25 août 2017

On met longtemps à devenir jeune - Christine Jusanx

Auteur : Christine Jusanx
Editions : Michel Lafon
Pages : 283
Date de sortie : 8 juin 2017
Tome : unique
Prix : 17,95€
Public : Adulte

couv7959858

 

Résumé :

« Jeune senior de 59 ans, tout juste préretraitée, cherche à partager appartement proche tour Eiffel avec colocataire gai et optimiste. Profil idéal recherché : étudiant étranger voire jeune quadra en transition de vie. »

Telle est l’étonnante annonce que la pétillante Jeanne a publié pour réaliser son vœu le plus cher : habiter près de la tour Eiffel.

Mise en retraite anticipée par son employeur, fière de laisser voler de ses propres ailes son fils Léo – le seul homme de sa vie –, Jeanne est déterminée à se prouver qu’il n’y a pas d’âge pour vivre ses rêves, en se lançant dans l’aventure de la colocation.

Cette nouvelle vie, riche de surprises et de belles rencontres, pourrait bien l’amener à s’autoriser enfin à explorer des horizons qu’elle s’était jusque-là interdits.

 

Mon Avis :

J’ai eu la possibilité de découvrir ce roman grâce à un partenariat avec la maison d’édition via le site NetGalley. Je les remercie de m’avoir accordé leur confiance

Le résumé du premier roman de Christine Jusanx paraissait vraiment prometteur. L’idée d’une colocation entre une senior et un homme plus jeune aurait vraiment pu créer des situations intéressantes. Malheureusement, je n’ai pas du tout réussi à accrocher et je n’ai pas réussi à venir à bout du roman.

Je vais vous expliquer les raisons de mon abandon. Dès les premières pages, j’ai eu beaucoup de mal à accrocher avec le personnage principal, Jeanne. J’ai trouvé que son envie d’aller vivre à Paris suite à son licenciement avait tout d’un caprice d’enfant gâté. Comme par hasard, elle trouve sans problème un appartement avec vue sur la Tour Eiffel. Elle vient d’être licenciée, sans emploi mais elle arrive à louer un bel appartement dans Paris. Pour moi, ce n’est pas très crédible …

De même, tout va à la fois trop vite et trop lentement. Par exemple, la colocation entre Jeanne et son premier colocataire, Paolo est survolée. Quelques chapitres après avoir emménager ensemble, Paolo va quitter l’appartement pour aller vivre avec sa nouvelle petite amie. On ne sait finalement presque rien sur leur relation. Elle est survolée, tout va vraiment trop vite. En revanche, certains passages sont trop longs. Le récit est entièrement fait à la première personne, raconté par Jeanne, avec très peu de dialogue. De nombreuses fois, Jeanne va partir en digressions inutiles. Je dois l’admettre, j’ai trouvé le temps très long…

Ne prenant absolument aucun plaisir à la lecture, je n’arrivais même pas à me motiver pour prendre ma liseuse et lire quelques pages. J’ai donc décidé de l’abandonner et de me focaliser sur mes autres lectures.

Ce roman n’est donc pas pour moi mais je ne doute pas qu’il plaise à d’autres lecteurs.

Ma Note : 1/5

Posté par Celeb_Angel à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


24 août 2017

Le Royaume de Kensuké - Michael Morpugo

Auteur : Michael Morpugo
Editions : Folio Junior
Pages : 160
Date de sortie : 15 mars 2007
Tome : unique
Prix : 8,50€
Public : A partir de 10 ans

 

product_9782070544974_244x0

Résumé :

Le 10 septembre 1987, Michael, onze ans, embarque avec ses parents et leur chienne, Stella, sur un voilier pour faire le tour du monde. Une nuit, alors qu’il est de quart, Michael tombe à la mer avec sa chienne. Accroché à son ballon de football, il sent ses forces l'abandonner. Lorsqu’il reprend connaissance, le jeune garçon se retrouve échoué, avec sa chienne, sur une île déserte perdue au milieu du Pacifique. Un matin, alors que l'épuisement le gagne, Michael trouve auprès de lui un peu de nourriture et d'eau douce. Il n'est pas seul…
Devenu adulte, Michael nous révèle une amitié secrète qui l’a lié, sur l’île, à un personnage inoubliable.

Le talent de conteur de Michael Morpugo s'exprime dans le récit d'un Robinson moderne, captivant et plein d'humanité. Une histoire d'amitié forte et émouvante.

Mon Avis :

J’avais déjà lu ce livre lorsque j’étais plus jeune mais je ne me souvenais plus vraiment de l’histoire. Lors de mon dernier gros rangement de mes étagères, je l’avais donc noté dans ma PAL. Je participe au Bingo littéraire de l’été sur LivrAddict. Pour l’une des cases, un participant devait me désigner un livre de ma PAL pour que je le lise. C’est Elena88 qui a choisi Le Royaume de Kensuké pour moi et je suis ravie d’avoir pu redécouvrir cette histoire.

Michael a 11 ans lorsqu’il part faire le tour du monde en bateau avec ses parents et sa chienne Stella. Un soir de tempête, Stella et lui tombent par-dessus bord. Il va finir par perdre connaissance pourtant, à son réveil, il se retrouve seul sur une île déserte. Sauf qu’il n’est pas seul. Il va faire la rencontre de Kensuké, un vieil homme vivant en ermite sur cette île.

Malgré son jeune âge, Michael est un personnage très intéressant. Plutôt que s’apitoyer sur son sort et se laisser mourir, il va tout faire pour s’en sortir. S’aidant de ce qu’il a pu voir dans les films, il va essayer de trouver de l’eau potable et de la nourriture. Il va également apprendre à faire du feu avec ce qu’il va pourvoir trouver dans la nature. Malgré tous ses efforts, il n’aurait jamais pu survivre sur l’île sans l’aide de Kensuké. Bien que réticent au début, le vieil homme va finir par se lier d’amitié avec le jeune garçon.

Le Royaume de Kensuké est un très beau roman qui fait voyager le lecteur. J’ai vraiment aimé me replonger dans cette histoire que j’avais déjà lue. Les personnages sont vraiment attachants. J’ai tout particulièrement apprécié Kensuké. Ce vieil homme n’a pas eu une vie facile et pourtant il a fini trouver la paix sur cette île déserte. L’arrivée de Michael vient bouleverser sa vie paisible mais il va quand même venir en aide au jeune garçon. C’est un personnage complexe qui vit en harmonie avec la nature.

J’ai beaucoup aimé ce roman initiatique qui fait réfléchir le lecteur sur le sens de la vie.

Ma Note : 4/5

Posté par Celeb_Angel à 07:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 août 2017

La Fontaine : une école buissonnière - Erik Orsenna

Auteur : Erik Orsenna
Editions : Stock
Pages : 198
Date de sortie : 16 août 2017
Tome : unique
Prix : 17€
Public : Tout Public

cover116780-medium

 

Résumé :

« Depuis l’enfance, il est notre ami. Et les animaux de ses Fables, notre famille. Agneau, corbeau, loup, mouche, grenouille, écrevisse ne nous ont plus jamais quittés.
Malicieuse et sage compagnie !
Mais que savons-nous de La Fontaine, sans doute le plus grand poète de notre langue française ?
Voici une promenade au pays vrai d’un certain tout petit Jean, né le 8 juillet 1621, dans la bonne ville de Château-Thierry, juste à l’entrée de la Champagne. Bientôt voici Paris, joyeux Quartier latin et bons camarades : Boileau, Molière, Racine.
Voici un protecteur, un trop brillant surintendant des Finances, bientôt emprisonné. On ne fait pas sans risque de l’ombre au Roi Soleil.
Voici un très cohérent mari : vite cocu et tranquille de l’être, pourvu qu’on le laisse courir à sa guise.
Voici la pauvreté, malgré l’immense succès des Fables.
Et, peut-être pour le meilleur, voici des Contes. L’Éducation nationale, qui n’aime pas rougir, interdisait de nous les apprendre. On y rencontre trop de dames « gentilles de corsage ».
Vous allez voir comme La Fontaine ressemble à la vie :  mi- fable, mi-conte.
Gravement coquine. »

Mon Avis :

J’ai eu l’occasion de découvrir ce livre en avant-première grâce à un partenariat avec la maison d’édition via le site NetGalley.

Comme tous les enfants ayant fréquentés les bancs de l’école en France, j’ai grandi en compagnie de Mesdames Cigale et Fourmi, de Messieurs Renard et Corbeau ou encore de ce fripon Renard et de Mademoiselle Cigogne. Qui parmi nous n’a jamais eu à apprendre une Fable de La Fontaine ? Il suffit que j’entende le mot « corbeau » pour qu’aussitôt me viennent à l’esprit les premiers vers de la fable Le Corbeau et le Renard.

Maître Corbeau sur un arbre perché

Tenait en son bec un fromage.

Si je connais plusieurs de ses fables, je ne connaissais en revanche rien sur Jean de La Fontaine. C’est donc avec une vraie curiosité que j’ai sollicité ce titre sur NetGalley.

Au fil des chapitres, Erik Orsenna va revenir sur les éléments marquants de la vie de l’auteur connus par de nombreuses générations d’écoliers. De sa naissance en 1621 à Château-Thierry jusqu’à sa mort en 1695 à Paris, nous allons découvrir la vie du poète. Cultivant une image de paresseux, Jean de La Fontaine est loin d’avoir mené une vie paisible. Après l’arrestation de Fouquet, dont il était très proche, il va tout faire pour venir en aide à son protecteur. Suite à ce soutien public, il va se mettre à dos une partie de la cour, dont le roi Soleil en personne. Le succès de ses fables ne va pas faire de lui un homme riche et il vivra toujours du soutien des autres.

Bien qu’ayant apprécié en savoir plus sur La Fontaine, j’ai eu beaucoup mal avec le style du récit. Erik Orsenna entrecoupe la biographie de comparaison avec son expérience personnelle au sein de l’Académie Française. Ces coupures font que j’ai parfois perdu le rythme, ne sachant plus trop exactement à quel moment de la vie de La Fontaine les éléments se déroulaient. De plus, j’ai trouvé le style beaucoup trop pompeux. J’aurais largement préféré une simple biographie de La Fontaine, sans toutes ces circonvolutions inutiles.

En conclusion, j’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur l’auteur dont les écrits ont bercé mon enfance. Un style moins pompeux et moins d’anecdotes de la part d’Erik Orsenna m’auraient vraiment comblée mais cela reste une biographie intéressante.

Petit plus pour ceux qui s’intéresse à La Fontaine : vous pouvez retrouver la chronique d’Erik Orsenna sur France Inter La Fontaine : une école buissonnière ou en podcast sur leur site internet.

Ma Note : 3/5

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 août 2017

Love in Provence - Tamara Balliana

Auteur : Tamara Balliana
Editions : Amazon Publishing France
Pages : 320
Date de sortie : 29 août 2017
Tome : unique
Prix : 9.99€
Public : Adulte

 

518tfaEb6oL

Résumé :

Cassie est Américaine et travaille pour le groupe hôtelier Richmond. Son rêve ultime ? Diriger un jour un hôtel. Alors, quand ses patrons l’envoient en France pour une dernière mission avant de lui confier un établissement, elle saute dans le premier avion pour Marseille.
Cassie a grandi à Chicago, beaucoup voyagé, mais lorsqu’elle se retrouve dans le Lubéron, au cœur de la Provence des cartes postales, l’expérience est très différente de ce à quoi elle s’attendait !
Elle va y faire de nombreuses rencontres à commencer par Olivia sa collègue de travail et sa grande famille : du cousin Vincent le grincheux, à la mignonne petite Rose. Sans oublier Damien le sexy directeur de la Bastide Richmond, Christelle la réceptionniste acariâtre, le Mistral et la gastronomie à la Française.
Le plan de carrière bien huilé de Cassie restera-t-il intact suite à ses aventures lubéronnaises, mais surtout face à l’amour ?

Mon Avis :

J’ai eu l’opportunité de découvrir ce roman grâce à un partenariat avec Amazon Publishing France via la plateforme NetGalley. Je tiens à les remercier de leur confiance.

Cassie, la trentaine, travaille pour un grand groupe hôtelier de luxe. Dans le cadre de son travail, elle est envoyée en mission dans le Luberon pour dix-huit mois. Sur place, elle va découvrir la richesse de la Provence et faire de belles rencontres. C’est un personnage que j’ai beaucoup apprécié. Elle est dynamique, sait ce qu’elle veut et est prête à tout pour réaliser son rêve : être jour à la tête d’un des hôtels du groupe pour lequel elle travaille. Loin d’être parfaite, elle a plein de petits défauts qui la rende encore plus touchante. Je me suis vite attachée à elle et j’avais vraiment envie de voir comment sa mission en Provence allait se dérouler.

S’il y a bien quelque chose que je n’aime dans les romances, ce sont les personnages masculins qui ne sont là que pour faire fantasmer les héroïnes (et au passage, les lectrices) : un physique de rêve mais aucun relief. Heureusement, ici, ce n’est pas le cas. Tamara Balliana a su créer plusieurs personnages masculins qui apportent vraiment quelque chose à l’histoire. Que ce soit Damien, le sexy directeur de l’hôtel remplis de TOC et de doutes, Vincent, le voisin un peu râleur mais ayant un grand cœur, ou encore Papet, le grand-père de la colocataire de Cassie qui n’a pas sa langue dans sa poche, tous les personnages masculins sont là pour une raison. Ils ne sont pas de simples morceaux de viandes jetés en pâture aux héroïnes en manque. C’est, à mes yeux, un des gros plus de cette romance. En créant des personnages riches et complexes, l’auteur arrive à nous faire croire à son histoire. J’ai totalement été embarquée par les aventures de Cassie, tournant les pages sans même m'en rendre compte.

J’avais d’ailleurs parfois l’impression de voir le film se dérouler sous mes yeux. Il faut dire que le style de Tamara Balliana est très fluide. Le roman est divisé en fonction des mois ce qui aide à visualiser le temps qui s’écoule. Ainsi, on se rends bien compte que les histoires de cœur de Cassie ne tombent pas du ciel, qu’elle prend son temps, hésite, se trompe. Ça change de certains romans où l’héroïne tombe dans les bras du premier type qu’elle croise !

Ajoutez à tout ça que j’ai lu ce roman lors de mes vacances dans le Sud de la France, bercée par le chant des cigales, et vous comprendrez pourquoi j’ai tant apprécié ma lecture. Moi qui aime les belles romances tout en douceur auxquelles on peut croire, j’ai été conquise. Si vous avez besoin (ou tout simplement envie) de passer un agréable moment, je vous le recommande fortement.

Ma Note : 5/5

 


 

Rappel : Un concours est en cours pour célébrer les 3000 visiteurs. N'hésitez pas à tenter votre chance.

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 août 2017

Le souffle des feuilles et des promesses - Sarah McCoy

Auteur : Sarah McCoy
Editions : Michel Lafon
Pages : 334
Date de sortie : 1er juin 2017
Tome : unique
Prix : 21,95€
Public : Tout Public

LE_SOUFFLE_DES_FEUILLES_ET_DES_PROMESSES_hd

 

Résumé :

Hallie Erminie, issue d’une famille de planteurs du Kentucky, est une jeune femme de caractère. À New York, où elle s’est mis en tête de trouver un éditeur qui publierait son premier roman, elle fait la connaissance de Post Wheeler, un journaliste célibataire et fier de l’être. Sous des abords arrogants et rustres, il est en fait d’une compagnie agréable.

Tous deux discutent à bâtons rompus de la vie culturelle new-yorkaise, bouillonnante en cette fin de XIXe siècle, et s’attachent l’un à l’autre sans oser se l’avouer. Malheureusement, quand Post part pour l’Alaska du jour au lendemain, la possibilité d’une histoire d’amour s’évanouit.

Commence alors un chassé-croisé, des États-Unis à l’Italie en passant par l’Angleterre et la France. À chacune de leurs rencontres, les sentiments des deux jeunes gens ne font que croître. Le destin les réunira-t-il enfin ?

Mon Avis :

J’ai eu l’opportunité de découvrir ce roman en partenariat grâce au site NetGalley. Je tiens à les remercier de m’avoir accordé leur confiance.

Sarah McCoy est un auteur que j’avais très envie de découvrir. Ses romans Un goût de cannelle et d’espoir et Un parfum d’encre et de liberté m’attirent tout particulièrement et sont dans ma liste d’envie depuis un petit moment. Lorsque j’ai vu que son dernier roman était disponible sur NetGalley, je n’ai pas hésité un seul instant.

Hallie Erminie Rives est une jeune femme originaire du Kentucky qui aspire à devenir un écrivain publié. Son premier roman sous le bras, elle va se rendre à New York pour aller démarcher les éditeurs. Au cours de ses recherches, elle va faire la rencontre d’un jeune journaliste, Post Wheeler, avec qui elle va se lier d’amitié. Du jour au lendemain, Post va quitter New York pour l’Alaska. Entre les Etats-Unis et l’Europe, les chemins de ces deux esprits libres vont se croiser.

Dès les premières lignes, j’ai été conquise par l’écriture de Sarah McCoy. Le récit est riche mais sans être assommant. Elle décrit les évènements avec une telle justesse que j’avais l’impression d’être plongée à la fin du XIXème siècle. Le roman est construit en plusieurs parties et en alternant les points de vue : Hallie Erminie ou Post. Cela permet de suivre les vies de ces deux personnages et de découvrir avec eux les nouveaux milieux auxquels ils sont confrontés : la vie incessante de New York, la dureté de l’Alaska, les rencontres mondaines de Londres, etc.

Avec Le souffle des feuilles et des promesses, Sarah McCoy mêle avec justesse le roman historique et la romance. L’accent est mis sur le côté historique plutôt que sur la romance. J’ai ainsi pu découvrir, de manière romancée, à quoi ressemblait le monde du livre au début du siècle dernier. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé les nombreux passages mettant en avant le travail d’Hallie Erminie en tant qu’auteur publié.

Au final, la romance entre Hallie Erminie et Post ne va jouer qu’un second rôle dans ce roman, ce qui change des nombreuses romances historiques qui existent déjà. J’ai d’ailleurs trouvé cette romance très bien construite. Elle ne tombe du ciel et les sentiments entre nos deux personnages principaux évoluent doucement et naturellement.

Petit détail que j'ai découvert dans les remerciements : ce roman est inspiré d'une histoire vraie. Cela donne envie de se pencher sur les écrits de la vraie Hallie Erminie Rives ...

Grâce à ce roman, j’ai enfin pu découvrir la plume de Sarah McCoy. Bilan, je n’ai qu’une envie : lire les deux autres romans de l’auteur le plus vite possible !

Ma Note : 4,5/5

 


 

Rappel : Un concours est en cours pour célébrer les 3000 visiteurs. N'hésitez pas à tenter votre chance.

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 11:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


14 août 2017

Juste avant le bonheur - Agnès Ledig

Auteur : Agnès Ledig
Editions : Pocket
Pages : 336
Date de sortie : 2 octobre 2014
Tome : unique
Prix : 6,95€
Public : Tout Public

 

9782266250627

 

Résumé :

Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d’une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Ému par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n’a pas l’habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend…

Mon Avis :

Après avoir beaucoup aimé Pars avec lui et Marie d’en haut, j’ai eu envie de découvrir un autre roman d’Agnès Ledig. Comme pour les deux premiers, Juste avant le bonheur est une histoire extrêmement touchante. Julie est une jeune femme de 20 ans pour qui la vie est loin d’être facile. Mère célibataire, elle travaille en tant que caissière dans un supermarché pour joindre les deux bouts. Elle est désabusée et n’en peux plus de sa vie pourrie. Un jour, Paul va être touché par la sensibilité de cette jeune femme et lui proposer une opportunité unique : venir passer quelques semaines de vacances en Bretagne avec lui. Bien que méfiante, elle va accepter cette offre pour faire plaisir à son fils de 3 ans, Ludovic dit Lulu. Au contact de Paul, elle va apprendre à profiter de chaque instant de bonheur.

C’est une constance avec Agnès Ledig : le roman est extrêmement bien construit. Le rythme est soutenu comme il faut, les personnages sont complexes et l’intrigue est bien menée. Bien que ma mère m’ait accidentellement révélé un élément clef de l’histoire, j’ai été agréablement surprise par la tournure des évènements. Je ne veux pas trop entrer dans les détails pour ne pas trop vous en dévoiler …

Parlons un peu des personnages qui sont vraiment attachants. Julie est une jeune femme qui ne croit plus en rien et qui s’accroche comme elle peut pour offrir à Lulu tous ce dont il a besoin. Au fil du roman, nous allons la voir s’ouvrir aux autres et apprendre à accepter l’aide qui lui est proposée. Malgré toutes les épreuves qu’elle doit traverser, elle va tout faire pour s’en sortir. Au contact de Julie, Paul, un cinquantenaire que sa femme vient de quitter après trente ans de vie commune, va également reprendre goût au bonheur et réussir à panser de vieilles blessures.

Juste avant le bonheur est donc un très beau roman, une vraie leçon de vie qui nous pousse à profiter au maximum de chaque petit instant de bonheur.

Ma Note : 5/5

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 août 2017

Marche à l'étoile - Hélène Montardre

Auteur : Hélène Montardre
Editions : Rageot
Pages : 381
Date de sortie : 13 septembre 2017
Tome : unique
Prix : 14,90€
Public : A partir de 12 ans

couv71067585

 

Résumé :

À 150 années de distance, un jeune esclave enfui d’une plantation du Sud des États-Unis et son descendant, un Américain d’aujourd’hui, entament une traversée. Des montagnes aux vastes plaines, des marécages aux grands fleuves, Billy marche sans répit, traqué par un chasseur d’esclaves. Son but, son étoile : conquérir sa liberté. D’une petite chambre new-yorkaise aux quartiers bourgeois de Bordeaux, Jasper avance dans les pas de son ancêtre. Sa quête : comprendre qui il est. 

Mon Avis :

J’ai eu la chance de pouvoir découvrir ce livre en avant-première grâce à un partenariat avec la maison d’édition sur la plateforme NetGalley. Je tiens à les remercier de leur confiance.

Le roman est divisé en trois parties. La première, la plus importante, est consacrée à la formidable aventure de Billy. Nous sommes en 1850 en Géorgie. A cette époque, cet Etat du Sud des Etats-Unis pratiquait encore l’esclavage. Du haut de ses 15 ans, Billy n’a jamais rien connu d’autre que sa condition d’esclave au sein de la plantation East Mill. Un jour où il est convoqué devant son maître, il va s’enfuir. Commence alors une formidable aventure : la course vers la liberté. Guidé par l’Etoile du Berger, il va tenter de se rendre dans les Etats du Nord où l’esclavagisme est interdit.

Billy est un personnage particulièrement touchant. Il est né sur la plantation et il n’a jamais connu autre chose que sa condition d’esclave. Pourtant, poussé par les dernières confessions de sa grand-mère mourante, il va tout tenter pour devenir un homme libre. Seul face à la nature, il va devoir affronter bien des dangers, le pire étant le terrible chasseur d’esclave qui s’est lancé à sa poursuite. J’ai beaucoup aimé Billy qui est un personnage très fort et en même terriblement humain. A travers son histoire, Hélène Montardre met en lumière la dure histoire des esclaves qui ont tenté de fuir pour retrouver leur liberté. Grâce à ce roman, j’ai découvert l’existence d’un réseau secret d’entraide aux esclaves en fuite. Je ne connaissais absolument pas cette partie de l’histoire des Etats-Unis.

Les deux dernières parties se déroulent de nos jours, toujours aux USA. Cette fois-ci nous suivons l’histoire de Jasper, jeune afro-américain d’une vingtaine d’années. Suite au décès de son grand-père, il va découvrir un cahier rédigé par un certain Billy. Celui-ci y raconte son histoire dans l’espoir qu’un jour un de ses descendants le découvrira.

Après avoir adoré la première partie du roman, je ne voyais pas trop ce que l’histoire de Jasper allait pouvoir apporter de plus. A partir du moment où Jasper a mis la main sur le cahier de Billy, j’ai tout de suite été conquise. J’ai été incapable de lâcher ma liseuse avant d’avoir fini ma lecture tellement je voulais comprendre la fascinante histoire de Billy et de son descendant.

Vous l’aurez compris, j’ai tout simplement adoré ce roman. Hélène Montardre a une plume à la fois très simple et très riche. J’avais vraiment l’impression d’être aux côtés de Billy pendant sa traversée des Etats-Unis ou avec Jasper dans sa quête identitaire. Et, petit plus non négligeable, sur les deux dernières pages du livre se trouvent deux cartes. La première retrace le parcours de Billy depuis son départ d’Atlanta jusqu’à son arrivée dans le Vermont. La deuxième, quant à elle, nous présente le « Commerce triangulaire », autrement dit les grandes lignes maritimes reliant l’Europe, l’Afrique et l’Amérique du Nord.

Ce roman, qui sortira en septembre, a su me toucher. C’est une très belle histoire qui, je l’espère, saura plaire à un large public.

Ma Note : 5/5 + Coup de cœur

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 août 2017

Charley Davidson, tome 1 : Première tombe sur la droite - Darynda Jones

Auteur : Darynda Jones
Editions : Milady
Pages : 432
Date de sortie : 13 juillet 2012
Tome : 1
Prix : 8,20€
Public : Adulte

1207-charley1_org

 

Résumé :

Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C’est moi.

Mon nom c’est Charley et je suis la Faucheuse.
Les morts, je connais : j’en vois depuis que je suis née. Des fois, je les aide à faire des trucs du genre laisser un mot à leurs proches ou traquer leur assassin… Ça tombe bien parce que je suis aussi détective privée ! Pratique, non ? Ce qui l’est moins, c’est que les gens autour de moi ont du mal à y croire. Comme Swopes, l’agent avec qui je bosse : je voudrais qu’il me lâche un peu la grappe.
Cela dit, je pourrais le gérer si je n’avais pas d’autres chats à fouetter… comme ce bel inconnu qui vient me rendre visite toutes les nuits dans des rêves torrides et dont j’aimerais bien découvrir l’identité…

Mon Avis :

A force de voir mes copinautes lire la saga Charley Davidson, j’ai eu envie d’y jeter un œil pour enfin savoir ce que valait cette série. Dès le début de ma lecture, j’ai eu un peu de mal avec le personnage principal : Charlotte « Charley » Davidson. Cette jeune femme de 27 ans est détective privée, conseillère pour la police d’Albuquerque et … Faucheuse ! Elle aide les esprits des défunts à trouver le repos et à passer dans l’au-delà. Le gros problème que j’ai avec Charley, c’est son humour. Elle se cache un humour très lourd auquel je n’ai pas du tout été réceptive. Ce qui est un peu gênant puisque le récit est à la première personne et que nous partageons les pensées de notre héroïne.

En revanche, j’ai tout de suite été captivée par l’enquête qu’elle va mener aux côtés de son oncle, lieutenant au sein de la police d’Albuquerque (également appelée APD = Albuquerque Police Department). Trois avocats travaillants au sein d’un même cabinet sont froidement assassinés et l’APD va tenter de mettre la main sur leur tueur. Comme Charley peut voir les morts et discuter avec eux, elle va prendre part à l’enquête. J’avais vraiment envie de comprendre pourquoi ces trois avocats ont été tués. J’ai donc dévoré ce roman pour vite connaître le fin mot de cette histoire. J'ai agréablement été surprise par cette enquête qui aboutit sur une conclusion que je n'ai pas tout de suite vu venir.

L’écriture de Darynda Jones est assez légère ce qui rend la lecture vraiment aisée mais je me serais bien passé des nombreux passages où Charley nous fait part de sa vie sexuelle. Ok, le mystérieux Reyes est un bel homme qui fait tourner toutes les têtes mais je n’avais vraiment pas besoin de connaître en détails ses capacités au lit. Merci, mais là c’est trop ! Il faut parfois savoir laisser le soin aux lecteurs d’imaginer certains passages…

Malgré tout, j’ai quand même passé un bon moment en compagnie de Charley. Le fait que Charley soit la Faucheuse est un vrai plus par rapport aux autres romans de bit-lit que j’ai pu lire. L’enquête est riche et bien menée ce qui rythme bien le récit. Les personnages sont complexes et vraiment intéressant. J’aurai vraiment aimé en connaître davantage sur Reyes, l’homme mystérieux qui hante les rêves de Charley.

Au final, je ne suis pas sûre de poursuivre la saga. J’ai les cinq premiers tomes sur ma liseuse mais je ne pense pas les lire dans un futur proche. La bit-lit n’est vraiment pas mon genre de prédilection !

Ma Note : 3/5

Posté par Celeb_Angel à 11:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 août 2017

Au paradis des manuscrits refusés - Irving Finkel

Auteur : Irving Finkel
Editions : 10/18
Pages : 288
Date de sortie : 18 mai 2017
Tome : unique
Prix : 7,50€
Public : Tout Public

9782264069863

 

Résumé :

Sanctuaire ovni niché dans la campagne anglaise, dirigée par d’excentriques érudits, La Bibliothèque des Refusés accueille TOUS les manuscrits retoqués par les éditeurs. Mais entre l’agaçante nouvelle bibliothécaire, une actrice grimée en étudiante fouinant des idées de films, des cambrioleurs un peu gogos et le défilé des aspirants écrivains, la mission n’est pas de tout repos ! Loufoque, profondément léger et délicieusement british : cette comédie originale est une insolente déclaration d’amour (et d’humour) à la littérature – en tout genre. Une merveille.

Mon Avis :

Il y a des livres qui vous bouleversent, d’autres qui vont vous intriguer et puis il y en a qui vous mettre notre patience à rude épreuve. C’est le cas avec Au paradis des manuscrits refusés d’Irving Finkel. L’idée de base est vraiment originale : présenter une bibliothèque où seraient regroupés tous les manuscrits refusés par les éditeurs. Cette idée, ainsi que le résumé, laissaient penser à un roman drôle et léger.

Malheureusement, au bout d’une quarantaine de pages seulement, on sent déjà que l’auteur peine à avancer. Au lieu d’avoir un roman dynamique, le lecteur se retrouve avec une succession de petites anecdotes sur la BDR (Bibliothèque Des Refusés) : arrivée d’une collègue américaine, pseudo étudiante en quête d’idées de films, cambrioleurs ratés … Le tout largement arrosé d’humour british ! Je dirais même, citant Thomas O’Maley dans les Aristochats : « Arrosé ? Tu parles ! Il a au moins mariné dedans ! » J’ai beau aimer l’humour anglais, là ce fut trop pour moi …

Bref, vous l’avez compris, ce roman ne m’a absolument pas convaincue. Je me suis battue pour en venir à bout, lisant un ou deux chapitres de temps en temps : aux toilettes, pendant les (nombreuses) coupures pubs des Championnats du Monde d’athlétisme, dehors sur la terrasse … Je ne vous raconte pas mon soulagement lorsque j’en suis venue à bout ! Un livre que je vais m'empresser d'oublier ...

Ma Note : 1/5

Posté par Celeb_Angel à 13:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 août 2017

La Passe-Miroir - tome 3 : La mémoire de Babel - Christelle Dabos

Auteur : Christelle Dabos
Editions : Gallimard Jeunesse
Pages : 496
Date de sortie : 1er Juin 2017
Tome : 3
Prix : 18€
Public : A partir de 15 ans

product_9782075081894_244x0

 

Résumé :

Deux ans et sept mois qu'Ophélie se morfond sur son arche d'Anima. Aujourd'hui, il lui faut agir, exploiter ce qu'elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d'information divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d'adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?

Dans un troisième livre vibrant, Christelle Dabos explore la merveilleuse cité de Babel. En son cœur, un secret insaisissable, qui est à la fois la clef du passé et celle d'un futur incertain.

Mon Avis :

Alors que j’ai attendu près d’un an pour lire le deuxième tome, je n’ai pas été capable d’attendre pour découvrir la suite des aventures d’Ophélie et de Thorn. J’ai quand même pris le temps de lire quelques livres entre les deux mais j’étais bien trop curieuse pour faire durer le suspense.

Avant de vous donner mon ressenti suite à cette lecture, je dois vous prévenir : certains éléments que je vais aborder risque de vous gâcher certains éléments de l’intrique du deuxième tome. Si vous n’avez pas lu Les disparus du Clairdelune, je vous invite à ne lire que le dernier paragraphe qui résume mon avis en quelques phrases.

Quel plaisir de retrouver l’univers dense et riche imaginé par Christelle Dabos ! Dans ce troisième tome, Ophélie va être amenée à se rendre sur une nouvelle arche dans l’espoir de retrouver Thorn, près de trois ans après sa disparition. Après Anima et la Citacielle, c’est sur l’arche de Babel qu’elle va poursuivre son enquête.

Comme pour les tomes précédents, la plume de Christelle Dabos nous emmène dans ce fantastique univers sans aucun problème. J’ai beaucoup aimé découvrir cette nouvelle arche au fonctionnement bien différent de la Citacielle. Ici, point de violence. Le crime n’existe pas et toute référence aux évènements antérieurs à la Déchirure est interdite. Babel est un lieu de paix où la recherche du savoir est maître. Enfin, en apparence seulement, ce dont Ophélie va vite se rendre compte.

Malgré l’enquête pour retrouver Thorn et les différents mystères qui planent sur Babel, j’ai trouvé que ce troisième tome manquait un peu de rythme. Je n’irai pas jusqu’à dire que je me suis ennuyée à la lecture mais ce n’en était pas loin. Comme Ophélie est seule dans la majorité du roman, il manque le côté acerbe de Thorn, les pitreries d’Archibald, les remarques de Berenilde ou encore le regard désapprobateur de Tante Roseline. Je comprends les raisons de ce manque d’action : nous suivons Ophélie qui doit mener son enquête sans se faire repérer des Doyennes et qui n’a que peu d’indices pour l’aider dans sa tâche. Néanmoins, après les nombreux rebondissements auxquels elle a été confrontée dans les deux premiers tomes, j’ai eu parfois du mal à rester dans le récit. Le tumulte de la cour et de la Citacielle m’a vraiment manqué …

A part ce léger point négatif, j’ai quand même apprécié ma lecture. J’ai tout particulièrement aimé les passages racontés du point de vue de Victoire. Ils permettent de découvrir ce qui se passe pour les personnages secondaires pendant qu’Ophélie poursuit ses recherches. J’espère vraiment qu’il y aura d’autres passages de ce style dans le quatrième tome. Victoire est un personnage bien mystérieux et je pense qu’elle aura un rôle majeur à jouer dans la suite de cette saga.

Au final, La mémoire de Babel a, selon moi, quelques défauts qui en font un tome de transition : peu d’action, nous avançons doucement vers la résolution finale, quelques longueurs. Malgré ces défauts, cela reste un très bon roman qui m’a donné une envie terrible de connaître la suite. Il va maintenant falloir s’armer de patience !

Ma Note : 4/5

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 11:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,