01 décembre 2018

La dame du deuxième - Nora Samir

Auteur : Nora Samir
Editions : autoédité
Pages : 37
Date de sortie : 11 octobre 2018
Tome : unique
Prix : 0,99€ (ebook)
Public : Tout Public

la-dame-du

 

Résumé :

La vie semble soudainement sourire à Mélissandre. Une place in extremis aux Beaux-Arts et un appart luxueux dans un immeuble haussmannien à Paris. Son bonheur est troublé par une voisine au comportement étrange. Au fil du temps, percer le mystère de cette énigmatique « Dame du 2ème » va devenir une véritable obsession pour la jeune femme. Va-t-elle réussir à la croiser un jour, à lui parler, et peut être à découvrir son secret ?

Mon Avis :

Avant toute chose, je tiens à remercier l’autrice qui m’a permis de découvrir sa nouvelle gratuitement via la plateforme SimPlement.Pro.

Je lis très rarement des nouvelles car c’est un format que je n’apprécie pas vraiment car je trouve que l’auteur peut rarement exploiter son histoire correctement dans ce format-là. Malheureusement, ce fut encore le cas ici. Tout va trop vite ! Certains événements qui auraient pût être vraiment intéressants sont en quelques sortes jetés au travers du chemin de Mélissandre avant de passer à autre chose. C’est tellement dommage de ne pas être plus loin. De plus, la fin est loin d’être surprenante. Je l’ai vu venir dès les premières lignes.

Même en faisant fi de ces maladresses, je n’ai pas du tout réussi à rentrer dans l’histoire. La faute aux nombreuses fautes d’accords, de grammaire et d’orthographe. Au sein d’un même paragraphe, on peut ainsi retrouver des phrases au présent de l’indicatif et d’autres à l’imparfait. Je peux très bien passer outre quelques coquilles mais là, je dois bien admettre que j’ai grincé des dents. Une simple relecture par un tiers aurait pu éviter de telles erreurs.

Pourtant, malgré tous ces points négatifs, je pense qu’avec un peu de retouche cette nouvelle pourrait devenir assez intéressante.

Ma Note : 2/5

Posté par Celeb_Angel à 15:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


28 novembre 2018

Et de battre la démesure - Valérie Bel

Auteur : Valérie Bel
Editions : autoédition
Pages : 206
Date de sortie : 27 octobre 2018
Tome : unique
Prix : 9,99€ (2,99€ en ebook)
Public : Tout Public

 

couv32548384

Résumé :

Ne plus aimer pour ne plus souffrir ? Est-ce la clé ?

Isis a 25 ans et ne veut plus tomber amoureuse.

Marie, sa voisine, a 75 ans. Toute sa vie, elle a aimé. Elle veut convaincre Isis qu'aimer vaut la peine. Pour cela, elle lui donne 4 carnets. Ses carnets d'amour. 4 tranches de sa vie amoureuse.

Une sorte de passage de flambeau à la veille de son entrée en résidence pour personnes âgées autonomes.

Veuve, Marie tente de se faire une raison : l'amour n'est plus de son âge.


Vraiment ? Et si Cupidon se moquait éperdument de l'âge ?

 

2 femmes, 2 générations. 4 carnets. Autant de façons d'aimer.

 

Mon Avis :

J’ai reçu ce livre grâce à un partenariat avec l’autrice via la plateforme SimPlement.pro. Je tiens donc à la remercier de m’avoir permis de découvrir son roman.

J’ai beaucoup aimé découvrir les amours de Marie à travers les quatre carnets qu’elle remet à Iris, sa jeune voisine, le jour de son départ en maison de retraite. Ces quatre carnets nous font découvrir quatre périodes clefs de la vie amoureuse de Marie. Suivre l’histoire via ce système de carnets m’a beaucoup plu car j’ai trouvé qu’il s’agit d’une belle façon de parler de l’évolution de l’amour au cours d’une vie. J’aurais néanmoins aimé qu’il y ait une sorte de transition entre les carnets nous permettant de découvrir la vie d’Isis. Au final nous ne savons pas grand-chose de sa vie et je trouve que cela aurait pu être très intéressant de voir comment Isis percevait l’amour afin de faire une comparaison avec le vécu de Marie.

Malgré ce petit point qui m’a dérangé (mais qui n’est pas un point négatif à proprement parler), j’ai trouvé que Valérie Bel avait réussi à écrire un très beau roman sur l’amour ou plutôt devrais-je dire sur les amours. J’ai tourné les pages à toute vitesse, portée par une plume très agréable à lire, un style travaillé et une héroïne attachante. J’ai pris beaucoup de plaisir lors de ma lecture et c’est, à mes yeux, le plus important lorsqu’on se plonge dans un roman.

Ma Note : 4/5

Posté par Celeb_Angel à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 août 2018

Save Our Souls, tome 2 : Sans espoir - Elle Guyon

Auteur : Elle Guyon
Editions : autoédité
Pages : 300
Date de sortie : 14 juin 2018
Tome : 2
Prix : 2,99€ (ebook)
Public : Jeune Adulte

 

cover-1897

Résumé :

Un mois s’est déjà écoulé depuis le retour sur Terre de Riane et les obstacles ne cessent de s’accumuler, rendant sa mission de plus en plus difficile.
Entre ses cauchemars récurrents sur sa vie antérieure, l’agression dont Aldric a été victime et la personnalité lunatique de son gardien, arrivera-t-elle à sauver la vie du lycéen, et sa propre âme, en moins de trois semaines ?
Et si le principal danger venait d’Aldric lui-même, prêt à tout pour découvrir la vérité sur son ange gardien ?

Mon Avis :

J’ai eu l’opportunité de découvrir le deuxième tome de la série Save Our Souls grâce à un partenariat avec Elle Guyon via la plateforme SimPlement.Pro. Je tiens donc à la remercier de m’avoir accordé sa confiance.

 

Lorsque j’ai découvert le premier tome, Sans attache, il y presque un an, j’ai adoré l’univers créé par Elle Guyon. J’avais donc hâte de me replonger dans les aventures de Riane et Aldric même si je ne me souvenais pas de tous les détails de l’histoire. Heureusement, l’auteur a prévu le coup et un résumé des points importants est proposé au début du livre. Sans ces quelques lignes, je crois que j’aurais eu encore plus de mal à rentrer dans l’histoire.

Je crois que mes attentes à propos de ce roman étaient beaucoup trop élevées. J’avais eu un vrai coup de cœur pour le premier tome dont l’intrigue était bien rythmée avec un bon mélange d’action et de développement des personnages. Ici, j’ai eu un mal fou à accrocher et à lire plus d’une dizaine de pages à la fois. Il faut dire que l’accent est mis sur la psychologie des personnages et qu’il ne se passe pas grand-chose dans ce tome. J’ai clairement retrouvé le syndrome du tome 2 : une suite qui met doucement en place les éléments en vue du dernier tome. Je me suis clairement ennuyée en lisant ce deuxième tome, sautant carrément certains passages explorant le passé des personnages secondaires pour aller plus vite.

Même si l’évolution de Riane et d’Aldric est intéressante, je n’ai malheureusement pas accroché à ce tome. Malgré tout, l’univers est tellement riche que j’ai bien envie de découvrir le troisième tome lors de sa sortie et que je relirais probablement les deux premiers tomes juste avant afin de casser ce manque de rythme.

Ma Note : 3/5

Posté par Celeb_Angel à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 août 2018

IRL - Chris Auguste

Auteur : Chris Auguste
Editions : Editions de la Caravelle
Pages : 184
Date de sortie : 30 mai 2018
Tome : unique
Prix : 14,90€
Public : A partir de 15 ans

 

c12dbf_f0370bcaabd14e0c8b8dadf10a4ea9bb~mv2_d_4500_6300_s_4_2

Résumé :

A quinze ans, Angela redouble sa seconde. Menacée par sa mère d'être envoyée dans le même lycée professionnel que son tortionnaire de frère, elle se réfugie dans l'écriture. Elle veut vivre de la littérature, mais pour cela, elle doit réussir son année. Sur un forum d'écriture qu'elle fréquente, Angela va trouver de l'aide en la personne de Petite-Fleur.

Mon Avis :

J’ai eu la possibilité de découvrir ce roman grâce à un partenariat avec les Editions de la Caravelle via la plateforme SimPlement.Pro. Je tiens donc à remercier l’équipe de la maison d’éditions de m’avoir accordé leur confiance.

Lorsque je me suis lancée dans les aventures d’Angela, je m’attendais à lire un roman sur l’importance des amitiés sur Internet, un peu comme dans Eliza and her Monsters de Francesca Zappia. Dès les premières pages, j’ai un peu déchanté. En effet, l’accent est vraiment mis sur Angela et sur ses relations avec sa famille. Entre sa mère qui semble la détester, son grand-frère qui passe ses nerfs sur elle et son père qui est un peu perdu, la vie n’est pas toujours rose pour Angela. Avec tout ce qui lui arrive, il semble normal d’éprouver de la sympathie pour Angela. Pourtant, je n’ai pas vraiment accroché à ce personnage. Elle manque cruellement de confiance en elle et elle a un côté asocial (ce qui est assez logique vu sa situation familial). Son manque de réactivité face à ce qui lui arrive m’a donné envie de rentrer dans le roman pour la secouer un bon coup. Je comprends qu’elle puisse avoir peur des réactions de ses proches mais ce n’est pas une raison pour ne rien faire et refuser les mains qui se tendent pour l’aider ! Bref, je crois que je suis trop différente d’Angela pour réussir à la comprendre…

Un autre point qui m’a vraiment dérangé, c’est la haine que semble avoir la mère d’Angela pour sa fille. Elle passe son temps à rabaisser sa fille et à privilégier son fils. C’est peut-être parce que j’ai été élevée dans une famille aimante mais je ne comprends comment une mère peut faire subir ce genre de sévices à son enfant. J’ai tout simplement détesté ce personnage et cela a beaucoup jouer sur mon absence de plaisir en lisant ce roman.

Enfin, dernier point qui m’a semblé peu crédible : le manque de culture geek d’Angela. Elle publie ses fanfictions sur Internet mais ne connait pas le fonctionnement des salles de chats ou même de Skype. De nos jours, tous les enfants (même les plus jeunes) connaissent les plateformes de messageries instantanées … Pour un roman tout le titre est IRL, je trouve ça vraiment dommage d’avoir opté pour une héroïne qui n’y connaisse rien en informatique.

Malgré tous ces points qui m’ont dérangé (oui, je sais qu’il y en a beaucoup), IRL reste un roman bien écrit qui soulève un point important : la question de la maltraitance dans les familles. A travers les mésaventures d’Angela, l’auteur met en lumière les problèmes auxquels peuvent être confrontés les jeunes qui sont dans des situations familiales compliquées. Rien que pour ça, ce roman vaut quand même le coup d’être lu.

Ma Note : 2.75/5

Posté par Celeb_Angel à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

30 juin 2018

Secrets de miel - Fanny Vandermeersch

Auteur : Fanny Vandermeersch
Editions : Librinova
Pages : 180
Date de sortie : 1er juin 2018
Tome : unique
Prix : 9,90€
Public : Tout public

xcover-1857

 

Résumé :

Virée. Virée pour FAUTE GRAVE.
Mélanie, qui a tout quitté il y a six ans pour travailler dans la publicité, se retrouve sans travail du jour au lendemain. Impossible de se présenter dans une autre agence de la capitale : sa carrière est grillée. D’ailleurs, elle n’ose plus se montrer.
La veille, elle a appris par un faire-part le décès de son père : et si c’était l’occasion de retourner chez elle, à Arlanc ? L’occasion semble parfaite : elle peut partir sans donner l’impression de fuir.
Sera-t-elle de taille à affronter ce qui l’attend ?
Entre mensonges et secrets de famille, la vie de Mélanie sera bouleversée.

Mon Avis :

Je tiens avant tout à remercier Fanny Vandermeersch de m’avoir accordé sa confiance en me permettant de découvrir son roman via la plateforme SimPlement.pro.

J’aime beaucoup les livres avec des secrets de famille et le résumé de Secrets de miel me tentait vraiment beaucoup. Nous sommes en effet en plein cœur d’une histoire de secrets de famille puisque Mélanie a quitté son village natal pour aller travailler à Paris en laissant sa famille derrière elle. La mort de son père va l’obliger à revenir chez elle et à découvrir que les choses ne sont pas toujours ce qu’elle semble. Pourtant, j’ai trouvé que les secrets de la famille de Mélanie sont prévisibles et qu’ils sont révélés beaucoup trop rapidement. Dès le moment où Mélanie remet les pieds dans la maison de son enfance, j’ai deviné où l’auteur voulait en venir et cela un petit gâché ma lecture. Peut-être est-ce dû au fait que je lis beaucoup de romans de ce genre et que je commence à connaître les schémas narratifs les plus utilisés. J’aurais également aimé que les choses aillent un peu moins vite. Mélanie reste un mois au village et pourtant j’ai eu l’impression que tout se passait en l’espace d’une semaine ou deux.

Malgré ces petits défauts, Secrets de miel reste un roman sympathique. Fanny Vandermeersch a une plume agréable. Ses descriptions du village et de ses alentours sont vivantes de réalisme. J’avais vraiment l’impression d’y être. Avec quelques chapitres de plus, j’aurais sûrement adoré cette lecture.

Ma Note : 3.25/5

Posté par Celeb_Angel à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


29 juin 2018

Celui qui ne savait pas pleurer - Lucie Garcia

Auteur : Lucie Garcia
Editions : Librinova
Pages : 166
Date de sortie : 7 mai 2018
Tome : unique
Prix : 2.99€ (ebook)
Public : Tout public

xcover-1775

 

Résumé :

Marcus n'est plus ce jeune garçon plein d'imagination et passionné d'aventures. Il n'est plus ce shérif, fan de séries d'arts martiaux et de barres chocolatées ; il est devenu adulte, avec tout ce qui va avec. Une vie sans remous, grignotée par les habitudes... Jusqu'au jour où le décès de sa mère fait remonter des lettres cachées. Qui est cet homme qui lui a écrit, sans qu'il le sache, toutes ces années ? Pourquoi sa mère lui a-t-elle caché son existence ? De quoi Marcus se souvient-il vraiment ? De l'Auvergne aux montagnes de l'Himalaya, de rencontres de personnages fantasques aux souvenirs enfouis, Marcus va petit à petit renouer avec son passé et découvrir bien plus. L'aventure ne se cache pas seulement dans la découverte du lointain, de l'exotique ; elle est souvent bien plus proche que ce que l'on pense... 

Mon Avis :

Je tiens à remercier Lucie Garcia qui m’a permis de découvrir son roman grâce à la plateforme SimPlement.pro. Merci de m’avoir accordé votre confiance.

Pour une fois, j’ai lu le résumé avant de commencer ma lecture. L’histoire de Marcus me semblait intéressante. Je n’ai pas accroché au personnage car j’ai trouvé qu’il manquait un peu de profondeur mais j’ai bien aimé sa quête de vérité. Suite à la mort de sa mère, il a envie (besoin ?) de comprendre les secrets qu’elle lui a caché toute sa vie. Il va donc se lancer dans une sorte de chasse au trésor en suivant une série d’indices laissé par Patrick, un homme mystérieux qui a croisé sa route lorsque Marcus n’avait que 8 ans. Du village de son enfance à Pokhara, Marcus va être amené à quitter sa vie calme.

Si l’idée de ce voyage m’a bien plu, je n’ai pas du tout réussi à y croire. Je m’attendais à avoir l’impression d’être dans l’Himalaya, au milieu de ces sons et ces odeurs atypiques. Je voulais visualiser les drapeaux à prière volant au vent ou encore les moines et leurs jolies robes rouges. Même si certains éléments sont là pour nous aider à imaginer la vie sur place (par exemple : le voyage en bus en Katmandou et Pokhara), j’ai trouvé qu’il manquait un peu de descriptions. Marcus passe un long moment à Pokhara avant d’exploiter le dernier indice de Patrick et pourtant cette semaine passe en seulement quelques pages. J’aurais vraiment aimé avoir plus d’informations sur son exploration de la ville. Peut-être que cela m’aurait aidé à me croire dans l’Himalaya et non dans un bus me menant au travail.

Celui qui ne savait pas pleurer n’est pas seulement le récit du voyage de Marcus. A travers l’histoire de Patrick, Lucie Garcia met en avant un sujet très important que je ne vais pas nommer pour ne pas trop vous en révéler de l’intrigue. Néanmoins, je n’ai pas totalement été convaincue par les révélations finales. Je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi mais j’ai trouvé l’histoire de Patrick un peu tirée par les cheveux…

Pour résumer, Celui qui ne savait pas pleurer est un roman plein de potentiel mais auquel je n’ai que moyennement accroché. Il n’en reste pas moins intéressant et plein de potentiel et je suis sûre qu’il saura trouver son lectorat.

Ma Note : 3.25/5

15 juin 2018

La statuette Etrusque - Michel Rouvère

Auteur : Michel Rouvère
Editions : autoédité
Pages : 460
Date de sortie : 11 mai 2018
Tome : unique
Prix : 13,19€
Public : Tout Public

 

xcover-1646

Résumé :

380 av. JC. À Roselle en Étrurie, la vie est difficile pour Heiasun et Larthia, enfants d’artisans et amis inséparables. Quand son père s’engage dans l’armée, Heiasun, qui doit partir à Tarquinia avec sa mère, promet à Larthia de revenir la chercher pour l’épouser. Pourtant, l’éloignement ne sera pas la seule épreuve qu’ils devront affronter. Heiasun parviendra-t-il à survivre à la malveillance ? Larthia surmontera-t-elle les embûches dressées sur sa route, pour retrouver celui qu’elle n’a jamais cessé d’aimer ?
Tremblez en suivant les aventures de ces héros attachants au travers d’un monde sur le point de disparaître.

Mon Avis :

Je tiens à remercier Michel Rouvère de m’avoir accordé sa confiance en me proposant de découvrir son roman via la plateforme SimPlement.

Je vais être entièrement honnête avec vous : avant de commencer ma lecture, j’avais de très gros à priori. Sur ma liseuse, le fichier affichait un nombre de pages impressionnant : 541. Pour un roman historique autoédité, ça passe ou ça casse. J’avais vraiment peur de ne pas prendre de plaisir. Pourtant, dès les premières pages, j’ai immédiatement accroché à l’histoire de Heiasun. Le style de Michel Rouvère est assez recherché sans pour autant être pompeux. On sent bien que l’auteur est un passionné d’histoire. De nombreux détails historiques sont inclus dans l’histoire ce qui donne un aspect très réaliste au récit. Par exemple, on ne parle pas de déjeuner mais de cena. Les mois utilisés sont les mois Etrusques. Heureusement, tous les termes latins employés sont expliqués dans un lexique plus que bienvenu.

En dehors du style littéraire, j’ai totalement accroché à l’histoire de Heiasun et son amie d’enfance Larthia. Nous suivons les grandes étapes de leurs vies au cours d’une vingtaine d’années. Au fil des pages, nous les voyons grandir, faire des erreurs, les corriger, etc. Même si j’ai beaucoup aimé ces deux personnages attachants, ce qui m’a le plus plu ce fut l’aspect historique du roman. J’ai adoré découvrir la vie d’une civilisation dont j’ignorais tout. L’Antiquité est de loin l’époque que je connais le moins. Les apports historiques de l’auteur m’ont vraiment permis d’en apprendre plus sur le mode de fonctionnement de la société Etrusque. Cette lecture fut vraiment intéressante.

Pour résumé, La statuette Etrusque est un roman historique particulièrement intéressant porté par une plume riche que j’ai beaucoup aimé. Encore merci à Michel Rouvère de m’avoir fait découvrir son roman.

Ma Note : 4.25/5

Posté par Celeb_Angel à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 juin 2018

La solitude du gilet jaune - Zoé Brisby

Auteur : Zoé Brisby
Editions : autoédité
Pages : 366
Date de sortie : 17 mai 2017
Tome : unique
Prix : 2,99€ (ebook)
Public : Tout Public

 

xcover-1398

Résumé :

En se rendant à son travail chez Poplait, géant du yaourt, une jeune femme dynamique est obligée de faire une pause dans sa vie tourmentée car un pneu de sa voiture a crevé.
En retard pour une réunion capitale, elle est condamnée à attendre sur un bord de route en portant le gilet jaune réglementaire. Pourtant, rien ne se passe comme prévu : le dépanneur tarde, les rencontres improbables s'enchaînent et ne se ressemblent pas.
Un clochard-philosophe, une mamie fan de vodka, un neurochirurgien croisent son chemin pour le meilleur... ou pour le pire.
Pendant que son ami Marc fait tout pour empêcher la terrible Agnès de lui voler son travail et Gladys sa patronne cyclothymique de la renvoyer, elle est témoin d'un étrange événement qui pourrait bien renverser l'avenir de Poplait et peut-être même le sien.
Une panne et un gilet jaune peuvent-ils vraiment changer votre vie ?

Mon Avis :

En février dernier, j’ai découvert la plume de Zoé Brisby avec L’habit ne fait pas le moineau que j’avais beaucoup aimé. Lorsque l’auteur m’a proposé de découvrir son premier roman grâce à la plateforme SimPlement, je n’ai pas hésité car j’avais très envie de découvrir son premier roman. Je tiens donc à la remercier de m’avoir accordé sa confiance.

Dans ce roman, nous suivons les mésaventures d’une héroïne sans nom, chose suffisamment rare dans la littérature pour être souligné, dont la voiture va tomber en panne alors qu’elle se rend au travail. Cette jeune femme, qui est un poil givrée sur les bords, va vivre une expérience incroyable alors qu’elle se retrouve seule, au bord de la route, vêtue du fameux gilet jaune qui met si bien le teint en valeur. Ses réflexions, rapportée par une narration à la première personne, m’ont souvent fait rire. Il faut dire qu’elle va faire de drôles de rencontres en attendant la dépanneuse qui va venir la tirer de son calvaire. J’ai beaucoup aimé la variété des personnages qui vont s’arrêter quelques instants à ses côtés et nous permettre, à l’aide de petits fashs backs, de découvrir le passé de notre héroïne.

Le gros atout de Zoé Brisby est incontestablement son style. L’écriture est fluide, légère et, surtout, très drôle. Les personnages sont hauts en couleurs et mémorables. L’héroïne est déjantée juste ce qu’il faut et aborde un côté frais. J’ai adoré sa supérieure, Gladys, qui change de vernis à ongles en fonction de ses sautes d’humeur. C’est un petit détail qui m’a bien fait rire.

La solitude du gilet jaune est clairement un livre feel-good à lire si vous avez envie de passer un bon moment de lecture sans vous prendre la tête. De temps en temps, ça fait vraiment du bien de lire juste pour le plaisir de rire des mésaventures d’une autre. D’ailleurs, petit détail assez amusant, ce livre est né après que Zoé Brisby soit tombée en panne de voiture en se rendant au travail. Comme quoi il suffit de peu pour qu’un roman prenne vie …

Ma Note : 4.5/5

Posté par Celeb_Angel à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 juin 2018

Abiola et la déesse des mers - Iman Eyitayo

Auteur : Iman Eyitayo
Editions : éditions Plumes Solidaires
Pages : 92
Date de sortie : 4 mai 2018
Tome : 2
Prix : 6,90€
Public : A partir de 7 ans

Abiola2-front

 

Résumé :

Les vacances scolaires battent leur plein. Nos trois amis Abiola, Francis et Hui Lin sont prêts à passer une journée inoubliable à la plage.
Seulement, en proie à une peine familiale, Francis, boudeur, s’aventurera seul dans l’eau et… disparaîtra brusquement sans laisser de traces !
Où a-t-il pu passer ? Abiola et Hui Lin arriveront-elles à retrouver leur meilleur ami de toujours dans cet océan infini ?

Mon Avis :

Vous en vous en souvenez peut-être, en avril dernier les éditions Plumes Solidaires m’avait proposé de découvrir Abiola et la plante magique que j’avais bien aimé. Lorsqu’ils m’ont proposé de découvrir la suite via la plateforme SimPlement, j’ai immédiatement dit oui. Je tiens donc à les remercier de m’avoir accordé leur confiance.

Ce deuxième tome débute quelques semaines après la fin du premier tome. Abiola et ses amis profitent au maximum de leurs vacances. Un jour, Francis invite Abiola et Hui Lin à venir passer une journée à la plage avec ses parents. Malheureusement, au dernier moment, son père et sa mère se retrouvent à devoir travailler. Blessé, Francis va délaisser les filles et aller nager en mer jusqu’à ce qu’il disparaisse. Abiola va alors partir à sa recherche et faire une drôle de rencontre.

Comme dans le livre précédent, Iman Eyitayo met en avant les croyances béninoises. C’est d’ailleurs l’un des éléments que j’aime le plus dans cette série. On sent bien que l’auteur est fière de ses origines et qu’elle aime partager les us et coutumes avec ses lecteurs. Dans ce tome, c’est la légende de la déesse des mers qui est à l’honneur ce qui m’a permis découvrir une croyance dont j’ignorais tout.

Du côté de l’histoire, j’ai trouvé ce tome un peu plus mou que le premier. Il s’agit vraiment d’un tome de transition mettant en place le cadre nécessaire à l’intrigue de la suite. Néanmoins, cela reste une lecture très agréable et je suis sûre que les aventures d’Abiola et ses amis sauront faire rêver les jeunes lecteurs.

Ma Note : 3.5/5

28 mai 2018

Les portes du temps, tome 1 : Dangereux paradis - Chloé Chatel

Auteur : Chloé Chatel
Editions : Autoédité
Pages : 132
Date de sortie : 5 décembre 2017
Tome : 1
Prix : 2,99€ (ebook)
Public : A partir de 9 ans

 

xcover-1675

Résumé :

Thomas, douze ans, passe une partie de ses vacances d’été chez ses grands-parents, à la campagne. Cherchant à connaître les secrets de Théophile, son grand-père, éminent scientifique, il réussit à pénétrer dans son laboratoire. Il y fait la découverte d’une étrange machine à remonter le temps et prend part au voyage qui le conduira sur une île déserte, en compagnie de Théophile, Archibald, l’ami de toujours de celui-ci et son meilleur ami, Raphaël.
Au cours de multiples péripéties, ils vont comprendre que le voyage ne s’est peut-être pas passé comme prévu et qu'ils ne sont pas seuls, sur cette île paradisiaque, en apparence !
Où sont-ils ? Dans une autre dimension ?
Ils vont aller de surprise en surprise dans ce lieu étrange, à l’ambiance mystérieuse et de plus en plus pesante, si bien que le retour n’est plus une certitude…

Mon Avis :

J’ai eu l’opportunité de découvrir ce livre après avoir été contactée par l’auteur sur la plateforme SimPlement.pro. Je tiens donc à la remercier de m’avoir accordé sa confiance et de m’avoir permis de découvrir son premier roman.

Le résumé et la couverture me donnaient vraiment envie. J’aime beaucoup les histoires de voyages dans le temps et l’idée d’un jeune garçon de 12 ans voyageant aux côtés de son grand-père m’a bien plu. Je m’attendais vraiment à une aventure haute en couleurs et riche en rebondissements. En revanche, une fois lancée dans la lecture, je dois bien admettre avoir eu beaucoup de mal à accrocher. Il a beau s’agir d’un roman jeunesse, j’ai trouvé que tout allait trop vite. Thomas et son grand-père acceptent les choses beaucoup trop facilement, sans se poser de questions. Quelques réflexions sur le monde qui les entoure, sur la découverte qu’ils ont faite n’auraient, à mes yeux, pas été de trop. Je ne sais pas si c’est parce que j’ai 20 ans de plus que le lectorat visé mais je n’ai pas trouvé l’intrigue réaliste alors qu’il y a pleins de bonnes idées dans ce roman.

Concernant le style de l’auteur, cela reste simple mais c’est assez bien écrit. L’écriture est clairement adaptée pour les jeunes lecteurs. J’ai juste eu un peu de mal à identifier les différents personnages. Entre Thomas, Théophile, Archibald et Raphaël, je me suis souvent sentie perdue, incapable de dire qui parlait, qui faisait quoi … Cela a rendu ma lecture un peu fastidieuse.

Malgré de bonnes idées et un style agréable, je n’ai pas vraiment aimé ma lecture mais je suis sûre que cette série plaira aux jeunes lecteurs en quête d’aventures fantastiques qui sauront s’identifier sans problème à Thomas.

Ma Note : 2.5/5