Auteur : Jane Austen
Editions :
Penguin English Library
Pages : 396
Date de sortie :
6 décembre 2012 pour cette édition (date originale : 28 janvier 1813)
Tome : unique
Prix :
8€
Public : Tout Public

Acheter sur BookDepository (livraison offerte)

p&p

(Source : Mon Instagram)

Résumé :

With its sparkling wit, clever heroine and moving love story, Pride and Prejudice is an immaculte comedy of manners, and Jane Austen's most popular novel.

Lizzy Bennet finds eligible bachelor Darcy arrogant the first time she meets him, and when she hears he has been meddling in her family's affairs is determined to dislike him even more. Darcy, however, finds himself increasingly attracted to her good looks and lively minds. In the story of misunderstandings that follows, Lizzy is led to question everything shr thought she knew.

Mon Avis :

Il y a un an, j’avais tenté de lire Orgueil et Préjugés de Jane Austen. Je n’étais malheureusement pas dans le bon état d’esprit pour vraiment apprécier ma lecture et je l’avais abandonné à la fin du premier volume. Après avoir lu Loose Me. de M.C. Frank, j’ai eu envie de lui redonner une seconde chance. Or, il se trouve qu’Orgueil et Préjugés était le livre choisi pour le Book Club mensuel de LivrAddict. Le hasard fait bien les choses, non ?

 

Je ne vais pas vous faire un résumé de cette histoire. Tout le monde connaît les grandes lignes de ce classique de la littérature anglophone. Bien plus que la romance entre le mystérieux Mr. Darcy et l’impétueuse Elizabeth Bennet, Jane Austen dresse ici un portrait de la société de la fin du XVIIIème siècle, teinté d’ironie et de cynisme. Les personnages sont tous très intéressants et amènent le lecteur à réfléchir aux us et coutumes de l’époque. Un lecteur contemporain peut ne pas comprendre les décisions de certains personnages (je pense notamment à Charlotte Lucas). Il ne faut oublier que les mariages d’amour étaient extrêmement rares. Dans la plupart des cas, les mariages avaient pour but d’allier deux familles et d’offrir à l’épouse une certaine stabilité. Les femmes n’avaient quasiment aucunes possibilités de travailler, mis à part en tant que gouvernante ou employée de maison. Il était donc indispensable de faire un bon mariage.

J’ai trouvé ces réflexions sur la société dans laquelle vivait Jane Austen, qui soit dit en passant ne s’est jamais mariée, particulièrement intéressantes. L’absence de grosse intrigue fait d’Orgueil et Préjugés un récit de vie jamais égalé jusqu’à présent grâce à la plume acerbe de l’auteur.

Au final j’ai eu un vrai coup de cœur pour cette histoire. Sans le mordant d’Elizabeth, les piques de Lady De Bourgh ou la bêtise de Mr. Collins, je crois que je n’aurais pas pris autant de plaisir à le lire.

Maintenant, je n’ai qu’une envie : me commander la suite des œuvres de Jane Austen dans la même édition. Je souhaite vraiment en découvrir plus et voir l’évolution de sa plume dans le temps.

Ma Note : 5/5 + coup de coeur

 

****************

En plus d'avoir été la lecture du Book Club, Orgueil et Préjugés est également ma lecture de février pour le Challenge des Douze Thèmes. Pour rappel, le thème était :  « Cœurs sur toi » → février, c'est le mois des amoureux. Si on lisait une romance ? Epoque, lieux, vous avez l'embarras du choix ! !

Source: Externe

 

Enregistrer