25 juin 2018

5 mondes, tome 2 : Le prince de Cobalt - Alexis Siegel et Mark Siegel

Scénario : Alexis Siegel et Mark Siegel
Dessin : Xanthe Bouma, Matt Rockefeller et Boya Sun
Editions : Gallimard Jeunesse
Pages : 256
Tome : 2
Prix : 19,99€
Date de sortie : 15 février 2018
Public : A partir de 10 ans

A66900

 

Résumé :

Alors que les éléments se déchaînent, Oona Lee, An Tzu et Jax Amboy vont tout faire pour stopper le désastre écologique et humanitaire qui menace les 5 Mondes. Il leur faut absolument rallumer les cinq phares antiques. Mais le prochain sur la liste est le phare bleu de Lune Toki, où règne le Prince de Cobalt, leur pire ennemi.

 

Mon avis :

Après avoir bien aimé le premier tome de cette série, j’ai eu envie de découvrir la suite des aventures de Oona Lee, An Tzu et Jax Amboy. Heureusement pour moi, ma sœur a acheté les deux premiers tomes en même temps et j’ai donc pu le lire sans attendre.

Ce deuxième tome débute immédiatement après les évènements du premier et nous retrouvons nos héros en route pour rallumer le deuxième phare, celui de la Lune Toki. Oona Lee est à la poursuite de sa sœur et tente de comprendre comment elle s’est retrouvée dans la situation actuelle.

Pour ne pas vous dévoiler l’intrigue du premier tome, je ne vais pas rentrer dans les détails de l’histoire. Néanmoins, sachez que ce deuxième tome est tout aussi dense que le premier. Les auteurs ont porté beaucoup de soin à leur univers et chaque élément est là pour une bonne raison. Pourtant, tout va un peu trop vite et certains sont, à mes yeux, légèrement survolés. J’espère que la suite de cette série parviendra à expliquer certaines révélations qui sont quand même un poil prévisible.

Malgré tout, ce deuxième tome permet de bien étoffer l’univers créé par ces 5 auteurs. On sent bien qu’il s’agit d’une saga atypique et pleine de potentiel. J’ai vraiment hâte de pouvoir découvrir la suite.

 Ma Note : 3.5/5


Dix-sept ans - Ava Dellaira

Auteur : Ava Dellaira
Editions : Michel Lafon
Pages : 397
Date de sortie : 26 avril 2018
Tome : unique
Prix : 16.95€
Public : Jeune Adulte

 

17_ANS_hd

Résumé :

Nous poursuivons tous quelque chose…

Dans les années 1990, pour Marilyn, 17 ans, c’est la liberté. Enfermée dans les rêves de célébrité de sa mère qui l’entraîne d’auditions en castings, elle ne revit que lorsqu’elle retrouve le beau et insaisissable James. Mais les regards que certains portent sur la couleur de peau de James ne risquent-ils pas de détruire leur amour naissant ?

De nos jours, pour Angie, 17 ans, c’est la vérité. Alors que le monde semble s’être arrêté de tourner pour sa mère, Marilyn, la jeune métisse est prête à tout pour retrouver James, ce père qu’on lui a toujours caché. Embarquée par son ex-petit ami Sam, Angie fuit sa ville de province et plonge dans les rues bruyantes et colorées de Los Angeles, à la recherche d’un passé trop longtemps maintenu dans l’ombre.

Une mère, une fille, deux façons d’aimer

 

Mon Avis :

J’ai eu l’occasion de lire ce titre grâce à un partenariat avec Livraddict et les éditions Michel Lafon. Un grand merci pour m’avoir accordé leur confiance.

N’ayant pas lu Love Letters to the Dead, j’étais vraiment curieuse de découvrir la plume d’Ava Dellaira. Je suis ravie de l’avoir fait avec ce titre car il m’a complètement emporté. Les histoires de Marilyn et Angie sont à la fois touchantes et bouleversantes. Nous suivons en parallèle la vie de Marilyn qui, à 17 ans, va faire une rencontre qui va changer sa vision du monde et celle de sa fille, Angie, 17 ans également, qui va partir à la recherche de son père qu’elle n’a jamais connu. J’ai vraiment adoré ce récit à deux voix qui permet de mêler le passé et le présent. Tandis qu’Angie part à la recherche de son père, Marilyn tombe amoureuse. Plus Angie se rapproche de la vérité, plus l’histoire de Marilyn prend de l’importance. Ava Dellaira a vraiment bien construit son roman jusqu’à arriver à une fin à laquelle je ne m’attendais pas mais qui est pourtant évidente.

J’ai vraiment beaucoup aimé suivre les aventures de Marilyn et Angie. J’ai trouvé ces deux personnages très attachants. Ce sont deux jeunes filles aux caractères différents tout en ayant finalement pas mal de point commun. Je crois que j’ai quand même préféré Marilyn car c’est celle qui évolue le plus au fil des pages. Son histoire avec James va lui permettre de s’affirmer et de prendre confiance en elle.

Le gros plus de ce titre, à mes yeux, ce sont les thèmes abordés. En plus des relations mère-filles qui sont au cœur du récit (celles entre Angie et Marilyn mais aussi celles entre Marilyn et sa propre mère), Ava Dellaira met en avant des questions importantes. Marilyn est une jeune fille blanche, James un jeune homme afro-américain. La relation entre Marilyn et James soulève ainsi la question du racisme. L’entourage de Marilyn va clairement leur faire ressentir que leur histoire d’amour est assez mal vue. De même, comme Angie est une jeune fille métisse, elle va se poser de nombreuses questions sur ses origines et sur son histoire. Elle veut savoir d’où elle vient et elle est prête à partir à l’autre bout des Etats-Unis pour avoir les réponses à ses questions.

Je pense que vous l’avez compris à ce stade mais j’ai beaucoup aimé cette lecture. J’ai trouvé la plume d’Ava Dellaira (ou du moins sa traduction) très agréable à lire et j’ai relevé quelques citations qui m’ont bien plu. Je le fais très rarement, c’est donc dire ! Au final, je ne suis pas passée loin d’avoir un coup de cœur pour l’histoire de Marilyn et d’Angie.

Ma Note : 4.75/5

Posté par Celeb_Angel à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 juin 2018

The Promised Neverland, tome 1 - Kaiu Shirai & Posuka Demizu

Scénario : Kaiu Shirai
Dessin : Posuka Demizu
Editions : Kazé Manga
Pages : 192
Tome : 1
Prix : 6,79€
Date de sortie : 25 avril 2018
Public : A partir de 13 ans

couv10463066

 

Résumé :

Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et sœurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de “Maman”, qu’ils considèrent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s’échapper, c’est une question de vie ou de mort !

Mon avis :

Il y a encore quelques années, je lisais beaucoup de mangas. Sans vraiment de raison, j’ai complètement arrêté d’en acheter. Pourtant, lors de la sortie de ce premier tome j’ai immédiatement eu envie de le lire. J’ai réussi à résister pendant un peu plus d’un mois avant de l’acheter mais j’ai quand même fini par craquer.

Le premier point qui m’a plu dans ce manga, ce sont les dessins de Posuka Demizu. Je les trouve tout simplement sublimes et ils reflètent parfaitement l’ambiance un peu sombre de cette série. C’est, à mes yeux, un des éléments les plus importants d’un manga. Si je n’accroche pas aux dessins, je ne lis pas la série. Point barre.

En plus des magnifiques dessins, l’histoire de Kaiu Shirai est très originale. Les pensionnaires de l’orphelinat Grace Field House vont découvrir un effroyable secret à propos de leur existence. Ils vont donc tout faire pour s’en sortir et survivre. J’ai adoré les personnages principaux qui sont très attachants. Malgré leur jeune âge, ils font preuve d’un sang-froid impressionnant vu tout ce qui leur arrive.

J’ai complètement accroché à cette histoire mêlant une ambiance sombre et des secrets particulièrement intrigants. Ce premier tome laisse vraiment présager une série très intéressante et j’ai hâte de découvrir la suite qui sortira le 27 juin prochain.

Ma Note : 4.75/5

Posté par Celeb_Angel à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 juin 2018

5 mondes, tome 1 : Le guerrier de sable - Alexis Siegel et Mark Siegel

Scénario : Alexis Siegel et Mark Siegel
Dessin : Xanthe Bouma, Matt Rockefeller et Boya Sun
Editions : Gallimard Jeunesse
Pages : 256
Tome : 1
Prix : 19,99€
Date de sortie : 9 mars 2017
Public : A partir de 10 ans

A66899

 

Résumé :

Oona Lee est l'apprentie danseuse de sable la plus maladroite de sa classe. Une vraie calamité en matière de magie. Alors que la guerre est sur le point d'éclater, elle apprend que les 5 Mondes qui forment son univers courent un grave danger. Le seul moyen de les sauver est de rallumer cinq phares antiques. Une mission a priori impossible... pour qui ne s'appelle pas Oona Lee ! Aidée d'un gamin des rues et d'un athlète superstar, la jeune magicienne va au devant de son destin. Ensemble, parviendront-ils à éviter le pire ?

 

Mon avis :

Je ne savais pas à quoi m’attendre en empruntant cette bande-dessinée à ma sœur. Il faut dire qu’elle me l’a conseillé en me disant « Tu vas voir les dessins sont magnifiques. » Là-dessus, je dois bien admettre qu’elle avait raison. J’ai adoré le travail des trois illustrateurs qui travaillent sur cette série. Ils ont vraiment réussi à créer une atmosphère très particulière qui va à merveille avec l’histoire. Chacun des cinq mondes a sa propre identité visuelle ce qui permet au lecteur de savoir immédiatement où se situe l’action.

Concernant l’histoire, Oona Lee est une jeune fille qui manie le sable. Suite à une attaque surprise sur sa ville, elle va tout faire pour rallumer les cinq phares légendaires qui sont censés apporter la paix dans son univers. Ce premier tome est très riche et assez complexe. Oona Lee va se lier d’amitié avec deux personnages très différents : un jeune garçon des rues atteints d’une drôle de maladie et un joueur de football célèbre. Au cours des 256 pages de cette bande-dessinée, nous découvrons rapidement leurs histoires respectives ainsi que les grandes lignes de l’histoire des cinq mondes.

Au final, ce tome permet vraiment de mettre en place l’univers et les personnages tout en restant finalement très mystérieux. A la fin de ma lecture, j’avais plus de questions qu’en commençant. Heureusement, ma sœur avait également acheté le deuxième tome que j’ai lu immédiatement après (mais je vous en reparlerai d’ici la fin de la semaine).

 Ma Note : 4/5

16 juin 2018

Les enfants de la Résistance, tome 3 : Les deux géants - Vincent Dugomier & Benoit Ers

Scénario : Vincent Dugomier
Dessin : Benoit Ers
Editions : Le Lombard
Pages : 56
Tome : 3
Prix : 10,95€
Date de sortie : 3 février 2017
Public : A partir de 9 ans

enfants-resistance-tome-3-deux-geants

 

Résumé :

Le papa de François a été fusillé par les nazis. Après cette épreuve, François, Lisa et Eusèbe sont plus que jamais déterminés à reprendre leurs activités résistantes. Toujours cachés sous le nom de « LYNX », ils mènent à bien de nouvelles missions, parfois très dangereuses, en collaboration avec « PEGASE », un agent de Londres, qui ne voit en eux que des petits messagers. L'oncle de François, qui espère revenir dans la ferme de son frère décédé, a beau être de la famille, ses opinions ne sont pas celles d'un résistant. C'est un adepte du Maréchal Pétain et ses intentions ne sont pas forcément louables... Avec l'entrée en 1941 de l'URSS et des États-Unis dans la guerre, c'est l'occasion pour François de s'intéresser à la politique, au communisme et au capitalisme, et de comprendre la difficulté d'organiser un monde juste où chacun trouverait sa place.

Mon avis :

Après avoir beaucoup aimé les deux premiers tomes de cette série, Premières actions et Premières répressions, j’avais très envie de découvrir la suite des aventures de François, Lisa et Eusèbe. Je n’ai donc pas attendu longtemps avant d’acheter ce troisième tome.

Suite à la terrible fin du deuxième tome, les trois enfants vont poursuivre leurs actions pour lutter contre l’Occupation allemande. Cette fois-ci, les auteurs abordent les questions de politiques qui se trouvaient au cœur du conflit. J’ai beaucoup aimé la façon dont ils ont amené les notions de communisme et de capitalisme qui sont expliquées simplement mais efficacement afin que même les plus jeunes lecteurs comprennent les enjeux politiques de la Seconde Guerre Mondiale.

Ce troisième tome est vraiment axé sur les différences d’opinions politiques mais je crois bien que c’est mon tome préféré pour l’instant. Le ton est de plus en sombre et les actions menées par nos héros sont de plus en plus risquées. Ces trois enfants sont vraiment attachants et je me suis surprise à trembler pour eux lors de certaines de leurs missions.

J’ai beaucoup aimé ce tome et j’ai hâte d’acquérir le quatrième tome (le dernier à être paru lorsque j’écris ces lignes). Je trouve que cette série est très bien pensée et permet d’aborder facilement les grandes lignes de la Seconde Guerre Mondiale. Comme d'habitude, le dossier documentaire situé à la fin de la bande-dessinnée apporte un complèment d'informations très intéressant.

Ma Note : 4.5/5


15 juin 2018

La statuette Etrusque - Michel Rouvère

Auteur : Michel Rouvère
Editions : autoédité
Pages : 460
Date de sortie : 11 mai 2018
Tome : unique
Prix : 13,19€
Public : Tout Public

 

xcover-1646

Résumé :

380 av. JC. À Roselle en Étrurie, la vie est difficile pour Heiasun et Larthia, enfants d’artisans et amis inséparables. Quand son père s’engage dans l’armée, Heiasun, qui doit partir à Tarquinia avec sa mère, promet à Larthia de revenir la chercher pour l’épouser. Pourtant, l’éloignement ne sera pas la seule épreuve qu’ils devront affronter. Heiasun parviendra-t-il à survivre à la malveillance ? Larthia surmontera-t-elle les embûches dressées sur sa route, pour retrouver celui qu’elle n’a jamais cessé d’aimer ?
Tremblez en suivant les aventures de ces héros attachants au travers d’un monde sur le point de disparaître.

Mon Avis :

Je tiens à remercier Michel Rouvère de m’avoir accordé sa confiance en me proposant de découvrir son roman via la plateforme SimPlement.

Je vais être entièrement honnête avec vous : avant de commencer ma lecture, j’avais de très gros à priori. Sur ma liseuse, le fichier affichait un nombre de pages impressionnant : 541. Pour un roman historique autoédité, ça passe ou ça casse. J’avais vraiment peur de ne pas prendre de plaisir. Pourtant, dès les premières pages, j’ai immédiatement accroché à l’histoire de Heiasun. Le style de Michel Rouvère est assez recherché sans pour autant être pompeux. On sent bien que l’auteur est un passionné d’histoire. De nombreux détails historiques sont inclus dans l’histoire ce qui donne un aspect très réaliste au récit. Par exemple, on ne parle pas de déjeuner mais de cena. Les mois utilisés sont les mois Etrusques. Heureusement, tous les termes latins employés sont expliqués dans un lexique plus que bienvenu.

En dehors du style littéraire, j’ai totalement accroché à l’histoire de Heiasun et son amie d’enfance Larthia. Nous suivons les grandes étapes de leurs vies au cours d’une vingtaine d’années. Au fil des pages, nous les voyons grandir, faire des erreurs, les corriger, etc. Même si j’ai beaucoup aimé ces deux personnages attachants, ce qui m’a le plus plu ce fut l’aspect historique du roman. J’ai adoré découvrir la vie d’une civilisation dont j’ignorais tout. L’Antiquité est de loin l’époque que je connais le moins. Les apports historiques de l’auteur m’ont vraiment permis d’en apprendre plus sur le mode de fonctionnement de la société Etrusque. Cette lecture fut vraiment intéressante.

Pour résumé, La statuette Etrusque est un roman historique particulièrement intéressant porté par une plume riche que j’ai beaucoup aimé. Encore merci à Michel Rouvère de m’avoir fait découvrir son roman.

Ma Note : 4.25/5

Posté par Celeb_Angel à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 juin 2018

La solitude du gilet jaune - Zoé Brisby

Auteur : Zoé Brisby
Editions : autoédité
Pages : 366
Date de sortie : 17 mai 2017
Tome : unique
Prix : 2,99€ (ebook)
Public : Tout Public

 

xcover-1398

Résumé :

En se rendant à son travail chez Poplait, géant du yaourt, une jeune femme dynamique est obligée de faire une pause dans sa vie tourmentée car un pneu de sa voiture a crevé.
En retard pour une réunion capitale, elle est condamnée à attendre sur un bord de route en portant le gilet jaune réglementaire. Pourtant, rien ne se passe comme prévu : le dépanneur tarde, les rencontres improbables s'enchaînent et ne se ressemblent pas.
Un clochard-philosophe, une mamie fan de vodka, un neurochirurgien croisent son chemin pour le meilleur... ou pour le pire.
Pendant que son ami Marc fait tout pour empêcher la terrible Agnès de lui voler son travail et Gladys sa patronne cyclothymique de la renvoyer, elle est témoin d'un étrange événement qui pourrait bien renverser l'avenir de Poplait et peut-être même le sien.
Une panne et un gilet jaune peuvent-ils vraiment changer votre vie ?

Mon Avis :

En février dernier, j’ai découvert la plume de Zoé Brisby avec L’habit ne fait pas le moineau que j’avais beaucoup aimé. Lorsque l’auteur m’a proposé de découvrir son premier roman grâce à la plateforme SimPlement, je n’ai pas hésité car j’avais très envie de découvrir son premier roman. Je tiens donc à la remercier de m’avoir accordé sa confiance.

Dans ce roman, nous suivons les mésaventures d’une héroïne sans nom, chose suffisamment rare dans la littérature pour être souligné, dont la voiture va tomber en panne alors qu’elle se rend au travail. Cette jeune femme, qui est un poil givrée sur les bords, va vivre une expérience incroyable alors qu’elle se retrouve seule, au bord de la route, vêtue du fameux gilet jaune qui met si bien le teint en valeur. Ses réflexions, rapportée par une narration à la première personne, m’ont souvent fait rire. Il faut dire qu’elle va faire de drôles de rencontres en attendant la dépanneuse qui va venir la tirer de son calvaire. J’ai beaucoup aimé la variété des personnages qui vont s’arrêter quelques instants à ses côtés et nous permettre, à l’aide de petits fashs backs, de découvrir le passé de notre héroïne.

Le gros atout de Zoé Brisby est incontestablement son style. L’écriture est fluide, légère et, surtout, très drôle. Les personnages sont hauts en couleurs et mémorables. L’héroïne est déjantée juste ce qu’il faut et aborde un côté frais. J’ai adoré sa supérieure, Gladys, qui change de vernis à ongles en fonction de ses sautes d’humeur. C’est un petit détail qui m’a bien fait rire.

La solitude du gilet jaune est clairement un livre feel-good à lire si vous avez envie de passer un bon moment de lecture sans vous prendre la tête. De temps en temps, ça fait vraiment du bien de lire juste pour le plaisir de rire des mésaventures d’une autre. D’ailleurs, petit détail assez amusant, ce livre est né après que Zoé Brisby soit tombée en panne de voiture en se rendant au travail. Comme quoi il suffit de peu pour qu’un roman prenne vie …

Ma Note : 4.5/5

Posté par Celeb_Angel à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 juin 2018

One of Us Is Lying - Karen McManus

Auteur : Karen McManus
Editions : Penguin
Pages : 368
Date de sortie : 1er juin 2017
Tome : unique
Prix : 9€
Public : Jeune Adulte

 

cover

Résumé :

Pay close attention and you might solve this.
On Monday afternoon, five students at Bayview High walk into detention.
Bronwyn, the brain, is Yale-bound and never breaks a rule.
Addy, the beauty, is the picture-perfect homecoming princess.
Nate, the criminal, is already on probation for dealing.
Cooper, the athlete, is the all-star baseball pitcher.
And Simon, the outcast, is the creator of Bayview High’s notorious gossip app.

Only, Simon never makes it out of that classroom. Before the end of detention Simon's dead. And according to investigators, his death wasn’t an accident. On Monday, he died. But on Tuesday, he’d planned to post juicy reveals about all four of his high-profile classmates, which makes all four of them suspects in his murder. Or are they the perfect patsies for a killer who’s still on the loose ?

Everyone has secrets, right ? What really matters is how far you would go to protect them.

Mon Avis :

Bien que je regarde beaucoup de séries policières, je lis peu de romans où il est question de meurtres. Je crois que je préfère le support visuel pour m’aider à mener l’enquêter aux côtés des héros. Pourtant, One of Us Is Lying m’intriguait au plus haut point car j’en avais beaucoup entendu parler.

Dès les premières pages, j’ai eu l’impression de retrouver l’ambiance du film The Breakfast Club. Une bande d’adolescents plus différents les uns que les autres se retrouvent collés ensemble. Seulement, ici, l’un d’entre eux ne va pas en sortir vivant. Après coup, j’ai appris que cette similarité avec le film était volontaire de la part de l’auteur qui souhaitait reprendre l’idée tout en y ajoutant une petite touche morbide. Ce concept m’a d’ailleurs beaucoup plu. Je me suis vite prise au jeu et j’ai essayé de deviner ce qui c’était réellement passé. Malheureusement, j’ai rapidement trouvé la vérité (j’ai commencé à avoir mes doutes à la fin du premier chapitre). Malgré les différents rebondissements et les nombreuses révélations sur les adolescents présents au moment de la mort de Simon, j’ai tout de suite compris où Karen MacManus voulait en venir. Je crois que j’ai vu trop de séries policières … (dit celle qui cherche de nouvelles séries à regarder.) Même si la fin n’est pas surprenante, j’ai vraiment apprécié cette lecture. Le style d’écriture est fluide et très agréable à lire. Je me suis surprise à lire ce livre en moins d’une journée, tournant page après page sans m’en rendre compte. One of Us is Lying s’est révélé être un très bon « page turner », du moins à mes yeux. Ce n’est certes pas le thriller psychologique du siècle mais cela reste un bon thriller Young Adult.

Ce que j’ai bien aimé dans ce titre, c’est qu’il permet également de mettre en lumière de nombreux problèmes liés à l’adolescence auxquels bien des élèves sont confrontés (même si certains sont propres aux élèves américains). Qu’il s’agisse de la pression des parents pour réussir à intégrer une fac de renom, du désir d’obtenir une bourse sportive, des premiers amours, des rumeurs ou encore de la place des réseaux sociaux, tous ces points sont abordés à un moment ou à un autre. Cela permet de dresser le portrait des lycéens américains de nos jours.

Bref, vous l’avez compris, One of Us Is Lying ne m’a pas surprise mais j’ai quand même bien apprécié ma lecture. Si vous voulez vous amuser à mener l’enquête et découvrir ce qui est arrivé à Simon, lisez-le. Il a d’ailleurs été traduit en français sous le titre Qui ment ? aux éditions Nathan.

Ma Note : 4/5

Posté par Celeb_Angel à 17:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 juin 2018

Calpurnia et Travis - Jacqueline Kelly

Auteur : Jaqueline Kelly
Editions : L’école des loisirs
Pages : 368
Date de sortie : 14 juin 2017
Tome : 2
Prix : 18,50€
Public : A partir de 11 ans

 

kellycalpurniaettravisplat1

Résumé :

A douze ans, le monde de Calpurnia Tate ne dépasse pas les limites du comté de Caldwell. Mais, pour qui sait regarder avec étonnement et curiosité, il y a là mille choses à découvrir. Son frère Travis rapporte à la maison un tatou, des geais bleus et un coyote, toutes sortes d'animaux sauvages qu'il veut apprivoiser en cachette. Et son grand-père initie Calpurnia aux mystères des sciences naturelles. 
La famille de Calpurnia accueille sa cousine Aggie, et, surtout, un vétérinaire vient s'installer près de chez eux. Pour Calpurnia, c'est l'occasion rêvée de donner enfin corps à ses ambitions...

Mon Avis :

L’année dernière, j’ai découvert le premier tome de la série Calpurnia que j’avais beaucoup aimé. J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre la suite des aventures de Calpurnia.

Alors qu’un nouveau siècle commence, Calpurnia poursuit sa découverte du monde qui l’entoure. Cette fois-ci, elle est souvent accompagnée de l’un de ses frères Travis. Lorsqu’ils font la rencontre d’un vétérinaire qui vient s’installer dans leur ville, les deux enfants s’intéressent à son travail.

Ce deuxième tome est très intéressant car on voit bien Calpurnia grandir et affirmer ses rêves et ses envies. Calpurnia est une héroïne moderne. C’est une fillette qui détonne avec son époque. Elle rêve de faire des études pour devenir vétérinaire, ce qui n’est pas dans les mentalités au début du XXème siècle. A travers les aventures de Calpurnia, Jaqueline Kelly parvient à mettre en avant le rôle des femmes à cette époque. C’est un aspect du roman que j’ai beaucoup aimé. Le début du XXème siècle est une époque que je trouve très intéressante et c’est toujours un vrai plaisir de découvrir différents aspects de la vie à cette époque dans les romans que je lis.

La plume de Jacqueline Kelly est toujours aussi agréable à lire. J’ai dévoré ce livre sans même m’en rendre compte. De plus, chaque chapitre est introduit par une petite citation d’un des ouvrages de Darwin, ce qui m’a donné envie d’aller voir plus loin et même, pourquoi pas, d’ajouter quelques-uns des ouvrages de ce célèbre scientifique à ma liste de lecture.

Même si j’ai beaucoup aimé ce deuxième tome, je crois que j’ai quand même préféré le premier. Ici, Jacqueline Kelly s’attarde plus sur les relations entre Calpurnia et Travis qu’entre Calpurnia et son grand-père, personnage que j’avais beaucoup aimé dans le premier tome.

Ma Note : 4.5/5

Posté par Celeb_Angel à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 juin 2018

Emily - Liz Kessler

Auteur : Liz Kessler
Editions : Hachette Romans
Pages : 180
Date de sortie : 23 mai 2018
Tome : 1
Prix : 12,90€
Public : A partir de 8 ans

cover141314-medium

 

Résumé :

Emily Claquevent a vécu toute sa vie sur un bateau. Pourtant, aussi étrange que cela puisse paraître, en douze ans elle n’a jamais mis un pied dans la mer, pas plus que dans une piscine. Sa mère a bien trop peur des accidents aquatiques.
Voilà pourquoi, en cette nouvelle année scolaire, elle est impatiente d’assister à son premier cours de natation. Mais celui-ci lui réserve une surprise de taille. Si elle pressentait bien qu’elle prendrait plaisir à nager, elle ne s’attendait pas à se sentir littéralement comme un poisson dans l’eau. Encore moins à ce qu’une queue de sirène lui pousse ! La vie d’Emily devient tout d’un coup beaucoup plus compliquée, mais aussi bien plus palpitante ! Explorer le monde sous-marin, découvrir la vérité sur son père, cacher son secret à sa mère… Les aventures d’Emily Claquevent ne font que commencer !

Mon Avis :

En explorant le catalogue de NetGalley, je suis tombée sur ce titre. La couverture étant mignonne, j’ai eu envie de lire ce livre. Je tiens donc à remercier les équipes d’Hachette France et celles de NetGalley de m’avoir accordé leurs confiances.

Du haut de ses 12 ans, Emily est une jeune fille comme les autres à un détail près : elle n’a jamais mis les pieds dans l’eau. Etant donné qu’elle vit sur un bateau, c’est quand même ironique. Lors de son premier cours de natation avec son collège, elle se rend compte qu’elle sait déjà nager et que quelque chose de bizarre lui arrive. Le soir même, elle décide de renouveler l’expérience et d’aller se baigner dans l’océan. Elle découvre alors qu’elle se transforme en sirène une fois dans l’eau !

L’histoire d’Emily est mignonne comme tout mais je dois bien admettre que ce titre est beaucoup trop jeunesse à mon goût. Tout va beaucoup trop vite ! Pas un seul instant Emily ne s’inquiète de sa transformation. Pour elle, c’est presque normal de se transformer en créature mythique. Ajoutez à ça le côté un peu cul-cul de l’héroïne et vous comprendrez pourquoi je n’ai que moyennement apprécié ma lecture.

Pourtant, il y a beaucoup de potentiel. Liz Kessler a créé tout une civilisation sous-marine avec un gouvernement, des lois, des écoles, etc. C’est tellement dommage de ne pas avoir développer davantage les modes de vie des sirènes. Mais bon, je suis sûre que ce titre saura ravir les lecteurs les plus jeunes.

Ma Note : 2.5/5

Posté par Celeb_Angel à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,