Auteur : Baptiste Piriou
Editions : Boz’Dodor
Pages : 286
Date de sortie : 10 avril 2017
Tome : 1
Prix : 15,17€
Public : Jeune Adulte

487996938

 

Résumé :

En 1434, vivait un magicien nommé Luoj. Celui-ci, fatigué par la cruauté des hommes envers les siens, décida de concevoir un monde où les magiciens pourraient vivre en paix.

De nos jours, Iliot, jeune parisien de 15 ans dont la vie est des plus banales, découvre un étrange livre à la bibliothèque. Son titre : "Le pays des ténèbres". Sur la première page, une incantation... Pensant avoir affaire à un livre de magie, il tourne la page pour s'apercevoir... qu'il n'y a rien. Les pages sont blanches ! Mais Iliot est loin de se douter que de ce livre dépendra son futur.

Mon Avis :

J’ai été contactée par l’auteur, Baptiste Piriou, via le site SimPlement pour découvrir le premier tome de sa série Iliot en échange d’une chronique. Je tiens donc à le remercier de m’avoir accordé sa confiance.

Iliot est un jeune garçon de 15 ans qui mène une vie des plus banales. Du moins, c’est le cas jusqu’au jour où il va découvrir un livre qui va changer sa vie et lui permettre de découvrir le Pays des Ténèbres. Dès le début, j’ai eu un peu de mal avec ce jeune garçon. J’ai trouvé qu’il avait une attitude un peu passive et qu’il acceptait tout ce qui lui arrivait sans trop se poser de questions ce qui donne parfois l’impression que les éléments s’enchaînent un peu trop vite. A mes yeux, Iliot manque un peu de relief mais cela s’explique assez simplement. En effet Le Pays des Ténèbres est le premier roman de l’auteur et il l’a imaginé lorsqu’il était encore un enfant. Même si le style évolue au fil du récit, on ressent clairement qu’il s’agit d’un premier roman.

Malgré ces points négatifs, j’ai globalement apprécié ma lecture et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, l’univers imaginé par Baptiste Piriou est assez riche et bien construit. Je n’ai eu aucun problème à visualiser les différentes espèces qui peuplent le Pays des Ténèbres ou à comprendre l’histoire de ce monde fantastique. Ayant habituellement beaucoup de mal à me projeter dans ce genre d’univers, c’est un très bon point pour moi. De plus, j’ai trouvé la deuxième moitié du récit bien rythmé et, sans m’en rendre compte, j’ai terminé ma lecture en moins d’une journée car les éléments se succèdent assez rapidement sans trop de temps morts inutiles.

Bien qu’étant assez prévisible, j’ai trouvé la fin du roman intéressante car elle donne vraiment envie de découvrir la suite des aventures d’Iliot. J’ai d’ailleurs demandé à Baptiste Piriou s’il voulait me faire parvenir la suite et il a accepté. Vous aurez donc mon avis sur le deuxième tome, Le Matava, d’ici la fin du mois.

Pour résumer, Le Pays des Ténèbres est un roman fantastique assez intéressant malgré quelques défauts dû à son statut de premier roman.

Ma Note : 3.5/5