Auteur : Debbie Macomber
Editions : Charleston
Pages : 378
Date de sortie : 15 mars 2013
Tome : 1
Prix : 19,90€
Public : Tout Public

La_Maison_d_Hotes_large

 

Résumé :

Après la mort tragique de son mari, Jo-Marie décide de changer de vie, et reprend une maison d’hôtes dans la petite ville de Cedar Cove : la Villa Rose. Sa première cliente, Abby, a survécu à un accident de voiture, dans lequel sa meilleure amie a trouvé la mort. Elle n’a jamais eu le cœur à retourner dans la ville où elle est née, jusqu’à ce jour, dix ans après l’accident. Josh, le second client doit prendre en charge son beau-père, un vieil homme à présent, avec qui il ne s’est jamais entendu. Derrière les portes de la jolie maison d’hôtes, ces personnages inoubliables trouveront l’amour, le pardon et la possibilité d’un nouveau départ.

Mon Avis :

Ce livre est un vrai livre doudou ! L’histoire est belle et je me suis vite attachée aux trois personnages principaux : Jo Marie et ses deux premiers clients Abby et Josh. Pour des raisons différentes, ils sont tous venus à Cedar Cove pour se reconstruire. En alternant les chapitres et les points de vue, l’auteur permet au lecteur de comprendre les motivations de chacun et leurs espoirs. Chaque chapitre va ainsi se focaliser sur un des personnages. Ceux consacrés à Jo Marie sont écrits à la première personne du singulier ce qui nous permet de savoir sa pensée et son ressenti face aux différents évènements auxquels elle doit faire face. C’est très intéressant de voir son évolution au cours du roman. Les chapitres centrés sur Josh et Abby sont quant à eux écrits à la troisième personne du singulier, ce qui évite les risques de confusions. Comme Jo Marie, leur séjour à Cedar Cove va avoir une forte influence sur eux.

Je m’attendais à une romance un peu girly mais au final la romance n’est quasiment pas présente. C’est vraiment la question de la reconstruction personnelle qui est mise en avant et j’ai adoré cet aspect du récit. J’espère quand même que Jo Marie réussira à trouver le bonheur et pourquoi pas auprès d’un des habitants de Cedar Cove …

En lisant ce récit, j’ai facilement retrouvé cette atmosphère typique des petites villes des Etats-Unis où tout le monde se connaît et est prêt à s’entraider ou se soutenir. Je me sentais parfois comme dans l’une de ces nombreuses séries TV que je regarde, c’était vraiment agréable. D’ailleurs, j’ai découvert que la série de roman « Retour à Cedar Cove » a été adaptée en série TV mais je n’ai encore réussi à mettre la main sur les épisodes pour pouvoir comparer les deux.

Ce livre est un vrai délice et je vais essayer de trouver la suite de la série très prochainement car j’ai moi aussi envie de retourner à Cedar Cove.

Ma Note : 5/5