Auteur : Olivier Bourdeaut
Editions : Folio
Pages : 176
Date de sortie : 4 mai 2017
Tome : unique
Prix : 6,60€
Public : Tout Public

 

couv63272955

Résumé :

Devant leur petit garçon, ils dansent sur « Mr. Bojangles » de Nina Simone. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir et la fantaisie. Celle qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible. Elle les entraîne dans un tourbillon de poésie pour que la fête continue, coûte que coûte. L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom

Mon Avis :

A force d’entendre parler de ce roman un peu partout, j’étais curieuse de découvrir la raison de tout ce tapage médiatique. Je l’ai ajouté à une de mes listes d’envie dans un des swaps que j’ai fait et c’est l’adorable 1789caro qui me l’a offert lors du Colore ton Swap. J’étais tellement curieuse de découvrir l’histoire de Mr. Bojangles qu’il n’est pas resté longtemps dans ma PAL.

Exceptionnellement, je vais commencer cette chronique en vous proposant d’écouter le morceau « Mister Bojangles » de Nina Simone pour vous mettre dans l’ambiance vu que cette chanson a un rôle important dans l’histoire.

Le roman étant assez court, je ne vais pas m’attarder sur l’histoire de peur de trop vous en dire. Olivier Bourdeaut dresse un portrait bourré d’humour d’une famille vraiment particulière à travers le regard du fils. Entre la mère, complètement farfelue, et le père, qui laisse tout passer à sa femme, c’est une fête continue : soirée de folie jusqu’à pas d’heure, oiseau tropical se promenant librement dans l’appartement, vacances en Espagne …

L’écriture d’Oliver Bourdeaut est vraiment très agréable à lire. Dès les premières lignes, j’ai accroché à son style emplit d’humour. Derrière la légèreté de la plume, l’auteur aborde pourtant des thèmes qui sont loin d’être facile. Cela donne un roman extrêmement touchant qui m’a particulièrement émue et particulièrement la deuxième moitié de l’histoire.

Lorsqu’un roman remporte de nombreux prix littéraires et qu’il est à ce point apprécié sur la blogosphère, j’ai toujours un peu d’appréhension à l’idée de le lire car j’attends beaucoup de lui et j’ai peur d’être déçue. Pourtant, avec En attendant Bojangles, je n’ai absolument pas été déçue. Je comprends même parfaitement pourquoi ce roman a reçu autant de prix et je ne regrette pas de l’avoir découvert.

Ma Note : 4.5/5