Auteur : Natalia Sanmartin Fenollera
Editions :
Pocket
Pages :
345
Date de sortie :
18 juin 2015
Tome :
unique
Prix :
7,40€
Public :
Tout public

9782266253604

 

Résumé :

Cherche esprit féminin détaché du monde. Capable d’exercer fonction de bibliothécaire. Pouvant cohabiter avec chiens et enfants. De préférence sans expérience professionnelle. Titulaires de diplômes s’abstenir.


Mademoiselle Prim, bardée de diplômes et sans expérience d’enfants et de chiens, ne répondait qu’en partie à ce profil… Engagée par un étrange gentleman, aussi cultivé que peu délicat, elle va découvrir la singularité et les secrets du petit village de Saint-Irénée d’Arnois. Loin du monde moderne, les habitants semblent s’être mis d’accord pour faire de leur vie un bonheur permanent. Prudence Prim tombe vite sous le charme de ce paradis perdu et de sa devise : profitez de la splendeur des choses simples de la vie !

Mon Avis :

Il y a des livres qui vous touchent sans trop savoir pourquoi. C’est ce qui m’est arrivé avec L’éveil de Mademoiselle Prim.

J’ai vu ce livre en librairie et le résumé m’a immédiatement attiré. N’arrivant pas à trouver un livre qui me fasse envie dans ma PAL (qui est pourtant bien remplie), j’ai donc décidé de me lancer dans L’éveil de Mademoiselle Prim. Dès les premières pages, j’ai tout de suite eu envie de découvrir la vie à Saint-Irénée d’Arnois. C’est assez difficile d’expliquer mon ressenti à la lecture.

Il y a, sur la quatrième de couverture, une citation du Figaro littéraire qui, à mes yeux, résume parfaitement l’atmosphère de ce roman :

« Ce n’est pas un livre, c’est un ovni. Un roman tombé du ciel. »

Le Figaro littéraire

C’est le genre de livre dont il ne faut pas trop en savoir avant de commencer la lecture et qui ne vous laisse pas indifférent. J’ai passé un agréable moment à le lire et je pense que je le relirais avec grand plaisir.

Ma Note : 3.5/4

Enregistrer