04 décembre 2017

A Little Something Different - Sandy Hall

Auteur : Sandy Hall
Editions : Macmillan
Pages : 272
Date de sortie : 26 août 2014
Tome : unique
Prix : 10,30€
Public :  Jeune Adulte

 

9781250061454

Résumé :

14 viewpoints, one love story. Sandy Hall’s debut novel is an irresistibly sweet romance between two college students told from multiple perspectives.

Lea and Gabe are in the same creative writing class. They get the same pop culture references, order the same Chinese food, and hang out in the same places. Unfortunately, Lea is a little aloof, Gabe is shy, and it looks like they are never going to work things out.

But something is happening between them, and everyone can see it. Their creative writing teacher pushes them together. The barista at the local Starbucks watch their relationship like a TV series. The bus driver tells his wife about them. The waitress at the diner automatically seats them together. Even the squirrel who lives on the college green believes Lea and Gabe were meant to be together.

You'll be rooting for Gabe and Lea too, in Sandy Hall's quirky, completely original novel A Little Something Different, chosen by readers like you for Macmillan's young adult imprint Swoon Reads.

Mon Avis :

Je ne sais pas trop pourquoi mais quand vient le mois de décembre, j’ai envie de regarder des films de Noël, de préparer des bredeles et surtout, de lire de belles romances. En furetant dans ma liste d’ebooks disponibles sur ma liseuse, je suis tombée sur A Little Something Different de Sandy Hall dont j’avais beaucoup entendu parler.

Le gros point fort de cette romance repose dans son schéma narratif. Lea et Gabe sont deux jeunes étudiants qui ne vont cesser de se croiser sur le campus. Plutôt que de suivre leur histoire à travers leurs propres yeux, nous allons avoir une succession de quatorze points de vue différents. Du chauffeur de bus à leurs amis respectifs en passant par un banc et un écureuil, chacun est persuadé qu’ils feraient un très joli couple. Nous allons donc suivre l’évolution de la relation entre Lea et Gabe pendant de nombreux mois à travers les yeux de leurs proches.

En soit, la romance n’est pas révolutionnaire si on retire ce schéma narratif particulier. C’est une histoire mignonne comme tout. Les personnages sont vraiment attachants même s’ils sont parfois un peu clichés. Si vous voulez lire une belle romance qui fait rêver, c’est celle-ci que je vous recommande.

Ma Note : 4/5

Posté par Celeb_Angel à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02 décembre 2017

Les disparus du pont de pierre - Jeanne Faivre d'Arcier

Auteur : Jeanne Faivre d’Arcier
Editions : Castelmore
Pages : 256
Date de sortie : 18 octobre 2017
Tome : unique (?)
Prix : 10,90€
Public : A partir de 8 ans

couv45096112

 

Résumé :

Cornélia ne s’est jamais remise de la mystérieuse disparition de sa mère, quelques années plus tôt. Est-elle seulement encore en vie ? Alors qu’elle interroge des gens qui pourraient la renseigner, la jeune fille fait la connaissance de Romain, seize ans, qui vend ses croquis dans la rue. Lorsque le garçon disparaît à son tour, l’enquête de Cornélia et de Niko, son frère jumeau, prend un tour étrange qui va les mener bien plus loin qu’ils ne l’avaient imaginé : au-delà de leur époque, au plus sombre de l’histoire de Bordeaux… pendant l’épidémie de peste noire du XIVe siècle !

Mon Avis :

Avant toute chose, je tenais à préciser que j’ai reçu un exemplaire de ce livre en ebook grâce à un partenariat avec les éditions Castelmore via le site LivrAddict. Je tiens donc à remercier l’éditeur et l’équipe de LivrAddict.

Source: Externe

 

Lorsque Les disparus du pont de pierre a été proposé en partenariat sur LivrAddict, j’ai tout de suite été attirée par le résumé qui laissait penser à un roman assez mystérieux avec en bonus un voyage dans le temps. Sur le papier, ce livre avait donc tout pour plaire. Et pourtant, dès les premières pages j’ai su que ce ne serait pas le cas. Pendant des semaines, je me suis accrochée dans l’espoir de réussir enfin à rentrer dans l’histoire. Mais j’ai fini par me rendre à l’évidence : je ne prenais aucun plaisir et je n’arrivais même plus à avancer. J’ai donc fini par abandonner ma lecture avant même d’arriver à la moitié. Je vais donc essayer de vous expliquer ce qui ne m’a pas plu dans ce que j’ai lu.

Tout d’abord, j’ai eu beaucoup de mal à accrocher au style de l’autrice : des dialogues improbables, des descriptions inutiles et le comble pour moi des personnages qui apparaissent sans que l’on sache vraiment ce qu’ils font là. Lorsque j’ai vu apparaître un vampire, j’ai commencé à me poser de sérieuse question. Qu’est-ce qu’un vampire pouvait faire là ? Surtout qu’il était fait référence d’une précédente rencontre entre Cornélia, Niko et le fameux vampire. Je me suis donc renseignée et j’ai découvert qu’il existait un autre livre mettant en scène les jumeaux : Le vampire du Bataclan également disponible aux éditions Castelmore. Pour le coup, je me suis donc étonnée que l’éditeur n’ait pas précisé qu’il s’agissait d’une suite car la présence de ce vampire a vraiment gâché ma lecture.

Je pourrais aussi vous parler de Cornélia et Niko qui m’ont vite agacée ou encore des changements de points de vue qui créent des longueurs mais franchement, je n’ai pas envie de m’attarder sur ce roman qui ne me laissera pas de souvenirs marquant. Vous l’avez compris, ce roman est pour moi une énorme déception … Mais ce n’est que mon avis, libre à vous de vous faire le vôtre.

Ma Note : 1/5

30 novembre 2017

Le journal du Petit Cancrelat - Cassandra Bouclé

Auteur : Cassandra Bouclé
Editions : Y.I.L Editions
Pages : 92
Date de sortie : 8 mars 2017
Tome : unique
Prix : 20€
Public : A partir de 6 ans

LE-JOURNAL-DU-PETIT-CANCRELAT-couv

 

Résumé :

«Zut ! Crotte ! Flûte ! Maman est morte »
Elle vient juste de se faire écraser. Je me retrouve tout seul.
Mais, comme le dit Maman :
« Il faut toujours regarder devant soi. »
Je vais donc partir à l’aventure, comme dans mes livres. Je pourrai même en écrire un. Je me demande bien ce qu’il y a derrière cette grosse porte. J’espère que je vais rencontrer plein de personnes et d’endroits différents.
Au revoir ma maison !
Au revoir Zoé !
Au revoir Maman !
Je cours, je rampe vers l’aventure !

Mon Avis :

J’ai découvert cet album jeunesse en partenariat avec l’autrice, Cassandra Bouclé, grâce à la plateforme Simplement.Pro. Je tiens à la remercier de m’avoir accordé sa confiance.

Sans titre 4

Petit Cancrelat vit dans la cave d’une maison. Un beau jour il voit sa mère se faire écraser. Plutôt que de verser toutes les larmes de son corps, il va explorer la maison. Armé de son petit sac à dos et d’un carnet, il part à l’aventure. En chemin, il va faire de nombreuses rencontres.

Dès le début j’ai eu beaucoup de mal avec les dessins. Si vous avez déjà lu mes chroniques de bande-dessinées ou d’albums jeunesse, vous savez que je suis très compliquée concernant les illustrations. J’aime les dessins travaillés où l’on peut percevoir une certaine poésie. Ici, je n’ai pas du tout accroché au style des dessins. Ce qui, il faut bien l’admettre, est un peu dérangeant pour un album. Mais, comme le dit si bien le proverbe : tous les goûts sont dans la nature. Ce n’est pas parce que je n’ai pas apprécié les illustrations que vous ne les aimerez pas. Et c’est tant mieux ! Le monde serait bien triste si nous avions tous les mêmes goûts …

Concernant l’histoire, j’ai eu un peu de mal avec le personnage principal, Petit Cancrelat, pour une raison très simple : c’est un cancrelat. Or, je déteste tout simplement ces bestioles. Cancrelats, cafards et autres insectes de ce type me dégoûtent. Brrr … Néanmoins, une fois passée la première sensation de rejet, j’ai quand même terminé ma lecture. Petit Cancrelat est vraiment un personnage un peu naïf. J’ai plusieurs fois eu envie de le secouer en lui disant de rentrer chez lui.

Après chaque journée d’exploration, il rédige un petit carnet de voyage et là … Aïe, la maniaque du français que je suis a sérieusement tiquée : comme Petit Cancrelat est nul en français, les pages du carnet sont bourrées de fautes d’orthographe et de syntaxe ! Pour un livre destiné à des enfants, je trouve la pilule dure à avaler. La lecture est sensée permettre aux enfants d’enrichir leur vocabulaire pas les induire en erreur … Je sais que les erreurs sont là pour monter à quel point le personnage a des difficultés avec l’écrit mais ces passages me sont vraiment restés au travers de la gorge.

Bref, Le journal du Petit Cancrelat est une lecture qui ne m’a malheureusement pas convaincue mais je suis sûre qu’il y a des personnes qui apprécieront ce petit album jeunesse.

Ma Note : 2.5/5

28 novembre 2017

Library of Souls - Ransom Riggs

Auteur : Ransom Riggs
Editions : Quirk
Pages : 464
Date de sortie : 22 septembre 2015
Tome : 3
Prix : 11,20€
Public : Jeune Adulte

 

9781594748400

Résumé :

A boy with extraordinary powers. An army of deadly monsters. An epic battle for the future of peculiardom.
 
The adventure that began with Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children and continued in Hollow City comes to a thrilling conclusion with Library of Souls. As the story opens, sixteen-year-old Jacob discovers a powerful new ability, and soon he’s diving through history to rescue his peculiar companions from a heavily guarded fortress. Accompanying Jacob on his journey are Emma Bloom, a girl with fire at her fingertips, and Addison MacHenry, a dog with a nose for sniffing out lost children.
 
They’ll travel from modern-day London to the labyrinthine alleys of Devil’s Acre, the most wretched slum in all of Victorian England. It’s a place where the fate of peculiar children everywhere will be decided once and for all.

Mon Avis :

J’avais beaucoup aimé Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children ainsi que sa suite, Hollow City. J’avais donc hâte de découvrir ce dernier tome qui traînait dans ma PAL depuis un petit moment. Pourtant, lorsque j’ai commencé à lire Library of Souls, j’ai mis énormément de temps à rentrer dans l’histoire. Et j’ai mis encore plus de temps à en venir à bout. J’ai mis près d’un mois pour lire les 465 pages de ce livre… Un record ! Je ne sais pas trop pourquoi j’ai mis autant de temps pour le lire. A chaque fois que je prenais mon livre, je lisais une petite dizaine de pages puis je m’en désintéressais. J’ai vraiment cru que je n’arriverais pas à en voir le bout. J’étais vraiment soulagée lorsque j’ai lu les dernières pages.

Cette résolution finale ne m’a tout simplement pas convaincue. J’ai trouvé que tout allait trop vite alors qu’il y avait trop de longueurs. Je sais c’est un peu paradoxal mais ce n’est que mon ressenti. J’avais cette sensation de facilité concernant Jacob et Emma. Mis à part quelques obstacles qu’ils parviennent (trop) vite à surmonter, ils arrivent (trop) facilement au repaire où sont retenus leurs amis et les ymbrines. A côté de ça, il y a de nombreux passages qui ne servent pas vraiment à grand-chose si ce n’est d’expliquer les photos qui entrecoupent le récit. Autant dans les deux premiers tomes j’avais trouvé cet emploi des vieilles photographies très original autant ici j’ai trouvé qu’elles alourdissaient le récit. Mis à part une ou deux photos qui s’intègrent parfaitement à l’histoire que nous raconte Jacob, elles n’apportent rien de plus. C’est dommage …

Le point qui m’a finalement le plus dérangé, c’est le dernier chapitre. La fin est tellement banale et improbable ! Franchement, j’ai été très déçue par cette fin. On sent vraiment que l’auteur voulait une fin heureuse mais qu’il ne savait pas trop comment faire …

Ma Note : 3/5

Posté par Celeb_Angel à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 novembre 2017

Six of Crows - Leigh Bardugo

Auteur : Leigh Bardugo
Editions : Hachette Children’s Book
Pages : 512
Date de sortie : 2 juin 2016
Tome : 1
Prix : 10,30€
Public : Jeune Adulte

isbn9781780622286

 

Résumé :

Criminal prodigy Kaz Brekker is offered a chance at a deadly heist that could make him rich beyond his wildest dreams - but he can't pull it off alone.

A convict with a thirst for revenge.
A sharpshooter who can't walk away from a wager.
A runaway with a privileged past.
A spy known as the Wraith.
A Heartrender using her magic to survive the slums.
A thief with a gift for unlikely escapes.

Six dangerous outcasts. One impossible heist.

Kaz's crew is the only thing that might stand between the world and destruction - if they don't kill each other first.

Mon Avis :

Leigh Bardugo est une autrice que j’avais très envie de découvrir à force de voir ses œuvres tourner sur Instagram ou sur la blogosphère anglophone. De toute son œuvre, c’est Six of Crows qui m’attirait le plus. Lorsque, dans le cadre d’un challenge auquel je participe, ce titre a été proposé en Lecture Commune, je n’ai pas hésité et j’ai sauté sur l’occasion pour le découvrir. Coup de chance pour moi, ce roman fait partie des ebooks en VO que j’ai récemment acquis, j’ai donc pu le découvrir sans plus tarder.

Six of Crows, c’est l’histoire d’une bande de malfrats qui vont tenter le coup du siècle : s’infiltrer dans la Cour de Glace, un lieu où ne rigole pas avec la sécurité, pour libérer un prisonnier qui détient un secret capable de provoquer le chaos. A la tête de cette bande, Kaz Brekker, un jeune homme près à tout avec une terrible soif de vengeance. Il va construire une équipe de choc en s’entourant d’une équipe haute aux couleurs.

En alternant les points de vue, Leigh Bardugo permet aux lecteurs de découvrir petit à petit des éléments clefs qui nous aident à mieux comprendre les raisons qui poussent nos héros à agir ainsi. Même si leurs raisons d’accepter cette mission sont différentes, ils sont tous poussés par une même envie : laisser derrière eux les démons de leurs passés. Plus j’apprenais leurs histoires respectives, plus je m’attachais aux différents personnages. Je dois quand même admettre que j’ai une petite préférence pour Jesper. Il a une bonne dose d’humour qui me plait bien. J’ai également beaucoup aimé les deux personnages féminins, Inej et Nina. Elles ont toutes deux un sacré caractère et j’ai beaucoup aimé la relation qui s’est liée entre les deux jeunes filles. Car tous les membres de cette bande de hors la loi sont en réalité des jeunes de moins de vingt ans qui n’ont pas eu une vie facile.

Leigh Bardugo a réussi à construire un univers très riche mais dans lequel je ne me suis pas perdue. Même s’il m’a fallu un ou deux chapitres pour vraiment rentrer dans l’histoire, j’ai tout de suite adhéré à l’univers alors que je n’ai pas lu sa trilogie Grisha Verse. Je n’ai eu aucun problème à visualiser les décors décris. Par exemple, pour les nombreux passages se déroulant à Ketterdam, j’ai eu l’impression de retrouver les ruelles et les canaux que j’ai eu l’occasion de visiter lors de ma visité d’Amsterdam en juillet 2016. On sent vraiment que Leigh Bardugo s’est inspirée de cette ville pour créer Ketterdam.

Un autre point fort de ce roman est le rythme que l’autrice a su instaurer. Grâce à la succession des points de vue, on ne s’ennuie pas un seul instant. Il y a toujours quelque chose d’important qui se passe pour l’un ou l’autre des personnages. Une fois que l’équipe quitte Ketterdam pour se rendre à la Cour de Glace, l’action est presque en continu. J’ai trouvé cette gestion du rythme vraiment parfaite car même si nos héros se remémorent parfois des éléments du passé, cela ne nuit pas au rythme de l’action. Une odeur, une action va simplement leur rappeler tel évènement de leur passé, tout comme cela parfois nous arriver. Un peu comme la madeleine de Proust en sorte …

En fait, j’ai plusieurs fois eu l’impression d’être en train de lire un film. Même si nous sommes loin d’un scénario de film, j’avais cette impression de voir les évènements se dérouler dans ma tête comme si je regardais un film. Si je n’avais pas aussi peur d’une adaptation ratée (comme c’est malheureusement souvent le cas), je pourrais dire que j’adorerais qu’un studio de cinéma en achète les droits. L’histoire est tellement bien construite que cela ferait un très bon film. Entre la richesse des personnages, l’action trépidante et les révélations que je n’ai pas vu venir, il y a effet de quoi faire quelque chose d’aussi génial que ce qu’a créé Leigh Bardugo.

Je pourrais vous parler encore de ce roman car je l’ai tout simplement adoré. Tout m’a plu ! Même cette fin si frustrante qu’elle donne envie de se jeter sur la suite, Crooked Kingdom. Mais avant de le faire, je vais attendre Noël car mon petit doigt me dit qu’il y a de fortes chances pour que je trouve un exemplaire de l’édition VO de Six of Crows au pied du sapin chez mes parents … Or, je compte bien le relire en format papier avant d’attaquer la suite. C’est vous dire à quel point j’ai aimé ce premier tome !

Ma Note : 5/5 + coup de coeur

Posté par Celeb_Angel à 17:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


25 novembre 2017

When We Collided - Emery Lord

Auteur : Emery Lord
Editions : Bloomsbury
Pages : 344
Date de sortie : 5 avril 2016 (en VO)
Tome : unique
Prix : 16,50€
Public : Jeune Adulte

28584487

 

Résumé :

Meet Vivi and Jonah : A girl and a boy whose love has the power save or destroy them.

Vivi and Jonah couldn't be more different. Vivi craves anything joyful or beautiful that life can offer. Jonah has been burdened by responsibility for his family ever since his father died. As summer begins, Jonah resigns himself to another season of getting by. Then Vivi arrives, and suddenly life seems brighter and better. Jonah is the perfect project for Vivi, and things finally feel right for Jonah. Their love is the answer to everything. But soon Vivi's zest for life falters, as her adventurousness becomes true danger-seeking. Jonah tries to keep her safe, but there's something important Vivi hasn't told him.

Perfect for fans of E. Lockhart and Jandy Nelson, When We Collided is a powerful story of two teens whose love is put to the test by forces beyond their control.

Mon Avis :

Il y a de cela quelques semaines, j’ai récupéré de nombreux ebooks en anglais. When We Collided fait partie de ces livres. Comme d’habitude, je n’ai pas lu le résumé ce qui fait j’ignorais totalement dans quoi je me lançais lorsque j’ai commencé ma lecture. Pour ceux d’entre vous qui ne lisent pas l’anglais (ce que je comprends totalement, rassurez-vous), je vais essayer de vous résumer en quelques phrase l’intrigue principale de ce roman. Nous suivons Vivi, une jeune fille de presque 17 ans qui va passer l’été dans la petite ville de Verona Cove. Elle va vite faire la rencontre des habitants et plus particulièrement celle de Jonah Daniels, un jeune garçon de 17 ans qui se retrouve à devoir superviser sa famille suite au décès de son père. Entre eux va naître une belle histoire…

Emery Lord a construit son roman d’une telle manière que nous avons une succession des points de vue. Un chapitre est raconté par Vivi, le suivant par Jonah, etc. Le lecteur avance donc progressivement, suivant tour à tour les deux adolescents. Chacun se bat avec ses propres démons, luttant pour avancer avec une force assez incroyable. Le gros point fort de l’autrice est, selon moi, la façon dont elle aborde les différentes maladies dont il est question dans le roman. Contrairement à beaucoup de romans du même genre, je n’ai pas retrouvé de gros clichés : pas de guérison « miracle » où il suffit d’une pirouette pour que le personnage aille mieux, pas de pathos inutile … Bref, j’y ai cru. A la fin du roman, Emery Lord a rédigé quelques lignes dans lesquelles elle explique qu’elle a elle-même été confrontée à une maladie et qu’elle s’est appuyée sur son propre vécu pour raconter l’histoire de Vivi. Cela donne vraiment beaucoup plus de relief aux personnages.

Parlons justement de l’histoire en elle-même. La romance entre Vivi et Jonah est très belle. Vivi et Jonah sont deux jeunes qui traversent une période difficile et qui vont finalement s’entraider. Vivi va aider la famille de Jonah à retrouver le goût de vivre suite à la mort de son père et Jonah va être la bouffée d’air frais dont Vivi avait besoin. Ensemble, ils forment un couple vraiment intéressant même si tout n’est pas toujours facile entre eux. Le temps d'un été, ils vont, en quelques sorte, retrouver le goût de la vie.

J’ai dévoré ce roman à toute vitesse tellement j’ai adoré cette histoire. Que ce soit le caractère des personnages, la romance entre Vivi et Jonah, la façon d’aborder la maladie, la plume d’Emery Lord ou encore les nombreuses références à la culture geek, tout m’a plu ! C’est rare mais je n’ai rien de négatif à dire sur ce roman. J’ai tout simplement eu un énorme coup de cœur pour Vivi et Jonah, et ce dès les premières pages …

Ma Note : 5/5 + gros coup de coeur

Posté par Celeb_Angel à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 novembre 2017

Henry the Queen's Corgi - Georgie Crawley

Auteur : Georgie Crawley
Editions : HarperCollins (coll. Avon Books UK)
Pages : 320
Date de sortie : 30 novembre 2017
Tome : unique
Prix : 14€
Public : Tout Public

y648

 

Résumé :

The heart-warming story of one little dog’s big adventure, and the lives he changes along the way.

This Christmas, anything could happen…

When their dog goes missing during a day trip to London, the Walker family are forced to accept that they may never see Henry again. But as the family search for their beloved pet, the reality of what has happened to Henry never even crosses their minds : Henry has been mistaken for one of the Queen’s prized corgis.

Swept into Buckingham Palace, Henry is about to discover how the other half of the dog world lives. Henry’s life with the Walkers is a long way from the world of china dog bowls of the corgi room.

But Henry isn’t such an average dog either – and as he explores the palace, getting under the feet of royals and staff alike, this naughty dog will change the residents of Buckingham Palace’s lives in ways they could never have imagined …

Heart-warming and irresistibly funny, HENRY : THE QUEEN’S CORGI is the perfect read for fans of A STREET CAT NAMED BOB and A PUG LIKE PERCY.

 

Mon Avis :

J’ai découvert ce titre grâce à NetGalley UK et je tiens à remercier la maison d’édition HarperCollins d’avoir accepté ce partenariat.

La lecture du résumé me laissait penser que j’allais bien m’amuser avec les aventures de Henry, le corgi de la famille Walkers. Je n’ai pas du tout été déçue ! Au début du récit, Henry nous raconte que sa famille traverse une crise : le père de famille est parti, laissant femme et enfants derrière lui, car il tombé amoureux de sa secrétaire. Pour remonter le moral à ses enfants, Amy, la mère, va organiser une virée à Londres : Winter Wonderland à Hyde Park, promenade dans le parc puis petit passage près de Buckingham Palace dans l’espoir d’apercevoir la reine. Henry est bien évidemment du voyage mais, apeuré par la foule devant les grilles de Buckingham Palace, il va s’éloigner. Distrait par un pigeon, il atterrit dans le jardin du palais. Et là, la grande aventure commence : on le confond avec le dernier corgi que la reine vient d’adopter !

Henry est un petit chien très drôle. En attendant que sa famille le retrouve, il va se mettre en tête d’explorer le palais. Il va y faire la rencontre des autres chiens royaux, Willow, Vulcan et Candy, mais aussi des nombreux employés au service de la reine. Henry est plein de bonne volonté mais il ne se rend pas forcément compte que ce qu’il fait peut lui attirer des ennuis. Il est gaffeur et provoque souvent des situations assez drôles à lire.

J’ai beaucoup apprécié la succession des points de vue au fil des chapitres. D’un côté, nous avons Henry qui nous raconte sa folle aventure à Buckingham Palace et de l’autre, nous avons un narrateur omniscient qui nous raconte comment Amy gère la disparation de son chien adoré. Cela permet de voir en parallèle comment chacun des deux côtés gère la situation.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman qui m’a entièrement plongé dans l’atmosphère de Noël, une période que j’adore et que j’attends avec impatience. Henry est un personnage vraiment attachant et j’avais tellement envie de savoir comment il allait pouvoir retrouver sa famille que j’ai dévoré ce roman assez rapidement. Une très belle découverte !

Ma Note : 4.5/5

Posté par Celeb_Angel à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 novembre 2017

Al-Poll (La Quête d'Ewilan BD) - Lylian, Laurence Baldetti, Pierre Bottero

Scénario : Lylian
Dessin : Laurence Baldetti
D'après l'oeuvre de : Pierre Bottero
Editions :
Glénat
Pages :
72
Tome :
5
Prix : 14,95€
Date de sortie :
15 novembre 2017
Public :
Jeune Adulte

Scénario : Lylia9782344007594-L

 

 

Résumé :

Après un voyage éprouvant, Ewilan, Salim et leurs compagnons atteignent enfin la mythique Al-Poll. Mais les défis ne font que commencer. Car dans les ruines de l’ancienne cité impériale, la mort peut frapper à tout moment. L’attaque viendra-t-elle des Ts’liches tapis dans l’ombre ou du puissant Gardien dont maître Duom avait fait mention ? Là, enfoui sous la montagne, un mal puissant et assoiffé de vie attend son heure. Pour autant Ewilan est calme, déterminée. Elle est maintenant prête à aller jusqu’au bout de sa quête. Quel qu’en soit le prix...

Mon avis :

Cette BD n’aura même pas eu le temps de rejoindre ma Pile à Lire infernale (près de 300 livres lors du dernier recensement). Elle m’a été offerte par ma mère samedi après-midi et lu presque aussitôt !

Dans ce cinquième tome, nous retrouvons Ewilan et ses amis alors qu’ils arrivent à Al-Poll. Je ne vais pas m’attarder sur l’histoire pour ne pas vous révéler l’intrigue générale. Comme pour les tomes précédents, j’ai trouvé l’adaptation assez fidèle au souvenir que j’ai de l’histoire originale. Cette adaptation en bande-dessinée me donne d’ailleurs très envie de relire l’œuvre de Pierre Bottero.

Plus j’avance dans cette série, plus j’aime les dessins de Laurence Baldetti. Ses personnages sont dynamiques, pleins de vies. Et ne me lancez pas sur les décors ! J’aime tellement sa vision de Gwendalavir. Par exemple, Al-Poll est tout simplement sublime :

 al-poll

Bref, La Quête d’Ewilan fait désormais partie des séries de bande-dessinées dont je guette la sortie d’un nouveau tome avec impatience.

Je ne vais pas trop m’attarder sur ce cinquième tome mais, si vous êtes fan du travail de Pierre Bottero, je ne peux que vous recommander de lire cette saga. Maintenant, il ne me reste plus qu’à patienter jusqu’à la sortie du sixième tome …

Ma Note : 4,5/5

Posté par Celeb_Angel à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

20 novembre 2017

J'étais un rat ! - Philip Pulman

Auteur : Philip Pullman
Editions : Folio Junior
Pages : 208
Date de sortie : 14 février 2008
Tome : unique
Prix : 6,40€
Public : A partir de 9 ans

A61719

 

Résumé :

« J'étais un rat !» affirme Roger. Mais maintenant, qui est-il ? Un monstre effrayant qui hante les égouts, rapporte le journal à sensation. Un phénomène de foire, prétend M. Lachignole, le forain. Un excellent passe-partout, espère Billy, le voleur. Et s'il n'était qu'un petit garçon ordinaire qui se conduit parfois de manière un peu bizarre ?
Une histoire trépidante racontée comme un véritable conte de fées par l'auteur de la célèbre trilogie « À la croisée des mondes ».

Mon Avis :

J’ai trouvé ce livre dans une cabane à livres il y a un petit moment déjà. Ayant déjà lu beaucoup de livres du même auteur, j’étais assez intriguée par cette histoire. Ce roman, raconté sous la forme d’un conte, met en scène Roger, un jeune garçon qui débarque chez un couple de petits vieux en affirmant haut et fort qu’il était un rat. Tout au long du récit, nous allons suivre les aventures de Roger.

Par certains aspects, j’ai eu l’impression de lire une sorte de réécriture de l’histoire de Pinocchio. Ici, pas de pantin qui se prend pour un petit garçon mais un garçon qui se prend pour un rat. J’ai eu beaucoup de mal à accrocher à l’histoire. Je n’ai pas trouvé Roger attachant du coup je me fichais complètement de ce qui pouvait bien lui arriver. Ce qui, il faut bien le reconnaître, est un peu gênant vu que le récit est centré sur les mésaventures de Roger.

Un autre point qui m’a un peu dérangée : la fin. J’ai eu l’impression qu’elle arrivait un peu hasard. Les différentes questions que le lecteur peut se poser n'ont pas vraiment de réponses. Au final, j’avais encore plus de questions à l’issue de ma lecture que lorsque j’ai commencé ce livre !

Bref, vous l’avez compris, j’ai été vraiment déçue par cette histoire. C’est bien dommage car Philip Pullman est un auteur dont j’apprécie beaucoup les écrits habituellement …

Ma Note : 2,5/5

Posté par Celeb_Angel à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 novembre 2017

Aristotle and Dante Discover the Secrets of the Universe - Benjamin Alire Sàenz

Auteur : Benjamin Alire Sàenz
Editions : Simon & Schuster
Pages : 368
Date de sortie : 21 février 2012
Tome : unique
Prix : 10€
Public : Jeune Adulte

9781442408937

 

Résumé :

Aristotle is an angry teen with a brother in prison. Dante is a know-it-all who has an unusual way of looking at the world. When the two meet at the swimming pool, they seem to have nothing in common. But as the loners start spending time together, they discover that they share a special friendship—the kind that changes lives and lasts a lifetime. And it is through this friendship that Ari and Dante will learn the most important truths about themselves and the kind of people they want to be.

Mon Avis :

Lorsque j’entends énormément de bien d’un livre, ma curiosité est attisée et j’en attends beaucoup. Trop peut-être. C’était le cas avec Aristotle and Dante discover the secrets of the universe. Il y a eu un tel tapage sur la blogosphère (francophone et anglophone) que je m’attendais à une lecture extrêmement puissante qui allait, pourquoi pas, me faire verser une ou deux larmichettes. J’espérais, j’attendais un coup de cœur qui n’est jamais venu …

Même si ce roman n’a pas répondu à mes attentes, j’ai quand même passé un très bon moment en compagnie d’Ari et de Dante. Ce sont deux jeunes garçons vraiment intéressants qui se cherchent à cette période si particulière qu’est l’adolescence. Le récit étant raconté par Ari, le lecteur va pouvoir se rendre compte des nombreuses questions qu’il se pose. Ari cherche à savoir qui il est, quelle est sa place dans ce monde. Un été, il va faire la rencontre de Dante et de là va naître une belle amitié.

Bien qu’ayant apprécié la relation entre les deux garçons, j’ai trouvé que le dénouement final était beaucoup trop simple. Cela tombe un peu comme un cheveu sur la soupe et c’est un dénouement très facilement prévisible. C’est vraiment dommage car l’évolution de la relation entre Ari et Dante est bien construite, bien amenée et cette fin gâche un peu tout à mes yeux.

Par contre, je tiens à relever la qualité d’écriture de Benjamin Alire Sàenz. Comme vous le voyez au résumé, j’ai lu ce roman en VO et j’ai trouvé que l’auteur avait une très belle façon de raconter les choses. Malgré la longueur du roman (près de 400 pages), cela se lit tout seul et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde alors que ce n’est pas non un roman où l’action est omniprésente.

Un autre point que j’aimerai souligner, c’est la façon dont l’auteur a abordé une question qui semble lui tenir à cœur : le sentiment d’appartenance à la communauté mexicaine au sein de la population américano-mexicaine. J’ai rapidement jeté un œil au reste de sa bibliographie et c’est un thème qui revient régulièrement. Ici, il est abordé à plusieurs reprises à la fois par Ari et par Dante qui s’interrogent à plusieurs reprises sur leur appartenance ou non à cette communauté. Bien que n’étant pas le sujet principal du roman, j’ai apprécié ce questionnement.

Bref, même si je n’ai pas eu le coup de cœur que j’attendais, j’ai quand même bien apprécié ma lecture d’Aristotle and Dante discover the secrets of the Universe. C’est un roman très agréable et qui soulève des questions intéressantes.

Ma Note : 4/5