13 mars 2017

Quinze jours en rouge - Jacques Fortier

Auteur : Jacques Fortier
Editions :
Le Verger Editeur
Pages :
280
Date de sortie :
16 novembre 2011
Tome : unique
Prix :
9,50€
Public : Tout Public

Sans titre 1

Résumé :

8 novembre 1918. La Grande Guerre s’achève. La France veut récupérer l’Alsace-Lorraine. Les troupes allemandes sont sur le départ, l’armée française sur la crête des Vosges.

En Alsace comme en Allemagne, les soldats mutinés font la révolution. Ils rêvent de construire, sur les ruines du vieil Empire, une République des conseils, solidaire et fraternelle.

Jules Meyer a 20 ans. Il a été marin sur la Baltique et revient à Strasbourg. Petit garçon, il a croisé la route du célèbre Sherlock Holmes au pied du Haut-Koenigsbourg, Aussi, quand sa marraine de guerre, la ravissante Violette, lui parle d’un meurtre commis dans une mystérieuse villa, Jules mène aussitôt l’enquête.

Mais quand ses investigations lui font croiser la belle et indépendante Tania, Jules se sent un peu déboussolé.

Quinze jours seulement vont s’écouler avant que les Français défilent à Strasbourg et mettent fin à la révolution alsacienne. Dans cet intervalle, Jules aura-t-il vu clair dans ce crime bizarre, dans l’Alsace qui cherche son destin, et dans son propre cœur ?

Un roman policier passionnant dans une période méconnue de l’histoire d’Alsace, quand le drapeau rouge flottait sur la cathédrale de Strasbourg.

Mon Avis :

Ce livre dort dans ma PAL depuis qu’une maman d’élève me l’a offert en guise de cadeau de fin d’année lorsque sa fille était en TPS. En septembre dernier, elle est rentrée en CE1. Ce livre a donc dormi sur mes étagères pendant près de 5 ans !

Je ne lis presque jamais de policier. J’avais donc de gros à priori avant de me lancer. Dès les premières pages, tous mes doutes se sont envolés. J’ai vite été emportée dans ce récit se situant dans une ville où j’ai vécu pendant près de 10 ans. Bien que se situant un siècle plus tôt, j’ai retrouvé des lieux connus où j’aimais tout particulièrement me promener (La Petite France, la sublime Cathédrale de Strasbourg, les Contades, etc.). J’avais un sourire jusqu’aux oreilles en lisant les aventures de Jules, Violette et Tania. J’ai adoré me retrouver dans cette ville que j’ai tant aimée.

L’enquête sur le meurtre est vraiment intéressante. Le jeune Jules est un grand amateur des enquêtes de Sherlock Holmes et est connu dans son régiment pour avoir résolu quelques petits mystères en appliquant les techniques du célèbre détective. J’ai beaucoup aimé les petits indices distillés avec soin par l’auteur. Je me suis prise au jeu de l’enquête et j’ai tenté d’élucider le meurtre avant Jules. Comme vous pouvez vous en douter, je n’ai pas réussi. La révélation de l’assassin et de ses motivations m’a agréablement surprise. Franchement, cette lecture m’a vraiment donné envie de lire plus d’enquêtes policières !

En plus de l’enquête, Jacques Fortier se penche sur une période méconnue de l’Histoire de l’Alsace : la transition entre l’Alsace Allemande de 1870 à 1918 et l’Alsace Française. Entre le retrait des troupes allemandes et l’arrivée des troupes françaises, il y eu quinze jours de flottement pendant lesquels les soldats alsaciens démobilisés vont tenter de faire la révolution et d’imposer les idées de Karl Marx. Ce côté historique du roman m’a énormément plu. J’ai beaucoup aimé découvrir cette période dont j’ignorais tout malgré plusieurs visites du Musée Historique de Strasbourg. On sent vraiment que l’auteur s’est renseigne, qu’il a fait des recherches avant de se lancer dans la rédaction de son roman. Autre point intéressant à ce contexte historique : Strasbourg étant encore allemande, les noms des lieux sont donnés en allemand. Pour permettre au lecteur de ne pas se perdre, de nombreuses notes de bas de page apportent des précisions. Par exemple, la Neuestrasse est l’actuelle rue du 22-Novembre.

Si vous aimez les romans policiers et les romans historiques, je vous recommande vivement d’y jeter un œil.

Ma Note : 4/5 

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 18:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


10 mars 2017

Retour à Dublin - Cathy Kelly

Auteur : Cathy Kelly
Editions :
Pocket
Pages :
544
Date de sortie :
26 décembre 2013
Tome : unique
Prix :
8,20€
Public : Tout Public

9782266237185

Résumé :

Après soixante-dix ans passés à New York, Eleanor Levine revient s’installer dans sa ville natale : Dublin. Avec ses maisons en briques rouges, son petit parc et son salon de thé cosy, Golden square est l’endroit rêvé pour un retour aux sources.
Eleanor y rencontre Megan, une actrice fuyant les paparazzis, Rae, qui cache un lourd secret et Connie, jeune femme en mal d’amour…
Avec l’aide du livre de recettes de la mère d’Eleanor, ces quatre femmes vont tenter de trouver ensemble les ingrédients du bonheur.

Mon Avis :

J’ai choisi ce livre dans ma PAL pour une raison toute simple : il y a des boissons chaudes sur la couverture, critère me permettant de valider une case du Bingo Livresque. Après avoir lu les premières pages, je me suis rendue compte que j’avais déjà lu ce livre il y a quelques années. Les grandes lignes de l’histoire me sont vite revenues en mémoire mais cela ne m’a pas empêché de bien apprécier ma lecture.

Dans Retour à Dublin, Cathy Kelly met en scène quatre femmes ayant un point commun : elles vivent à Golden Square. Plus le lecteur avance dans le récit, plus il va découvrir les petits secrets de chacune de ses femmes : Eleanor qui revient en Irlande après le décès de son marin, Megan qui vient se réfugier chez sa tante après un scandale, Rae que le passé va rattraper et Connie qui cherche désespérément l’homme qui la rendra heureuse. S’appuyant sur le carnet de recette de la mère d’Eleanor, Cathy Kelly va découdre avec soin les vies de ses héroïnes en mêlant à la perfection le passé et le moment présent. Le lecteur va progressivement comprendre les motivations et les histoires de ces quatre femmes.

Bien qu’il s’agisse d’une relecture, j’ai passé un très bon moment en compagnie d’Eleanor, de Megan, de Rae et de Connie. Je me suis vite attachée aux personnages et j’ai un petit pincement au cœur en les laissant derrière moi.

 Ma Note : 3,5/5

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 14:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 mars 2017

Quelqu'un pour qui trembler - Gilles Legardinier

Auteur : Gilles Legardinier
Editions :
Pocket
Pages :
480
Date de sortie :
5 janvier 2017
Tome : unique
Prix :
7,80€
Public : Tout Public

9782266273350

Résumé :

Pour soigner ceux que l’on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu’il apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent.
Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n’importe quel inconnu. Est-il possible d’être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l’aide de ceux que le destin placera sur sa route.

Mon Avis :

Avant de rentrer sur Lyon, j’ai « emprunté » ce livre à ma mère (autrement dit, je n’ai pas l’intention de le rendre). Nous apprécions toutes les deux la plume de Gilles Legardinier et j’ai donc été ravie que ma mère achète celui qui nous manquait. Comme avec ses précédents ouvrages, je suis passée par de nombreuses émotions en le lisant : joie, rire, tristesse, tendresse …

J’ai été touchée par le personnage de Thomas, qui se découvre père sur le tard et ne sait pas trop quelle peut être sa place dans la vie de sa fille. Lui qui vient de passer les vingt dernières années à parcourir le monde pour venir en aide aux populations vivant dans les zones de conflits va rentrer en France pour se rapprocher d’elle. Il va prendre un poste de directeur d’une petite maison de retraite et y faire de très belles rencontres. Il va notamment faire la connaissance de Pauline, l’infirmière en charge des soins à la maison de retraite, et de son fils Théo.

La bande de petits vieux de la maison de retraite m’ont fait rire aux larmes. Je n’en pouvais plus ! Ils sont intenables et en même temps ils sont extrêmement attachants. La venue du nouveau directeur va leur donner une nouvelle jeunesse et le redonner de l’énergie.

Je ne sais pas trop comment vous parler de tout ce que j’ai pu ressentir sans vous dévoiler au passage l’intrigue de ce roman. Je vais donc me contenter de vous inviter à le lire. Vous en ressortirez ravis, avec un sourire jusqu’aux oreilles.

Je vous laisse sur une petite citation qui m’a marquée :

 « Quand on aime quelqu’un, on nourrit pour lui des craintes et des rêves. Il cristallise nos peurs et nos espoirs. Nos plus beaux élans naissent de cela. Ce lien nous anime, nous motive, nous porte, nous construit. »

 Ma Note : 5/5 

Posté par Celeb_Angel à 11:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 février 2017

Le baobab de Stanley - Guillaume Jan

Auteur : Guillaume Jan
Editions :
Le Livre de Poche
Pages :
242
Date de sortie :
19 octobre 2016
Tome : unique
Prix :
6,60€
Public : Tout Public

9782253069591-001-T

Résumé :

"L'hiver approche, la fille que j'aimais m'a quitté, j'ai un peu d'argent de côté et pas d'autre projet pour les mois à venir."

Guillaume Jan part en Afrique, à Zanzibar, avec la vague ambition de traverser le continent jusqu'à l'embouchure du fleuve Congo. Il nage avec des dauphins, escalade une montagne, trouve une pirogue, dort à la belle étoile et s'égare dans la jungle en écoutant un philosophe de la brousse s'enthousiasmer pour Jean-Paul Sartre. En chemin, il découvre que sa route se confond avec celle de Henry Morton Stanley, le premier explorateur à s'aventurer dans le tréfonds de cette forêt magnétique.

Mon Avis :

Souhaitant me garder de la lecture pour le train qui va me ramener chez moi, j’ai pioché Le baobab de Stanley dans la bibliothèque de ma mère. Il y a peu elle a décidé de tester une box spécialisée dans les livres (je ne sais plus trop la quelle …) et ce livre était parmi ceux qu’elle a reçu.

Je me suis lancée dans l’histoire après avoir lu en diagonale le résumé de la quatrième de couverture (que je vous ai recopié juste avant). Comme je n’avais pas encore validé la case « un livre inspiré d’une histoire vraie » de mon Bingo livresque, je me suis dit que ce livre serait parfait. Fin 2007, l’auteur décide de prendre un aller simple pour Zanzibar et de traverser l’Afrique d’Est en Ouest en remontant le fleuve Congo. Ce livre est le récit de ce voyage un peu fou.

Je ne connais pas grand-chose à l’Afrique, ce continent ne m’attirant pas vraiment. J’ai donc eu beaucoup de plaisir à voyager aux côtés de Guillaume Jan. Plus il s’éloigne des lieux touristiques plus le choc des cultures est violent. L’auteur va décrire avec justice cette Afrique blessée par la colonisation et les nombreuses guerres qui l’ont déchirée. Il y mêle humour et rencontres plus ou moins insolites avec une plume très agréable à lire.

Au cours de son voyage, Guillaume Jan va se rendre compte que son itinéraire se confond parfois avec celui du célèbre explorateur Henri Morton Stanley, pourtant méconnu en France. De retour en France, il va s’intéresser à cet étrange bonhomme qui se lança à la poursuite du Docteur Livingstone et qui poursuivra ensuite la recherche de la source du Nil, grand mystère du XIXème siècle. Ses découvertes sur la vie de Stanley, l’auteur les inclue au récit, faisant le parallèle entre les deux voyages. Les vingt dernières pages du livre sont d’ailleurs consacrées à une lettre de Guillaume Jan à Henri Morton Stanley qu’il a rédigé en 2011 dans le cadre d’un recueil de nouvelles consacrée aux grands explorateurs et aux aventuriers publié par les éditions Magellan & Cie.

Bien qu’ayant vraiment apprécié ma lecture, la vie décrite par l’auteur ne me donne absolument pas envie de partir visiter l’Afrique. Entre la saleté, la corruption incessante et l’aumône constamment demandée, je crois que je ne supporterai pas longtemps … En même temps, je suis plutôt attirée par les pays du Nord (la Finlande, la Suède, le Canada, etc.).

Au final, c’est un beau récit de voyage enrichi d’une petite vingtaine de photos qui permettent aux lecteurs de se mettre vraiment dans l’ambiance. Une belle découverte qui m’aura fait voyager entre deux giboulées de Mars !

 Ma Note : 3.5/5

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 février 2017

Rebel of the Sands - Alwyn Hamilton

Auteur : Alwyn Hamilton
Editions :
Faber and Faber
Pages :
368
Date de sortie :
4 février 2016
Tome : 1
Prix :
8€
Public : Young Adult

Acheter sur Book Depository (livraison gratuite)

26360

Résumé :

Tell me how you want your story to go, he says, and we'll write it straight accross the sand.

Dustwalk is an unforgiving, dead-end town. It's not the place to be poor or orphaned or female. And yet Amani Al'Hiza must call it 'home'. Amani wants to escape and see the world she's heard about in campfire stories. Then a foreigner with no name turns up, and with him she has the chance to run. But the desert plains are full of dangerous magic. The Sutan's army is on the rise and Amani is soon caught at the heart of a fearless rebellion...

Mon Avis :

Partant passer un long week-end en famille en région parisienne, il me fallait un livre à lire dans le train. Quitte à perdre un peu plus de deux heures, autant les passer à lire ! Sans trop d’hésitation, j’ai glissé Rebel of the Sands dans mon sac à main. Bien que dormant dans ma PAL depuis avril 2016, je n’avais toujours pas sauté le pas. Au final, ce n’est pas plus mal puisque le deuxième tome vient de sortir en VO. Je vais donc pouvoir vite enchaîner les deux.

Parlons un peu de ce premier tome. Un petit encadré sur la couverture de mon édition indique « Like Katniss ? Love Rey ? Meet Amani » et je trouve que cela résume plutôt bien le personnage d’Amani. Comme Katniss Everdeen de la saga Hunger Games, elle a une volonté de fer, prête à tout pour survivre. Comme Rey de Star Wars, elle connaît le désert et ses secrets. J’ai pris énormément de plaisir à voir évoluer Amani au fil du roman. Alwyn Hamilton a su créer un personnage extrêmement attachant et vraiment très intéressant. Confrontée à des choix qui ne sont pas vraiment évident, elle va devoir choisir entre son cœur et sa raison et le lecteur est témoin de ses hésitations, de ses doutes grâce à un récit à la première personne. Se retrouver à partager ses pensées permet au lecteur d’aller de découverte en découverte, se retrouvant vite incapable de fermer le livre tellement l’envie d’en savoir plus se fait pressante. C’est du moins ce qui m’est arrivé.

L’univers largement inspiré des contes des Milles-et-Une Nuit est également un facteur qui a joué un rôle important dans mon addiction à ce roman. Dès les premiers chapitres, on se retrouve dans une petite ville imaginaire perdue au milieu d’un désert, spécialisée dans l’extraction du fer et dans la confection d’armes à feu. Les habitant de cette ville se soûlent à la liqueur, plus facile d’accès que l’eau, et se racontent les histoires des Djinni et des créatures mythiques qui vivent dans le désert. Alwyn Hamilton en dresse un tel portrait que j’avais parfois l’impression de sentir le souffle chaud du vent sur la peau, l’odeur de fer me montait parfois au nez et je sentais presque le sable me fouetter le visage. Les descriptions sont d’une telle justesse que j’avais vraiment l’impression d’être projetée en plein désert et de vivre cette aventure aux côtés d’Amani.

J’ai eu un vrai coup de cœur pour le mystérieux Jin, l’étranger qui va changer la vie d’Amani. C’est un personnage qui se dévoile au et à mesure de l’histoire et qui va permettre à Amani d’évoluer, d’ouvrir les yeux et de se remettre en question. Je l’ai trouvé attachant et j’ai vraiment hâte de découvrir ce qui va lui arriver par la suite.

Je crois que je pourrais encore parler de ce livre pendant un long moment sans pour autant réussir à vous faire comprendre à quel point j’ai adoré ce livre. Cela faisait longtemps que je ne m’étais autant impliqué dans une histoire, au point d’en rêver cette nuit ! (Enfin, avant que je ne fasse un rêve très étrange où je transformais un homme en lance-flamme … mais nous ne sommes pas là pour parler de mes rêves !)

Si je ne devais résumer mon avis qu’en quelques mots, je dirais simplement : Foncez ! Lisez-le et venez ensuite me dire ce que vous en avez pensé.

Pour information, le premier tome, Rebelle du désert, est disponible en français chez PKJ.

Ma Note : 5/5 + gros coup de coeur !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 08:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


24 février 2017

Pride and Prejudice - Jane Austen

Auteur : Jane Austen
Editions :
Penguin English Library
Pages : 396
Date de sortie :
6 décembre 2012 pour cette édition (date originale : 28 janvier 1813)
Tome : unique
Prix :
8€
Public : Tout Public

Acheter sur BookDepository (livraison offerte)

p&p

(Source : Mon Instagram)

Résumé :

With its sparkling wit, clever heroine and moving love story, Pride and Prejudice is an immaculte comedy of manners, and Jane Austen's most popular novel.

Lizzy Bennet finds eligible bachelor Darcy arrogant the first time she meets him, and when she hears he has been meddling in her family's affairs is determined to dislike him even more. Darcy, however, finds himself increasingly attracted to her good looks and lively minds. In the story of misunderstandings that follows, Lizzy is led to question everything shr thought she knew.

Mon Avis :

Il y a un an, j’avais tenté de lire Orgueil et Préjugés de Jane Austen. Je n’étais malheureusement pas dans le bon état d’esprit pour vraiment apprécier ma lecture et je l’avais abandonné à la fin du premier volume. Après avoir lu Loose Me. de M.C. Frank, j’ai eu envie de lui redonner une seconde chance. Or, il se trouve qu’Orgueil et Préjugés était le livre choisi pour le Book Club mensuel de LivrAddict. Le hasard fait bien les choses, non ?

 

Je ne vais pas vous faire un résumé de cette histoire. Tout le monde connaît les grandes lignes de ce classique de la littérature anglophone. Bien plus que la romance entre le mystérieux Mr. Darcy et l’impétueuse Elizabeth Bennet, Jane Austen dresse ici un portrait de la société de la fin du XVIIIème siècle, teinté d’ironie et de cynisme. Les personnages sont tous très intéressants et amènent le lecteur à réfléchir aux us et coutumes de l’époque. Un lecteur contemporain peut ne pas comprendre les décisions de certains personnages (je pense notamment à Charlotte Lucas). Il ne faut oublier que les mariages d’amour étaient extrêmement rares. Dans la plupart des cas, les mariages avaient pour but d’allier deux familles et d’offrir à l’épouse une certaine stabilité. Les femmes n’avaient quasiment aucunes possibilités de travailler, mis à part en tant que gouvernante ou employée de maison. Il était donc indispensable de faire un bon mariage.

J’ai trouvé ces réflexions sur la société dans laquelle vivait Jane Austen, qui soit dit en passant ne s’est jamais mariée, particulièrement intéressantes. L’absence de grosse intrigue fait d’Orgueil et Préjugés un récit de vie jamais égalé jusqu’à présent grâce à la plume acerbe de l’auteur.

Au final j’ai eu un vrai coup de cœur pour cette histoire. Sans le mordant d’Elizabeth, les piques de Lady De Bourgh ou la bêtise de Mr. Collins, je crois que je n’aurais pas pris autant de plaisir à le lire.

Maintenant, je n’ai qu’une envie : me commander la suite des œuvres de Jane Austen dans la même édition. Je souhaite vraiment en découvrir plus et voir l’évolution de sa plume dans le temps.

Ma Note : 5/5 + coup de coeur

 

****************

En plus d'avoir été la lecture du Book Club, Orgueil et Préjugés est également ma lecture de février pour le Challenge des Douze Thèmes. Pour rappel, le thème était :  « Cœurs sur toi » → février, c'est le mois des amoureux. Si on lisait une romance ? Epoque, lieux, vous avez l'embarras du choix ! !

Source: Externe

 

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 09:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 février 2017

Miss Alabama et ses petits secrets - Fannie Flagg

Auteur : Fannie Flagg
Editions :
Pocket
Pages :
445
Date de sortie :
7 mai 2015
Tome : unique
Prix :
7,80€
Public : Tout Public

Source: Externe

Résumé :

Il est loin le temps où Maggie représentait fièrement l’Alabama, au concours de Miss America. À 60 ans, fatiguée, elle pense avoir connu le meilleur de la vie et s’apprête à mettre fin à ses jours, sur la pointe des pieds, sans gêner personne. Seulement il fallait que Brenda téléphone à ce moment-là. Deux places pour un spectacle de derviches tourneurs, dans huit jours, ça ne se refuse pas… Pour faire plaisir à son amie, Maggie accepte de retarder l’échéance d’une semaine. Et ces quelques jours vont lui montrer que l’existence a encore beaucoup plus à lui offrir qu’elle ne le croyait…

Mon Avis :

Après Beignets de tomates vertes et La Dernière Réunion des filles de la station-service, Miss Alabama et ses petits secrets est le troisième livre de Fannie Flagg que je lis. J'avais eu de vrais coups de coeur pour les deux premiers mais j'ai un avis assez mitigé pour ce livre.

Il m'a fallu plus de 200 pages pour vraiment entrer dans le récit. Le début du récit est lent et je n'ai pas vraiment réussi à m'intéresser à la vie de Maggie et de ses amies. J'ai plusieurs fois failli abandonner ma lecture avant de me dire que cela valait peut-être le coup de persévérer. L'arrivée d'un élément assez mystérieux, que je ne révélerais pas pour ne pas vous gâcher la lecture, m'a vraiment donné envie de tourner les pages. Je voulais vraiment savoir pourquoi et comment cet élément était arrivé là. Une fois arrivée à ce passage, j'ai dévoré les 250 dernières pages d'une traite, incapable de fermer le livre.

Comme dans les précédents romans de Fannie Flagg, le lecteur se retrouve mêlé à un secret qu'il va tenter d'élucider au même rythme que le personnage principal. J'ai néanmoins trouvé la révélation du secret un peu moins bien amené que dans les deux autres livres que j'ai pu lire de cet auteur.

Au final c'est un beau roman et je comprends mieux pourquoi le début est si lent. Le récit reflète au final le moral de l'héroïne : lent et triste au début puis de plus en plus riche et vivifiant. Un beau roman qui donne le sourire.

Ma Note : 3.5/5

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 février 2017

Alice au royaume de coeur - QuinRose & Soumei Hoshino

Scénario : QuinRose
Dessin :
Soumei Hoshino
Editions :
Ki-oon
Pages :
192
Tome :
1
Prix :
7,65€
Date de sortie :
8 avril 2010
Public :
A partir de 12 ans

Source: Externe

Résumé :

Alice Liddell somnole dans son jardin quand un lapin blanc l'entraîne bien malgré elle dans un étrange tunnel. De l'autre côté du miroir, la voilà au centre d'un jeu intriguant et secret : tous les garçons du royaume de Coeur cherchent par tous les moyens de la séduire... quand il n'essaient pas de la tuer.

Mon Avis :

C'est la première fois que je rédige une chronique pour un manga et je dois bien admettre que ce n'est pas évident. Il y a encore quelques années, je lisais beaucoup de mangas mais cela va faire plus de trois ans que je n'en ai pas acheté. J'ai légèrement décroché du genre ... Dans le cadre du challenge Bookisney, je devais lire une réécriture de conte. N'ayant pas encore la suite des Chroniques Lunaires, je me suis donc tournée vers les mangas.

Alice au royaume de coeur est une réécriture d'Alice au Pays des Merveilles. Contrairement au conte de Lewis Caroll, le lapin blanc est un jeune homme ayant des oreilles de lapins et une fâcheuse tendance au kidnapping. Le chapelier toqué est le chef de la mafia locale et le lièvre de Mars est un garde du corps toujours un peu trop prompt à dégainer.

Ce premier tome met doucement les éléments en place, au final il ne se passe pas grand chose. J'espère que les tomes suivants seront un peu plus intéressants car j'aime beaucoup le concept. Les personnages sont intéressants et laissent vraiment penser qu'ils ont du potentiel pour la suite.

Ma Note : 3/5

 

Posté par Celeb_Angel à 16:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 février 2017

Lose Me. - M.C. Frank

Auteur : M.C. Frank
Editions :
Auto-édité
Pages :
445
Date de sortie :
11 avril 2017
Tome : unique
Prix :
2,66€ (Kindle)
Public : Tout Public

LM ARC cover

Résumé :

"Today is not the day I die."

Ari starts her every day with this thought. It can't be that hard to keep that promise to herself, can it?

Weston Spencer is a British actor, the hot new celebrity everyone's talking about. After wrapping up his hit TV show, THE WATER WARS, the one that made girls all over the planet swoon at a glimpse of his dirty blonde hair and emerald eyes, he comes to a little Greek island to film FIRST SENTENCES, a modern Pride and Prejudice adaptation.

But on the day before shooting starts, he is introduced to an unconventional girl in an unconventional way. Her name is Ari Demos and she's a half Greek stunt girl, with a dark secret no one knows -she's even trying to deny it herself. Wes dismisses her as too unimportant when he first meets her, but. . . But.

Turns out she isn't unimportant. In fact, quite the opposite.

Mon Avis :

Tout d'abord, je tiens à préciser que j'ai reçu cet ebook de la part de l'auteur en échange d'un avis honnête. C'est la deuxième fois que je collabore avec M.C. Frank mais c'est la première fois que je vais vous présenter son travail. Allez jeter un coup d'oeil à sa page Amazon si vous êtes intéressés. Attention, ses romans ne sont disponibles qu'en anglais. Comme je tiens à ce qu'elle puisse lire cette chronique, je vais exceptionnellement la traduire intégralement en anglais à la suite.

Dans ce livre, nous suivons Ariadne Demos (qui se fait appeler Ari par tout le monde). Cette jeune fille de 19 ans vit sur l'île de Corfou en Grèce. Elle est cascadeuse et est embauchée sur le tournage du film First Sentences, une adaptation moderne d'Orgueil et Préjugés. Le rôle de Monsieur Darcy est interprété par la star de la série à succès The Water Wars : Weston Spencer. A force de travailler ensemble, ils vont devenir complices mais Ari cache un lourd secret, un secret qu'elle tente d'oublier.

C'est l'une des plus belles romances que j'ai pu lire dernièrement pour un raison très simple : elle est réaliste. Plus j'avancais dans l'histoire plus j'étais convaincue par leur histoire. Elle n'est pas toute rose, Wes et Ari vont devoir surmonter bien des épreuves. Ils vont surtout devoir apprendre à s'accepter et à affronter leurs démons. J'ai beaucoup aimé que l'histoire soit racontée du point de vue de  Ari. Celà nous permet de bien comprendre tout ce qu'elle traverse, les difficultés qu'elle a à ouvrir son coeur.

D'un point de vue purement technique, j'ai adoré les transitions entre les chapitres. A la fin de chaque chapitre, des extraits de magazines, de tweets, de messages de Tumblr, des échanges de SMS font en effet office de transition. Ils mettent en avant certains éléments qui permettent au lecteur de comprendre certaines choses un peu avant Ari.

Un autre point que j'ai beaucoup apprécié fut le réalisme des décors. M.C. Frank a su distiller suffisamment de détails pour donner au lecteur l'impression de se trouver à Corfou. Lorsque je lisais, je voyais sous mes yeux les petites ruelles étroites, je sentais presque l'odeur de la mer et de la nourriture méditerranéenne dans mes narines.

En conclusion, j'ai passé un excellent moment avec ce livre. Je n'avais pas envie d'arriver à la fin tellement j'étais attachée à Ari, à Wes et aux autres personnages. Lose Me est la romance coup de coeur dont j'avais besoin en ce début d'année.

Ma Note : 5/5 + Coup de coeur.

 ***********************************

As I said in French, I'm translating my review so M.C. Frank can read it :)

Review :

First of all, I'd like to say that I got this ebook from the author in exchange for a honnest review. So thank you very much M.C. Frank !

It's one of the most beautiful romance I had the chance to read lately for a very simple reason : it's realistic. The more I read, the more I was convinced by their story. It's not all sparkles and joy, Wes and Ari will have to overcome a lot of things. But most of all, they will have to learn how to accept themselves and how to face their demons. I really liked that the story was told from Ari POV. It allow us to understand what she's dealing with, how hard it is for her to let Wes come closer to her.

On a more technical point, I liked the transitions between chapters. At the end of each chapter, there's some excerpts from magazine, tweeter, texts that are used as a transitions. It allow the reader to know a few things before Ari does.

Another thing I love was how realistic it look. M.C. Frank had put enough details to let the reader thinks he really is in Corfu. As I was reading, I was seeing the narrow streets, I could almost smell the sea, the Mediterranean food ...

To conclude, I had a really great time reading this book. I didn't want to finish it because I was too attached to Ari, to Wes and to all the others characters.

My rating : 5/5 + big crush !

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 janvier 2017

Sublimes Créatures - Kami Garcia & Margaret Stohl

Auteur : Kami Garcia & Margareth Stohl
Editions :
Le Livre de Poche Jeunesse
Pages :
635
Date de sortie :
13 février 2013
Tome : 1
Prix :
8,90€
Public : Jeune Adulte

Source: Externe

Résumé :

J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os au lycée. Elle était belle et mystérieuse. Si j’avais su qu’en même temps que cette fille surgirait aussi une malédiction… J’étais éperdument amoureux, mais cet amour était perdu d’avance.

Mon Avis :

Comment exprimer mes sentiments vis-à-vis de ce livre ? Dans l'objectif de faire du vide dans ma bibliothèque, j'ai décidé de lire tout les livres que je n'avais pas encore lu ou de relire ceux dont je ne me souvenais pas de l'intrigue. Sublimes créatures, également disponible sous le titre 16 Lunes, fait partie de la première catégorie. J'avais acheté ce livre après avoir vu le film (qui ne m'a pas laissé un souvenir très marquant) car je voulais en savoir plus.

J'ai débuté ce livre le 7 janvier. Nous sommes le 26 et je viens enfin de réussir à le terminer ! C'est dire à quel point j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire. Le pire c'est qu'il y a beaucoup de bonnes idées ! Les Enchanteurs qui ne découvrent leurs véritables natures que lors de l'Appel le jour de leur seizième anniversaire, la bibliothèque "magique", le médaillon ... Mais le tout est plombé par d'interminables longueurs qui n'apportent absolument rien au récit. On se fiche royalement de savoir qui va participer à la reconstitution historique d'une bataille de la guerre d'Indépendance ! Il y a tellement de passages inutiles que je n'ai pris aucun plaisir lors de ma lecture. Je n'arrivais qu'à lire une dizaine de pages par-ci, une dizaine de pages par-là.

Au final, il ne se passe pas grand chose dans ce premier tome. C'est donc une petite déception pour moi et je ne compte pas lire la suite. Je pense même que je vais ajouter ce livre à mes livres à vendre...

Ma Note : 2.5/5

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 09:38 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,