Auteur : Sarah J. Maas
Editions : Bloomsbury Publishing
Pages : 640
Date de sortie : 19 septembre 2016
Tome : 2
Prix : 10,49€
Public : Public averti

9781408888193

 

Résumé :

The stunning sequel to Sarah J. Maas' New York Times bestselling A Court of Thorns and Roses and aNo.1 New York Times bestseller.

Feyre survived Amarantha's clutches to return to the Spring Court – but at a steep cost. Though she now has the powers of the High Fae, her heart remains human, and it can't forget the terrible deeds she performed to save Tamlin's people.

Nor has Feyre forgotten her bargain with Rhysand, High Lord of the feared Night Court. As Feyre navigates its dark web of politics, passion, and dazzling power, a greater evil looms – and she might be key to stopping it. But only if she can harness her harrowing gifts, heal her fractured soul, and decide how she wishes to shape her future – and the future of a world cleaved in two.

With more than a million copies sold of her beloved Throne of Glass series, Sarah J. Maas's masterful storytelling brings this second book in her seductive and action-packed series to new heights. Older teens will love A Court of Mist and Fury.

Contains mature content. Not suitable for younger readers.

Mon Avis :

Il y a des romans qui vous laissent indifférente, d’autres qui vous emballent le temps de la lecture et d’autres qui vous marquent pour longtemps. La série A Court of Thorns and Roses (ACOTAR, pour les intimes) fait partie de cette dernière catégorie. Après avoir adoré le premier tome, j’avais hâte de découvrir A Court of Mist and Fury et de retrouver Feyre et ses acolytes. Avant d’attaquer le troisième tome, A Court of Wings and Ruin, en lecture commune avec une amie, j’ai donc replongé dans l’univers fabuleux imaginé par Sarah J. Maas.

Ce deuxième tome commence peu de temps après la fin d’ACOTAR. Feyre tente de se remettre de ce que Amarantha lui a fait vivre. On sent bien qu’elle est atteinte d’une sorte de stress post-traumatique et qu’un rien suffit à la faire rechuter dans les horreurs qu’elle a vécues. J’ai beaucoup aimé la voir évoluer au fil des pages, voir comment elle va s’en sortir et réapprendre à vivre. Grâce à Rhysand, qui vient demander à ce que le contrat qui le lie à Feyre soit respecté, elle va apprendre à contrôler ses nouveaux pouvoirs et découvrir qu’une autre vie est possible. Feyre évolue énormément dans ce second tome et je me suis beaucoup attachée à elle.

En fait, tous les personnages sont attachants (enfin à part Tamlin, mais ne me lancez pas à ce sujet). Les nouveaux personnages introduits m’ont beaucoup plut et mon pauvre petit cœur a eu très peur pour eux tout du long de ma lecture. Plus j’avançais dans le récit, plus j’apprenais des informations sur leurs passés respectifs qui me donnaient envie de rentrer dans le roman pour les serrer dans mes bras. Avec une petite préférence pour Rhysand, mon nouveau « book boyfriend » ultime (pardon Quatre !) … Je n’ai pas de mots pour vous dire à quel point j’aime Rhysand. C’est un personnage complexe mais avec un cœur tellement grand qu’il est prêt à tout pour protéger ceux qu’il aime. Plus j’avançais dans ce tome, plus je l’aimais. D’ailleurs, sur ma feuille récapitulant les points positifs et les points négatifs (il n’y en a pas) de ma lecture, j’ai noté « Rhysand, Rhysand, RHYSAND !!! » C’est vous dire à quel point il m’a marqué …

Mais n’y a pas que Rhysand qui fait que ce roman est génial. Sarah J. Maas a su construire un univers extrêmement riche qu’elle développe au fur et à mesure des découvertes de Feyre. D’ailleurs, la carte qui se trouve au début du livre est plus riche que celle du premier car elle reflète les connaissances de Feyre sur son monde, Prythian. C’est un point que je trouve super car il nous permet de bien visualiser les différents lieux où Feyre et Rhysand vont se rendre.

En plus de savoir imaginer un univers riche et complexe, Sarah J. Maas sait insuffler du rythme à son récit. Alors que le début démarre en douceur, l’action monte crescendo jusqu’à aboutir à une fin qui est tout simplement haletante. Haletante et terriblement frustrante ! Heureusement que j’ai tout de suite enchaîné avec le troisième tome de la série car je n’aurais pas supporter l’attente.

Je crois que je pourrais encore vous écrire des pages et des pages pour vous expliquer pourquoi j’ai adoré ce second tome mais cette chronique est déjà bien longue. Je vais donc me contenter de vous dire que cette série est addictive et que je ne peux que vous recommander de la lire. En revanche, attention, ce roman n’est PAS à mettre entre toutes les mains.  

Ma Note : 5/5 + énorme coup de cœur