20 août 2018

Save Our Souls, tome 2 : Sans espoir - Elle Guyon

Auteur : Elle Guyon
Editions : autoédité
Pages : 300
Date de sortie : 14 juin 2018
Tome : 2
Prix : 2,99€ (ebook)
Public : Jeune Adulte

 

cover-1897

Résumé :

Un mois s’est déjà écoulé depuis le retour sur Terre de Riane et les obstacles ne cessent de s’accumuler, rendant sa mission de plus en plus difficile.
Entre ses cauchemars récurrents sur sa vie antérieure, l’agression dont Aldric a été victime et la personnalité lunatique de son gardien, arrivera-t-elle à sauver la vie du lycéen, et sa propre âme, en moins de trois semaines ?
Et si le principal danger venait d’Aldric lui-même, prêt à tout pour découvrir la vérité sur son ange gardien ?

Mon Avis :

J’ai eu l’opportunité de découvrir le deuxième tome de la série Save Our Souls grâce à un partenariat avec Elle Guyon via la plateforme SimPlement.Pro. Je tiens donc à la remercier de m’avoir accordé sa confiance.

 

Lorsque j’ai découvert le premier tome, Sans attache, il y presque un an, j’ai adoré l’univers créé par Elle Guyon. J’avais donc hâte de me replonger dans les aventures de Riane et Aldric même si je ne me souvenais pas de tous les détails de l’histoire. Heureusement, l’auteur a prévu le coup et un résumé des points importants est proposé au début du livre. Sans ces quelques lignes, je crois que j’aurais eu encore plus de mal à rentrer dans l’histoire.

Je crois que mes attentes à propos de ce roman étaient beaucoup trop élevées. J’avais eu un vrai coup de cœur pour le premier tome dont l’intrigue était bien rythmée avec un bon mélange d’action et de développement des personnages. Ici, j’ai eu un mal fou à accrocher et à lire plus d’une dizaine de pages à la fois. Il faut dire que l’accent est mis sur la psychologie des personnages et qu’il ne se passe pas grand-chose dans ce tome. J’ai clairement retrouvé le syndrome du tome 2 : une suite qui met doucement en place les éléments en vue du dernier tome. Je me suis clairement ennuyée en lisant ce deuxième tome, sautant carrément certains passages explorant le passé des personnages secondaires pour aller plus vite.

Même si l’évolution de Riane et d’Aldric est intéressante, je n’ai malheureusement pas accroché à ce tome. Malgré tout, l’univers est tellement riche que j’ai bien envie de découvrir le troisième tome lors de sa sortie et que je relirais probablement les deux premiers tomes juste avant afin de casser ce manque de rythme.

Ma Note : 3/5

Posté par Celeb_Angel à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


15 août 2018

Irrégulières - Chloé Guillot Elouard

Auteur : Chloé Guillot Elouard
Editions : autoédité
Pages : 234
Date de sortie : 26 mai 2018
Tome : unique
Prix : 12,98€
Public : Tout Public

 

xcover-1856

 

Résumé :

De la campagne d'après-guerre à la ville contemporaine, trois destins s'entremêlent.

D'abord, il y a Adélaïde, qui s'applique à effacer ses origines sociales. Puis Madeleine, jeune femme raisonnable étouffée par l'autorité parentale, et enfin Sophie, prête à tout pour faire carrière.

Trois héroïnes ordinaires qui aspirent à devenir maîtresses de leurs vies, face aux pressions collectives.

Mon Avis :

J’ai pu découvrir ce titre grâce à un partenariat avec l’auteur via la plateforme SimPlement.Pro. Je tiens donc à la remercie de m’avoir accordé sa confiance.

J’aime beaucoup les romans où le passé et le présent se mêlent sur fond d’histoire de famille ce qui est le cas ici. Nous suivons des fragments de la vie de trois femmes : celle de Sophie, en 2014, et celles de ses deux grand-mères, Adélaïde et Madeleine dans les années 1950. J’ai trouvé les histoires d’Adélaïde et de Madeleine intéressantes car elles mettent en avant la question de la place des femmes au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. En revanche, les passages centrés sur Sophie m’ont complètement laissée indifférente. Ils sont peu présents et n’apportent, finalement, pas grand-chose à l’histoire. Je crois que j’aurais préféré que l’auteur se concentre uniquement sur le destin de ces deux jeunes femmes qui rêvent de trouver leur place dans la société française du milieu du XXème siècle. Même si j’ai apprécié de suivre leurs histoires, je n’ai pas vraiment accroché aux personnages d’Adélaïde et de Madeleine. Elles ne sont pas antipathiques mais il y a un petit quelque chose que je ne saurais identifier qui a fait que je ne me suis pas du tout attachée à elles et que je n’ai rien ressenti face aux épreuves qu’elles ont pu traverser.

Concernant l’écriture, le style de l’auteur est simple mais agréable à lire. Le défaut principal que j’ai trouvé à ce roman est le manque de rythme. A certains moments je me suis clairement ennuyée alors qu’à d’autres, tout va trop vite. Par exemple le dernier chapitre du roman tombe comme un cheveu sur la soupe. Je me suis d’ailleurs exclamée à voix haute « C’est tout ? » alors que je tournais la dernière page. C’est vraiment dommage que l’auteur n’ait pas ajouter quelques chapitres pour approfondir certains points. L’histoire a un goût d’inachevé qui m’a laissé assez perplexe à l’issue de ma lecture.

Malgré ses quelques défauts, Irrégulières reste un roman intéressant qui aborde des thèmes importants : rôle de la femme, grossesse, etc.

Ma Note : 2.75/5

Posté par Celeb_Angel à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Il était une fois, lui, lui et moi - Angeline Sirba

Auteur : Angeline Sirba
Editions : autoédition
Pages : 466
Date de sortie : 15 août 2018
Tome : unique
Prix : 12,90€ ou 0,99€ en ebook
Public : Jeune Adulte

 

38072396_1431892046956685_4752883059693453312_n

Résumé :

On n'est jamais trop jeune pour tomber dans le piège d'une relation amoureuse toxique. A dix-huit ans à peine, l'enfer portait pour moi le doux prénom de mon petit ami. Lorsque mon M. Infidèle a rencontré M. Malpoli, il croyait s'être fait un allié dans ses frasques les plus fourbes. Pourtant, il venait de sceller son destin. M. Malpoli et moi, on allait avoir des choses à nous dire et M. Infidèle risquait fort de ne pas apprécier ce qui allait suivre.

Ce roman basé sur des faits réels transmet un message important pour les adolescentes. Il aidera à travers les yeux d'Angelina et ses pensées intimes, à prendre conscience de ce qu’est une relation amoureuse malsaine. Cette histoire réaliste contient un langage parfois fleuri et des scènes intimes non explicites en corrélation avec l'âge des protagonistes. L'auteur recommande sa lecture à partir de 14-16 ans.

Mon Avis :

En errant sur Instagram, j’ai atterri un peu par hasard sur la page d’Angeline Sirba qui était à la recherche de chroniqueurs pour son nouveau roman, Il était une fois lui, lui et moi. Je lui ai donc proposé mes services et elle a gentiment accepté de me faire parvenir son roman en ebook pour que je puisse le découvrir. Je tiens donc à la remercier de m’avoir accordé sa confiance.

Mis à part qu’il allait être question d’une histoire d’amour toxique, j’ignorais tout de ce roman. Vous commencez à me connaître, les résumés et moi ça fait au moins 5 ! Cela fait un moment que je ne les lis plus et que je me fie exclusivement aux couvertures et aux auteurs. Ici, c’est la couverture qui m’a attirée. Ce couple à l’aquarelle dont les couleurs se mêlent pour ne plus faire qu’une seule entité m’a tapé dans l’œil et m’a donné envie d’en savoir plus.

Dès les premières pages, j’ai été happée par l’histoire d’Angelina. Cette jeune femme de 18 ans est en couple avec son copain, de 4 ans son aîné, depuis 3 ans. Leur histoire est loin d’être toute rose puisque Monsieur passe son temps à aller voir ailleurs avant de revenir vers elle en lui jurant que cela ne se reproduira plus. Un peu naïve, il faut bien le reconnaître, Angelina passe toujours l’éponge sur ses écarts de conduite jusqu’au jour où elle va faire une rencontre qui va la forcer à ouvrir les yeux sur sa relation amoureuse. Au fil des pages, Angelina grandit, mûrit et ouvre les yeux sur les infidélités de son copain. C’est un personnage que j’ai trouvé très attachant et que j’ai aimé voir évoluer. Sa relation avec Rule va l’aider à prendre conscience qu’elle n’est pas qu’un trophée à exhiber à son bras mais qu’elle a également le droit d’être heureuse.

Angeline Sirba a vraiment su construire des personnages intéressants qui ont une véritable histoire qui justifie leurs actions. Elle a créé des personnages complexes, intéressants et surtout touchants. Je dois admettre que l’histoire de Rule m’a touchée et j’ai également apprécié de le voir évoluer au contact d’Angelina.

En plus d’avoir su créer une galerie de personnages intéressants, l’autrice a une grande qualité : sa plume. Le style est simple et pourtant il est addictif. J’ai dévoré ce roman en l’espace de quelques heures car je n’arrivais tout simplement pas à le lâcher. Ce roman est tout simplement addictif ! Je voulais à tout prix savoir comment Angelina allait réussir à se défaire de cette relation toxique qui lui gâchait la vie. 

Bref, vous l’avez compris, j’ai adoré ma lecture. Angeline Sirba a réussi à créer une histoire touchante sur un sujet loin d’être facile tout en montrant bien qu’il n’y a pas d’âge pour se retrouver au cœur d’une relation amoureuse malsaine.

Ma Note : 4.5/5

Posté par Celeb_Angel à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 juin 2018

La statuette Etrusque - Michel Rouvère

Auteur : Michel Rouvère
Editions : autoédité
Pages : 460
Date de sortie : 11 mai 2018
Tome : unique
Prix : 13,19€
Public : Tout Public

 

xcover-1646

Résumé :

380 av. JC. À Roselle en Étrurie, la vie est difficile pour Heiasun et Larthia, enfants d’artisans et amis inséparables. Quand son père s’engage dans l’armée, Heiasun, qui doit partir à Tarquinia avec sa mère, promet à Larthia de revenir la chercher pour l’épouser. Pourtant, l’éloignement ne sera pas la seule épreuve qu’ils devront affronter. Heiasun parviendra-t-il à survivre à la malveillance ? Larthia surmontera-t-elle les embûches dressées sur sa route, pour retrouver celui qu’elle n’a jamais cessé d’aimer ?
Tremblez en suivant les aventures de ces héros attachants au travers d’un monde sur le point de disparaître.

Mon Avis :

Je tiens à remercier Michel Rouvère de m’avoir accordé sa confiance en me proposant de découvrir son roman via la plateforme SimPlement.

Je vais être entièrement honnête avec vous : avant de commencer ma lecture, j’avais de très gros à priori. Sur ma liseuse, le fichier affichait un nombre de pages impressionnant : 541. Pour un roman historique autoédité, ça passe ou ça casse. J’avais vraiment peur de ne pas prendre de plaisir. Pourtant, dès les premières pages, j’ai immédiatement accroché à l’histoire de Heiasun. Le style de Michel Rouvère est assez recherché sans pour autant être pompeux. On sent bien que l’auteur est un passionné d’histoire. De nombreux détails historiques sont inclus dans l’histoire ce qui donne un aspect très réaliste au récit. Par exemple, on ne parle pas de déjeuner mais de cena. Les mois utilisés sont les mois Etrusques. Heureusement, tous les termes latins employés sont expliqués dans un lexique plus que bienvenu.

En dehors du style littéraire, j’ai totalement accroché à l’histoire de Heiasun et son amie d’enfance Larthia. Nous suivons les grandes étapes de leurs vies au cours d’une vingtaine d’années. Au fil des pages, nous les voyons grandir, faire des erreurs, les corriger, etc. Même si j’ai beaucoup aimé ces deux personnages attachants, ce qui m’a le plus plu ce fut l’aspect historique du roman. J’ai adoré découvrir la vie d’une civilisation dont j’ignorais tout. L’Antiquité est de loin l’époque que je connais le moins. Les apports historiques de l’auteur m’ont vraiment permis d’en apprendre plus sur le mode de fonctionnement de la société Etrusque. Cette lecture fut vraiment intéressante.

Pour résumé, La statuette Etrusque est un roman historique particulièrement intéressant porté par une plume riche que j’ai beaucoup aimé. Encore merci à Michel Rouvère de m’avoir fait découvrir son roman.

Ma Note : 4.25/5

Posté par Celeb_Angel à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 juin 2018

La solitude du gilet jaune - Zoé Brisby

Auteur : Zoé Brisby
Editions : autoédité
Pages : 366
Date de sortie : 17 mai 2017
Tome : unique
Prix : 2,99€ (ebook)
Public : Tout Public

 

xcover-1398

Résumé :

En se rendant à son travail chez Poplait, géant du yaourt, une jeune femme dynamique est obligée de faire une pause dans sa vie tourmentée car un pneu de sa voiture a crevé.
En retard pour une réunion capitale, elle est condamnée à attendre sur un bord de route en portant le gilet jaune réglementaire. Pourtant, rien ne se passe comme prévu : le dépanneur tarde, les rencontres improbables s'enchaînent et ne se ressemblent pas.
Un clochard-philosophe, une mamie fan de vodka, un neurochirurgien croisent son chemin pour le meilleur... ou pour le pire.
Pendant que son ami Marc fait tout pour empêcher la terrible Agnès de lui voler son travail et Gladys sa patronne cyclothymique de la renvoyer, elle est témoin d'un étrange événement qui pourrait bien renverser l'avenir de Poplait et peut-être même le sien.
Une panne et un gilet jaune peuvent-ils vraiment changer votre vie ?

Mon Avis :

En février dernier, j’ai découvert la plume de Zoé Brisby avec L’habit ne fait pas le moineau que j’avais beaucoup aimé. Lorsque l’auteur m’a proposé de découvrir son premier roman grâce à la plateforme SimPlement, je n’ai pas hésité car j’avais très envie de découvrir son premier roman. Je tiens donc à la remercier de m’avoir accordé sa confiance.

Dans ce roman, nous suivons les mésaventures d’une héroïne sans nom, chose suffisamment rare dans la littérature pour être souligné, dont la voiture va tomber en panne alors qu’elle se rend au travail. Cette jeune femme, qui est un poil givrée sur les bords, va vivre une expérience incroyable alors qu’elle se retrouve seule, au bord de la route, vêtue du fameux gilet jaune qui met si bien le teint en valeur. Ses réflexions, rapportée par une narration à la première personne, m’ont souvent fait rire. Il faut dire qu’elle va faire de drôles de rencontres en attendant la dépanneuse qui va venir la tirer de son calvaire. J’ai beaucoup aimé la variété des personnages qui vont s’arrêter quelques instants à ses côtés et nous permettre, à l’aide de petits fashs backs, de découvrir le passé de notre héroïne.

Le gros atout de Zoé Brisby est incontestablement son style. L’écriture est fluide, légère et, surtout, très drôle. Les personnages sont hauts en couleurs et mémorables. L’héroïne est déjantée juste ce qu’il faut et aborde un côté frais. J’ai adoré sa supérieure, Gladys, qui change de vernis à ongles en fonction de ses sautes d’humeur. C’est un petit détail qui m’a bien fait rire.

La solitude du gilet jaune est clairement un livre feel-good à lire si vous avez envie de passer un bon moment de lecture sans vous prendre la tête. De temps en temps, ça fait vraiment du bien de lire juste pour le plaisir de rire des mésaventures d’une autre. D’ailleurs, petit détail assez amusant, ce livre est né après que Zoé Brisby soit tombée en panne de voiture en se rendant au travail. Comme quoi il suffit de peu pour qu’un roman prenne vie …

Ma Note : 4.5/5

Posté par Celeb_Angel à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


28 mai 2018

Les portes du temps, tome 1 : Dangereux paradis - Chloé Chatel

Auteur : Chloé Chatel
Editions : Autoédité
Pages : 132
Date de sortie : 5 décembre 2017
Tome : 1
Prix : 2,99€ (ebook)
Public : A partir de 9 ans

 

xcover-1675

Résumé :

Thomas, douze ans, passe une partie de ses vacances d’été chez ses grands-parents, à la campagne. Cherchant à connaître les secrets de Théophile, son grand-père, éminent scientifique, il réussit à pénétrer dans son laboratoire. Il y fait la découverte d’une étrange machine à remonter le temps et prend part au voyage qui le conduira sur une île déserte, en compagnie de Théophile, Archibald, l’ami de toujours de celui-ci et son meilleur ami, Raphaël.
Au cours de multiples péripéties, ils vont comprendre que le voyage ne s’est peut-être pas passé comme prévu et qu'ils ne sont pas seuls, sur cette île paradisiaque, en apparence !
Où sont-ils ? Dans une autre dimension ?
Ils vont aller de surprise en surprise dans ce lieu étrange, à l’ambiance mystérieuse et de plus en plus pesante, si bien que le retour n’est plus une certitude…

Mon Avis :

J’ai eu l’opportunité de découvrir ce livre après avoir été contactée par l’auteur sur la plateforme SimPlement.pro. Je tiens donc à la remercier de m’avoir accordé sa confiance et de m’avoir permis de découvrir son premier roman.

Le résumé et la couverture me donnaient vraiment envie. J’aime beaucoup les histoires de voyages dans le temps et l’idée d’un jeune garçon de 12 ans voyageant aux côtés de son grand-père m’a bien plu. Je m’attendais vraiment à une aventure haute en couleurs et riche en rebondissements. En revanche, une fois lancée dans la lecture, je dois bien admettre avoir eu beaucoup de mal à accrocher. Il a beau s’agir d’un roman jeunesse, j’ai trouvé que tout allait trop vite. Thomas et son grand-père acceptent les choses beaucoup trop facilement, sans se poser de questions. Quelques réflexions sur le monde qui les entoure, sur la découverte qu’ils ont faite n’auraient, à mes yeux, pas été de trop. Je ne sais pas si c’est parce que j’ai 20 ans de plus que le lectorat visé mais je n’ai pas trouvé l’intrigue réaliste alors qu’il y a pleins de bonnes idées dans ce roman.

Concernant le style de l’auteur, cela reste simple mais c’est assez bien écrit. L’écriture est clairement adaptée pour les jeunes lecteurs. J’ai juste eu un peu de mal à identifier les différents personnages. Entre Thomas, Théophile, Archibald et Raphaël, je me suis souvent sentie perdue, incapable de dire qui parlait, qui faisait quoi … Cela a rendu ma lecture un peu fastidieuse.

Malgré de bonnes idées et un style agréable, je n’ai pas vraiment aimé ma lecture mais je suis sûre que cette série plaira aux jeunes lecteurs en quête d’aventures fantastiques qui sauront s’identifier sans problème à Thomas.

Ma Note : 2.5/5

25 mai 2018

Plus forte que l'éternité - D.F. Novel

Auteur : D.F. Novel
Editions : autoédité
Pages : 60
Date de sortie : 8 octobre 2017
Tome : unique
Prix : 0,99€
Public : Tout Public

xcover-1572

 

Résumé :

- Un jeune couple aux prises au pire des tourments
- La perspective d'une nouvelle vie pour conjurer le sort macabre
- Un lieu chargé d'histoire

Quel terrible secret va découvrir la jeune femme ?
La découverte de la vérité fera-t-elle écho à la vie du jeune couple ?
Faut-il réveiller les fantômes du passé ?

Dans ce nouveau livre de D-F Novel, vous retrouvez les ingrédients d'une histoire fantastique et d'une enquête mystérieuse aux portes de l'au-delà. Un livre pour les amateurs d'histoires surnaturelles et de frissons...

Mon Avis :

J’ai pu découvrir cette nouvelle après avoir été contactée par l’auteur sur la plateforme SimPlement.pro. Je tiens donc à le remercier de m’avoir accordé sa confiance.

Laura et Stéphane ont récemment perdu un être cher. Pour se reconstruire, ils décident de tout quitter et emménagent dans un manoir mystérieux situé à la sortie d’une petite ville. Dès sa première nuit sur place, Laura entend de drôles de bruits. Elle va alors mener l’enquête pour en trouver l’origine.

D.F. Novel a un style très simple mais qui reste agréable à lire. J’ai rapidement lu les 60 pages de cette nouvelle car je voulais à tout prix comprendre les secrets cachés dans ce grand manoir. Même si le style m’a plu, j’ai trouvé l’histoire beaucoup trop courte. Tout va vite, trop vite. A mes yeux, le suspense et les frissons n’ont pas le temps de s’installer. Alors que je commençais à me poser des questions sur les phénomènes étranges qui ont lieu, les premiers éléments de réponses sont déjà apportés. C’est vraiment dommage car je trouve l’histoire pleine de potentiel. Quelques pages de plus auraient pu permettre à l’auteur de développer un peu plus son intrigue et d’étoffer davantage ses personnages. J’ai en effet trouvé Laura et Stéphane trop lisse. Ils manquent cruellement de relief ce qui fait que je ne me suis pas attachée à eux. Je n’étais pas vraiment dans l’histoire.

Malgré ces petits points négatifs, Plus forte que l’éternité reste une histoire sympathique et j’ai quand même pris du plaisir à la lire.

Ma Note : 3.5/5

Posté par Celeb_Angel à 07:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 avril 2018

Je serai toujours là pour toi - Andy Pierce

Auteur : Andy Pierce
Editions : Autoédition
Pages : 175
Date de sortie : 29 décembre 2017
Tome : unique
Prix : 11,60€
Public : Jeune adulte

 

cover-1223

Résumé :

« On déménage. À la fin du mois. »
Pour Rose, tout a commencé ce jour-là. Le choc, la colère, la révolte...
Le moment du départ. L'installation dans la nouvelle maison. Les promenades nostalgiques sur la falaise...

Rose, quinze ans, est intelligente et plutôt mignonne, mais ce n'est jamais simple de tout quitter, surtout quand on se retrouve dans une petite ville inhospitalière du nord de la France. Plutôt que de chercher à se faire des amis, elle sombre petit à petit dans la dépression...
De son côté, son père, qui est commissaire de police, s'enlise dans une enquête pour meurtre qui plonge toute la ville dans l'angoisse.

Un jour, Rose est agressée sur les quais. Dès lors, l'enquête va faire partie de sa vie. En s'y intéressant, elle va être amenée à remettre en question toutes ses certitudes... jusqu'au dénouement, qui vous laissera sans voix !

Un rebondissement à chaque chapitre, des personnages charismatiques, des secrets de famille, de belles histoires d'amour et d'amitié... Il y a de tout dans ce roman, qui s'adresse aussi bien aux grands adolescents qu'aux amateurs de suspense. Au-delà de l'intrigue policière et sentimentale, il interroge la relation entre les ados et leurs parents.

Et vous, jusqu'où seriez-vous prêt à aller par amour ?

Mon Avis :

Avant de vous parler de mon ressenti, je tiens à remercier Andy Pierce qui m’a accordé sa confiance en me permettant de découvrir son roman gratuitement grâce à la plateforme Simplement.pro.

Moi qui lit peu de romans policiers, je les enchaîne ce mois-ci ! Après Au cinquième étage de la faculté de droit de Christos Markogiannakis, je suis partie mener l’enquêter dans le Nord aux côtés de Rose. La vie de cette jeune fille de 15 ans change du tout au tout le jour où ses parents lui annoncent qu’ils vont déménager loin de sa Camargue adorée pour s’installer à Escarpeville. Son père, qui travaille au sein de la police, y est muté afin de résoudre un meurtre sordide et sa famille doit tout quitter. Pour Rose, c’est l’horreur et elle va peu à peu sombrer dans la déprime. Pourtant, après avoir été agressée sur les docks, elle va sortir de sa dépression et s’intéresser de plus près à l’enquête de son père.

Rose est un personnage que je n’ai pas vraiment apprécié. Je l’ai trouvé très égoïste (surtout au début) et parfois même carrément insupportable. Elle a un côté « ado rebelle » qui m’a tout simplement agacée. Comme elle est au cœur de l’intrigue, autant vous dire que j’ai souvent soupiré d’exaspération face à son comportement. Malgré une narration à la troisième personne, c'est elle que nous suivons. Comme les adultes sont désignés par Monsieur ou Madame, cela créé une véritable distance entre le monde des adultes et celui des adolescents.

Je n’ai pas non plus accroché à l’enquête. Elle presque exclusivement mené par Rose et ses amis, chose peu crédible, il faut bien l’admettre. L’intrigue est pourtant bonne : un policier, sa femme et leurs deux enfants sont retrouvés assassinés dans leur maison. Personnellement, j’aurais préféré suivre l’enquête du commissaire Moreau, le père de Rose. Ici, l’enquête se perd un peu au milieu des premiers amours adolescents. C'est dommage, surtout que les révélations finales sur le meurtrier et ses motivations sont vraiment surprenantes (mais elles manquent un peu de réalisme).

Par contre, il faut bien admettre qu’Andy Pierce écrit bien. Son style est très simple sans pour autant être fade. Les descriptions des paysages du Nord sont parlant, l’action est bien décrite. Bref, ça se lit tout seul.

Au final, Je serai là pour toi est un roman policier qui ne m’a pas totalement convaincue mais qui, je pense, saura plaire à un public plus jeune. C’est en tout cas un bon premier roman.

Ma Note : 3/5

Posté par Celeb_Angel à 16:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 février 2018

L'habit ne fait pas le moineau - Zoe Brisby

Auteur : Zoe Brisby
Editions : autoédité
Pages : 645
Date de sortie : 25 juin 2017
Tome : unique
Prix : 2,99€ (ebook)
Public : Tout Public

41fugAaWtgL

 

Résumé :

Maxine, fringante nonagénaire, a décidé de faire l'école buissonnière et quitte sa maison de retraite. Elle a besoin d'une voiture et cherche à faire du covoiturage. C'est alors qu'elle rencontre Alex, 25 ans, un peu perdu à cause d'un chagrin d'amour, qui a une place dans sa voiture.

Une rencontre peut-elle être le départ de l'aventure la plus belle de votre vie ?

Un road-trip frais et plein de surprises où les événements s'enchaînent au même rythme que les sentiments.

Mon Avis :

Lorsque Zoe Brisby m’a contactée via la plateforme SimPlement pour me faire découvrir son dernier roman, je n’ai pas hésité un seul instant avant d’accepter. Je tiens d’ailleurs à la remercier de sa confiance.

L’habit ne fait pas le moineau est un roman très frais et léger. Avec beaucoup d’humour, Zoe Brisby aborde des questions d’actualité telles que la vieillesse ou encore la dépression. Maxine, du haut de ses 95 ans, est loin d’être le cliché des personnes âgées qui végètent devant leur poste de télévision toute la journée. Pourtant, en étant l’héroïne de ce roman, elle permet de mettre en avant les difficultés auxquelles peuvent être confrontées les personnes âgées : la vie en maison de retraite, le manque de respect, la perte de ses amis et de sa famille, les nombreuses maladies … 

Maxine est un personnage que j’ai tout simplement adoré. Elle déborde d’énergie et est pleine d’humour. Pourtant elle n’a pas eu une vie toute rose. Malgré ça, elle tente toujours de voir le bon côté des choses et c’est très agréable. Ce qui m’a le plus plu chez elle c’est sa manie de déformer les nombreuses expressions qui enrichissent la langue française. Ainsi, « l’habit ne fait pas le moine » devient par exemple « l’habit ne fait pas le moineau. » Pour découvrir les autres expressions qu’elle déforme, je vous laisse lire ce beau roman.

J’ai également apprécié Alex, le compagnon de covoiturage de Maxine. Ce jeune homme de 25 ans décide de se rendre à Bruxelles dans l’espoir de se remettre de sa dépression liée à une déception amoureuse. Sa rencontre avec Maxine va l’aider à voir la vie autrement. Tout comme Maxine, c’est vraiment un personnage très attachant. J’ai d’ailleurs dévoré les deux premiers tiers du roman à toute vitesse car j’étais très curieuse de voir comment les deux personnages allaient interagir. En revanche, je n’avais aucune envie de les quitter et j’ai donc mis de longs jours à finir ma lecture. J’étais tellement attachée à eux que j’ai eu un petit pincement au cœur en arrivant à la dernière page.

Entre ces personnages haut en couleurs et la fluidité de l’écriture de Zoe Brisby, L’habit ne fait pas le moineau est un vrai roman feel-good qui va vous faire vivre de nombreuses émotions. J’ai vraiment passé un très moment en compagnie de Maxine et Alex et je suis ravie d’avoir pu découvrir la plume de Zoe Brisby.

Ma Note : 4.75/5

10 février 2018

Projet Ulule : Le Grimoire des dinosaures oubliés de Maryline Weyl

Lorsque je vivais à Strasbourg, j’allais régulièrement à des conventions centrées sur la culture japonaise et sur l’imaginaire : les Japan Addict. J’aimais tellement l’atmosphère de ces salons que j’ai fini par passer de l’autre côté et j’ai tenu par deux fois un stand avec mes sœurs où nous vendions nos créations respectives. Lors de ces salons, j’ai fait la rencontre d’une artiste que j’apprécie vraiment beaucoup : Maryline Weyl. Cette trentenaire à l’imagination débordante a publié à ce jour une quinzaine de livres qu’elle a écrit et illustré elle-même. Son univers est peuplé de dragons, licornes et autres créatures magiques.

image

Depuis plus de 7 ans, je soutiens cette artiste en achetant chacun de ses livres, des marque-pages illustrés par ses soins, des badges, des posters ou encore quelques dessins originaux. Ne vivant plus en Alsace, je n’ai plus l’occasion d’échanger avec elle ou de la soutenir. Il y a quelques temps, Maryline a lancé un projet de financement participatif pour son Grimoire des Etranges Créatures. Sans hésiter, j’ai investi dans son projet pour l’aider à l’autopublier.

image2

 

Si je vous écris cet article aujourd’hui, c’est pour vous présenter son dernier projet. Du 1er février au 11 mars 2018, Maryline fait appel à nous pour l’aider à autoéditer son nouveau livre : Le Grimoire des Dinosaures oubliés. Si vous avez envie de la soutenir, n’hésitez pas à jeter un œil à son projet Ulule. De nombreuses contreparties sont proposées et ce à partir d’une donation de 5€. J’espère que vous serez nombreux à participer et soutenir le travail de Maryline Weyl.

 

1518076105

 

541940Ligne

Et vous, quels artistes soutenez-vous ?