Auteur : James Matthew Barrie
Editions :
Folio Junior
Pages :
239
Date de sortie :
11 mai 1988
Tome :
unique
Prix :
7,30€
Public :
A partir de 11 ans

A51627

 

Résumé :

C'était un vendredi soir. Les parents de Wendy, Michael et John étaient absents, et la nurse Nana, une chienne terre-neuve, était attachée dans la cour. La voie était donc libre pour que Peter Pan, le garçon qui refusait de grandir, vienne rechercher son ombre, et entraîne les enfants vers le Pays de Nulle Part. Une île enchantée habitée par des Peaux-Rouges, des fées et des pirates commandés par le sinistre capitaine Crochet, qui ne cherche qu'à se venger de Peter Pan... et à échapper au crocodile qui a dévoré sa main droite !

Mon Avis :

Je connaissais les grandes lignes de l’histoire grâce à la version Disney et aux diverses adaptations cinématographiques. Pourtant, je n’avais jamais lu le conte de James Matthew Barrie. Lorsqu’il a été choisi comme livre du mois sur LivrAddict, je me suis tout de suite inscrite pour le Book Club.

La version que j’ai lue est une vieille traduction française ce qui fait que les noms ne sont pas les mêmes que dans les dernières traductions ou que dans la version de Disney. Par exemple, la fée s’appelle ici Tinn-Tamm au lieu de Clochette et Peter vit au Pays de Nulle-Part et non au Pays Imaginaire. Il m’a fallu un petit moment pour m’y faire mais au final, cela ne m’a pas dérangé plus que ça. Au contraire même, puisque cela m’a donné envie de le lire en VO pour mieux capter les subtilités de langage employé par l’auteur.

Un point qui revient souvent lorsqu’on parle du roman Peter Pan, c’est l’aspect sexiste de l’histoire. Wendy est en effet invitée au Pays Imaginaire pour devenir la mère des enfants perdus et de Peter. Sa mission est de raccommoder les vêtements, de préparer les repas, de prendre soin d’eux. Elle ne participe pas aux aventures et reste constamment en arrière. Pour moi, ce côté sexiste est une sorte de satyre de la société de l’époque. En effet, il ne faut pas oublier que l’action se passe à la fin du XIXème siècle ou au début du XXème. A cette époque, les droits des femmes étaient pour le moins inexistants. Ce côté sexiste de l’histoire ne m’a absolument pas choquée. Je me suis vraiment mise à la place du lectorat initial qui a découvert le récit lors de sa première sortie en version romancée en 1911 (car Peter Pan était avant tout une pièce de théâtre).

En revanche, j’ai trouvé le personnage de Peter très intéressant. C’est un jeune garçon qui refuse de grandir et qui cache en réalité un vrai psychopathe. Il est extrêmement violent, n’hésitant pas à tuer pour le plaisir (il tue notamment les enfants perdus qui commencent à grandir), égoïste et il donne même l’impression d’avoir des troubles de l’attention. C’est un personnage vraiment complexe et qui au final m’a beaucoup plu. Il est bien plus intéressant que le personnage de l’adaptation faite par Walt Disney en 1953.

Parlons un peu de mon ressenti par rapport à cette adaptation justement. Bien qu’étant une grande amatrice des dessins animés produits par Disney, je n’ai jamais vraiment aimé Peter Pan. Je trouvais la plupart des personnages insipides voire même insupportable. Maintenant que j’ai découvert la version originale, je trouve que cette adaptation est vraiment très fade et très édulcorée. Adieu violence gratuite (les indiens se promènent quand même avec les scalps des enfants qu’ils ont tués) et autres passages sombres.

Je pourrais parler encore longtemps de ce livre mais je crois que je vais m’arrêter là. Je vais quand même essayer de vous résumer en une ou deux phrases mon ressenti à la lecture.

Peter Pan est un conte sombre sur le passage à l’adulte et sur l’importance de l’imaginaire dans la vie. Au final, c’est un roman que j’ai eu plaisir à découvrir et que j’ai bien aimé.

Ma Note : 3,5/5

****************************

Peter Pan est ma lecture d'avril pour le Challenge des Douze Thèmes. Pour rappel, le thème était :  « Plume d'oie et cire à cacheter » → un classique de la littérature, française ou internationale.

dxjp_bMWkNnbfpNAI_fklpuW3Fk