22 avril 2017

L'éveil de Mademoiselle Prim - Natalia Sanmartin Fenollera

Auteur : Natalia Sanmartin Fenollera
Editions :
Pocket
Pages :
345
Date de sortie :
18 juin 2015
Tome :
unique
Prix :
7,40€
Public :
Tout public

9782266253604

 

Résumé :

Cherche esprit féminin détaché du monde. Capable d’exercer fonction de bibliothécaire. Pouvant cohabiter avec chiens et enfants. De préférence sans expérience professionnelle. Titulaires de diplômes s’abstenir.


Mademoiselle Prim, bardée de diplômes et sans expérience d’enfants et de chiens, ne répondait qu’en partie à ce profil… Engagée par un étrange gentleman, aussi cultivé que peu délicat, elle va découvrir la singularité et les secrets du petit village de Saint-Irénée d’Arnois. Loin du monde moderne, les habitants semblent s’être mis d’accord pour faire de leur vie un bonheur permanent. Prudence Prim tombe vite sous le charme de ce paradis perdu et de sa devise : profitez de la splendeur des choses simples de la vie !

Mon Avis :

Il y a des livres qui vous touchent sans trop savoir pourquoi. C’est ce qui m’est arrivé avec L’éveil de Mademoiselle Prim.

J’ai vu ce livre en librairie et le résumé m’a immédiatement attiré. N’arrivant pas à trouver un livre qui me fasse envie dans ma PAL (qui est pourtant bien remplie), j’ai donc décidé de me lancer dans L’éveil de Mademoiselle Prim. Dès les premières pages, j’ai tout de suite eu envie de découvrir la vie à Saint-Irénée d’Arnois. C’est assez difficile d’expliquer mon ressenti à la lecture.

Il y a, sur la quatrième de couverture, une citation du Figaro littéraire qui, à mes yeux, résume parfaitement l’atmosphère de ce roman :

« Ce n’est pas un livre, c’est un ovni. Un roman tombé du ciel. »

Le Figaro littéraire

C’est le genre de livre dont il ne faut pas trop en savoir avant de commencer la lecture et qui ne vous laisse pas indifférent. J’ai passé un agréable moment à le lire et je pense que je le relirais avec grand plaisir.

Ma Note : 3.5/4

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 08:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


13 avril 2017

Les Quatre de Baker Street - tome 2 : Le dossier Raboukine - Djian, Legrand & Etien

 

Scénario : Jean-Blaise Djian & Olivier Legrand
Dessin :
David Etien
Mise en couleur :
David Etien
Inspiré par l'œuvre de :
Sir Arthur Conan Doyle
Editions :
Vents d’Ouest
Pages :
56
Tome :
2
Prix :
13.90€
Date de sortie :
21 avril 2010
Public :
Tout Public

 

9782749305196-L

 

 

Résumé :

 

Londres, 1890. Billy, l’apprenti détective, Charlie, la petite fille grimée en garçon, et Black Tom le monte-en-l’air sont trois gamins des rues unis par une solide amitié. Accompagnés du matou Watson, ils arpentent les bas-fonds de l’East End, menant enquêtes, filatures et autres missions de confiance pour le compte d’un certain... Sherlock Holmes. Ce nouvel opus voit nos héros se mêler d’une ténébreuse affaire impliquant des révolutionnaires russes exilés à Londres et la police secrète du Tsar... Nos protagonistes vont avoir fort à faire pour déjouer machinations, trahisons et mauvais coups...

 

Mon Avis :

 

J’avais beaucoup aimé le premier tome des aventures des Quatre de Baker Street. J’ai donc vite enchaîné avec la lecture de ce deuxième tome. Cette fois-ci, l’accent est mis sur les idées socialistes qui ont entraîné la Révolution russe de 1917. Des idéologistes russes se sont réfugiés à Londres et vont devoir échapper à la police secrète du tsar. Leur route va croiser celle des Quatre de Baker Street qui vont tout faire pour leur venir en aide. Avec le sujet abordé, ce tome est beaucoup plus sombre que le premier. Entre meurtres, explosions et tortures, les francs-tireurs de Baker Street vont en voir de toutes les couleurs !

 

Les dessins de David Etien sont toujours aussi puissants et intéressants. Ils portent parfaitement le récit de Jean-Blaise Djian et Olivier Legrand. La mise en scène est vraiment bien pensée et enrichit le récit.

 

J’ai tout simplement adoré ce deuxième volume que j’ai trouvé plus mature et plus adulte que le premier. Il me tarde d’ailleurs d’acheter les tomes suivants pour découvrir la suite des aventures des Quatre de Baker Street.

 

Ma Note : 5/5

 

 

12 avril 2017

La Bulle - Timothée de Fombelle

Auteur : Timothée de Fombelle
Illustrateur :
Eloïse Scherrer
Editions :
Gallimard Jeunesse
Pages :
44
Prix :
14,50€
Date de sortie :
15 octobre 2015
Public :
A partir de 7 ans

A66279

 

Résumé :

Misha ne savait pas quand c'était apparu. Depuis qu'elle était toute petite, ça ne l'avait jamais quittée. C'était là. Et personne ne s'en rendait compte...


Une aventure intérieure et fantastique écrite par Timothée de Fombelle ( «Tobie Lolness», «Vango», «Le Livre de Perle»), somptueusement illustrée par Éloïse Scherrer.

Mon Avis :

Ce sont avant tout les illustrations d’Eloïse Scherrer qui m’ont attiré vers cet album jeunesse. Je trouve qu’elles illustrent à merveille le récit de Timothée de Fombelle. Les couleurs permettent de bien refléter le combat intérieur de Misha contre cette noirceur qui l’habite depuis toute petite.

C’est un très beau récit sur les idées sombres qui nous habitent et qui nous empêchent de profiter à fond de la vie.

Ma Note : 4/5

Posté par Celeb_Angel à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 avril 2017

Les Quatre de Baker Street - tome 1 : L'affaire du rideau bleu - Djian, Legrand & Etien

Scénario : Jean-Blaise Djian & Olivier Legrand
Dessin :
David Etien
Mise en couleur :
David Etien
Inspiré par l'œuvre de :
Sir Arthur Conan Doyle
Editions :
Vents d’Ouest
Pages :
56
Tome :
1
Prix :
13.90€
Date de sortie :
20 janvier 2009
Public :
Tout Public

9782749304373-L

 

Résumé :

Trois détectives en herbe pour une enquête digne du maître de Baker Street !

Billy, Charlie et Black Tom sont inséparables. Et pour cause : impossible de survivre seul dans l'East End londonien, peuplé de faux mendiants, de vrais ruffians et de franches canailles ! Heureusement, les trois amis peuvent compter sur la protection d'un certain Sherlock Holmes, pour lequel ils font parfois office d'espions des rues... Mais lorsque la fiancée de Black Tom est kidnappée sous leurs yeux, nos héros vont devoir mettre au plus vite à profit les leçons de leur mentor pour la retrouver saine et sauve... en s'adjoignant les services d'un quatrième larron pour le moins inattendu. Place aux Quatre de Baker Street, la plus jeune équipe de détectives de l'époque victorienne !

Mon Avis :

Librement inspirée de l’œuvre de Sir Arthur Conan Doyle, cette bande-dessinée met en scène un groupe d’enfants des rues travaillant au service du célèbre détective Sherlock Holmes. Suite à l’enlèvement d’une de leur amie, ils vont se lancer dans une enquête passionnante dans les rues de Londres.

"Je reconnais ma police auxiliaire, les francs-tireurs de Baker Street."

Sherlock Holmes, Le Signe des Quatre - Sir Arthur Conan Doyle

Ce sont les dessins de David Etien qui m’ont immédiatement attirée lors de ma visite au salon Quais du Polar de Lyon. Des couleurs intenses, des décors à couper le souffle et des cadrages vraiment intéressant portent le scénario de Jean-Blaise Djian et Olivier Legrand. J’ai adoré les plans larges qui montrent la capitale anglaise à l’époque victorienne. J’avais parfois l’impression de me retrouver dans l’univers des films Sherlock Holmes de Guy Ritchie (que j’aime beaucoup soit dit en passant).

L’histoire de Jean-Blaise Djian et Olivier Legrand m’a beaucoup plu. Mettre l’accent sur les francs-tireurs de Baker Street et non sur Sherlock Holmes permet d’aborder la vie à cette époque sous un autre angle. A travers les aventures de Billy, Charlie et Black Tom, le lecteur va découvrir la dure vie des enfants des rues, souvent forcés de s’associer à des gens peu recommandables pour pouvoir survivre. Le trio d’amis, qui sont également des informateurs pour Sherlock Holmes, est vraiment très intéressant et j’ai hâte de découvrir la suite de leurs aventures.

En conclusion, il s’agit d’un premier tome vraiment intéressant : un rythme endiablé, des personnages attachants, un scénario bien ficelé et une petite touche d’humour. Une vraie petite pépite !

Ma Note : 4.5/5

Enregistrer

07 avril 2017

Les enquêtes d'Enola Holmes - tome 1: La double disparition - Serena Blasco

Scénario : Serena Blasco
Dessin :
Serena Blasco
Mise en couleur :
Serena Blasco
D'après l'oeuvre de :
Nancy Springer
Editions :
Jungle
Pages :
56
Tome :
1
Prix :
12€
Date de sortie :
23 septembre 2015
Public :
Jeunesse

arton551

 

Résumé :

Quand Enola Holmes, sœur cadette du célèbre détective Sherlock Holmes, découvre que sa mère a disparu, elle pressent qu’elle seule pourra la retrouver.

Ingénieuse et rusée, elle fuit le manoir familial alors que ses deux frères décident de l’envoyer en pension. Elle se met en tête de vouloir retrouver des personnes disparues tout en continuant de suivre la piste de sa mère. Ses enquêtes la mèneront à se retrouver régulièrement en danger dans les bas-fonds de la capitale londonienne.

Enola parviendra-t-elle à s’en sortir et à élucider la disparition de sa mère tout en échappant à ses deux frères ?

Mon avis :

Je suis très compliquée quand il s’agit de bande-dessinée : je suis capable de passer à côté de belles histoires si les dessins ne me plaisent pas. Ici, ce sont justement les dessins à l’aquarelle qui m’ont immédiatement attiré. Le trait est fin et les couleurs sont douces, exactement le genre de dessin que j’aime.

9782822211284_enolaholmest1_p1

 

Concernant l’histoire, La double disparition est le premier tome de la série Enola Holmes, il met donc en place les différents éléments essentiels à la suite de l’histoire. Les vingt premières pages mettent en place la situation initiale, ce qui rend le récit un peu lent à démarrer. La première enquête d’Enola a été résolue de manière un peu trop rapide à mon goût mais comme il s’agit d’un premier tome, cela ne me dérange pas. J’espère juste que la résolution des autres enquêtes sera un peu plus longue.

Enola est un personnage très intéressant. Du haut de ses 14 ans, elle refuse de suivre les dictats de la société victorienne. Suite à la disparition de sa mère, elle va fuir le manoir familial pour échapper aux désirs de son tuteur, son frère Mycroft Holmes. Elle n’hésite pas à se déguiser et à se mettre en danger pour suivre ses rêves. Très intelligente, elle va décider de se lancer à la recherche de sa mère disparue.

Malgré les quelques défauts liés au début de la série, c’est un bon premier tome qui laisse présager de bonnes choses pour la suite. Une bonne bande-dessinée qui peut permettre aux jeunes lecteurs de découvrir de manière détournée le personnage de Sir Arthur Conan Doyle.

Ma Note : 4/5

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


04 avril 2017

Le chapeau de Mitterrand - Antoine Laurain

Auteur : Antoine Laurain
Editions :
J’ai Lu
Pages :
191
Date de sortie :
6 mars 2013
Tome :
unique
Prix :
6,50€
Public :
Tout public

9782290057261

 

Résumé :

Daniel Mercier dîne seul dans une fameuse brasserie parisienne quand - il n'en croit pas ses yeux - un illustre convive s'installe à la table voisine : François Mitterrand. Son repas achevé, le Président oublie son chapeau, que Daniel décide de s'approprier en souvenir. Tel un talisman, le feutre noir ne tarde pas à transformer sa vie. Daniel aurait-il percé le mystère du pouvoir suprême ? Hélas, il perd à son tour le précieux couvre-chef qui poursuit de tête en tête sa promenade savoureuse, bouleversant le destin de personnages pittoresques et brossant, sous la forme d'une fable, un tableau de la France des années quatre-vingt.

Mon Avis :

J’ai tout de suite accroché à cette histoire un peu farfelue du chapeau de Mitterrand. Différents personnages vont progressivement entrer en possession du chapeau du Président Mitterrand : un directeur financier, une jeune femme rêvant de devenir écrivain, un ancien « nez » traversant une crise existentielle et un homme de la haute-société parisienne.

L’auteur a fait le choix de ne raconter que quelques moments de la vie des personnages : ceux pendant lesquels ils ont été en possession du chapeau. En suivant le chapeau de tête, le récit est assez rythmé, on ne s’ennuie pas un seul instant et on tourne les pages sans s’en rendre compte.

Au final, j’ai vraiment apprécié ma lecture même si j’ai vraiment du mal à poser des mots sur mon ressenti vis-à-vis de ce livre. 

Ma Note :  3,5/5

Posté par Celeb_Angel à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 avril 2017

Victoria rêve - Timothée de Fombelle

Auteur : Timothée de Fombelle
Editions :
Folio Junior
Pages :
112
Date de sortie :
8 novembre 2013
Tome :
unique
Prix :
5,00€
Public :
A partir de 10 ans

A65513

Résumé :

Victoria voulait une vie d'aventures, une vie folle, une vie plus grande qu'elle. Et l'on disait tout autour d'elle : Victoria rêve. Mais depuis quelque temps, un monde imaginaire débarquait dans son existence. Elle avait l'impression d'une foule de personnages qui descendaient de sa bibliothèque en rappel pour venir semer leur pagaille. Victoria voulait savoir ce qui lui arrivait. Y avait-il un lien avec les livres qui disparaissaient de sa chambre ?

Après « Tobie Lolness » et « Vango », Timothée de Fombelle dit ici la force de la lecture et de l'imaginaire aujourd'hui, envers et contre tout. C'est un petit livre sur les grands livres qui nous habitent.

Mon Avis :

J’ai beaucoup entendu parler de Timothée de Fombelle mais je n’avais encore jamais lu aucun de ses livres. Lors d’un de mes passages à la FNAC, je suis passée au rayon jeunesse où des livres étaient proposés gratuitement dont Victoria rêve. Dans ce livre, Timothée de Fombelle montre la puissance de la lecture et de l’imaginaire à travers le personnage de Victoria, jeune adolescente à l’esprit vif et à l’imagination débordante.

J’ai beaucoup aimé découvrir la plume de Timothée de Fombelle grâce à cette petite histoire. Un beau petit livre à mettre dans les mains de tous les enfants qui aiment la lecture !

Ma note : 4,5/5

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 mars 2017

L'île du feu sacré - Barabara Wood

Auteur : Barbara Wood
Editions :
Presses de la Cité
Pages :
416
Date de sortie :
2 juillet 2015
Tome :
unique
Prix :
21,50€
Public :
Tout public

9782258115347

 

Résumé :

Une grande fresque historique qui vous transporte sur les plages idylliques d'Hawaï.

Emily a reçu une éducation religieuse et morale des plus strictes. Aussi, est-elle complètement déstabilisée lorsqu'elle arrive à Hawaï avec son mari, en tant que missionnaire, et qu'ils découvrent les us et coutumes des habitants. La jeune femme est très vite nostalgique de son pays, mais elle reste déterminée à partager sa foi... jusqu'à ce qu'elle rencontre le fringant capitaine Farrow. La sauvera-t-il d'un mariage sans amour contre lequel elle n'a jamais pensé à se révolter ? C'est là la première étape du voyage humain et sentimental qu'elle s'apprête à accomplir, car l'île est bientôt en proie à une terrible épidémie, qui a tout d'une malédiction.

 Mon Avis :

J’ai découvert la culture hawaiienne grâce à Lilo & Stitch et Hawaii Five-0. C’est un archipel qui m’attire. Lorsque j’ai vu ce livre sur les étagères de ma bibliothèque municipale, je n’ai pas hésité un seul instant avant de l’emprunter. Lu en quelques jours, j’ai adoré découvrir l’archipel d’Hawaii dans les années 1800.

Dans ce livre, nous découvrons l’évolution de la vie sur l’archipel entre 1820 et 1860 à travers les vies d’Emily, arrivée à Hilo en 1820 pour évangéliser les autochtones aux côtés de son mari missionnaire protestant, et d’Anna, jeune sœur infirmière fraîchement débarquée à Honolulu en 1860. Bien qu’ayant des parcours de vie différents, ces deux femmes vont découvrir l’archipel et ses habitants. En étalant son histoire sur plus de 40 ans, l’auteur permet de montrer l’impact de l’homme blanc (= les haoles, les « sans âmes », en hawaiien) sur les us et coutumes des Kanakas, la population autochtone. On sent bien l’évolution des modes de vies.

Moi qui aime découvrir de nouvelles cultures, j’ai adoré me plonger dans ce livre. Bien que connaissant déjà un peu les coutumes hawaiiennes, merci Hawaii Five-0, j’ai énormément appris au fil des pages. J’ignorais par exemple l’origine du hula, cette danse traditionnelle, ou encore l’histoire des monarques Kamehameha.

Au final, j’ai passé un excellent moment en compagnie d’Emily et d’Anna. J’avais vraiment l’impression de me retrouver à leurs côtés et d’être sur ces îles qui me font tant rêver …

Un vrai coup de cœur !

Ma Note : 5/5 + gros coup de cœur !

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 mars 2017

Le livre de ma mère - Albert Cohen

Auteur : Albert Cohen
Editions :
Folio
Pages :
192
Date de sortie :
25 avril 1974
Tome :
unique
Prix :
5,90€
Public :
Tout public

A36561

Résumé :

Peu de livres ont connu un succès aussi constant que Le livre de ma mère. Ce livre bouleversant est l'évocation d'une femme à la fois « quotidienne » et sublime, une mère, aujourd'hui morte, qui n'a vécu que pour son fils et par son fils.
Ce livre d'un fils est aussi le livre de tous les fils. Chacun de nous y reconnaîtra sa propre mère, sainte sentinelle, courage et bonté, chaleur et regard d'amour. Et tout fils pleurant sa mère disparue y retrouvera les reproches qu'il s'adresse à lui-même lorsqu'il pense à telle circonstance où il s'est montré ingrat, indifférent ou incompréhensif. Regrets ou remords toujours tardifs.
« Aucun fils ne sait vraiment que sa mère mourra et tous les fils se fâchent et s'impatientent contre leurs mères, les fous si tôt punis. »

Mon Avis :

Cette chronique, j’ai cru que je n’arriverai pas à l’écrire tellement ce livre m’a touché.

« Amour de ma mère, à nul autre pareil. »

En 1943, la mère d’Albert Cohen, qui vivait à Marseille, décède. Son fils vit à Londres et n’est pas présent lors de sa disparition. Pour lui rendre hommage, il va écrire un « chant de mort » dans lequel il va évoquer des souvenirs de moments passés avec elle mais aussi parler tout simplement de la mort.

Ce livre, c’est avant tout une déclaration d’amour. Amour d’un fils pour sa mère disparue. Amour d’un fils qui regrette de ne pas avoir sur profiter des moments passés avec sa mère. Amour d’un fils, tout simplement. Et cette déclaration d'amour résonne chez le lecteur. J'ai été incapable de lire ce livre sans penser à ma propre mère...

« Amour de ma mère, jamais plus. »

Sur la quatrième de couverture de mon édition, il n’y a pas de résumé mais des avis d’auteurs ou de magazine. Et je crois que je vais achever cette courte chronique sur l’avis de Marcel Pagnol :

« Un chef-d’œuvre : Le livre de ma mère. Un livre unique et qui durera. La plus belle preuve d’amour. »

Ma Note : 5/5 + coup de cœur

Posté par Celeb_Angel à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 mars 2017

Audrey retrouvée - Sophie Kinsella

Auteur : Sophie Kinsella
Editions :
Pocket Jeunesse
Pages :
299
Date de sortie :
3 mars 2016
Tome :
unique
Prix :
17,50€
Public :
Jeune Adulte

9782266262224

Résumé :

Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.  Ça, c’était avant.

Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie
d’un oeil nouveau : celui de la caméra.

Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d’une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde…

Mon Avis :

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre lors de sa sortie l’an dernier. Bien qu’appréciant la plume de Sophie Kinsella, je n’étais pas particulièrement attirée par Audrey retrouvée, son premier roman jeune adulte. Lors de mon inscription à la bibliothèque municipale, j’ai vu qu’il était disponible et je me suis dit que c’était l’occasion rêvée de me faire mon propre avis.

Avant toute chose, il faut savoir qu’Audrey retrouvée aborde un sujet de société assez important : le harcèlement scolaire. Là où Sophie Kinsella fait la différence par rapport à tous les autres auteurs ayant abordé ce sujet, c’est en refusant d’expliquer ce qui s’est passé. Audrey a été harcelée. Point. Nul besoin d’entrer dans les détails. Comme le fait remarquer Audrey, qui est la narratrice : « C’est arrivé. C’est du passé. Tournons la page. »  Et c’est justement ce choix de ne pas révéler les évènements traumatisants qui ont rendus Audrey malade qui m’a plu. Quiconque ayant déjà été victime de harcèlement scolaire sait de quoi sont capables les jeunes collégiens, il n’y a donc pas besoin d’expliquer. Cela permet de se focaliser sur l’après. Sur la reconstruction.

Et sur ce point, Audrey est un personnage vraiment courageux. Avec l’aide de Linus, elle va redécouvrir le monde et tout faire pour s’en sortir. Néanmoins, la guérison d'Audrey est quand même beaucoup trop rapide à mes yeux. Réussir à vaincre une phobie sociale, cela demande plus de temps que celà. Mais bon, cela n'est pas trop grace.

La romance qui naît progressivement entre Audrey et Linus est vraiment mignonne mais elle n’est pas au cœur du récit non plus. C'est vraiment le premier amour de jeunesse, tout en retenue et en timidité.

D’un point de vue de la construction du roman, l’inclusion de passages des retranscriptions du documentaire tourné par Audrey apporte un petit plus vraiment intéressant, surtout lors d’une scène très importante.

Au final, c’est une belle histoire que je ne regrette pas d’avoir empruntée car je ne crois pas que je l’aurai lu autrement.

Ma Note : 3,5/5

*************************

Audrey retrouvée est ma lecture de mars pour le Challenge des Douze Thèmes. Pour rappel, le thème était :  « My tailor is rich » → un livre dont l'action se passe en Angleterre.

dxjp_bMWkNnbfpNAI_fklpuW3Fk

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par Celeb_Angel à 17:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,