Auteur : Camille Brissot

Editions : Syros

Pages : 224

Date de sortie : 10/01/2019

Tome : unique

Prix : 14,95€

Genre Principal : contemporain

 

9782748526103

 

Résumé éditeur :

Victor & Juliette. Amis depuis toujours, ils se connaissent par cœur. Elle fait tellement partie de sa vie qu’elle habite presque chez lui. Il sait décrypter le moindre de ses éclats d’humeur, se tient prêt à la rattraper si elle trébuche. Car Juliette, insaisissable, est toujours en mouvement. Elle vit sans penser à l’après, comme si chaque jour était le dernier.

 

Mon avis :

 Dans le cadre du festival Les Oniriques, qui se déroulaient à Meyzieu ce week-end, j’ai eu l’occasion d’assister à une interview de Camille Brissot organisée par le PLIB. Cette interview était axée autour de son roman Ceux des limbes mais elle a également parlé de 21 printemps comme un million d’années et ce qu’elle en a dit m’a donné envie de le découvrir. J’ai donc acheté son roman qu’elle m’a gentiment dédicacé. (Je reviendrais plus en détail sur mon week-end aux Oniriques car ce n’est pas le seul roman que j’ai acheté, loin de là !)

 Aussitôt acheté, aussitôt lu. C’est l’un des rares titres qui n’aura pas eu le temps de faire la connaissance de ma PAL. Je l’ai débuté lundi matin, dans le bus m’emmenant au travail, et je l’ai terminé le soir même. J’ai d’ailleurs failli rater mon arrêt et arriver en retard au travail tellement j’étais absorbée par l’histoire de Victor et Juliette.

 Camille Brissot a une plume très agréable à lire et elle réussi à rendre tous ses personnages attachants, même les plus secondaires. (On en parle des petites chauves qui sont vraiment mignonnes ?) L’amitié entre Victor et Juliette est vraiment belle et elle a su me toucher très rapidement. Le fait que l’histoire soit racontée par Victor permet d’ailleurs de voir à quel point il est attaché à Juliette et cela rend le roman encore plus beau (du moins, c’est ce que j’ai ressenti). Surtout, et c’est tellement rare que je tiens à le souligner, leur histoire n’est pas une histoire d’amour mais bel et bien une histoire d’amitié ! Pas de sentiments ambigus, pas de triangles amoureux, pas de jalousie inutile qui rendent les romans Young Adult insipides. Nous découvrons dans ce roman à l’histoire de deux jeunes de 21 ans qui ont grandi ensemble et se considèrent comme frère et sœur et ça, ça fait vraiment du bien !

Franchement, je crois que je pourrais vous parler de Victor et Juliette pendant un long moment. De l'aspect solaire de Juliette, de l'amitié qui la lie à Victor, du personnage de Victor que j'ai trouvé très intéressant, de la façon dont l'autrice aborde certains sujets, etc. Mais je ne le ferais pas car j’ai peur de vous révéler des éléments clefs de l’intrigue qui gâcheraient votre plaisir. Je vais donc m’abstenir et me contenter de vous dire ceci : si vous voulez lire un roman touchant sur l’amitié, je vous recommande chaudement de découvrir 21 printemps comme un million d’années. Personnellement, je l’ai adoré. C’est même un coup de cœur. D’ailleurs, petite anecdote, lorsque j’ai terminé ma lecture, j’ai poussé un petit soupir et j’ai serré mon livre contre moi. Ce n’est pas tous les jours que ça m’arrive ! (Ne venez pas me dire que je suis bizarre, je suis sûre que vous faites la même chose…)

Ma note : 5/5 + Coup de cœur