21 juillet 2017

Aimer trois fois par jour - Fausto Brizzi

Auteur : Fausto Brizzi
Editions : Pocket
Pages : 320
Date de sortie : 5 janvier 2017
Tome : unique
Prix : 6,95€
Public : Tout Public

9782266275323

 

Résumé :

Il existe une différence fondamentale entre aimer quelqu’un et le rendre heureux. À plus de 40 ans, un mariage conjugué au passé, des enfants distants et une dépression à son actif, Diego Anastasi l’ignore encore.
Sa vie ne ressemble guère désormais à une partie de plaisir. Lorsqu’il cherche du réconfort auprès de ses proches, peu nombreux sont ceux qui veulent réellement prendre soin de lui. Or, Diego aussi a souvent été aux abonnés absents quand il s’agissait d’apporter du soutien à autrui…
Pour espérer voir la lumière au bout du tunnel, Diego se lance corps et âme dans sa nouvelle mission : créer le bonheur de ses proches. Le résultat est inévitable : avec la précision d’un tireur d’élite, il détruit l’existence de chacun d’eux. À moins que…

Mon Avis :

Du haut de ses 40 ans, Diego est atteint du mal qui touche une grande partie de la population : il est en pleine dépression. Au bout du rouleau, il finit par accepter de consulter un psychiatre. Narrateur de ce roman, il va revenir, avec beaucoup d’humour et d’autodérision sur les origines de sa dépression. Fils d’un ex-champion de tennis italien et d’une ancienne star de cinéma, il va, dans un premier temps dresser le portrait de sa famille. Ses parents, sa sœur, son ex-femme, ses enfants ou encore ses amis, il nous raconte ses liens avec chacun d’entre eux. Alors qu’il touche le fond, il va se tourner vers eux pour obtenir de l’aide, en vain… C’est sa rencontre avec un certain Massimiliano qui va lui permettre de voir la vie différemment.

Ce roman traite d’un sujet qui est loin d’être facile. Nous avons tous connu quelqu’un de déprimé, que ce soit un proche, un ami ou un collègue. Avec une plume très poétique et une bonne dose d’humour, l’auteur, Fausto Brizzi, réussit à sortir du pathos. Au final, Aimer trois fois par jour est un roman qui fait sourire, réfléchir et qui permet de passer un très bon moment. Personnellement, j’ai beaucoup aimé la deuxième partie du roman. A partir du moment où Diego rencontre Massimiliano, il va se lancer dans un projet ambitieux qui va l’aider à sortir de sa dépression. C’est en essayant de faire le bien autour de lui que Diego va finalement réussir à voir le bout du tunnel. J’ai trouvé que ce roman était un bel exemple sur l’importance de l’amour dans la vie. Qu’il s’agisse de l’amour filial, du grand amour ou encore de ce lien si précieux qu’est l’amitié, toutes ces formes d’amour jouent un rôle crucial sur notre bien-être.

J’ai tout simplement dévoré ce roman. Il se lit tout seul et s’en m’en rendre compte, j’étais déjà arrivée déjà à la fin. C’est tout simplement une petite pépite qui pourra, je l’espère, apporter une petite touche de bonne humeur dans le quotidien de tout le monde.

Ma Note : 4.5/5

Posté par Celeb_Angel à 16:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


20 juin 2017

Percy Jackson & the Olympians : The Lightning Thief - Rick Riordan

Auteur : Rick Riordan
Editions : Disney Hyperion
Pages : 377
Date de sortie : 10 octobre 2011
Tome : 1
Prix :  7,50€
Public : A partir de 13 ans

9780786838653

 

Résumé :

Percy Jackson is about to be kicked out of boarding school… again. And that’s the last os his troubles. Lately mythological monsters ans the gods of Mount Olympians seem to be walking straight out of the pages of Percy’s Greek mythology textbook and into his life. An worse, he’s angered a few of them. Zeus’s master lightning bolt has been stolen, and Percy is the prime suspect.

Now Percy and his friends have just tend ays to find and return’s Zeus’s stolen property and bring peace to a warring Mount Olympus. But to succeed in his quest, Percy will have to do more than catch the true thief : he must come to terms with the father who abandonned him ; solve the riddle of the Oracle, which warns him of betrayal by a friend ; and unravel a treachery more powerful than the gods themselves.

Mon Avis :

Lu en lecture commune avec ma sœur, j’ai enfin donné sa chance à Percy Jackson. Je connaissais vaguement l’histoire générale pour avoir vu l’adaptation cinématographique sortie en 2010 mais étant donné que l’auteur n’aime pas cette adaptation j’avais vraiment envie de connaître l’histoire originale.

Percy est un jeune garçon de 12 ans qui ne cesse de se faire renvoyer des écoles qu’il fréquente suite à de nombreux incidents. Après un nouvel incident, sa mère lui annonce qu’il n’est pas un enfant comme les autres. Il est le fils d’un des dieux grecs et doit intégrer le camp des demi-dieux pour être protégé des ennemis qui ne cessent de l’attaquer. Seul problème, quelqu’un a volé l’éclair de Zeus et tout le monde accuse Percy. Il va donc devoir laver son nom et découvrir qui est le véritable voleur.

On ne s’ennuie pas un seul instant dans ce roman. Après avoir découvert sa nouvelle identité, il va faire équipe avec Annabeth, la fille d’Athéna, et Grover, un satyre. Ensemble, ils vont devoir traverser les USA d’Est en Ouest. Malheureusement pour eux, leur chemin va être semé d’embûches : rencontres avec des dieux, monstres souhaitant leur mort … La vie est loin d’être de tout repos !

Les personnages sont très drôles et surtout, ils sont attachants. Percy étant le narrateur, le lecteur a vite fait de s’identifier à lui, de comprendre ses motivations et ses envies. Annabeth, étant la fille d’Athéna, est un peu le cerveau du trio. Bien qu’ayant la tête sur les épaules, elle n’a qu’une envie : réussir sa quête. Enfin, Grover apporte une bonne touche d’humour au roman. Son côté « chèvre » ressort toujours au pire moment mais c’est un ami fidèle et un précieux allié pour Percy.

Lu en VO, j’ai pu découvrir la plume de Rick Riordan dans toute sa splendeur. Le récit est fluide et rythmé sans fioritures inutiles. En mettant en scène les dieux de la mythologie grecque, il offre aux jeunes lecteurs la possibilité de découvrir la richesse de cette mythologie de manière assez ludique.

Au final, j’ai adoré découvrir ce livre. Je comprends mieux pourquoi l’auteur n’aime pas l’adaptation de son livre, elle n’est effectivement pas à la hauteur du roman.

Ma Note : 4.5/5

****************************

Percy Jackson & the Olympians : The Lightning Thief est ma lecture de juin pour le Challenge des Douze Thèmes. Pour rappel, le thème était : « Du Saint-Laurent au Rio Grande » → un livre dont l'action se passe en Amérique.

dxjp_bMWkNnbfpNAI_fklpuW3Fk

Enregistrer

Enregistrer

21 mai 2017

Fairest - Marissa Meyer

Auteur : Marissa Meyer
Editions : Feiwel and Friends
Pages : 222
Date de sortie : 1 mai 2015
Tome : 3.5
Prix : 8,80 €
Public : Jeune Adulte

9781250069665

 

Résumé :

Mirror, mirror, on the wall. Who is the Fairest of them all? Pure evil has a name, hides behind a mask of deceit, and uses her "glamour" to gain power. But who is Queen Levana? Long before she crossed paths with Cinder, Scarlet, and Cress in The Lunar Chronicles, Levana lived a very different story. A story that has never been told . . . until now.

Mon Avis :

Dans les premiers tomes des Chroniques Lunaires, le lecteur découvre petit à petit la terrible reine de Luna : Levana. Dans Fairest, c’est elle qui est mise à l’honneur. L’histoire débute peu après le meurtre de ses parents. Nous découvrons Levana, jeune fille de 15 ans vivant dans l’ombre de sa grande sœur, Chanary. Au fil des pages, nous allons la voir grandir et évoluer. Manipulatrice et assoiffée de pouvoir, elle est prête à tout pour devenir la meilleure souveraine que Luna n’a jamais eu.

Bien qu’étant un personnage détestable, Fairest permet de mieux comprendre Levana. J’ai vraiment trouvé très intéressant de voir comment elle est devenue ce personnage si sombre. Découvrir son passé permet de comprendre ses actions dans la saga principale.

Si vous avez aimé les trois premiers tomes des Chroniques Lunaires, foncez ! Cela vaut vraiment le coup.

Ma Note : 5/5

****************************

Fairest est ma lecture de mai pour le Challenge des Douze Thèmes. Pour rappel, le thème était : « Têtes couronnées » → un roman ou une biographie dont le personnage central est un roi ou une reine.

dxjp_bMWkNnbfpNAI_fklpuW3Fk

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 avril 2017

Peter Pan - James Matthew Barrie

Auteur : James Matthew Barrie
Editions :
Folio Junior
Pages :
239
Date de sortie :
11 mai 1988
Tome :
unique
Prix :
7,30€
Public :
A partir de 11 ans

A51627

 

Résumé :

C'était un vendredi soir. Les parents de Wendy, Michael et John étaient absents, et la nurse Nana, une chienne terre-neuve, était attachée dans la cour. La voie était donc libre pour que Peter Pan, le garçon qui refusait de grandir, vienne rechercher son ombre, et entraîne les enfants vers le Pays de Nulle Part. Une île enchantée habitée par des Peaux-Rouges, des fées et des pirates commandés par le sinistre capitaine Crochet, qui ne cherche qu'à se venger de Peter Pan... et à échapper au crocodile qui a dévoré sa main droite !

Mon Avis :

Je connaissais les grandes lignes de l’histoire grâce à la version Disney et aux diverses adaptations cinématographiques. Pourtant, je n’avais jamais lu le conte de James Matthew Barrie. Lorsqu’il a été choisi comme livre du mois sur LivrAddict, je me suis tout de suite inscrite pour le Book Club.

La version que j’ai lue est une vieille traduction française ce qui fait que les noms ne sont pas les mêmes que dans les dernières traductions ou que dans la version de Disney. Par exemple, la fée s’appelle ici Tinn-Tamm au lieu de Clochette et Peter vit au Pays de Nulle-Part et non au Pays Imaginaire. Il m’a fallu un petit moment pour m’y faire mais au final, cela ne m’a pas dérangé plus que ça. Au contraire même, puisque cela m’a donné envie de le lire en VO pour mieux capter les subtilités de langage employé par l’auteur.

Un point qui revient souvent lorsqu’on parle du roman Peter Pan, c’est l’aspect sexiste de l’histoire. Wendy est en effet invitée au Pays Imaginaire pour devenir la mère des enfants perdus et de Peter. Sa mission est de raccommoder les vêtements, de préparer les repas, de prendre soin d’eux. Elle ne participe pas aux aventures et reste constamment en arrière. Pour moi, ce côté sexiste est une sorte de satyre de la société de l’époque. En effet, il ne faut pas oublier que l’action se passe à la fin du XIXème siècle ou au début du XXème. A cette époque, les droits des femmes étaient pour le moins inexistants. Ce côté sexiste de l’histoire ne m’a absolument pas choquée. Je me suis vraiment mise à la place du lectorat initial qui a découvert le récit lors de sa première sortie en version romancée en 1911 (car Peter Pan était avant tout une pièce de théâtre).

En revanche, j’ai trouvé le personnage de Peter très intéressant. C’est un jeune garçon qui refuse de grandir et qui cache en réalité un vrai psychopathe. Il est extrêmement violent, n’hésitant pas à tuer pour le plaisir (il tue notamment les enfants perdus qui commencent à grandir), égoïste et il donne même l’impression d’avoir des troubles de l’attention. C’est un personnage vraiment complexe et qui au final m’a beaucoup plu. Il est bien plus intéressant que le personnage de l’adaptation faite par Walt Disney en 1953.

Parlons un peu de mon ressenti par rapport à cette adaptation justement. Bien qu’étant une grande amatrice des dessins animés produits par Disney, je n’ai jamais vraiment aimé Peter Pan. Je trouvais la plupart des personnages insipides voire même insupportable. Maintenant que j’ai découvert la version originale, je trouve que cette adaptation est vraiment très fade et très édulcorée. Adieu violence gratuite (les indiens se promènent quand même avec les scalps des enfants qu’ils ont tués) et autres passages sombres.

Je pourrais parler encore longtemps de ce livre mais je crois que je vais m’arrêter là. Je vais quand même essayer de vous résumer en une ou deux phrases mon ressenti à la lecture.

Peter Pan est un conte sombre sur le passage à l’adulte et sur l’importance de l’imaginaire dans la vie. Au final, c’est un roman que j’ai eu plaisir à découvrir et que j’ai bien aimé.

Ma Note : 3,5/5

****************************

Peter Pan est ma lecture d'avril pour le Challenge des Douze Thèmes. Pour rappel, le thème était :  « Plume d'oie et cire à cacheter » → un classique de la littérature, française ou internationale.

dxjp_bMWkNnbfpNAI_fklpuW3Fk

Posté par Celeb_Angel à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 mars 2017

Audrey retrouvée - Sophie Kinsella

Auteur : Sophie Kinsella
Editions :
Pocket Jeunesse
Pages :
299
Date de sortie :
3 mars 2016
Tome :
unique
Prix :
17,50€
Public :
Jeune Adulte

9782266262224

Résumé :

Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.  Ça, c’était avant.

Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie
d’un oeil nouveau : celui de la caméra.

Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d’une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde…

Mon Avis :

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre lors de sa sortie l’an dernier. Bien qu’appréciant la plume de Sophie Kinsella, je n’étais pas particulièrement attirée par Audrey retrouvée, son premier roman jeune adulte. Lors de mon inscription à la bibliothèque municipale, j’ai vu qu’il était disponible et je me suis dit que c’était l’occasion rêvée de me faire mon propre avis.

Avant toute chose, il faut savoir qu’Audrey retrouvée aborde un sujet de société assez important : le harcèlement scolaire. Là où Sophie Kinsella fait la différence par rapport à tous les autres auteurs ayant abordé ce sujet, c’est en refusant d’expliquer ce qui s’est passé. Audrey a été harcelée. Point. Nul besoin d’entrer dans les détails. Comme le fait remarquer Audrey, qui est la narratrice : « C’est arrivé. C’est du passé. Tournons la page. »  Et c’est justement ce choix de ne pas révéler les évènements traumatisants qui ont rendus Audrey malade qui m’a plu. Quiconque ayant déjà été victime de harcèlement scolaire sait de quoi sont capables les jeunes collégiens, il n’y a donc pas besoin d’expliquer. Cela permet de se focaliser sur l’après. Sur la reconstruction.

Et sur ce point, Audrey est un personnage vraiment courageux. Avec l’aide de Linus, elle va redécouvrir le monde et tout faire pour s’en sortir. Néanmoins, la guérison d'Audrey est quand même beaucoup trop rapide à mes yeux. Réussir à vaincre une phobie sociale, cela demande plus de temps que celà. Mais bon, cela n'est pas trop grace.

La romance qui naît progressivement entre Audrey et Linus est vraiment mignonne mais elle n’est pas au cœur du récit non plus. C'est vraiment le premier amour de jeunesse, tout en retenue et en timidité.

D’un point de vue de la construction du roman, l’inclusion de passages des retranscriptions du documentaire tourné par Audrey apporte un petit plus vraiment intéressant, surtout lors d’une scène très importante.

Au final, c’est une belle histoire que je ne regrette pas d’avoir empruntée car je ne crois pas que je l’aurai lu autrement.

Ma Note : 3,5/5

*************************

Audrey retrouvée est ma lecture de mars pour le Challenge des Douze Thèmes. Pour rappel, le thème était :  « My tailor is rich » → un livre dont l'action se passe en Angleterre.

dxjp_bMWkNnbfpNAI_fklpuW3Fk

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 17:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 janvier 2017

Le Challenge des Douze Thèmes

Eh oui, je participe à un nouveau challenge de lecture ! Cette fois-ci c'est Bit-Dramatic, du blog Le salon des précieuses, qui nous propose ce challenge plutôt sympa sur le forum de LivrAddict.

Source: Externe

Le principe est simple, durant les 12 mois de l'année 2017 les participants vont devoir lire un livre par mois répondant à un thème choisi par Bit-Dramatic. En soit, ce n'est pas révolutionnaire mais j'ai été attirée par les thèmes proposés. Regardez plutôt :

Janvier : Thème « Un plaid, une cheminée, un chocolat chaud » → une lecture qui sent bon le feu de cheminée et qu'on a envie de lire en se blottissant chaudement avec un plaid et avec une boisson chaude.

Février : Thème « Cœurs sur toi » → février, c'est le mois des amoureux. Si on lisait une romance ? Epoque, lieux, vous avez l'embarras du choix ! !

Mars : Thème « My tailor is rich » → un livre dont l'action se passe en Angleterre.

Avril : Thème « Plume d'oie et cire à cacheter » → un classique de la littérature, française ou internationale.

Mai : Thème « Têtes couronnées » → un roman ou une biographie dont le personnage central est un roi ou une reine.

Juin : Thème « Du Saint-Laurent au Rio Grande » → un livre dont l'action se passe en Amérique.

Juillet : Thème « Lecture sur le sable » → un livre idéal pour la plage, que vous soyez en vacances ou non.

Août : Thème « Empreintes » → ce mois-ci, je vous propose de lire un roman policier. On en a tous dans notre PAL ! ! Encore une fois, le choix de l'époque, du lieu, des personnages, est libre.

Septembre : Thème « Grande Découverte » → ce mois-ci, nous lirons un livre d'un auteur dont on découvre l'oeuvre.

Octobre : Thème « Rose » → parce que c'est Octobre Rose, nous lirons donc un livre dont la couverture sera rose ou possédera des touches de rose. 

Novembre : Thème « Thé matcha et poivre du Sichuan » → un livre dont l'action se passe en Asie, tous pays confondus.

Décembre : Thème « Noël et ses merveilles » → un livre dont le thème central est...Noël, bien évidemment !

**************

Une fois par mois, vous verrez donc la bannière du challenge sous l'un de mes avis qui vous signalera qu'il s'agit de ma lecture du mois. Pour janvier, je n'ai pas encore choisi quel livre j'allais lire ... Peut-être le livre que m'a offert ma meilleure amie pour Noël ... A voir !

Posté par Celeb_Angel à 13:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,