23 juin 2017

Les Carnets de Cerise - tome 4 : La Déesse sans visage - Joris Chamblain & Aurélie Neyret

Scénario : Joris Champlain
Dessin :
Aurélie Neyret
Mise en couleur :
Aurélie Neyret
Editions :
Soleil
Pages :
80
Tome :
4
Prix :
15,95€
Date de sortie :
27 janvier 2016
Public :
Jeunesse

c87f57e9b5cabe03a4ecb3b23d781811

 

Résumé :

Cerise reçoit un cadeau d'anniversaire original : un séjour dans un manoir pour participer à un jeu sous forme d'énigmes à résoudre. Une aventure policière originale et passionnante, une nouvelle page de qualité aux Carnets de Cerise.

Mon avis :

Au début de ce quatrième volume, Cerise vient de fêter son douzième anniversaire. Sa mère lui offre un cadeau vraiment original : une semaine de vacances au bord de la mer avec un séjour au Manoir des 100 mystères. A leur arrivée au manoir, les visiteurs reçoivent une énigme qu’ils vont devoir résoudre en visitant le manoir à leur guise. Cerise et sa mère vont alors mener l’enquête pour résoudre la leur.

Suite aux évènements du troisième volume, Cerise est en proie à de nombreuses émotions et n’arrive pas à les exprimer. Ses sentiments la rongent et cela ressent dans son humeur et dans le récit. On sent clairement que Cerise grandi et qu’elle a besoin d’avoir des réponses à ses questions. Sa relation avec sa mère s’étiole, son père lui manque … Cerise ne va pas bien mais elle tente malgré tout de garder le moral.

Comme pour les tomes précédents, l’enquête menée par Cerise est bien amenée et le lecteur se prend vite au jeu. Je me suis amusée à essayer de résoudre l’énigme avant Cerise, en vain. Seuls les indices trouvés par Cerise permettent au lecteur de découvrir le fin mot de l’histoire.

Le trait d’Aurélie Neyret est l’une des raisons pour lesquelles j’aime tant cette série. Les personnages sont diversifiés, plein de vie. Les paysages sont sublimes et les couleurs sont très riches. Elles mettent bien en avant les sensations ou les émotions ressenties par les personnages principaux.

J’aime tout particulièrement les pages « extraites » du journal intime de Cerise. Elles apportent une autre dimension au récit et permettent au lecteur de découvrir les sentiments et les pensées de Cerise, chose un peu compliquée dans le cas de bande-dessinées.

En conclusion, ce quatrième tome est à la hauteur des précédents. Le personnage de Cerise évolue et ses relations avec le monde change. Une belle pépite !

 Ma Note : 5/5