Auteur : Jenna Evans Welsh
Editions : Bayard
Pages : 400
Date de sortie : 13 juin 2018
Tome : unique
Prix : 15,90€
Public : A partir de 12 ans

couv38138930

 

Résumé :

Lina, 17 ans, dont la mère vient de mourir, part en Italie pour faire la connaissance de son père. Mais pourquoi ne lui a-t-elle jamais parlé de lui ?
À peine arrivée, Lina n’a qu’une envie : rentrer le plus vite possible aux États-Unis.
Puis elle rencontre Ren, un garçon de son âge, qui lui sert de guide, et elle se laisse peu à peu séduire par ce pays. Lina entreprend alors de lire le journal que sa mère tenait à l’époque où elle vivait à Florence et s’aperçoit que sa vie renfermait bien des secrets. En suivant ses traces, elle découvre une vérité bouleversante…

Mon Avis :

Ce qui est bien quand on a sœur (apprentie) libraire, c’est qu’on peut en profiter pour lire les services presse qu’elle emprunte à sa librairie. C’est ce qui s’est passé en juillet pour Love & Gelato. A force de le voir passer sur de très nombreux comptes Instagram, j’ai eu très envie de le lire. Lorsque je l’ai vu sur les étagères de ma sœur, j’ai sauté sur l’occasion.

J’ai dévoré ce roman en moins de 24 heures tellement j’étais happée par l’histoire de Lina. Cette jeune fille de 17 qui se retrouve parachutée en Italie, chez un père dont elle ignorait l’existence, m’a beaucoup touchée. Je l’ai trouvée très attachante et j’ai suivi son périple italien comme si c’était moi qui le vivais. Il faut dire que Jenna Evans Welsh décrit très bien l’Italie, un pays que j’adore, et j’avais l’impression d’y être. Ayant eu la chance de visiter la Toscane il y a quelques années, ce roman m’a rappelé de beaux souvenirs.

Concernant l’histoire, je l’ai trouvé bien construite. Nous sommes encore une fois dans un roman avec un secret de famille. Cette fois-ci, contrairement à mes deux dernières chroniques, le secret est bien amené et les révélations se font petit à petit, au fur et à mesure que Lina lit le journal de sa mère. Je n’ai d’ailleurs deviné le retournement de situation qu’au tout dernier moment, quelques pages avant Lina. De plus, l’amitié qui se lie entre Lina et Ren est vraiment toute mignonne.

Enfin, le seul défaut de ce roman n’en est pas vraiment un. Lire Love & Gelato donne furieusement envie de sauter dans un avion à destination de Florence pour aller y déguster de bonnes glaces. C’est donc le roman parfait à lire en été.

Ma Note : 4,5/ (On a frôlé le coup de cœur)