14 septembre 2018

Grace and Fury - Tracy Banghart

Auteur : Tracy Banghart
Editions : Hodder
Pages : 320
Date de sortie : 26 juillet 2018
Tome : 1
Prix : 10,30€
Public : Jeune Adulte

grace and fury

 

Résumé :

Bold, brutal and beautiful, this is a must-read with the glitter and romance of The Selection and the thrilling action and intrigue of Red Queen.

In a world where women have no rights, sisters Serina and Nomi face two very different fates: one in the palace, the other on an island prison where women must fight to survive.

Serina has spent her whole life preparing to become a Grace - selected to stand by the heir to the throne as a shining example of the perfect woman.

But her headstrong and rebellious younger sister has a dangerous secret, and one wrong move could cost both sisters everything.

Can Serina fight? And will Nomi win?

Mon Avis :

Si mes souvenirs sont bons, j’ai reçu ce livre dans la FairyLoot du mois de juin (j'ai un doute sur le mois de réception...). Vous devez le savoir à force, je ne lis pas les résumés des livres. Je n’avais donc aucune idée de ce que j’allais découvrir en me lançant dans Grace and Fury et je n’ai pas été déçue par ma lecture.

Le premier point qui m’a marqué lorsque j’ai commencé ma lecture est l’univers dans lequel se déroule l’histoire. Nous sommes dans un monde où les femmes n’ont aucun droit. Pour s’en sortir, elles ont deux possibilités : travailler pour gagner un maigre salaire tout en prenant soin de sa famille ou devenir une Grace. Les Graces sont des femmes choisies par l’héritier du trône afin d’assurer le rôle de concubines. Nombreuses sont les jeunes filles qui rêvent de devenir Grace car ce statut leur assure une vie où elles ne manqueront de rien.  C’est une position respectée de tous pour laquelle Serina s’est entrainée toute sa vie. Accompagnée de sa sœur, Nomi, elle va se rendre au bal qui va permettre à l’héritier du trône de sélectionner ses trois première Graces. Malheureusement, Nomi cache un lourd secret qui va changer le destin des deux sœurs puisque l’une des deux sœurs va être envoyée sur une île abritant une prison pour femmes et va devoir se battre pour assurer sa survie.

Nomi et Serina sont deux personnages très intéressants qui vont se devoir se battre pour échapper à leurs destins. Nous suivons chacune des sœurs grâce à une alternance rapide des chapitres, chacun étant raconté du point de vue d’une des sœurs. Cette alternance des chapitres insuffle un rythme assez soutenu au récit. Les chapitres sont court et mettent bien en avant la place des femmes dans cette société où les femmes sont considérées comme des moins que rien. C’est un thème extrêmement important car il est malheureusement toujours d’actualité dans bien des pays.

Même si l’action met un peu de temps à démarrer, ce roman m’a beaucoup plu. Je l’ai lu très rapidement car je voulais voir comment Serina et Nomi allaient réussir à faire changer les mentalités. Je vais néanmoins devoir attendre encore un peu pour découvrir la suite des aventures de Serina et Nomi. En effet, la suite et fin de cette série, Queen of Ruin, sortira en VO l’été prochain.

Si jamais ce roman vous intéresse, sachez que Grace and Fury sortira en français le 26 septembre prochain chez Hachette.

Ma Note : 4/5

Posté par Celeb_Angel à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


07 septembre 2018

A Court of Thorns and Roses, #2 : A Court of Mist and Fury - Sarah J. Maas

Auteur : Sarah J. Maas
Editions : Bloomsbury Publishing
Pages : 640
Date de sortie : 19 septembre 2016
Tome : 2
Prix : 10,49€
Public : Public averti

9781408888193

 

Résumé :

The stunning sequel to Sarah J. Maas' New York Times bestselling A Court of Thorns and Roses and aNo.1 New York Times bestseller.

Feyre survived Amarantha's clutches to return to the Spring Court – but at a steep cost. Though she now has the powers of the High Fae, her heart remains human, and it can't forget the terrible deeds she performed to save Tamlin's people.

Nor has Feyre forgotten her bargain with Rhysand, High Lord of the feared Night Court. As Feyre navigates its dark web of politics, passion, and dazzling power, a greater evil looms – and she might be key to stopping it. But only if she can harness her harrowing gifts, heal her fractured soul, and decide how she wishes to shape her future – and the future of a world cleaved in two.

With more than a million copies sold of her beloved Throne of Glass series, Sarah J. Maas's masterful storytelling brings this second book in her seductive and action-packed series to new heights. Older teens will love A Court of Mist and Fury.

Contains mature content. Not suitable for younger readers.

Mon Avis :

Il y a des romans qui vous laissent indifférente, d’autres qui vous emballent le temps de la lecture et d’autres qui vous marquent pour longtemps. La série A Court of Thorns and Roses (ACOTAR, pour les intimes) fait partie de cette dernière catégorie. Après avoir adoré le premier tome, j’avais hâte de découvrir A Court of Mist and Fury et de retrouver Feyre et ses acolytes. Avant d’attaquer le troisième tome, A Court of Wings and Ruin, en lecture commune avec une amie, j’ai donc replongé dans l’univers fabuleux imaginé par Sarah J. Maas.

Ce deuxième tome commence peu de temps après la fin d’ACOTAR. Feyre tente de se remettre de ce que Amarantha lui a fait vivre. On sent bien qu’elle est atteinte d’une sorte de stress post-traumatique et qu’un rien suffit à la faire rechuter dans les horreurs qu’elle a vécues. J’ai beaucoup aimé la voir évoluer au fil des pages, voir comment elle va s’en sortir et réapprendre à vivre. Grâce à Rhysand, qui vient demander à ce que le contrat qui le lie à Feyre soit respecté, elle va apprendre à contrôler ses nouveaux pouvoirs et découvrir qu’une autre vie est possible. Feyre évolue énormément dans ce second tome et je me suis beaucoup attachée à elle.

En fait, tous les personnages sont attachants (enfin à part Tamlin, mais ne me lancez pas à ce sujet). Les nouveaux personnages introduits m’ont beaucoup plut et mon pauvre petit cœur a eu très peur pour eux tout du long de ma lecture. Plus j’avançais dans le récit, plus j’apprenais des informations sur leurs passés respectifs qui me donnaient envie de rentrer dans le roman pour les serrer dans mes bras. Avec une petite préférence pour Rhysand, mon nouveau « book boyfriend » ultime (pardon Quatre !) … Je n’ai pas de mots pour vous dire à quel point j’aime Rhysand. C’est un personnage complexe mais avec un cœur tellement grand qu’il est prêt à tout pour protéger ceux qu’il aime. Plus j’avançais dans ce tome, plus je l’aimais. D’ailleurs, sur ma feuille récapitulant les points positifs et les points négatifs (il n’y en a pas) de ma lecture, j’ai noté « Rhysand, Rhysand, RHYSAND !!! » C’est vous dire à quel point il m’a marqué …

Mais n’y a pas que Rhysand qui fait que ce roman est génial. Sarah J. Maas a su construire un univers extrêmement riche qu’elle développe au fur et à mesure des découvertes de Feyre. D’ailleurs, la carte qui se trouve au début du livre est plus riche que celle du premier car elle reflète les connaissances de Feyre sur son monde, Prythian. C’est un point que je trouve super car il nous permet de bien visualiser les différents lieux où Feyre et Rhysand vont se rendre.

En plus de savoir imaginer un univers riche et complexe, Sarah J. Maas sait insuffler du rythme à son récit. Alors que le début démarre en douceur, l’action monte crescendo jusqu’à aboutir à une fin qui est tout simplement haletante. Haletante et terriblement frustrante ! Heureusement que j’ai tout de suite enchaîné avec le troisième tome de la série car je n’aurais pas supporter l’attente.

Je crois que je pourrais encore vous écrire des pages et des pages pour vous expliquer pourquoi j’ai adoré ce second tome mais cette chronique est déjà bien longue. Je vais donc me contenter de vous dire que cette série est addictive et que je ne peux que vous recommander de la lire. En revanche, attention, ce roman n’est PAS à mettre entre toutes les mains.  

Ma Note : 5/5 + énorme coup de cœur

 

05 septembre 2018

Celui d'après - Jessica Cymerman

Auteur : Jessica Cymerman
Editions : Charleston
Pages : 192
Date de sortie : 9 mai 2017
Tome : unique
Prix : 17€
Public : Tout Public

 

Celui-dapres_c1-384x600

Résumé :

Jean et Anna, c'est le couple que tout le monde envie. Jeunes, beaux, follement amoureux, tout leur réussit. Le mariage est prévu, la route est tracée.

Mais Jean meurt dans un accident. La vie de la jeune femme s'effondre. Les mois passent, le deuil se fait, petit à petit. Alors Anna décide qu'il faut qu'elle aille de l'avant. Et elle veut trouver l'homme parfait.

Mais l'homme parfait, c'était Jean, et Jean, elle l'a perdu. Alors elle se met en tête de trouver son parfait sosie. Et quand elle rencontre Frédéric, sa vie va changer…


Mon Avis :

Malgré sa faible moyenne sur LivrAddict (12/20 pour 29 notes), j’ai eu envie de donner sa chance à ce roman dont la couverture m’attirait. Comme je ne lis (presque) jamais les résumés, je me laisse facilement attirer par les belles couvertures. Ici, j’aurais mieux fait de me fier aux avis laissés sur LivrAddict et passer mon chemin car je n’ai pas du tout apprécié ma lecture. Bien qu’il soit très court, j’ai envisagé de l’abandonner à plusieurs reprises mais j’ai quand même réussi à le finir.

Pourtant, la première partie du roman n’est pas si terrible que ça. Nous y découvrons la belle histoire d’Anna et de Jean. Ils sont heureux, amoureux et sont sur le point de se marier. Cette partie du roman est vraiment chou malgré de très nombreux clichés qui m’ont fait lever les yeux au ciel de nombreuses fois. Malheureusement, dès la mort de Jean, tout le roman s’écroule. (Je ne vous dévoile rien en vous disant que Jean meurt, c’est dans le résumé.)

Déjà, parlons un peu de la mort de Jean. Elle est complètement irréaliste et même carrément débile ! Rien que ça, ça a suffi à m’énerver. Mais où est-ce que Jessica Cymerman est allée chercher une façon de mourir aussi nulle ? Je sais qu’il y a plein de façons débiles de mourir mais là ce n’est franchement pas crédible. C’est à partir de ce moment que j’ai perdu tout intérêt pour ce roman.

Car la suite n’est pas mieux. J’irais même plus loin : elle est même pire. Ok, chacun gère son deuil à sa façon, mais Anna le fait d’une manière carrément malsaine. Puisque Jean n’est plus, elle décide de chercher son sosie parfait avec vivre ce qu’aurait dû être sa vie. Pour ça, tous les moyens sont bons : sites de rencontre, coup d’un soir, escort… Bref, c’est du grand n’importe quoi ! A mes yeux, Anna est un personnage carrément dérangé qui mériterait d’aller en hôpital psychiatrique.

Bref, je crois que je vais arrêter de descendre ce roman que j’ai tout simplement détesté. D’habitude j’arrive toujours à trouver un ou deux points positifs pour nuancer mon avis mais là, sur ma petite fiche qui m’aide à préparer mes chroniques, ma colonne des points positifs est vide alors que celle des points négatifs déborde. Je suis vraiment très déçue de cette lecture et je vous recommande donc de passer votre chemin (sauf si vous voulez vous faire votre propre avis).

Ma Note : 1/5

Posté par Celeb_Angel à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 août 2018

Love & Gelato - Jenna Evans Welsh

Auteur : Jenna Evans Welsh
Editions : Bayard
Pages : 400
Date de sortie : 13 juin 2018
Tome : unique
Prix : 15,90€
Public : A partir de 12 ans

couv38138930

 

Résumé :

Lina, 17 ans, dont la mère vient de mourir, part en Italie pour faire la connaissance de son père. Mais pourquoi ne lui a-t-elle jamais parlé de lui ?
À peine arrivée, Lina n’a qu’une envie : rentrer le plus vite possible aux États-Unis.
Puis elle rencontre Ren, un garçon de son âge, qui lui sert de guide, et elle se laisse peu à peu séduire par ce pays. Lina entreprend alors de lire le journal que sa mère tenait à l’époque où elle vivait à Florence et s’aperçoit que sa vie renfermait bien des secrets. En suivant ses traces, elle découvre une vérité bouleversante…

Mon Avis :

Ce qui est bien quand on a sœur (apprentie) libraire, c’est qu’on peut en profiter pour lire les services presse qu’elle emprunte à sa librairie. C’est ce qui s’est passé en juillet pour Love & Gelato. A force de le voir passer sur de très nombreux comptes Instagram, j’ai eu très envie de le lire. Lorsque je l’ai vu sur les étagères de ma sœur, j’ai sauté sur l’occasion.

J’ai dévoré ce roman en moins de 24 heures tellement j’étais happée par l’histoire de Lina. Cette jeune fille de 17 qui se retrouve parachutée en Italie, chez un père dont elle ignorait l’existence, m’a beaucoup touchée. Je l’ai trouvée très attachante et j’ai suivi son périple italien comme si c’était moi qui le vivais. Il faut dire que Jenna Evans Welsh décrit très bien l’Italie, un pays que j’adore, et j’avais l’impression d’y être. Ayant eu la chance de visiter la Toscane il y a quelques années, ce roman m’a rappelé de beaux souvenirs.

Concernant l’histoire, je l’ai trouvé bien construite. Nous sommes encore une fois dans un roman avec un secret de famille. Cette fois-ci, contrairement à mes deux dernières chroniques, le secret est bien amené et les révélations se font petit à petit, au fur et à mesure que Lina lit le journal de sa mère. Je n’ai d’ailleurs deviné le retournement de situation qu’au tout dernier moment, quelques pages avant Lina. De plus, l’amitié qui se lie entre Lina et Ren est vraiment toute mignonne.

Enfin, le seul défaut de ce roman n’en est pas vraiment un. Lire Love & Gelato donne furieusement envie de sauter dans un avion à destination de Florence pour aller y déguster de bonnes glaces. C’est donc le roman parfait à lire en été.

Ma Note : 4,5/ (On a frôlé le coup de cœur)

Posté par Celeb_Angel à 07:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 août 2018

Les amants de l'été 44 - Karine Lebert

Auteur : Karine Lebert
Editions : Presses de la Cité
Pages : 368
Date de sortie : 15 mars 2018
Tome : 1
Prix : 20,50 €
Public : Tout Public

9782258150812ORI

 

Résumé :

Gemma Harper est une jeune New-Yorkaise ambitieuse dont les certitudes vacillent à la mort de sa mère. C’est au cœur d’une Normandie inconnue que ses pas vont la guider à la découverte de ses origines cachées, liées à celles de Philippine, femme au destin romanesque durant la Seconde Guerre mondiale.

 

2000, Gemma est une jeune New-Yorkaise vive, séduisante, pragmatique, travaillant avec passion dans l’entreprise familiale de produits alimentaires. A la mort de sa mère, elle découvre que sa « vraie » grand-mère était française ; elle décide alors de partir, seule, sur ses traces. Ce voyage à la recherche de ses origines la conduit en Normandie. En sillonnant la région, Pont-l’Evêque, Le Havre, Barfleur, Colleville, l’Américaine recueille les témoignages de ceux qui ont connu Philippine. Tout commence en 1944, quand, en faisant du marché noir à Deauville, la jeune Normande rencontre Ethan, un GI, cajun de Louisiane.
Deux destins de femmes, deux continents, deux époques… L’une est en quête, la seconde se raconte. Gemma trouvera un nouveau sens à sa vie et comprendra comment Philippine a payé le prix de sa liberté. Avec en filigrane cette question douloureuse : pourquoi a-t-elle abandonné sa fille aux Etats-Unis ?

 

Mon Avis :

J’ai beaucoup les romans basés sur des secrets de famille et qui mêlent des récits au présent avec des retours dans le passé. C’est pour cette raison que je me suis lancée dans ce roman. Bien qu’appréciant les romans se déroulant pendant la Seconde Guerre Mondiale, je n’ai pas du tout accroché aux Amants de l’été 44.

Dès le début, j’ai trouvé les personnages de Gemma et Philippine inintéressants. Je n’ai pas du tout réussi à éprouver la moindre sympathie pour l’une comme pour l’autre. Leurs destins respectifs m’ont laissé indifférente. Il faut dire qu’il ne se passe pas grand chose au cours de 368 pages de ce roman. C’est d’ailleurs ce qui m’a le plus gênée dans ma lecture. J’ai eu l’impression de lire un roman creux, sans action. Bref, je me suis royalement ennuyée. J’ai quand même tenu à terminer ma lecture pour avoir le fin de l’histoire. Malheureusement, ce roman est un premier tome, ce qui n’est indiqué qu’à la toute fin du récit ! Je trouve ça tout simplement inadmissible de la part de la maison d’édition de ne pas le spécifier sur la couverture ou sur la quatrième de couverture.

Bref, vous l’avez compris, je n’ai pas du tout apprécié ma lecture.  

Ma Note : 2/5

Posté par Celeb_Angel à 07:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29 août 2018

Les fleurs du repentir - Tamara McKinley

Auteur : Tamara McKinley
Editions : Archipoche
Pages : 480
Date de sortie : 2 mai 2018
Tome : unique
Prix : 8,80 €
Public : Tout Public

9782377351527-001-G-220x356

 

Résumé :

Cela fait longtemps que Claire a quitté les terres hostiles et désolées du domaine où elle a grandi pour poursuivre ses études et sa carrière de vétérinaire à Sydney.
Lorsque lui parvient l'invitation de sa grand-tante Aurelia la conviant à une réunion de famille, Claire est ramenée à son passé, elle qui était partir après une violente dispute avec les siens…
Bien qu'à contrecœur, elle rejoint l'Outback australien. Mais comment va réagir sa mère, Ellie, qu'elle n'a pas revue depuis cinq ans ? Et Leanne, sa sœur, lui battra-t-elle toujours froid ?
En renouant avec ce passé, ce sont autant de rancœurs qui remontent à la surface, mais aussi des secrets qui ressurgissent…
Comme à son habitude, Tamara McKinley brosse le portrait de femmes courageuses. Trois générations de femmes, qui chacune à sa manière a dû lutter contre l'adversité pour gagner son indépendance.

Mon Avis :

J’ai beaucoup entendu parler de Tamara McKinley et j’avais vraiment envie de découvrir ses romans. Lorsque j’ai vu que Les fleurs du repentir faisait partie de l’offre de partenariat des éditions Archipel pour les sorties du mois de mai, je me suis empressée de le demander. Les éditions Archipel ont répondu favorablement à ma demande et m’ont donc envoyé ce roman (ainsi qu’un autre titre dont je vais vous parler très rapidement). Je tiens à les remercier de m’avoir accordé leur confiance.

Si vous me lisez depuis un petit moment, vous devez savoir que je suis toujours franche dans mes chroniques. Quand j’aime, je le dis. Quand je n’aime pas, je vous explique pourquoi. Ici, mon avis est particulièrement mitigé. Même si certains points du roman m’ont beaucoup plu, je suis assez déçue de ma lecture. Je vais essayer de vous expliquer pourquoi.

Avant tout, je vais vous parler de ce que j’ai aimé. Le gros point fort de Tamara McKinley est clairement sa capacité à décrire son pays natal : l’Australie. Aux côtés de Claire et Ellie, le lecteur va être amené à découvrir le bush australien dans toute sa splendeur. Au milieu des immenses étendues arides se cachent finalement une grande diversité : animaux sauvages, paysages superbes, immenses ranch ; etc. Les descriptions sont tellement vivantes qu’on en arrive presque à sentir le souffle chaud du vent sur notre peau en tournant les pages.

J’ai également apprécié le côté historique du roman car il nous permet de voir comment les femmes vivant dans le bush ont réussi à s’en sortir lorsque la Seconde Guerre Mondiale a commencée à impacter la vie en Australie. Les hommes partant défendre leur pays, ce sont les femmes qui se sont retrouvées à devoir gérer seules les immenses ranchs et les immenses troupeaux. Tamara McKinley a bien réussi à nous faire ressentir les difficultés auxquelles ces femmes ont été confrontées.

Maintenant que je vous ai parlé du positif, il est temps pour moi de vous parler de ce qui m’a posé problème. Malgré ces points positifs, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de longueurs et je me suis terriblement ennuyée en lisant ce roman. Je n’arrivais pas à lire plus d’une quinzaine de pages à la fois. Je décrochais très rapidement et je partais faire autre chose ou lire un autre livre en parallèle. De plus, je n’ai pas réussi à m’intéresser au sort des personnages. Leur destin m’était complètement indifférent car j’ai très rapidement deviné les différents retournements de situations et la grande révélation finale. Pour un roman où les secrets de famille sont au cœur de l’intrigue, c’est quand même problématique.

Bref, selon moi, Les fleurs du repentir est un roman qui aurait pu être très intéressant mais qui est plombé par beaucoup trop de longueurs et dont la fin est particulièrement prévisible.

Ma Note : 2,75/5

Posté par Celeb_Angel à 14:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 août 2018

The Sun is Also a Star - Nicola Yoon

Auteur : Nicola Yoon
Editions : Penguin Random House
Pages : 384
Date de sortie : 1er novembre 2016
Tome : unique
Prix : 10,30€
Public : Young Adult

 

9780552574242

Résumé :

Natasha: I'm a girl who believes in science and facts. Not fate. Not destiny. Or dreams that will never come true. I'm definitely not the kind of girl who meets a cute boy on a crowded New York City street and falls in love with him. Not when my family is twelve hours away from being deported to Jamaica. Falling in love with him won't be my story.

Daniel: I've always been the good son, the good student, living up to my parents' high expectations. Never the poet. Or the dreamer. But when I see her, I forget about all that. Something about Natasha makes me think that fate has something much more extraordinary in store-for both of us.

The Universe: Every moment in our lives has brought us to this single moment. A million futures lie before us. Which one will come true?

Mon Avis :

Alors que le tournage du film s’est achevé il y a peu, j’ai eu envie de découvrir le roman de Nicola Yoon pour savoir si j’irais voir le film lors de sa sortie ou non. J’ai profité de mes vacances aux Pays de Galles pour le lire et j’ai frôlé le coup de cœur. Laissez-moi vous expliquer pourquoi en quelques points.

Commençons par le positif. Tout d’abord, ce roman aborde un thème dont on ne parle pas assez dans la littérature (et encore moins dans la littérature jeunesse) : la place des enfants d’immigrés clandestins.

Natasha est arrivée au Etats-Unis lorsqu’elle n’avait pas tout à fait dix ans. De son enfance en Jamaïque, elle n’en a que quelques souvenirs. Elle est heureuse aux Etats-Unis et elle a plein de projets pour l’avenir. Malheureusement, son monde s’écroule lorsque son père se fait arrêter pour conduite en état d’ébriété (enfin, je crois, je l’ai lu il y a plus d’un mois et les petits détails ne sont plus aussi clairs que lors de ma lecture). C’est alors le début de la descente aux enfers pour Natasha : sa famille doit quitter les USA pour rentrer en Jamaïque. Au début du roman, Natasha n’a plus que 24h avant son expulsion et elle est bien décidée à trouver une faille dans le système pour continuer à vivre son rêve américain.

J’ai vraiment trouvé très intéressant de mettre en avant ces questions liées à l’immigration à travers le regard d’une jeune fille qui est confrontée à cette situation. Je crois bien que c’est ce que j’ai le plus aimé dans ce roman. Et pourtant, j’ai aimé beaucoup de choses !

Nicola Yoon ne s’est pas contentée de raconter l’histoire du point de vue de Natasha. Elle utilise de nombreux points de vues pour nous montrer les différents chemins qui se croisent et l’influence que nos actions peuvent avoir sur les gens qui nous entoure. Ainsi, nous suivons tour à tour les deux héros, Natasha et Daniel,  mais aussi le père de Natasha, l’agent de sécurité de l’office de l’immigration (je ne suis pas sûre que ce soit le bon terme en français), le conducteur du métro que va emprunter Daniel, une serveuse … Certains chapitres abordent même l’importance des cheveux dans la culture afro-américaine ! J’ai adoré cette diversité qui permet de voir l’histoire évoluer sous toutes les coutures.

Enfin, même s’il y a quelques clichés typiques des romans Young Adult (et c’est le seul point négatif que j’ai relevé lors de ma lecture !), j’ai trouvé l’histoire entre Natasha et Daniel toute mignonne. Tout va assez vite, le roman se déroulant sur 24h, mais leur romance est vraiment bien amenée. Ils vont apprendre à se connaître et partager une journée dont ils se souviendront toujours, quoique le destin leur réserve.

D’ailleurs, sans entrer dans les détails, j’ai trouvé la fin du roman bien pensée. Nicola Yoon s’est affranchie des codes du romans Young Adult et nous donne une fin ouverte que j’ai trouvé parfaite.

Bref, vous l’avez compris, je ne peux que vous recommander ce roman. Pour ma part, je sais déjà que je vais attendre la sortie du film avec impatience (le 17 mai 2019 aux USA).

Ma Note : 4,5/5

Posté par Celeb_Angel à 13:59 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 août 2018

Save Our Souls, tome 2 : Sans espoir - Elle Guyon

Auteur : Elle Guyon
Editions : autoédité
Pages : 300
Date de sortie : 14 juin 2018
Tome : 2
Prix : 2,99€ (ebook)
Public : Jeune Adulte

 

cover-1897

Résumé :

Un mois s’est déjà écoulé depuis le retour sur Terre de Riane et les obstacles ne cessent de s’accumuler, rendant sa mission de plus en plus difficile.
Entre ses cauchemars récurrents sur sa vie antérieure, l’agression dont Aldric a été victime et la personnalité lunatique de son gardien, arrivera-t-elle à sauver la vie du lycéen, et sa propre âme, en moins de trois semaines ?
Et si le principal danger venait d’Aldric lui-même, prêt à tout pour découvrir la vérité sur son ange gardien ?

Mon Avis :

J’ai eu l’opportunité de découvrir le deuxième tome de la série Save Our Souls grâce à un partenariat avec Elle Guyon via la plateforme SimPlement.Pro. Je tiens donc à la remercier de m’avoir accordé sa confiance.

 

Lorsque j’ai découvert le premier tome, Sans attache, il y presque un an, j’ai adoré l’univers créé par Elle Guyon. J’avais donc hâte de me replonger dans les aventures de Riane et Aldric même si je ne me souvenais pas de tous les détails de l’histoire. Heureusement, l’auteur a prévu le coup et un résumé des points importants est proposé au début du livre. Sans ces quelques lignes, je crois que j’aurais eu encore plus de mal à rentrer dans l’histoire.

Je crois que mes attentes à propos de ce roman étaient beaucoup trop élevées. J’avais eu un vrai coup de cœur pour le premier tome dont l’intrigue était bien rythmée avec un bon mélange d’action et de développement des personnages. Ici, j’ai eu un mal fou à accrocher et à lire plus d’une dizaine de pages à la fois. Il faut dire que l’accent est mis sur la psychologie des personnages et qu’il ne se passe pas grand-chose dans ce tome. J’ai clairement retrouvé le syndrome du tome 2 : une suite qui met doucement en place les éléments en vue du dernier tome. Je me suis clairement ennuyée en lisant ce deuxième tome, sautant carrément certains passages explorant le passé des personnages secondaires pour aller plus vite.

Même si l’évolution de Riane et d’Aldric est intéressante, je n’ai malheureusement pas accroché à ce tome. Malgré tout, l’univers est tellement riche que j’ai bien envie de découvrir le troisième tome lors de sa sortie et que je relirais probablement les deux premiers tomes juste avant afin de casser ce manque de rythme.

Ma Note : 3/5

Posté par Celeb_Angel à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 août 2018

Thirteen Reasons Why - Jay Asher

Auteur : Jay Asher
Editions : Razorbill
Pages : 288
Date de sortie : 18 octobre 2007
Tome : unique
Prix : 18,01€
Public : Jeune Adulte

 

ThirteenReasonsWhy

Résumé :

You can’t stop the future. 
You can’t rewind the past.
The only way to learn the secret . . . is to press play.

Clay Jensen returns home from school to find a strange package with his name on it lying on his porch. Inside he discovers several cassette tapes recorded by Hannah Baker—his classmate and crush—who committed suicide two weeks earlier. Hannah’s voice tells him that there are thirteen reasons why she decided to end her life. Clay is one of them. If he listens, he’ll find out why.
               
Clay spends the night crisscrossing his town with Hannah as his guide. He becomes a firsthand witness to Hannah’s pain, and as he follows Hannah’s recorded words throughout his town, what he discovers changes his life forever.

Mon Avis :

Après avoir vu les deux saisons de la série TV, j’ai eu envie de découvrir le roman de Jay Asher. J’ai donc profité de mes vacances pour le lire. Je l’ai lu assez rapidement et je dois admettre que je n’ai pas vraiment apprécié ma lecture.

Commençons par le point positif, car oui, je n’ai trouvé qu’un seul point positif à ce roman. Nous sommes clairement dans un roman Young Adult et le style de Jay Asher est agréable à lire. Les tournures de phrases sont assez simples sans longues descriptions soporifiques ce qui donne un roman qui se lit tout seul.

Là où le bât blesse, c’est que je n’ai absolument pas accroché à l’histoire. Il ne se passe finalement pas grand-chose au fil des 288 pages. Clay se contente d’écouter les cassettes de manières assez passives en se remémorant certains détails de la vie d’Hannah. Il parcourt la ville pour découvrir les différents lieux dont parle Hannah mais c’est tout. Je me suis franchement ennuyée en le suivant…

Les différents personnages ne m’ont pas non plus marquée et je n’ai pas réussi à éprouver la moindre sympathie pour eux et encore moins pour Hannah. Au moins dans la série, les personnages ont plus de reliefs. Ici je les ai trouvés particulièrement plat et insipides.

Bref, vous l’avez compris, je n’ai pas aimé ma lecture. C’est, pour moi, une grande déception vu tout le tapage qu’il y a autour de ce roman…

Ma Note : 2.5/5

Posté par Celeb_Angel à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 août 2018

Irrégulières - Chloé Guillot Elouard

Auteur : Chloé Guillot Elouard
Editions : autoédité
Pages : 234
Date de sortie : 26 mai 2018
Tome : unique
Prix : 12,98€
Public : Tout Public

 

xcover-1856

 

Résumé :

De la campagne d'après-guerre à la ville contemporaine, trois destins s'entremêlent.

D'abord, il y a Adélaïde, qui s'applique à effacer ses origines sociales. Puis Madeleine, jeune femme raisonnable étouffée par l'autorité parentale, et enfin Sophie, prête à tout pour faire carrière.

Trois héroïnes ordinaires qui aspirent à devenir maîtresses de leurs vies, face aux pressions collectives.

Mon Avis :

J’ai pu découvrir ce titre grâce à un partenariat avec l’auteur via la plateforme SimPlement.Pro. Je tiens donc à la remercie de m’avoir accordé sa confiance.

J’aime beaucoup les romans où le passé et le présent se mêlent sur fond d’histoire de famille ce qui est le cas ici. Nous suivons des fragments de la vie de trois femmes : celle de Sophie, en 2014, et celles de ses deux grand-mères, Adélaïde et Madeleine dans les années 1950. J’ai trouvé les histoires d’Adélaïde et de Madeleine intéressantes car elles mettent en avant la question de la place des femmes au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. En revanche, les passages centrés sur Sophie m’ont complètement laissée indifférente. Ils sont peu présents et n’apportent, finalement, pas grand-chose à l’histoire. Je crois que j’aurais préféré que l’auteur se concentre uniquement sur le destin de ces deux jeunes femmes qui rêvent de trouver leur place dans la société française du milieu du XXème siècle. Même si j’ai apprécié de suivre leurs histoires, je n’ai pas vraiment accroché aux personnages d’Adélaïde et de Madeleine. Elles ne sont pas antipathiques mais il y a un petit quelque chose que je ne saurais identifier qui a fait que je ne me suis pas du tout attachée à elles et que je n’ai rien ressenti face aux épreuves qu’elles ont pu traverser.

Concernant l’écriture, le style de l’auteur est simple mais agréable à lire. Le défaut principal que j’ai trouvé à ce roman est le manque de rythme. A certains moments je me suis clairement ennuyée alors qu’à d’autres, tout va trop vite. Par exemple le dernier chapitre du roman tombe comme un cheveu sur la soupe. Je me suis d’ailleurs exclamée à voix haute « C’est tout ? » alors que je tournais la dernière page. C’est vraiment dommage que l’auteur n’ait pas ajouter quelques chapitres pour approfondir certains points. L’histoire a un goût d’inachevé qui m’a laissé assez perplexe à l’issue de ma lecture.

Malgré ses quelques défauts, Irrégulières reste un roman intéressant qui aborde des thèmes importants : rôle de la femme, grossesse, etc.

Ma Note : 2.75/5

Posté par Celeb_Angel à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,