Auteur : Philippe Mangion
Editions : autoédité
Pages : 200
Date de sortie : 4 décembre 2016
Tome : unique
Prix : 6.99€
Public : Adulte

couv36587285

 

Résumé :

Fabien est un trentenaire célibataire. Intrigué autant qu’attiré par les femmes, il est dans leur constante observation. La conquête n’est pas son principal objectif. Il est essentiellement à l’écoute de ses propres sensations, laissant sa pensée dans un chaos interne dont il s’accommode. Cette conscience aiguë de soi empêchait jusqu’à présent la régression qui lui aurait permis de tomber amoureux. Mais la rencontre d’Isabelle va tout changer…

Ce roman court est suivi de vingt nouvelles où il est question, en vrac, de harpies, de Nice, de guerre végétalo-carnassiennes, de père Noël, de football, d’Arthur Rubinstein, du Faubourg-Saint-Denis, du lion et du rat, d’autoroute, de Corse, de street-art, d’anévrisme, d’architecture et de sexe tous genres confondus.

Mon Avis :

Lorsque Philippe Mangion m’a contactée via la plateforme SimPlement pour me proposer de découvrir son recueil de nouvelles, j’ai un peu hésité avant d’accepter sa demande car j’ai du mal avec le format des nouvelles. Je tiens néanmoins à le remercier de m’avoir accordé sa confiance.

La première nouvelle, Chaos debout, est également la plus longue. Nous y découvrons les pensées de Fabien, un trentenaire obnubilé par les femmes. J’ai vraiment eu du mal à éprouver la moindre sympathie pour ce personnage qui m’a tout simplement agacée. Je n’ai pas réussi à comprendre son obsession pour les femmes et le style parfois vulgaire de ses pensées m’a vraiment dérangée. Je tiens quand même à souligner que j’ai trouvé l’idée de découvrir les pensées d’un homme ordinaire assez intéressante car cela pousse le lecteur à se poser des questions de voir les choses. Certaines réflexions de Fabien m’ont en effet fait penser à certains des cours de sociologie que j’ai pu suivre lorsque j’étais encore étudiante.

La vingtaine de nouvelles qui suivent sont de véritables tranches de vie, parfois très courtes. Ce n’est pas un style qui me plait car j’aime suivre les mêmes personnages et voir leur évolution. Ici, c’est vraiment le format « nouvelles » qui m’a empêchée de savourer pleinement ma lecture.

Au final ce recueil ne m’a pas vraiment convaincue mais je ne doute pas qu’il plaira à d’autres lecteurs. Après tout, c’est cette diversité des goûts qui fait la beauté du monde littéraire.

Ma Note : 2,5/5