Auteur : Stefanie Höfler
Editions : Hachette Romans
Pages : 256
Date de sortie : 18 avril 2018
Tome : unique
Prix : 17€
Public : Tout Public

 

9782016269336-001-T

Résumé :

Sera, 14 ans, est la plus jolie fille de sa classe et a quantité d’amies et d’admirateurs. Niko, 14 ans, est seul, isolé, souvent victime de moqueries et de farces douteuses, parce qu’il est trop gros. Les cours d’éducation physique, le football ou la piscine, sont sa hantise car son rapport à l’espace est difficile. Il est lourd, maladroit et emprunté. Sera est populaire, Niko n'a que deux amis. Petit à petit, tous deux s’apprivoisent. Sera est déroutée par ce garçon trop gros à l’imagination fertile, troublée aussi par ses jolies fossettes et ses yeux verts. Niko est fasciné par cette jolie fille sensible, et, en dépit de sa corpulence, se sent devenir plus léger...

Mon Avis :

Lorsque j’ai vu ce titre sur NetGalley, j’ai tout de suite eu envie de le découvrir. Je tiens donc à remercier les équipes d’Hachette de m’avoir permis de découvrir ce roman.

Dès les premières pages, j’ai su que cette histoire allait me plaire. Même s’ils sont dans la même classe, Sera et Niko ne sont jamais vraiment adressé la parole. Il faut dire que tout les opposent : elle est la plus belle fille de sa classe, il est en surpoids ; elle est populaire, il est solitaire. Pourtant, lors d’un voyage scolaire, les deux adolescents vont apprendre à faire connaissance. Peu à peu, ils vont s’ouvrir l’un à l’autre. Niko va ainsi découvrir que Sera n’est pas seulement la plus jolie fille de sa classe et Sera va se rendre compte que Niko ne se défini pas seulement par son embonpoint. L’amitié qui va naître entre eux est vraiment belle. Ils vont prendre le temps de se faire confiance, de se connaître. Stefanie Höfler a réussi à aborder avec une véritable douceur les difficultés auxquelles sont confrontés nos héros. Qu’il s’agisse de surmonter les obstacles et les railleries des autres ou qu’il soit questions des premiers amours, tout est amené avec délicatesse et j’ai beaucoup aimé cette atmosphère proche du cocon qui m’a accompagné lors de ma lecture. Je me suis sentie bien, détendue alors que j’accompagnais Sera et Niko dans ce voyage qui allait changer leur façon de voir les choses.

La danse de la méduse est un beau roman sur l’adolescence, sur l’amitié, sur la différence, sur les rêves, sur la famille mais aussi sur les premiers amours. Cela fait beaucoup de thèmes et pourtant, ils se mélangent à merveille pour créer un roman doudou qui fait du bien. C’est une petite bulle de fraîcheur qui m’a beaucoup plu et que je vous recommande fortement.

Ma Note : 4.5/5