Auteurs : John Green, Lauren Myracle, Maureen Johnson
Editions : Penguin Random house
Pages : 368
Date de sortie : 2 octobre 2008
Tome : unique
Prix : 11,30€
Public : Jeune Adulte

9780142412145

 

Résumé :

Three interconnected stories from three bestselling authors: John Green (Paper Towns, The Fault in our Stars), Maureen Johnson (The Name of the Star), and Lauren Myracle (The Internet Girls series.)

Major motion picture in the works!

A Christmas Eve snowstorm transforms one small town into a romantic haven, the kind you see only in movies. Well, kinda. After all, a cold and wet hike from a stranded train through the middle of nowhere would not normally end with a delicious kiss from a charming stranger. And no one would think that a trip to the Waffle House through four feet of snow would lead to love with an old friend. Or that the way back to true love begins with a painfully early morning shift at Starbucks. Thanks to three of today’s bestselling teen authors—John Green, Maureen Johnson, and Lauren Myracle—the magic of the holidays shines on these hilarious and charming interconnected tales of love, romance, and breathtaking kisses.

Mon Avis :

C’est dans le cadre du Cold Winter Challenge que j’ai découvert ce recueil de nouvelles. J’ai déjà lu plusieurs livres de John Green et j’étais curieuse de découvrir sa plume dans ce format si particulier qu’est la nouvelle. En effet, même si les histoires des trois auteurs sont liées entre elles, Let it Snow reste un recueil de nouvelles. Je vais être honnête avec vous, aucune des trois nouvelles de m’a particulièrement marquée. Je vais même aller encore plus loin et vous révéler que je suis assez vite ennuyée lors de ma lecture. Néanmoins, je vais essayer d’élaborer un petit peu mon propos en vous parlant très rapidement de chacune des nouvelles.

La première, The Jubilee Express de Maureen Johnson, met en scène une jeune fille qui va se retrouver coincée dans un train un 24 décembre en raison d’une grosse tempête. Cette nouvelle m’a complètement laissée indifférente. Je n’ai pas réussi à m’attacher au personnage principal et encore moins à ses mésaventures. Heureusement, la deuxième nouvelle, A Cheertastic Christmas Miracle de John Green, relève un peu le niveau. Un groupe d’amis va se retrouver embarqué dans une course poursuite un peu folle dans les rues enneigées d’une petite ville. Ce n’est pas non plus la nouvelle du siècle mais au moins elle a réussi à me faire sourire, c’est déjà pas mal. Par contre, j’ai vraiment eu du mal avec la dernière nouvelle, The Patron Saint of Pigs de Lauren Myracle. On y suit une jeune fille égocentrique qui vient de rompre avec son petit ami et qui est en plein chagrin d’amour. Je me suis royalement ennuyée et je n’ai eu qu’une envie : enfin finir ce recueil pour passer à autre chose !

Bref, vous l’avez compris : je ne vais pas garder un souvenir impérissable de cette lecture.

Ma Note : 2.5/5