterelles soient jaunes, et les petites, vertes ? Et à quoi sert une bibliothèque si on n’y prête pas de livres ?
On est dans le comté de Caldwell, au Texas, en 1899. Tout en développant son esprit scientifique, Calpurnia partage avec son grand-père les enthousiasmes et les doutes quant à ses découvertes, elle affirme sa personnalité au milieu de ses six frères et se confronte aux difficultés d’être une jeune fille à l’aube du XXe siècle. Apprendre la cuisine, la couture et les bonnes manières, comme il se doit, ou se laisser porter par sa curiosité insatiable ? Et si la science pouvait ouvrir un chemin vers la liberté ?

Mon Avis :

Calpurnia dormait dans ma pile à lire depuis un petit moment déjà alors que ma mère ne cessait de me le conseiller. Il aura fallu la sortie du deuxième tome (Calpurnia et Travis) pour que je me motive à le lire. Et j’aurais dû écouter ma mère plus tôt ! (Maman, si tu lis ces lignes, oui tu as souvent raison …)

Calpurnia est une jeune fille de 11 ans qui vit au sein de l’exploitation de coton familiale. Seule fille au milieu de ses 6 frères, la vie n’est pas toujours facile pour elle qui rêve de liberté. Or, en 1899, les jeunes filles ne mènent pas le même train de vie qu’aujourd’hui. Entre ses leçons de pianos, ses cours de cuisine auprès de Viola, la bonne de la famille, et ses cours de tricots avec sa mère, elle arrive quand même à trouver le moyen de passer un peu de temps avec son grand-père, un vieil homme un peu taciturne qui fait si peur à ses frères. Pourtant, le Capitaine Walter Tate n’est pas un homme méchant. Il vit juste dans son monde, au milieu de ses expériences scientifiques. A ses côtés, Calpurnia va enfin commencer à trouver des réponses à toutes ses questions : pourquoi certaines sauterelles sont-elles grosses et jaunes et d’autres petites et vertes ? Pourquoi les chiens ont-ils des sourcils ? Peu à peu Calpurnia va découvrir l’univers des naturalistes et s’intéresser de très près aux méthodes scientifiques.

Calpurnia est un personnage extrêmement attachant. Elle est curieuse et a une soif de savoir qui semble sans fin. Chaque chose qu’elle va pouvoir observer va être à l’origine de nouvelles questions auxquelles elle va tenter de répondre avec l’aide de son grand-père. Elle n’hésite pas à se lancer dans des lectures qui ne sont pas vraiment adaptées à son âges (comme par exemple le livre de Darwin). J’ai beaucoup aimé la suivre au cours des six mois durant lesquels se déroulent le récit. Elle a des idées bien arrêtées et ne comprends pas pourquoi elle ne peut pas faire les choses comme ses frères. On sent vraiment que c’est une héroïne qui a envie de changer son destin.

Puisque je parle de son destin, je vais m’attarder un petit peu sur un thème sous-jacent du roman : la question de la condition féminine au début du siècle dernier. Calpurnia rêve de pouvoir gagner sa vie, de pouvoir étudier les sciences, de devenir quelqu’un mais elle va vite déchanter en se rendant compte que ce n’est pas ce qu’on attend d’une jeune fille de bonne famille. Etant la fille d’un des plus grands exploitants agricoles du coin, la société attend d’elle qu’elle soit capable de gérer un ménage et une famille : couture, broderie, cuisine, fonder une famille … La pauvre Calpurnia a bien du mal à se faire à cette idée, elle qui rêve de liberté … Du haut de ses 11 ans, elle va tout faire pour tenter d'échapper à ce destin qu'elle refuse.

J’ai passé un excellent moment avec Calpurnia. J’ai dévoré les presque cinq cent pages en à peine quelques jours tellement j’étais avide de voir l’évolution de la relation entre Calpurnia et son grand-père. Les deux personnages vont peu à peu apprendre à se connaître, au point de devenir très proches et même complices. C’est vraiment un très beau roman et j’ai hâte d’aller rendre visite à mes parents pour pouvoir repartir avec le deuxième tome …

Ma Note : 5/5

Posté par Celeb_Angel à 15:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,