bucarest

 

Du samedi 14 au jeudi 19 avril, je suis allée passer quelques jours à Bucarest avec mes parents. Mon frère et mes sœurs n’étant pas en vacances à ce moment-là, je suis donc partie seule avec eux. C’était la première fois que nous partions en vacances seulement tous les trois mais aussi la première fois que j’allais en Roumanie. J’avais vraiment hâte de découvrir cette ville dont j’ignorais tout. Etant donné que j’ai fait beaucoup de photos, je vais vous emmener avec moi à la découverte de cette ville. Je vais vous concocter une série de 5 articles : une pour chaque jour de visite. Faites vos valises, je vous emmène en voyage.

 

Parc Cismigiu

 

Le trajet Paris-Bucarest n’est pas très long puisque le vol dure environ trois heures. Pour échapper aux mouvements de grève d’Air France, mon père a choisi de passer par la compagnie roumaine, Tarom, qu’il connaît bien puisqu’il part à Bucarest une à deux fois par mois dans le cadre de son travail. Je ne saurai vous dire combien le vol coûte par personne car je ne me suis pas du tout occupé de la logistique du voyage. Sachez seulement qu’en cas de mouvements de grève d’Air France, les vols assurés par des compagnies étrangères sont maintenus.

Bref, après trois heures de vol et un passage éclair à la douane (car la Roumanie ne fait pas partie de l’espace Schengen), nous sommes sortis de l’aéroport. Un chauffeur nous attend pour nous emmener à l’appartement que nous avons loué pour la semaine. Les chauffeurs de taxis roumains ayant une conception très particulière du Code de la route, mon père avait réservé un Black Cab, un service roumain de taxi « de luxe ». Nous avons également fait appel à leurs services pour rejoindre Bucarest à la fin du séjour et tout s’est bien passé.

Après avoir déposé nos affaires à l’appartement, nous avons décidé de profiter du magnifique soleil (26°C !) pour aller nous promener. Logeant juste à côté du parc Cismigiu, nous y avons logiquement commencé notre promenade. Le parc est très agréable. Il y a un grand bassin qui était en cours de mise en eau mais que les grenouilles s’étaient déjà appropriées. En cette fin d’après-midi (il y a une heure de décalage horaire avec la France), il y avait un peu de monde dans le parc mais sans pour autant être oppressant. Nous nous sommes promenés plusieurs fois dans ce parc que j’ai beaucoup aimé.

 

Parc Cismigiu 2

Parc Cismigiu 3

Parc Cismigiu 4

Parc Cismigiu 5

Parc Cismigiu 6

Parc Cismigiu 7

 

A l’issue de cette promenade, nous avons rejoint le centre historique de la ville où des bâtiments parfaitement rénovés côtoient des immeubles qui tombent peu à peu en ruines. C’est assez surprenant au premier abord mais j’ai trouvé que cela donnait du charme à la ville. On sent bien que Bucarest a été au cœur d’une histoire loin d’être rose.

 

Bucarest 10

Bucarest 9

Bucarest 8

Bucarest 4

Bucarest 5

Bucarest 6

Bucarest 7

Bucarest 3

Bucarest 2

Bucarest 1

 

Avant d’aller manger, nous avons visité l’église orthodoxe du monastère Stavropoleos. Cette église est très belle et nous avons eu l’agréable surprise de découvrir qu’une lecture de textes sacrés se tenait. Elle était diffusée par des haut-parleurs dans le cloître ce qui créait une ambiance assez spéciale. Je suis même entrée dans l’église et j’ai pu assister à la lecture pendant quelques minutes. Bien que ne parlant pas un mot de la langue, j’ai trouvé ce moment particulièrement touchant.

 

Stavropoleos

Stavropoleos 2

Stavropoleos 3

Stavropoleos 4

 

Nous avons dîner dans un restaurant installé dans un ancien caravansérail : le Hanul Manuc. Les restaurant ne sont pas très chers. A trois, nous en avons eu pour une trentaine d’euros à chaque fois (environ 140 lei, la monnaie locale) en comptant les boissons et sans nous priver. Je n’ai pas pris mes repas en photos à chaque fois. En même temps, je mange essentiellement des salades lorsque je suis en vacances (au moins là, je suis presque sûre qu’il n’y a pas d’oignons …). Bref, je m’égare. Nous avons passé un bon moment puisque la fin du repas a été accompagné par un groupe de musiciens jouant des airs traditionnels. C’était très agréable.

 

Hanul Manuc

 

A la sortie du restaurant, nous avons eu la surprise de nous retrouver en plein cœur de … la Fête des Lumières de Bucarest ! Oui, oui, la même qu’à Lyon. J’y ai d’ailleurs retrouvé l’installation Le Petit Jardin qui était sur la place Bellecour en décembre dernier. Nous avons fendu la foule pour rentrer à l’appartement tout en découvrant les nombreuses installations. Une belle surprise !

Après avoir parcouru une douzaine de kilomètres à pied, nous étions ravis de retourner à l'appartement pour nous reposer.

 

Lumières

 

Cette première journée à Bucarest étant terminée, je vais vous donner rendez-vous très prochainement pour découvrir la suite de mon voyage. Je ne sais pas encore quand je vais publier le deuxième article de cette série. Si vous ne voulez pas le rater, je vous invite à vous abonner à la newsletter du blog en cochant l’option « Tous les messages ».

J’espère en tout cas que cet article qui s’éloigne un peu de mes tribulations habituelles vous a plu. Surtout n’hésitez pas à me laisser un petit mot en commentaire pour me le dire. J’aime beaucoup voyager et faire des photos mais je n’ose pas toujours les partager avec vous par ici de peur que cela ne vous intéresse pas …