06 août 2017

La Passe-Miroir - tome 3 : La mémoire de Babel - Christelle Dabos

Auteur : Christelle Dabos
Editions : Gallimard Jeunesse
Pages : 496
Date de sortie : 1er Juin 2017
Tome : 3
Prix : 18€
Public : A partir de 15 ans

product_9782075081894_244x0

 

Résumé :

Deux ans et sept mois qu'Ophélie se morfond sur son arche d'Anima. Aujourd'hui, il lui faut agir, exploiter ce qu'elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d'information divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d'adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?

Dans un troisième livre vibrant, Christelle Dabos explore la merveilleuse cité de Babel. En son cœur, un secret insaisissable, qui est à la fois la clef du passé et celle d'un futur incertain.

Mon Avis :

Alors que j’ai attendu près d’un an pour lire le deuxième tome, je n’ai pas été capable d’attendre pour découvrir la suite des aventures d’Ophélie et de Thorn. J’ai quand même pris le temps de lire quelques livres entre les deux mais j’étais bien trop curieuse pour faire durer le suspense.

Avant de vous donner mon ressenti suite à cette lecture, je dois vous prévenir : certains éléments que je vais aborder risque de vous gâcher certains éléments de l’intrique du deuxième tome. Si vous n’avez pas lu Les disparus du Clairdelune, je vous invite à ne lire que le dernier paragraphe qui résume mon avis en quelques phrases.

Quel plaisir de retrouver l’univers dense et riche imaginé par Christelle Dabos ! Dans ce troisième tome, Ophélie va être amenée à se rendre sur une nouvelle arche dans l’espoir de retrouver Thorn, près de trois ans après sa disparition. Après Anima et la Citacielle, c’est sur l’arche de Babel qu’elle va poursuivre son enquête.

Comme pour les tomes précédents, la plume de Christelle Dabos nous emmène dans ce fantastique univers sans aucun problème. J’ai beaucoup aimé découvrir cette nouvelle arche au fonctionnement bien différent de la Citacielle. Ici, point de violence. Le crime n’existe pas et toute référence aux évènements antérieurs à la Déchirure est interdite. Babel est un lieu de paix où la recherche du savoir est maître. Enfin, en apparence seulement, ce dont Ophélie va vite se rendre compte.

Malgré l’enquête pour retrouver Thorn et les différents mystères qui planent sur Babel, j’ai trouvé que ce troisième tome manquait un peu de rythme. Je n’irai pas jusqu’à dire que je me suis ennuyée à la lecture mais ce n’en était pas loin. Comme Ophélie est seule dans la majorité du roman, il manque le côté acerbe de Thorn, les pitreries d’Archibald, les remarques de Berenilde ou encore le regard désapprobateur de Tante Roseline. Je comprends les raisons de ce manque d’action : nous suivons Ophélie qui doit mener son enquête sans se faire repérer des Doyennes et qui n’a que peu d’indices pour l’aider dans sa tâche. Néanmoins, après les nombreux rebondissements auxquels elle a été confrontée dans les deux premiers tomes, j’ai eu parfois du mal à rester dans le récit. Le tumulte de la cour et de la Citacielle m’a vraiment manqué …

A part ce léger point négatif, j’ai quand même apprécié ma lecture. J’ai tout particulièrement aimé les passages racontés du point de vue de Victoire. Ils permettent de découvrir ce qui se passe pour les personnages secondaires pendant qu’Ophélie poursuit ses recherches. J’espère vraiment qu’il y aura d’autres passages de ce style dans le quatrième tome. Victoire est un personnage bien mystérieux et je pense qu’elle aura un rôle majeur à jouer dans la suite de cette saga.

Au final, La mémoire de Babel a, selon moi, quelques défauts qui en font un tome de transition : peu d’action, nous avançons doucement vers la résolution finale, quelques longueurs. Malgré ces défauts, cela reste un très bon roman qui m’a donné une envie terrible de connaître la suite. Il va maintenant falloir s’armer de patience !

Ma Note : 4/5

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 11:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


31 juillet 2017

La Passe-Miroir - tome 2 : Les disparus du Clairdelune - Christelle Dabos

Auteur : Christelle Dabos
Editions : Gallimard Jeunesse
Pages : 560
Date de sortie : 29 octobre 2015
Tome : 2
Prix : 19€
Public : A partir de 15 ans

Les-disparus-du-Clairdelune

 

Résumé :

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions des personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l'entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d'une redoutable vérité

Mon Avis :

J’attendais désespérément la sortie de ce deuxième tome en poche pour le lire mais c'était sans compter sur la générosité de ma petite sœur, HyruleRian, qui me l’a offert en grand format sans véritable raison. A peine le temps de rattraper mon retard dans mes chroniques que je plongeais avec délice dans la suite des aventures d’Ophélie.

Je ne me souvenais plus de tous les détails du premier tome, Les fiancés de l’hiver, mais j’ai eu l’agréable surprise de découvrir un petit rappel des évènements au début du livre. J’ai donc pu rentrer l’histoire sans problème. Pour ne pas vous dévoiler l’intrigue du premier tome, je ne vais pas trop vous parler des évènements qui se déroulent dans Les disparus du Clairdelune. Sachez seulement qu’on ne s’ennuie pas un seul instant. Entre les intrigues de la cour, Farouk, le mystérieux esprit de famille et l’approche de son mariage avec Thorn, Ophélie n’a pas une seconde de répit.

J’ai dévoré les 560 pages de ce livre en moins de deux jours tellement j’avais hâte de percer les nombreux mystères auxquels Ophélie est confrontée. J’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur certains personnages notamment Berenilde qui révèle une nouvelle facette de sa personnalité. C’est un personnage bien plus complexe qu’elle ne le laisse paraître et j’ai hâte de lire la suite pour en découvrir davantage sur elle. De même, j’apprécie de plus de plus l’extravagant Archibald. J’espère le revoir dans la suite.

Comme pour le premier tome, j’ai trouvé la plume de Christelle Dabos très agréable à lire et j’admire toujours autant la richesse de l’univers qu’elle a créé. Je me demande vraiment où elle est allée chercher tout ça !

Vous devez commencer à vous en douter : j’ai adoré ma lecture. Il s’y passe énormément de chose et l’intrigue générale de la saga avance à grand pas. J’ai hâte de me plonger dans le troisième tome qui m’attends sagement sur les étagères de ma mère …

Ma Note : 5/5

Posté par Celeb_Angel à 16:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 novembre 2016

La Passe-miroir, tome 1 - Les fiancés de l'hiver de Christelle Dabos

Auteur : Christelle Dabos
Editions :
Gallimard Jeunesse - collection Pôle Fiction
Pages :
608
Tome :
1
Prix :
8,65€
Date de sortie :
11 mai 2016
Public :
Jeune Adulte

Acheter sur Amazon

Source: Externe

Résumé :

Sous ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers: elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons, la jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complet mortel.

Le premier livre d'une grande saga fantastique, qui a révélé le talent exceptionnel d'un nouvel auteur.

Mon Avis :

J'ai beaucoup entendu parler de cette saga lors de la sortie du deuxième tome en grand format en octobre 2015. A force de le voir passer sur Booktube, je commençais a être un peu curieuse mais j'avais mes doutes. Le fantastique n'est pas forcément ma tasse de thé en littérature. Autant j'adore ce genre au cinéma ou en série télé, autant en livre j'ai du mal. Enfin, ça c'était avant que ma meilleure amie ne se mette elle aussi à m'en parler. "Tu connais La Passe-miroir ?", "Ta mère ne l'aurais pas déjà sur ses étagères ?" (après vérification, non elle ne l'avait pas), "Tu devrais le lire, je suis sûre que ça va te plaire." Il se trouve que ma meilleure amie ne se trompe jamais quand elle me fais des recommandations (faites qu'elle ne lise jamais cet avis, elle va prendre la grosse tête si elle lit ça ...). J'ai donc foncé tête baissée à la Librairie Kléber à Strasbourg et j'ai acheté Les fiancés de l'hiver. Mais ça, c'était en mai dernier, alors que je vivais encore en Alsace. Depuis, j'ai laissé mariné ce livre dans ma pile à lire, ne le sortant que pour le passer à ma mère qui avait besoin d'une nouvelle lecture. Et là, rebelotte : "Tu devrais le lire, ça va te plaire." Mais j'avais encore des doutes, peur d'être déçue.

Et puis, j'ai eu le déclic, l'envie soudaine de me lancer. Je l'ai sortie de ma pile la semaine dernière et je me suis régalée. J'ai trouvé le personnage d'Ophélie extrêmement attachant. Elle est timide, maladroite, imparfaite. Ça fait tellement de bien de trouver un personnage qui soit humain, avec ses qualités et ses défauts ! Certains la trouveront peut être niaise mais moi je me suis vite mise à sa place. Dans une telle situation, je crois que j'aurais agit de la même manière : observer, réfléchir, agir. Thorn m'a également beaucoup intrigué. Plus j'avançais dans le récit plus je le trouvais intéressant. Il est très énigmatique et je sens que la suite va nous révéler de nombreuses surprises le concernant.

J'ai tout de suite accroché à l'univers créé par Christelle Dabos. L'arche d'Anima me donnait envie de plonger entièrement dans le livre pour aller y faire un tour. De son côté, la Citacielle m'a captivée. J'avais l'impression de me retrouver à la cour de Louis XIV, avec toutes ces intrigues, ces magouilles, ce vernis sur la crasse. Le tout à la sauce Steampunk.

Alors qu'il ne restait plus qu'une soixantaine de pages à lire, j'ai ralenti ma lecture. Juste pour faire durer le plaisir un peu plus longtemps. Je ne voulais pas briser la magie, quitter Ophélie, dire au revoir à la Citacielle... Attendant la sortie en livre de poche du deuxième tome pour le lire, je n'ai même pas jeté un coup d'oeil à l'extrait qui est présent à la fin de livre. Je veux garder la surprise intacte.

En résumé, j'ai eu un vrai coup de coeur pour ce premier roman de Christelle Dabos. Elle a su m'emporter et me donner envie de lire plus de livre de l'imaginaire. Et ça, ce n'était pas gagné d'avance !

Ma note : 5/5

Posté par Celeb_Angel à 09:54 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,