08 novembre 2017

Hearts Are Like Balloons - Candace Robinson

Auteur : Candace Robinson
Editions : Create Space (autoédité)
Pages : 234
Date de sortie : 22 Juin 2017
Tome : unique
Prix : 9,42€
Public : Jeune Adulte

35459749

 

Résumé :

May Falkner’s past two years have been a rough road. When her father suddenly passes away, May needs to find a job to help out her mom and regain some control over her life. Working at the bookstore helps her heal, laugh, and hope again. It also leads her to cross paths with Nico Evitts, who begins as just a co-worker, but becomes so much more When it all becomes perfect, because there is no perfect, life steps in to prove once again that it all can crash down harder than before. This is a story about finding yourself, love, and the things in life that are still here. Hearts are like balloons. Sometimes they inflate… Sometimes they deflate…

Mon Avis :

Il y a quelques jours, j’ai récupéré un peu plus de 150 ebooks en anglais. Parmi eux se trouvait Hearts Are Like Balloons de Candace Robinson. Je n’avais jamais entendu parler de ce roman mais le titre et la couverture m’attiraient énormément, je l’ai donc lu au plus vite.

May est une jeune fille comme les autres ou presque. Au début du roman, elle a presque 17 ans et vient de perdre son père. Afin d’aider sa mère financièrement, elle va trouver un petit boulot dans une librairie d’occasion. Elle va y faire la rencontre de Nico et de sa sœur Violet. Son travail et ses nouveaux amis vont l’aider à panser ses blessures et à réapprendre à vivre. Tout au long du livre, nous allons suivre May durant une longue période de plusieurs années. Au cours de toutes ces années, May va vivre de belles aventures mais également des moments très durs.

L’histoire de May m’a beaucoup touchée. J’ai dévoré ce roman en quelques heures car je voulais à tout prix savoir comment elle allait réussir à retrouver sa joie de vivre. Le récit est raconté par May ce qui donne l’impression d’être confronté aux mêmes situations qu’elle. Candace Robinson écrit tellement bien que j’avais l’impression de ressentir les émotions de May. Ma lecture m’a ainsi fait passer par toutes les émotions : colère, tristesse, joie, peur, surprise, dégoût, etc.

Le fait de suivre May pendant plus de 6 ans permet de se concentrer sur les évènements marquants de sa vie : sa reconstruction suite à la mort de son père, sa rencontre avec Nico, ses premiers amours… J’ai beaucoup aimé ces sauts temporels qui évitent bien des longueurs sans pour autant donner l’impression de passer du coq à l’âne.

J’ai eu un vrai coup de cœur pour ce roman. Je pense d’ailleurs que je vais le commander en livre papier. Je trouve la couverture tellement belle que je veux vraiment l’avoir dans ma bibliothèque. En plus, je sais que je le relirai avec grand plaisir d’ici quelques mois. Bref, vous vous en doutez sûrement mais je vous le recommande très fortement. Seul petit bémol : il n’est disponible qu’en anglais vu qu’il est autoédité …

Je vous laisse avec une belle citation :

" You can blow into a balloon and watch it inflate, and then release it and see it deflate.You can take that same balloon and blow into it again, and observe it inflating. That's what my heart is doing in this moment, inflating and holding the air."

Ma Note : 5/5 + coup de coeur

Posté par Celeb_Angel à 11:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


07 novembre 2017

Astérix et la Transitalique - Jean-Yves Ferri et Didier Conrad

Scénario : Jean-Yves Ferri
Dessin :
Didier Conrad
Mise en couleur :
Thierry Mébarki
D'après l'oeuvre de :
Robert Goscinny et Albert Uderzo
Editions :
Albert René
Pages :
46
Tome :
37
Prix :
9,95€
Date de sortie :
19 octobre 2017
Public :
Tout Public

couv70261363

 

Résumé :

N'en déplaise à Obélix, les Italiques, les habitants de l'Italie, ne sont pas tous des Romains, au contraire ! Les Italiques tiennent à préserver leur autonomie et voient d'un mauvais oeil les vélléités de domination de Jules César et ses Légions. Dans Astérix et la Transitalique, nos héros favoris s'engagent dans une aventure palpitante à la découverte de cette surprenante Italie antique !

Mon avis :

J’ai grandi en compagnie des héros de la bande-dessinée franco-belge tel que le Scrameustache, Boule et Bill, Tintin, Yoko Tsuno … Astérix a toujours été une de mes séries favorites. J’étais donc assez curieuse de découvrir ce trente-septième tome.

Dans cette nouvelle aventure d’Astérix, une course de char est organisée à travers l’Italie. Astérix et Obélix vont y participer et retrouver plusieurs connaissances. Je ne vais pas m’attarder sur l’intrigue pour ne rien vous dévoiler. Je vais me contenter d’une simple phrase : c’est du classique Astérix. J’ai beaucoup rigolé en le lisant. Il faut dire que Jean-Yves Ferri a parsemé le récit de blagues et de jeux de mots bien trouvés.

Les dessins de Didier Conrad sont vraiment fidèles à ceux d’Uderzo. Franchement, je ne suis pas sûre de pouvoir faire la distinction entre les dessins des deux dessinateurs.

Si vous aimez Astérix, je vous recommande fortement de découvrir cette nouvelle aventure.

Ma Note : 4,5/5

06 novembre 2017

La cour des chats - Ghjacumu Thiers

Auteur : Ghjacumu Thiers
Editions : Albiana
Pages : 192
Date de sortie : 1er avril 2015
Tome : unique
Prix : 15€
Public : Tout Public

 

la_cour_des_chat_55b1fc760a22e

Résumé :

« Quand Loulou s’est jeté, je n’ai rien vu, je n’ai rien entendu. Nous, les petits, ils nous laissent toujours de côté. S’il y a quelque chose de plaisant ou d’amusant, ce n’est jamais le moment car c’est toujours l’heure de faire autre chose : manger, boire, dormir, et puis aussi maintenant, depuis peu, il faut même se laver les dents ! S’il se produit un accident ou un événement triste, c’est encore pire ! Ils prennent prétexte que nous sommes trop jeunes et ils ne nous disent rien. J’ai mis un bon moment à comprendre que les miettes, c’est nous. À force de réfléchir, j’ai compris que quand les grands disent aux autres de se taire parce qu’il y a des miettes, eh bien, l’expression désigne les enfants quand ils sont petits. S’il se passe quoi que ce soit dans le voisinage, ils nous bouchent les oreilles. Et quand il y a quelque chose à voir, ils nous mettent les mains sur les yeux. C’est pour ça que je me méfie toujours… Les grands, je ne sais pas si c’est la même chose ailleurs mais, chez nous, ce sont de vrais dangers. Ils vous bouchent la vue, oui, ils vous bouchent la vie. »

Mon Avis :

J’ai reçu ce livre dans le cadre de ma collaboration avec la maison d’édition Albiana. Je tiens à les remercier de leur confiance.

Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre lorsque j’ai commencé ma lecture car il n’y a pas de résumé sur la quatrième de couverture mais seulement un extrait du livre. Il m’a fallu pas mal de temps avant de rentrer dans le récit pour plusieurs raisons. Tout d’abord, je n’ai pas tout de suite été capable d’identifier le narrateur. La cour des chats dresse le portrait d’une communauté vivant autour d’une cour d’immeuble vu à travers les yeux d’une petite fille dans la première et la dernière partie alors que le milieu du roman est raconté à la troisième personne. Ce changement de narrateur m’a vraiment surprise.

J’ai également eu des difficultés à accrocher à l’histoire. Je n’ai pas réussi à m’attacher à la narratrice ou aux différents habitants de la cours. Néanmoins, j’ai trouvé que ce roman permettait de se faire une bonne idée de la vie pas toute rose telle qu’elle pouvait être dans un quartier populaire corse au début des années 1950. L’auteur mets également en avant certaine spécificité de l’île que j’ai bien aimé découvrir.

Au final, La cour des chats est un roman loin d’être facile mais qui mets en lumière les difficultés auxquelles pouvaient être confronté les classes sociales les moins aisées il y a environ 70 ans.

 Ma Note : 3/5

Posté par Celeb_Angel à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 novembre 2017

Coup de foudre et Quiproquos - Tamara Balliana

Auteur : Tamara Balliana
Editions : Amazon Publishing France
Pages : 286
Date de sortie : 3 octobre 2017
Tome : 1
Prix : 9,99€
Public : Tout Public

couv46649214

 

Résumé :

À vingt-neuf ans, Amy gère un charmant café dans le quartier de Bay Village à Boston. Ses employées sont dévouées (et amoureuses), sa famille se préoccupe d’elle (un peu trop d’ailleurs), ses amies sont géniales (et un peu frappées par moment) et sa vie amoureuse… est inexistante. Mais qui a le temps de s’en soucier alors que se succède une suite d’événements qui vont faire ressembler sa vie à un épisode de série policière ? Braquage, disparition, menaces, Amy se retrouve bien malgré elle emportée dans une enquête étonnante, épaulée par un lieutenant de police charmant et un chef de gang sexy. Et si finalement toute cette histoire lui permettait de rencontrer l’homme parfait pour elle ?

Mon Avis :

Cet été j’ai découvert la plume de Tamara Balliana avec Love in Provence que j’avais bien aimé. Lorsque j’ai qu’Amazon Publishing proposait un autre titre de cette autrice en Service Presse sur NetGalley, je n’ai pas hésité une seconde avant de le demander. Je tiens d’ailleurs à remercier la maison d’édition pour leur confiance.

Je lis peu de romance mais quand j’en lis, je veux rêver et être complètement emportée dans l’histoire. J’ai besoin d’y croire pour que ça me plaise. Ici, j’ai tout de suite accroché. Amy est un personnage extrêmement attachant. Depuis la mort de sa tante, elle gère un petit café dans un quartier de Boston. Si sa vie professionnelle est une réussite, côté cœur, c’est le calme plat. Pourtant, après avoir été la victime d’un braquage, sa vie va être complètement chamboulée. Elle va faire la rencontre du charmant lieutenant McGarett qui est en charge de l’enquête mais aussi du sexy Cole, un chef de gang qui ne la laisse pas insensible. Entre les deux, son cœur balance. Personnellement, je n’arrive pas à savoir lequel des deux me plait le plus …

J’ai beaucoup aimé toute l’enquête sur le braquage dont a été victime Amy. Je suis une grande amatrice de séries TV policières et j’avais parfois l’impression d’être plongée dans un épisode d’une d’entre elles. Au fur et à mesure de ma lecture, j’essayais de connecter les différents éléments pour deviner pourquoi Amy avait été victime d’un braquage. De plus, l’enquête donne un rythme d’enfer au récit ce qui est, pour moi, un vrai plus.

La relation entre les différents personnages est également intéressante. J’ai particulièrement apprécié la bande de copines d’Amy. Elles sont toutes différentes et j’ai hâte de découvrir le reste dans leurs aventures dans la suite de la série. Chaque tome de la série Bay Village sera centré sur une des amies et je pense que cela peut donner des histoires qui valent le détour vu le caractère des amies d’Amy. J’ai donc hâte de découvrir la suite, Diamant et Mauvais karma, qui sortira le 23 janvier prochain.

Ma Note : 4,5/5

02 novembre 2017

Milk and Honey - Rupi Kaur

Auteur : Rupi Kaur
Editions : Andrew McMeel Publishing
Pages : 208
Date de sortie : 6 octobre 2015
Tome : unique
Prix : $14,99
Public : Adulte

9781449474256_frontcover

 

Résumé :

#1 New York Times bestseller Milk and Honey is a collection of poetry and prose about survival. About the experience of violence, abuse, love, loss, and femininity.

The book is divided into four chapters, and each chapter serves a different purpose. Deals with a different pain. Heals a different heartache. Milk and Honey takes readers through a journey of the most bitter moments in life and finds sweetness in them because there is sweetness everywhere if you are just willing to look.

Mon Avis :

Lors de sa sortie en VO, Milk and Honey a fait grand bruit sur la blogosphère anglophone. N’étant pas particulièrement amatrice de poésie, je n’étais pas vraiment attirée par ce titre. Or, il y a quelques jours, je l’ai trouvé en ebook en anglais. C’est donc avec une grande curiosité que je me suis plongée dans ce recueil.

you might not have been my first love

but you were the love that made

all the other loves

irrelevant

 

J’ai eu un peu de mal avec la forme de ce recueil. Rupi Kaur fait fi des règles élémentaires de grammaires : pas de majuscules, une ponctuation sans véritable logique, une mise en forme atypique. Sur le coup, ça surprend vraiment. Pourtant, au bout de quelques pages, j’ai fini par ne plus y faire attention et à me focaliser uniquement sur le contenu.

it is a part of the

human experience to feel pain

do not be afraid

open yourself to it

-          evolving

 

Car c’est surtout pour son contenu que ce recueil vaut le coup d’être lu. Avec des mots simples, Rupi Kaur se penche sur des thèmes loin d’être facile : les blessures, l’amour, les ruptures, la reconstruction. Même sans avoir vécu les situations qu’elle expose, ses mots ont su résonner en moi et me toucher. Rupi Kaur écrit en toute simplicité et pourtant, il se dégage une véritable puissance de ses poèmes.

if you were born with

the weakness to fall

you were born with

the strenght to rise

 

Il est rare que je prenne des notes lors de mes lectures. Pourtant, ici, je n’ai cessé de relever certains poèmes qui m’ont tout particulièrement touché. Je voulais pouvoir les relire, m’imprégner de leur message. Je pense d’ailleurs que je vais m’acheter une copie physique et faire comme Aveline, du blog Le Sentier des Mots : le laisser sur ma table de nuit pour en relire régulièrement des extraits.

Ma Note : 4.5/5 (la forme m’a quand même dérangé …)

Posté par Celeb_Angel à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


31 octobre 2017

Le Secret Pembrooke Park - Julie Klassen

Auteur : Julie Klassen
Editions : Milady
Pages : 576
Date de sortie : 24 février 2017
Tome : unique
Prix : 6,90€
Public : Tout Public

couv36715920

 

Résumé :

Abigail Foster s’inquiète pour l’avenir de sa famille depuis qu’elle est ruinée jusqu’à ce qu’un étrange notaire leur propose d’emménager dans un grand manoir abandonné depuis dix-huit ans. Son père et elle sont accueillis à Pembrooke Park par le charmant vicaire, William Chapman, qui leur apprend que, selon des rumeurs, une pièce secrète renfermerait un trésor… Aux prises entre de vieux amis et de nouveaux ennemis, Abigail ignore la nature des dangers auxquels elle devra faire face avant de lever le voile sur ces mystères et de trouver l’amour qu’elle recherche depuis toujours…

Mon Avis :

Tous les mois, le site LivrAddict organise un club de lecture dont le thème est choisi par les membres. Pour le mois d’octobre, le thème à l’honneur était « Romance historique » et nous avons choisi de lire Le Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen.

En débutant ma lecture, je m’attendais vraiment à une romance où les histoires de cœur occupent une place importante et au final ce n’est pas le cas du tout. L’autrice a mis l’accent sur le mystère qui entoure le manoir Pembrooke Park. La romance est là comme une toile de fond. Abigail est une jeune femme qui n’a (presque) aucune expérience avec la gent masculine et son cœur va balancer entre son ami d’enfance, Gilbert, et le vicaire de la chapelle voisine, William. Au fil des chapitres, on voit ses sentiments évoluer sans pour autant tomber dans la mièvrerie qui me gêne tant lorsque je lis certaines romances. En même temps, le cadre historique joue beaucoup je trouve. En effet, l’histoire se déroule lors de la Régence et les us et coutumes sont très éloignés de ce que nous connaissons actuellement. Abigail ne fait donc rien qui pourrait ternir sa réputation.

A mes yeux, le plus intéressant était donc de percer ce fameux « secret de Pembrooke Park. » Je me suis prise au jeu et j’ai essayé de découvrir ce que pouvait bien être le fameux trésor qui serait caché quelque part dans le manoir. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé cette chasse au trésor que mène Abigail. Néanmoins, j’ai trouvé que Julie Klassen a beaucoup trop eu tendance à écarter la famille d’Abigail pour lui simplifier la tâche. Au final, la famille Foster ne joue qu’un rôle minime alors qu’ils auraient pu être plus présent. Cela aurait rajouté un peu de piquant au récit, je pense, surtout que la soeur d'Abigail est très intéressante car elle ne réalise pas l'ampleur de ses actes.

Je n’ai pas eu de coup de cœur pour ce roman mais je l’ai quand même beaucoup aimé. Je l’ai lu assez vite alors que c’est quand même un petit pavé et j’ai passé un très bon moment en compagnie d’Abigail.

Ma Note : 4/5

Posté par Celeb_Angel à 18:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 octobre 2017

Accords Corrompus, tome 1 : Rêves de Glace - Kelly St Clare

Auteur : Kelly St Clare
Editions : MxM Bookmark (Collection INFINITY – Onirique)
Pages : 262
Date de sortie : 23 août 2017
Tome : 1
Prix : 5,99€ (ebook)
Public : Jeune Adulte

 

couv19822118

Résumé :

Je sais beaucoup de choses. Ce dont je suis capable, ce que je souhaite changer, ce que je veux devenir. Mais il y a une chose que je ne saurai jamais.

Dans mon monde, le statut de Tatuma, l’héritière du trône, aurait probablement dû m’assurer une vie privilégiée, pleine d’amis, d’amour et de bonheur. J’aurais pu avoir tout ça, si ma mère ne m’avait pas haïe. À la place, je suis forcée de porter un voile depuis ma naissance, pendant que ce rêve distant se transforme en cauchemar. Rejetée par la cour, abusée depuis l’enfance, je suis piégée par cette barrière de tissu. Je ne saurai jamais à quoi ressemble mon propre visage. Pour m’aider à ne pas devenir folle, je n’ai que deux amis et ma détermination à devenir Tatum.

Lorsque la délégation de paix du monde sauvage de Glacium arrive au palais, je ne sais pas encore que ma vie est sur le point de changer. Intentions cachées et anciens secrets m’obligeront à lutter pour rester en vie et tenter d’atteindre mes objectifs.

Mon Avis :

J’ai vu beaucoup d’avis positifs concernant ce roman. Sur LivrAddict, par exemple, il a une note moyenne de 17.5/20. Je m’attendais donc à passer un agréable moment de lecture. Au final, Rêves de Glace s’est révélé être une grosse déception. Je vous explique pourquoi.

Tout d’abord, j’ai eu énormément de mal à comprendre les deux mondes voisins dans lesquels se déroule le récit. Osiolis et Glacium sont deux mondes que tout oppose. L’un est monde où la chaleur est telle qu’une partie du monde est inhabitable. Glacium, en revanche, est un monde glacial où la neige règne. Ces deux mondes sont « comme deux tartes coupées en six parts » et en plus ils tournent sur eux-mêmes. L’un tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, l’autre en sens inverse. De plus, une sorte d’escalier géant relie ces deux mondes. Je sais qu’il s’agit de mondes fictifs mais mon côté rationaliste a eu énormément de mal à comprendre la logique qui permettrait à ces deux mondes de coexister … C’est probablement mon côté amatrice des sciences qui parle. Bref, ce « petit » détail est le premier point qui m’a dérangé lors de ma lecture. Malheureusement, ce n’était pas le seul.

J’ai également eu beaucoup de mal avec les personnages. Que soit Olina, Kedrick ou encore les habitants de Glacium, tous m’ont énervé. Olina a un côté cruche qui a fait que j’ai souvent eu envie de lui donner des claques. Heureusement, il y a la tyrannique Tatum (soit, tout simplement, la reine) d’Osiolis. Elle est sadique et n’hésite pas à frapper (ou plutôt à faire frapper) sa fille ou à la martyriser. C’est, à mes yeux, le seul personnage intéressant de ce roman. Dommage qu’elle joue un rôle si minime … De plus, l'autrice a voulu employer un vocabulaire propre à chaque royaume ce qui complexifie inutilement le récit. Par exemple, Olina n'est pas la princesse d'Osiolis, elle en est la Tatuma ...

Et je ne vous parle même pas de l’histoire ! La mise en place de l’action est très longue. Il y a de très nombreux passages inutiles dont je me serais bien passée. Il m’a fallu faire de nombreuses pauses pour pouvoir venir à bout de ce livre tellement je me suis ennuyée … Le comble ? J’ai appris qu’il y avait, pour le moment, 4 tomes de parus en VO. Eh bien, je ne compte pas lire la suite !

Pour résumer : Rêves de Glaces est un roman que je vais vite oublier !

Ma Note : 2/5

Posté par Celeb_Angel à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 octobre 2017

Dragonologie, Les Chroniques, tome 1 : A la recherche de l'Oeil du Dragon - Dugald A. Steer

Auteur : Dougald A. Steer
Editions : Milan
Pages : 314
Date de sortie : 2007
Tome : 1
Prix : 13€
Public : A partir de 8 ans

 

couv23729662

Résumé :

Avant de rencontrer le docteur Drake, Daniel et Béatrice ignoraient tout des dragons, jusqu'à leur existence... Aujourd'hui, vouivres, dragons européens et autres knuckers n'ont plus de secrets pour eux. Le frère et la soeur sont désormais experts en dragonologie. Et ils doivent agir, vite ! Car l'ignoble Ignatius Crook est sur les traces de l'oeil du dragon, le diamant magique. Qu'il s'en empare, et toutes les races de dragons seront menacées d'extinction...

Mon Avis :

Cherchant un livre ayant une couverture rouge pour l’un de mes challenges, c’est ma sœur qui m’a proposé A la recherche de l’œil du dragon, un livre s’inspirant du jeu de plateau Dragonologie que j’aime beaucoup.

L’action se déroule au début du XIXème siècle, à Londres. Daniel et Béatrice sont deux jeunes enfants d’une dizaine d’années confiés pour l’été au bon soin du Docteur Drake par leurs parents qui sont en Inde. Aux côtés du Docteur Drake, ils vont apprendre à étudier les dragons et à vivre en paix à leurs côtés.

L’idée de base, bien que n’étant pas très novatrice, me tentait assez. Il y avait vraiment du potentiel pour avoir un roman bien construit et riches en rebondissements. Malheureusement, le roman est beaucoup trop simple. On sent clairement que le public visé est très jeune car tout va trop vite et les évènements s’enchaînent trop facilement. Le pire étant d’ailleurs la résolution finale qui tombe comme un cheveu sur la soupe. Rien n’est pas crédible et c’est vraiment dérangeant … A plusieurs reprises, j’ai levé les yeux au ciel tellement tout me semblait si plat.

Bref, vous l’avez compris, je ne garde pas un super souvenir de cette lecture que je vais vite oublier. En revanche, cette lecture m’a donné envie de faire une partie de Dragonologie. C’est déjà ça !

Ma Note : 2.5/5

Posté par Celeb_Angel à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 octobre 2017

En attendant Bojangles - Olivier Bourdeaut

Auteur : Olivier Bourdeaut
Editions : Folio
Pages : 176
Date de sortie : 4 mai 2017
Tome : unique
Prix : 6,60€
Public : Tout Public

 

couv63272955

Résumé :

Devant leur petit garçon, ils dansent sur « Mr. Bojangles » de Nina Simone. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir et la fantaisie. Celle qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible. Elle les entraîne dans un tourbillon de poésie pour que la fête continue, coûte que coûte. L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom

Mon Avis :

A force d’entendre parler de ce roman un peu partout, j’étais curieuse de découvrir la raison de tout ce tapage médiatique. Je l’ai ajouté à une de mes listes d’envie dans un des swaps que j’ai fait et c’est l’adorable 1789caro qui me l’a offert lors du Colore ton Swap. J’étais tellement curieuse de découvrir l’histoire de Mr. Bojangles qu’il n’est pas resté longtemps dans ma PAL.

Exceptionnellement, je vais commencer cette chronique en vous proposant d’écouter le morceau « Mister Bojangles » de Nina Simone pour vous mettre dans l’ambiance vu que cette chanson a un rôle important dans l’histoire.

Le roman étant assez court, je ne vais pas m’attarder sur l’histoire de peur de trop vous en dire. Olivier Bourdeaut dresse un portrait bourré d’humour d’une famille vraiment particulière à travers le regard du fils. Entre la mère, complètement farfelue, et le père, qui laisse tout passer à sa femme, c’est une fête continue : soirée de folie jusqu’à pas d’heure, oiseau tropical se promenant librement dans l’appartement, vacances en Espagne …

L’écriture d’Oliver Bourdeaut est vraiment très agréable à lire. Dès les premières lignes, j’ai accroché à son style emplit d’humour. Derrière la légèreté de la plume, l’auteur aborde pourtant des thèmes qui sont loin d’être facile. Cela donne un roman extrêmement touchant qui m’a particulièrement émue et particulièrement la deuxième moitié de l’histoire.

Lorsqu’un roman remporte de nombreux prix littéraires et qu’il est à ce point apprécié sur la blogosphère, j’ai toujours un peu d’appréhension à l’idée de le lire car j’attends beaucoup de lui et j’ai peur d’être déçue. Pourtant, avec En attendant Bojangles, je n’ai absolument pas été déçue. Je comprends même parfaitement pourquoi ce roman a reçu autant de prix et je ne regrette pas de l’avoir découvert.

Ma Note : 4.5/5

Posté par Celeb_Angel à 08:42 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 octobre 2017

Flower Moon - Gina Linko

Auteur : Gina Linko
Editions : Sky Pony Press
Pages : 256
Date de sortie : 2 janvier 2018 (VO, pas de publication VF de prévue pour le moment)
Tome : unique
Prix : $15.99
Public : A partir de 10 ans

 

cover122146-medium

Résumé :

Tally Jo and Tempest Trimble are mirror twins, so alike they were almost born the same person. Inseparable, but more than that. Connected.

That is, until this summer. The twins are traveling with Pa Charlie’s carnival just like always, but there’s a new distance between them. Tempest is so caught up in her own ideas, she doesn’t seem to have space left in her life for Tally. And, more than that, Tally’s started to notice there’s something between them. Something real, growing with the phases of the moon, pushing them apart. Sparking, sputtering, wild. Dangerous.

With the full moon approaching, Tally knows it’s up to her to find out what’s going on—and to beat it. If she can’t, she might just lose her sister. Forever.

For fans of Savvy and A Snicker of Magic, this is a spellbinding story of friendship and family—a poignant ode to both what’s worth holding on to and what we have to let go.

Mon Avis :

J’ai découvert ce titre en partenariat avec les éditions Sky Pony Press grâce à la version américaine de NetGalley. Je tiens à les remercier de leur confiance.

Flower Moon est un beau roman mettant en scène Tally Jo et Tempest, des jumelles miroirs. Depuis leur naissance, un lien très étroit les unies. Pourtant, depuis quelques jours, une force mystérieuse les repousse et les éloigne l’une de l’autre. Tally Jo va tenter tout son possible pour comprendre ce qu’est cette force qui l’éloigne de sa sœur et tenter à tout prix de la maîtriser pour rester aux côtés de Tempest.

Du haut de ses douze ans, Tally Jo est une jeune fille ayant un fort caractère. C’est elle qui nous raconte son histoire et on sent bien à quel point elle tient à sa sœur. Depuis son plus jeune âge, elle veille sur Tempest, la protégeant des dangers. Cette force mystérieuse qui l’oblige à s’éloigner de sa sœur va l’obliger à se pencher sur l’histoire de sa famille mais surtout elle va lui ouvrir les yeux sur le monde qui l’entoure. Car, à travers l’histoire de Tally Jo et de Tempest, Gina Linko nous montre ce que signifie grandir. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé une citation que j’ai envie de partager avec vous :

Maybe that was what growing up was, understanding where the real magic lived in this world. Inside our very own hearts.
Learning to hold on to it. Cherishing it.

Flower Moon est un roman qui m’a beaucoup intrigué. Plus j’avançais dans l’histoire plus je me demandais comment Tally Jo et Tempest allaient s’en sortir. A quelques pages de la fin, je me posais encore la question. J’ai donc été agréablement surprise par la résolution finale du mystère entourant les jumelles et leur famille.

J’ai également beaucoup apprécié l’univers dans lequel se déroule l’histoire. En effet, le grand-père maternel des jumelles est à la tête d’une foire et, depuis qu’elles sont toutes petites, les jumelles passent l’été avec lui au milieu des forains. Avec le mystère entourant les filles, cela donne une ambiance vraiment particulière que j’ai beaucoup aimé.

Vous l’avez probablement compris, Flower Moon est un beau roman qui m’aura fait passer un très bon moment. Néanmoins, je crois que j’aurais plus apprécié ma lecture si les héroïnes avaient été un peu plus âgées. Mais ce n’est qu’un petit détail qui n’a que peu d’influence sur mon ressenti final.

Ma Note : 4/5

Posté par Celeb_Angel à 15:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,