01 décembre 2018

La dame du deuxième - Nora Samir

Auteur : Nora Samir
Editions : autoédité
Pages : 37
Date de sortie : 11 octobre 2018
Tome : unique
Prix : 0,99€ (ebook)
Public : Tout Public

la-dame-du

 

Résumé :

La vie semble soudainement sourire à Mélissandre. Une place in extremis aux Beaux-Arts et un appart luxueux dans un immeuble haussmannien à Paris. Son bonheur est troublé par une voisine au comportement étrange. Au fil du temps, percer le mystère de cette énigmatique « Dame du 2ème » va devenir une véritable obsession pour la jeune femme. Va-t-elle réussir à la croiser un jour, à lui parler, et peut être à découvrir son secret ?

Mon Avis :

Avant toute chose, je tiens à remercier l’autrice qui m’a permis de découvrir sa nouvelle gratuitement via la plateforme SimPlement.Pro.

Je lis très rarement des nouvelles car c’est un format que je n’apprécie pas vraiment car je trouve que l’auteur peut rarement exploiter son histoire correctement dans ce format-là. Malheureusement, ce fut encore le cas ici. Tout va trop vite ! Certains événements qui auraient pût être vraiment intéressants sont en quelques sortes jetés au travers du chemin de Mélissandre avant de passer à autre chose. C’est tellement dommage de ne pas être plus loin. De plus, la fin est loin d’être surprenante. Je l’ai vu venir dès les premières lignes.

Même en faisant fi de ces maladresses, je n’ai pas du tout réussi à rentrer dans l’histoire. La faute aux nombreuses fautes d’accords, de grammaire et d’orthographe. Au sein d’un même paragraphe, on peut ainsi retrouver des phrases au présent de l’indicatif et d’autres à l’imparfait. Je peux très bien passer outre quelques coquilles mais là, je dois bien admettre que j’ai grincé des dents. Une simple relecture par un tiers aurait pu éviter de telles erreurs.

Pourtant, malgré tous ces points négatifs, je pense qu’avec un peu de retouche cette nouvelle pourrait devenir assez intéressante.

Ma Note : 2/5

Posté par Celeb_Angel à 15:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


28 novembre 2018

Et de battre la démesure - Valérie Bel

Auteur : Valérie Bel
Editions : autoédition
Pages : 206
Date de sortie : 27 octobre 2018
Tome : unique
Prix : 9,99€ (2,99€ en ebook)
Public : Tout Public

 

couv32548384

Résumé :

Ne plus aimer pour ne plus souffrir ? Est-ce la clé ?

Isis a 25 ans et ne veut plus tomber amoureuse.

Marie, sa voisine, a 75 ans. Toute sa vie, elle a aimé. Elle veut convaincre Isis qu'aimer vaut la peine. Pour cela, elle lui donne 4 carnets. Ses carnets d'amour. 4 tranches de sa vie amoureuse.

Une sorte de passage de flambeau à la veille de son entrée en résidence pour personnes âgées autonomes.

Veuve, Marie tente de se faire une raison : l'amour n'est plus de son âge.


Vraiment ? Et si Cupidon se moquait éperdument de l'âge ?

 

2 femmes, 2 générations. 4 carnets. Autant de façons d'aimer.

 

Mon Avis :

J’ai reçu ce livre grâce à un partenariat avec l’autrice via la plateforme SimPlement.pro. Je tiens donc à la remercier de m’avoir permis de découvrir son roman.

J’ai beaucoup aimé découvrir les amours de Marie à travers les quatre carnets qu’elle remet à Iris, sa jeune voisine, le jour de son départ en maison de retraite. Ces quatre carnets nous font découvrir quatre périodes clefs de la vie amoureuse de Marie. Suivre l’histoire via ce système de carnets m’a beaucoup plu car j’ai trouvé qu’il s’agit d’une belle façon de parler de l’évolution de l’amour au cours d’une vie. J’aurais néanmoins aimé qu’il y ait une sorte de transition entre les carnets nous permettant de découvrir la vie d’Isis. Au final nous ne savons pas grand-chose de sa vie et je trouve que cela aurait pu être très intéressant de voir comment Isis percevait l’amour afin de faire une comparaison avec le vécu de Marie.

Malgré ce petit point qui m’a dérangé (mais qui n’est pas un point négatif à proprement parler), j’ai trouvé que Valérie Bel avait réussi à écrire un très beau roman sur l’amour ou plutôt devrais-je dire sur les amours. J’ai tourné les pages à toute vitesse, portée par une plume très agréable à lire, un style travaillé et une héroïne attachante. J’ai pris beaucoup de plaisir lors de ma lecture et c’est, à mes yeux, le plus important lorsqu’on se plonge dans un roman.

Ma Note : 4/5

Posté par Celeb_Angel à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 novembre 2018

When Dimple Met Rishi - Sandhya Menon

Auteur : Sandhya Menon
Editions : Hodder & Stoughton
Pages : 384
Date de sortie : 1er juin 2017
Tome : unique
Prix : 10,30€
Public : Jeune Adulte

 

isbn9781473667402

Résumé :

The arranged marriage YA romcom you didn't know you wanted or needed...

Meet Dimple.

Her main aim in life is to escape her traditional parents, get to university and begin her plan for tech world domination.

Meet Rishi.

He's rich, good-looking and a hopeless romantic. His parents think Dimple is the perfect match for him, but she's got other plans...

Dimple and Rishi may think they have each other figured out. But when opposites clash, love works even harder to prove itself in the most unexpected ways.

As joyfully refreshing as Rainbow Rowell, Jenny Han and Nicola Yoon, When Dimple Met Rishi is a frothy, funny contemporary romance told from the dual perspectives of two Indian American protagonists. While Dimple is fighting her family traditions, Rishi couldn't be happier to follow in the footsteps of his parents - could sparks fly between this odd couple, or is this matchmaking attempt doomed to fail?

Mon Avis :

When Dimple Met Rishi est un roman Young Adult que j’ai trouvé très intéressant car ce n’est pas une simple romance comme les autres. En effet, Dimple et Rishi sont issus de familles indiennes qui ont émigrés aux Etats-Unis avant la naissance de leurs enfants. Bien que vivants loin de l’Inde, ils accordent une grande importance aux respects de leur culture. Ce n’est pas le cas de Dimple qui a vécu toute sa vie aux Etats-Unis et qui se considère plus américaine qu’indienne. Elle n’a que faire des traditions et elle est passionnée d’informatique. Elle rêve de liberté et espère réussir sa future vie professionnelle. De son côté, Rishi a le désir de satisfaire ses parents. Il a même planifié sa rencontre avec « sa future femme » dans les moindres détails !

Dimple et Rishi forment donc un duo de choc. Lorsque Rishi l’accoste en lui annonçant qu’il est son futur mari, la réaction de Dimple est géniale : elle lui balance son café glacé à la figure ! Suivant tous les deux un stage d’été à l’Insomnia Con, ils vont devoir se supporter pendant les six semaines de cours. Obligés de faire équipe ensemble, ils vont peu à peu apprendre à se connaître et une véritable amitié va voir le jour entre eux.

J’ai beaucoup aimé ce roman contemporain. Il est très frais et franchement, ça fait du bien ! C’est typiquement le genre de roman qui donne le sourire. Ça se lit vite, le style de Sandhya Menon est très agréable à lire. A travers l’histoire de Dimple et Rishi, elle permet aux lecteurs de découvrir quelques éléments de la culture indienne. C’est un point que j’ai vraiment apprécié car je ne connais rien à cet univers.

Bref, vous l’avez compris : j’ai beaucoup aimé ma lecture et je vous recommande ce titre si vous avez envie de passer un bon moment.

Ma Note : 4/5

Posté par Celeb_Angel à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 novembre 2018

My Heart and Other Black Holes - Jasmine Warga

Auteur : Jasmine Warga
Editions : Balzer + Bay
Pages : 320
Date de sortie : 14 décembre 2017
Tome : unique
Prix : 9,50€
Public : Jeune Adulte

 

y648

Résumé :

A stunning novel about the transformative power of love, perfect for fans of 13 Reasons Why by Jay Asher.

Sixteen-year-old physics nerd Aysel is obsessed with plotting her own death. With a mother who can barely look at her without wincing, classmates who whisper behind her back, and a father whose violent crime rocked her small town, Aysel is ready to turn her potential energy into nothingness.

There’s only one problem: she’s not sure she has the courage to do it alone. But once she discovers a website with a section called Suicide Partners, Aysel’s convinced she’s found her solution—Roman, a teenage boy who’s haunted by a family tragedy, is looking for a partner.

Even though Aysel and Roman have nothing in common, they slowly start to fill in each other’s broken lives. But as their suicide pact becomes more concrete, Aysel begins to question whether she really wants to go through with it. Ultimately, she must choose between wanting to die or trying to convince Roman to live so they can discover the potential of their energy together.

Mon Avis :

My Heart and Other Black Holes est un roman abordant un sujet extrêmement difficile : le suicide adolescent. Aysel, seize ans, ne supporte plus de vivre et passe ses journées à planifier son suicide. Pourtant, elle n’est pas sûre d’accomplir son geste toute seule. Elle va donc chercher un partenaire de suicide sur un site internet spécialisé et faire la rencontre de Roman, un jeune homme de dix-sept ans à qui la vie n’a pas fait de cadeau. Ensemble, ils vont planifier leur dernier jour. Au contact de Roman, Aysel va se rendre compte que la vie a encore de belles choses en réserve pour elle et elle est bien décidé à empêcher Roman de mettre fin à ses jours.

Même si ce roman est assez difficile, j’ai beaucoup aimé ma lecture. Jasmine Warga a une plume très agréable à lire et elle a su faire évoluer ses personnages au fil des pages. J’ai trouvé Aysel et Roman attachants, même si j’ai eu du mal à comprendre les raisons qui poussent Aysel et Roman à vouloir se suicider. Etant du genre à croquer la vie à pleine dents, je n’ai donc pas réussi à m’identifier aux personnages mais cela ne m’a pas vraiment dérangée.

Comparé à 13 Reasons Why de Jay Asher, qui aborde le même sujet, j’ai trouvé ce roman bien plus intéressant car le récit est intégralement raconté par Aysel et non rapporté par une tierce personne. Nous sommes vraiment dans sa tête et nous pouvons donc voir comment sa rencontre avec Roman va changer sa vie. Au final j’ai trouvé que My Heart and Other Black Holes véhiculait un vrai message d’espoir.

Ma Note : 4/5

Posté par Celeb_Angel à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 novembre 2018

Constance Kopp, tome 1 : La fille au revolver

Auteur : Amy Stewart
Editions : Editions 10/18
Pages : 480
Date de sortie : 4 mai 2016
Tome : 1
Prix : 8,80€
Public : Tout Public

 

couv32036612

Résumé :

Une nouvelle série inédite mettant en scène la toute première femme shérif des États-Unis !

Constance Kopp ne correspond à aucun moule. Elle surpasse en taille la plupart des hommes, ne trouve aucun intérêt dans le mariage ou les affaires domestiques, et a été isolée du monde depuis qu'un secret de famille l'a reléguée, elle et ses deux sœurs, dans la clandestinité. Un jour, le propriétaire d'une fabrique de soie, belliqueux et puissant, renverse leur carrosse au volant de son automobile... Et ce qui n'aurait dû être qu'un banal litige se transforme en une bataille rangée avec une bande de voyous habitués au chantage et à l'intimidation. Mais elle pourra compter sur l'aide d'un shérif progressiste qui, dans l'Amérique puritaine de ce début de siècle, n'hésitera pas à lui confier un revolver et une étoile.

Mon Avis :

Je lis très peu de romans policiers car ce n’est pas un style qui m’attire. Pourtant, lorsqu’il s’agit de romans policiers historiques, je me laisse plus facilement embarquée. C’est ce qui s’est passé avec La fille au revolver d’Amy Stewart. Dès les premières pages, je me suis retrouvée emportée aux Etats-Unis au début du XXème siècle. Nous suivons l’histoire de Constance Kopp qui vit seule avec ses deux sœurs dans la ferme familiale. Suite à un accident de la route, elle va devenir la cible d’une bande de voyou. Ses démêlés eux vont la forcer à croiser la route d’un shérif compréhensif qui ne va pas hésiter à lui donner un revolver et des cours de tirs afin qu’elle puisse se défendre.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome car l’accent est mis sur les raisons qui ont poussé Constance Kopp à devenir l’une des premières femmes shérif des Etats-Unis. Il faut d’ailleurs savoir que Constance Kopp a réellement existé. Si mes souvenirs sont bons, Amy Stewart s’est inspirée d’un article du New York Times datant des années 1910 pour écrire sa saga Constance Kopp. Le côté policier est donc peu présent dans ce premier tome mais cela ne m’a pas dérangée. Bien au contraire d’ailleurs car cela m’a vraiment donné envie de lire la suite.  

Si vous aimez les romans policiers historiques, je vous recommande chaudement de découvrir l’histoire de La fille au revolver.

Ma Note : 4/5

Posté par Celeb_Angel à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


11 novembre 2018

Warcross - Marie Lu

Auteur : Marie Lu
Editions : G.P. Putnam's Sons Books
Pages : 368
Date de sortie : 12 septembre 2017
Tome : 1
Prix : 16,60€
Public : Jeune Adulte

 

9780399547966

Résumé :

From #1 New York Times bestselling author Marie Lu—when a game called Warcross takes the world by storm, one girl hacks her way into its dangerous depths.

For the millions who log in every day, Warcross isn’t just a game—it’s a way of life. The obsession started ten years ago and its fan base now spans the globe, some eager to escape from reality and others hoping to make a profit. Struggling to make ends meet, teenage hacker Emika Chen works as a bounty hunter, tracking down Warcross players who bet on the game illegally. But the bounty-hunting world is a competitive one, and survival has not been easy. To make some quick cash, Emika takes a risk and hacks into the opening game of the international Warcross Championships—only to accidentally glitch herself into the action and become an overnight sensation.

Convinced she’s going to be arrested, Emika is shocked when instead she gets a call from the game’s creator, the elusive young billionaire Hideo Tanaka, with an irresistible offer. He needs a spy on the inside of this year’s tournament in order to uncover a security problem . . . and he wants Emika for the job. With no time to lose, Emika’s whisked off to Tokyo and thrust into a world of fame and fortune that she’s only dreamed of. But soon her investigation uncovers a sinister plot, with major consequences for the entire Warcross empire.

In this sci-fi thriller, #1 New York Times bestselling author Marie Lu conjures an immersive, exhilarating world where choosing who to trust may be the biggest gamble of all.

Mon Avis :

Cela fait un long moment que j’hésitais à me lancer dans ce roman car j’avais peur d’être déçue. Il faut dire que depuis sa sortie en VO, je l’ai vu passer sur tous les comptes Instagram auxquels je suis abonnée (ou presque). Pourtant, à force d’endentre mon amie MiHi me vanter les mérites de ce roman, j’ai fini par succomber.

Mais pourquoi est-ce que j’ai attendu aussi longtemps pour me lancer ?! Dès les premières pages, j’ai su que j’allais adorer ma lecture. Marie Lu nous plonge dans un New York futuriste (mais pas trop) dans lequel la technologie occupe une place de choix et plus particulièrement la réalité virtuelle. Bien que n’étant pas une grande amatrice de jeux vidéo (je regarde trop de séries TV pour avoir le temps de jouer), j’ai adoré le principe du jeu Warcross, LE jeu sensation dont tout le monde parle. Le style de l’autrice est tellement précis que j’avais vraiment l’impression d’être au cœur du roman aux côtés d’Emika, l’héroïne, et de pouvoir moi-même jouer à Warcross.

En parlant d’Emika, je me suis tout de suite attachée à cette jeune femme de 18 ans qui a tout perdu. Alors qu’elle n’avait pas 11 ans, son père est mort, la laissant seule (sa mère ayant pris la poudre d’escampette lorsqu’Emika était plus jeune) avec des milliers de dollars de dettes à régler. Elle a alors dû apprendre à se débrouiller seule, passant de foyers en foyers, ayant quelques démêlés avec la justice et n’hésitant pas à devenir chasseuse de primes pour subvenir à ses besoins. Emika est une héroïne qui ne se laisse pas faire et qui est prête à tout pour défendre ses biens les plus précieux. J’ai vraiment adoré ce personnage.

Concernant l’histoire, je me suis complètement laissée embarquée. Il se passe tellement de choses que je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Le seul défaut que je peux relever est que l’autrice a voulu caser une romance qui ne m’a pas vraiment convaincue. J’aurais préféré qu’Emika se contente de devenir amie avec son intérêt amoureux. Cela aurait été plus intéressant je pense. Heureusement, l’une des révélations finales risque de changer la donne dans la suite ! Je suis particulièrement curieuse de voir comment Emika va réagir face aux derniers événements et quelle décision elle va bien pouvoir prendre …

Ce premier tome m’a donc conquise à 99% (je retire quand même 1% pour cette romance qui n’apporte pas grand-chose) et je suis ravie d’avoir fini par le lire. Si vous aimez les romans s’inspirant des jeux vidéo, Warcross est fait pour vous.

Ma Note : 4.75/5

Posté par Celeb_Angel à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 octobre 2018

Contes et légendes du peuple corse, tome 1 - Fabienne Maestracci

Auteur : Fabienne Maestracci
Editions : Albiana
Pages : 256
Date de sortie : 2003
Tome : 1
Prix : 17€
Public : Tout public

 

contes-et-legendes-du-peuple-corse-tome-1

Résumé :

Puisés dans un imaginaire venu des quatre coins de l’île et des peuples qui y accostèrent au cours des siècles passés ; contes des montagnes, des bergers, des gens de la mer. Au long de ces pages, des chats-sorciers envahissent les demeures des hommes, la Destinée s’incarne en un sanglier démoniaque, un enfant trouve l’anneau de commandement et va régner chez le sultan, le Diable en personne expulse des enfers un berger trop malin…

L’auteur a cherché ces légendes à travers l’île. Elle les a recueillies ou retrouvées dans sa mémoire de fille du Taravu et de la Ghjuvellina, elle nous les restitue avec ses images et ses mots. Mais il ne s’agit pas là d’un travail d’ethnologue ni de sociologue ou d’historien. C’est le fruit du plaisir de quelqu’un qui aime à raconter des histoires. Ces contes feront tour à tour frémir, rire ou pleurer le lecteur désireux de rencontrer l’âme d’un pays et l’esprit de son peuple.

Mon Avis :

J’ai reçu ce recueil de contes et légendes dans le cadre d’un partenariat avec la maison d’édition Albiana. Je voulais découvrir les différents mythes qui font partie de la culture corse et je suis ravie d’avoir pu les découvrir grâce à ce partenariat. Je tiens donc à remercier l’équipe d’Albiana de m’avoir permis d’en savoir plus sur les contes et légendes de l’Île de Beauté.

N’ayant jamais mis les pieds en Corse, je ne connaissais absolument rien sur les croyances propres à l’île. A travers les différents contes retranscrits par Fabienne Maestracci, j’ai pu commencer à avoir une petite idée des croyances populaires corses. Concrètement, certains contes m’ont plus plu que d’autres. La plupart sont très courts et se lisent donc en quelques minutes ce qui est parfait pour de petites pauses lecture.

Je suis vraiment ravie d’avoir pu découvrir ce recueil de contes et légendes car certaines descriptions des paysages m’ont donné l’impression d’être en Corse aux côtés des différents personnages des contes. En plus, je trouve que les contes et légendes sont un bon moyen de comprendre les croyances locales propres à chaque région. Si vous avez envie de découvrir certaines légendes propres à la Corse, je ne peux que vous recommander de lire ce recueil.

Ma Note : 3/5

Posté par Celeb_Angel à 07:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 octobre 2018

Three Dark Crowns - Kendare Blake

Auteur : Kendare Blake
Editions : Pan Macmillan
Pages : 432
Date de sortie : 22 septembre 2016
Tome : 1
Prix : 10,30€
Public : Jeune Adulte

original_400_600

 

Résumé :

In every generation on the island of Fennbirn, a set of triplets is born: three queens, all equal heirs to the crown and each possessor of a coveted magic. Mirabella is a fierce elemental, able to spark hungry flames or vicious storms at the snap of her fingers. Katharine is a poisoner, one who can ingest the deadliest poisons without so much as a stomach-ache. Arsinoe, a naturalist, is said to have the ability to bloom the reddest rose and control the fiercest of beasts.

But becoming the Queen Crowned isn’t solely a matter of royal birth. Each sister has to fight for it. And it’s not just a game of win or lose . . . it’s life or death. The night the sisters turn sixteen, the battle begins.

The last queen standing gets the crown.

Three Dark Crowns is a heart-stopping fantasy from Kendare Blake, acclaimed author of Anna Dressed in Blood.

 

Mon Avis :

Lorsque j’ai lu la phrase d’accroche inscrite sur la couverture (« Three sisters, one throne. A fight to the death. »), j’ai immédiatement eu envie de découvrir ce roman. Arsinoe, Katharine et Mirabella sont des triplées un peu particulières. Depuis leurs naissances, elles sont les reines de l’île de Fennbirn. Seulement, il ne peut y avoir qu’une seule reine. Après leurs seizièmes anniversaires, elles vont devoir s’entretuer, la dernière survivante devenant ainsi la reine.

Sur le papier, l’idée m’emballait énormément. Je m’attendais à un roman bourré d’action et de magouilles qui auraient permis à l’une des sœurs d’accéder au trône. Malheureusement, j’ai trouvé ce premier tome extrêmement long.

La première moitié du roman nous présente comment les différentes reines et leurs entourages se préparent à l’ouverture des hostilités. Il y a beaucoup de personnages différents qui interagissent et j’ai vite été perdue, incapable de me rappeler qui était qui et quelles étaient leurs relations avec les reines. J’ai vraiment trouvé que certains personnages n’apportaient pas grand-chose à l’intrigue et n’étaient là que pour combler un vide. De plus, je n’ai pas trouvé les reines particulièrement attachantes. Que ce soit Arsinoe, Katharine ou Mirabella, j’ai eu l’impression qu’elles manquaient de profondeurs et j’ai été finalement assez indifférente à ce qui pouvait bien leur arriver.

Ajoutez à ça un manque cruel d’action et vous comprendrez que je me suis beaucoup ennuyée en lisant Three Dark Crowns. Les premiers retournements de situation n’ont lieu qu’à la toute fin du roman, alors que les reines commencent enfin à agir ! Vu les révélations des dernières pages, j’ai vraiment eu l’impression que ce tome n’était en réalité qu’une grosse introduction visant à nous permettre de comprendre leurs motivations dans la suite de cette trilogie.

Même si je pense que vous avez compris que cette lecture ne m’a pas emballée, je voudrais mettre l’accent sur deux autres points qui ne m’ont pas du tout convaincue. Commençons par celui qui, finalement, n’est qu’anecdotique : la romance. L’autrice a réussi à caser plusieurs romances dont un triangle amoureux alors que l’intrigue aurait très bien pu progresser sans. Qu’il s’agisse de Pietyr, de Joseph ou même de Billy, j’ai trouvé que les personnages masculins n’apportaient pas grand-chose au récit et j’aurais très bien pu me passer d’eux.

Enfin, et c’est ce qui m’a le plus dérangé dans ma lecture, je n’ai pas du tout accroché au style de Kendare Blake. Le récit est fait à la troisième personne du singulier et au présent de l’indicatif, comme si l’histoire nous était racontée par un narrateur qui se contentait d’observer ce qui se passe sur Fennbirn. Les phrases sont très courtes et j’ai trouvé que cela donnait un style très (trop ?) simple et peu intéressant. C’est, je crois, ce qui a fait que j’ai mis autant de temps à lire ce livre (10 jours !).

Bref, Three Dark Crowns a été une belle déception pour moi. Je pense que j’en attendais vraiment trop. Je ne suis d’ailleurs pas sûre de lire la suite dans un futur proche…

Ma Note : 2.75/5

Posté par Celeb_Angel à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 octobre 2018

Rêver n'est pas un vilain défaut - Carole Cerruti

Auteur : Carole Cerruti
Editions : City Editions
Pages : 320 pages
Date de sortie : 24 janvier 2018
Tome : unique
Prix : 17,50 €
Public : Tout Public

 

couv-rever-vilain-defaut-DEF

Résumé :

À bientôt trente ans, Elisabeth a des rêves plein la tête. Elle aimerait être écrivain, voudrait être un peu moins enrobée et ne plus être l’éternelle célibataire que l’on regarde avec pitié. Mais voilà, elle fait partie des femmes qui passent inaperçues. Trop c’est trop ! Invitée à la soirée de gala des anciens étudiants (qu’elle n’a pas revu depuis dix ans), elle décide qu’elle n’ira pas toute seule pour ne pas subir les moqueries de ses anciennes camarades. Il lui faut un petit ami, et vite. La seule solution ? Engager un acteur ! Mauvaise idée… L’homme est bien trop séduisant, charismatique et arrogant pour que leur couple soit crédible. Pour une fois, le destin n’aurait-il pas pu lui donner un petit coup de pouce ? Mais Elisabeth doit faire avec. D’ailleurs, qu’est-ce qui pourrait bien déraper ?

 

Tout peut arriver… surtout quand on ne l’attend pas !

 

Mon Avis :

J’ai eu la chance de remporter un exemplaire de ce roman dans un concours organisé par l’autrice sur son compte Instagram au début de l’été. Mon amie Hakutchi me l’ayant chaudement recommandé, j’avais donc hâte de le lire. J’ai dévoré ce roman début septembre en moins d’une journée (oui, je suis très en retard dans mes chroniques) et j’ai passé un très bon moment en compagnie d’Elisabeth.

Dès les premières pages, je me suis vite identifiée à elle. Tout comme Elisabeth, j’ai des rêves plein la tête et nous partageons celui d’écrire (et d’être publiées un jour) ou comme Carole Cerruti le dit si bien : « Inventer les vies que je ne pouvais pas vivre. » Son amour des livres et de l’écriture n’est pas le seul point qui m’a attirée chez Elisabeth. Je ne saurais pas trop expliquer pourquoi mais je l’ai trouvé très attachante. Il lui arrive pas mal de mésaventures qui font que j’ai eu envie de rentrer dans le roman pour la rassurer et lui dire que tout allait bien se passer.

D’un point de vue du schéma narratif, il faut bien admettre qu’il n’y a rien de révolutionnaire. L’idée d’engager un acteur pour jouer le faux petit-ami à la réunion des anciens élèves du lycée de l’héroïne est une situation classique des comédies romantiques. Pourtant, l’humour apporté par les gaffes d’Elisabeth et la plume légère et agréable de Carole Cerruti apportent une dose de fraîcheur bienvenue. En plus l’acteur engagé par Elisabeth est plein de surprises qui provoquent des situations très intéressantes. J’ai beaucoup aimé découvrir Damon au fil des pages et le voir s’ouvrir peu à peu à Elisabeth.

Rêver n’est pas un vilain défaut n’est clairement pas la comédie romantique du siècle mais c’est un roman frais, léger et très agréable à lire. C’est le genre de roman doudou qui fait du bien au moral et qui donne le sourire pour le reste de la semaine. Si jamais vous avez besoin de vous faire du bien, je vous recommande de découvrir les aventures d’Elisabeth.

Ma Note : 4/5

Posté par Celeb_Angel à 10:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 octobre 2018

A Court of Thorns and Roses, #3 : A Court of Wings and Ruins - Sarah J. Maas

Auteur : Sarah J. Maas
Editions : Bloomsbury Publishing
Pages : 720
Date de sortie : 2 mai 2017
Tome : 3
Prix : 9,99€
Public : Public averti

 

9781408857908

 

Résumé :

Feyre has returned to the Spring Court, determined to gather information on Tamlin's manoeuvrings and the invading king threatening to bring Prythian to its knees. But to do so she must play a deadly game of deceit – and one slip may spell doom not only for Feyre, but for her world as well.

As war bears down upon them all, Feyre must decide who to trust amongst the dazzling and lethal High Lords – and hunt for allies in unexpected places.

In this thrilling third book in the #1 New York Times bestselling series from Sarah J. Maas, the earth will be painted red as mighty armies grapple for power over the one thing that could destroy them all.

Contains mature content. Not suitable for younger readers.

Mon Avis :

Attention : risque de spoilers sur les deux premiers tomes.

 

Vu l’intensité de la fin du deuxième tome (A Court of Mist and Fury), il fallait absolument que j’enchaîne avec le troisième et dernier tome de cette série. Heureusement pour moi, j’avais d’ores et déjà prévu de le lire en lecture commune avec ma copine Célia qui partage mon amour pour Rhysand et je n’ai donc eu à attendre longtemps avant de me replonger dans cette fabuleuse saga.

L’intrigue reprend seulement quelques semaines après la fin d’ACOMAF. Feyre est de retour auprès de Tamlin, bien décidée à lui faire payer ce qu’il a imposé à ses sœurs.  C’est une Feyre radicalement différente de celle que  nous avions découvert dans ACOTAR et je dois bien admettre que j’ai adoré la voir mûrir au fil des tomes jusqu’à arriver à ce qu’elle est dans ce tome : une jeune femme prête à tout pour défendre ceux qu’elle aime.  Pour sauver Prythian, elle va devoir faire des alliances avec les différents High Lords. J’ai beaucoup aimé les nombreux passages mettant en avant les négociations et autres arrangements politiques. On sent bien que l’autrice a passé du temps à créer un monde complexe régit par des codes précis. C’est un aspect du roman qui peut en refroidir certains mais je trouve au contraire ces passages important pour rendre Prythian encore plus réel.

Même si la mise en place des alliances entre High Lords prend du temps, il se passe énormément de choses au fil des 720 pages de ce roman. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde tellement l’intrigue est riche et bien pensée. Il se passe énormément de choses et mes personnages adorés ont été rudement malmenés. Plus d’une fois mon pauvre petit cœur a eu des loupés. Il faut dire que les proches de Feyre sont tous très attachants (mention spéciale pour mon petit Rhyrhy d’amour) et que Sarah J. Maas ne les a pas ménagé dans ce final explosif.

J’ai vraiment adoré ce dernier tome qui clôture à merveille cette saga.  J’ai eu le cœur gros en rangeant mon livre sur mes étagères mais, heureusement, il me reste encore le tome compagnon à lire : A Court of Frost and Starlight.  Ce tome 3,5 va faire office de lien entre la série ACOTAR et la future série de Sarah J. Maas qui se déroulera dans le même univers. Vous vous doutez bien que j’ai hâte de découvrir ce tome bonus. Même si je l’ai en numérique, je vais quand même attendre de l’avoir en format papier afin de faire durer encore plus le plaisir.

Je pense que vous avez clairement compris que cette série a été un vrai coup de cœur et je ne peux que vous la recommander (par contre, comme dans les premiers tomes, certaines scènes de violence et de sexe risquent de choques les plus jeunes. A ne pas mettre entre toutes les mains.)

Ma Note : 5/5 + Coup de coeur