Auteur : Alwyn Hamilton
Editions :
Faber and Faber
Pages :
368
Date de sortie :
4 février 2016
Tome : 1
Prix :
8€
Public : Young Adult

Acheter sur Book Depository (livraison gratuite)

26360

Résumé :

Tell me how you want your story to go, he says, and we'll write it straight accross the sand.

Dustwalk is an unforgiving, dead-end town. It's not the place to be poor or orphaned or female. And yet Amani Al'Hiza must call it 'home'. Amani wants to escape and see the world she's heard about in campfire stories. Then a foreigner with no name turns up, and with him she has the chance to run. But the desert plains are full of dangerous magic. The Sutan's army is on the rise and Amani is soon caught at the heart of a fearless rebellion...

Mon Avis :

Partant passer un long week-end en famille en région parisienne, il me fallait un livre à lire dans le train. Quitte à perdre un peu plus de deux heures, autant les passer à lire ! Sans trop d’hésitation, j’ai glissé Rebel of the Sands dans mon sac à main. Bien que dormant dans ma PAL depuis avril 2016, je n’avais toujours pas sauté le pas. Au final, ce n’est pas plus mal puisque le deuxième tome vient de sortir en VO. Je vais donc pouvoir vite enchaîner les deux.

Parlons un peu de ce premier tome. Un petit encadré sur la couverture de mon édition indique « Like Katniss ? Love Rey ? Meet Amani » et je trouve que cela résume plutôt bien le personnage d’Amani. Comme Katniss Everdeen de la saga Hunger Games, elle a une volonté de fer, prête à tout pour survivre. Comme Rey de Star Wars, elle connaît le désert et ses secrets. J’ai pris énormément de plaisir à voir évoluer Amani au fil du roman. Alwyn Hamilton a su créer un personnage extrêmement attachant et vraiment très intéressant. Confrontée à des choix qui ne sont pas vraiment évident, elle va devoir choisir entre son cœur et sa raison et le lecteur est témoin de ses hésitations, de ses doutes grâce à un récit à la première personne. Se retrouver à partager ses pensées permet au lecteur d’aller de découverte en découverte, se retrouvant vite incapable de fermer le livre tellement l’envie d’en savoir plus se fait pressante. C’est du moins ce qui m’est arrivé.

L’univers largement inspiré des contes des Milles-et-Une Nuit est également un facteur qui a joué un rôle important dans mon addiction à ce roman. Dès les premiers chapitres, on se retrouve dans une petite ville imaginaire perdue au milieu d’un désert, spécialisée dans l’extraction du fer et dans la confection d’armes à feu. Les habitant de cette ville se soûlent à la liqueur, plus facile d’accès que l’eau, et se racontent les histoires des Djinni et des créatures mythiques qui vivent dans le désert. Alwyn Hamilton en dresse un tel portrait que j’avais parfois l’impression de sentir le souffle chaud du vent sur la peau, l’odeur de fer me montait parfois au nez et je sentais presque le sable me fouetter le visage. Les descriptions sont d’une telle justesse que j’avais vraiment l’impression d’être projetée en plein désert et de vivre cette aventure aux côtés d’Amani.

J’ai eu un vrai coup de cœur pour le mystérieux Jin, l’étranger qui va changer la vie d’Amani. C’est un personnage qui se dévoile au et à mesure de l’histoire et qui va permettre à Amani d’évoluer, d’ouvrir les yeux et de se remettre en question. Je l’ai trouvé attachant et j’ai vraiment hâte de découvrir ce qui va lui arriver par la suite.

Je crois que je pourrais encore parler de ce livre pendant un long moment sans pour autant réussir à vous faire comprendre à quel point j’ai adoré ce livre. Cela faisait longtemps que je ne m’étais autant impliqué dans une histoire, au point d’en rêver cette nuit ! (Enfin, avant que je ne fasse un rêve très étrange où je transformais un homme en lance-flamme … mais nous ne sommes pas là pour parler de mes rêves !)

Si je ne devais résumer mon avis qu’en quelques mots, je dirais simplement : Foncez ! Lisez-le et venez ensuite me dire ce que vous en avez pensé.

Pour information, le premier tome, Rebelle du désert, est disponible en français chez PKJ.

Ma Note : 5/5 + gros coup de coeur !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer