Auteur : Frédéric Meurin
Editions : Librinova
Pages : 81
Date de sortie : 15 novembre 2017
Tome : unique
Prix : 11,90€
Public : Tout Public

20170901_110539

 

Résumé :

Pas facile, la vie d'enfant non-désiré... surtout quand maman est en voyage d'affaires à 300 km au-dessus de la planète et que papa est absent. Entre des scientifiques loin des réalités de notre planète, un camarade fan de foot, une mère arriviste et prête à tout, et un superviseur de mission dépassé par la succession des événements, une gamine qui aurait pu exister tente de trouver sa place.

La petite fille qui détestait les étoiles imagine les coulisses rocambolesques de la conquête spatiale dans les années 80, et raconte une fiction qui tente de dépasser la réalité.

Mon Avis :

J’ai découvert ce titre grâce à un partenariat avec les éditions Librinova via le site NetGalley. Je tiens donc à les remercier de m’avoir accordé leur confiance.

Source: Externe

 

Alors que je fouinais dans le catalogue de NetGalley France, mon regard a été attirée par cette belle couverture et par ce titre que je trouve assez intriguant. Un simple coup d’œil au résumé a fini de me convaincre : ce livre était vraiment tentant.

La petite fille qui détestait les étoiles est un petit roman mettant en scène de manière romancée la conquête spatiale qui sévissait dans les années 1980 entre les deux grandes puissances que sont les Etats-Unis d’Amérique et la Russie. Nous suivons en effet l’histoire d’une petite fille pas tout à fait comme les autres. Issue de parents cosmonautes qui la délaissent complètement, elle va grandir au sein d’une base spatiale entourée de scientifiques. Vu le faible nombre de pages, je ne vais pas m’étendre plus en détails. Je préfère en dire peu que vous dévoiler des éléments importants à l’intrigue.

J’ai lu ce roman très rapidement et j’ai passé un très bon moment. Cette petite fille n’a pas une vie facile et je me suis tout de suite prise de sympathie pour elle. Elle qui est un peu considérée par une bête de foire n’est en réalité qu’une enfant en manque d’attention et son histoire m’a beaucoup touchée. Je pense que la plume de Frédéric Meurin y est pour beaucoup. L’écriture est vraiment fluide et il n’y a pas de longueurs inutiles. Chaque élément est là pour une bonne raison : nous aider à comprendre cette petite fille qui finit par détester les étoiles.

Ce roman a été une très belle surprise. Même si j’aurais aimé qu’il soit un peu plus long, La petite fille qui détestait les étoiles est un roman très agréable à lire.

Ma Note : 4/5